Partagez | 
 

 De l'argile à la chair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le golem
Joshua Rosenstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non, mais venez réserver!



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Fossoyeur
✦ Pouvoir: Force surhumaine
✦ Bric à brac:
MessageSujet: De l'argile à la chair   Lun 23 Fév - 20:57
Il était une fois...

Derrière l'écran
FEAT Jeong Soo-young

Pseudo - Dans l'milieux, on m'appelle Coya, Coco pour les intimes.
Avatar - anonyme, trouvé sur Pinterest
Comment as-tu connu le forum ? - C'est un lièvre qui m'a emmenée ici, mais il est un peu fou.
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - J'a-doooore ce forum!

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Le Golem, conte juif
Nationalité / Origine - Allemagne
Profession - Fossoyeur
Groupe - Autre
Pouvoir - Force surhumaine, qu'il essaie tant bien que mal de dissimuler.

particularités

La première chose à savoir, c'est que Joshua Rosenstein n'est pas un humain. Aux premiers abords, cela ne se voit pas forcément; de plus près, il y a quelque chose qui cloche... et il le sait.

C'est pourquoi j'en viens à la deuxième chose à savoir: pour ne pas se faire remarquer, il se fait discret, voire même timide si l'on se montre trop insistant. Il essaie d'avoir l'air le plus banal qui soit, mais le résultat en est bien souvent le contraire. C'est quelqu'un de bizarre et de sa discrétion, on sait qu'il cache quelque chose.

Troisième chose: Joshua est un bon travailleur, ou plutôt, on bon fossoyeur. Il faut dire qu'en Allemagne, avec tous ces conflits, les cadavres à enterrer pullulent dans les cimetières. Cela lui fait pas mal de boulot, et ça l'arrange. Tant qu'il erre dans le cimetière, qu'il entretient les tombes, creuse, taille les arbustes et fait sa ronde habituelle pour décourager les éventuels profanateurs, personne ne lui parle, ne le soupçonne, ne l'envoie en asile ou en laboratoire.

Quatrièmement, il a peur des chats.

En cinq: il s'exprime mal. Non pas qu'il ne sait pas parler, mais ce n'est pas son truc. D'autant plus qu'il ne sait pas mentir, et quand on a des choses à cacher, il vaut mieux se taire (surtout quand on est aussi mauvais parleur que Joshua).

Sixièmement: Joshua est affreusement maladroit. Il maitrise très mal sa force et cela le rend nerveux, gauche dans tout ce qu'il fait. Creuser des trous est encore ce qu'il fait de mieux.

Comme une liste de six points ne va jamais sans un septième point, Joshua contrôle assez mal ses émotions, quelles qu'elles soient.

Et pour finir, huitièmement: il a horreur qu'on lui donne des ordres.

caractère

C'est sa discrétion qui le caractérise en premier lieu. A tel point qu'on ne sait presque rien de sa personne, à part qu'il est bizarre. Celle qui en savait le plus sur lui, c'était la vieille Frau Bröring, qui passait souvent au cimetière pour se recueillir auprès de son défunt mari. Elle savait par exemple, en l'observant de loin, qu'il évitait soigneusement les chats qui trainaient autour des tombes, et usait parfois de sa pelle -si, par chance, il l'avait sur lui- pour éloigner ces terribles matous de lui. Cette peur des chats la faisait gentiment rire: pas banal pour quelqu'un travaillant dans un cimetière, d'avoir peur des principaux visiteurs de ce genre de lieux. Plus tard, lorsque Frau Bröring rejoignit son époux, ce fut Herr Rosenstein qui l'enterra, ignorant
tout de ce qu'elle savait sur lui.

S'il est aussi discret, c'est qu'il craint qu'on en sache trop à son sujet. Il est particulièrement méfiant envers les gens et connait très bien la manie qu'ont les Allemands à mettre tout ce qui n'est pas normal dans un laboratoire. Il lui suffirait peut-être de quitter ce pays, mais il n'a ni argent, ni famille expatriée à rejoindre -il n'a d'ailleurs simplement pas de famille- et l'inconnu l'effraie affreusement. Et puis, finalement, il aime son métier, alors pourquoi partir?

Ce qui le rend différent d'un humain s'avère difficile à dire. Son physique est plus qu'ordinaire; caucasien, cheveux bruns et yeux brun doré, taille et corpulence moyennes, rien qui ne puisse interpeller un anatomiste. C'est le genre d'homme qu'on ne remarque pas dans la rue, passant son chemin sans que personne ne le considère. Pourtant, regardez-le dans les yeux; cela vous fera le même effet que contempler une poupée de porcelaine: ça y ressemble, mais ce n'est pas humain.

Son histoire, Joshua ne la connait pas. Il se souvient d'un "père", ou quelque chose comme ça. Un sorcier, ou quelqu'un maitrisant l'art de la magie, dans tous les cas. Il se souvient de secrets, de visages flous, de bagarres comme il y en a si souvent dans ce pays, d'obéissance et de sang. Il ne sait plus quand tout cela s'est passé. Un an, dix ans ou mille ans? Il ne connait même pas son âge, alors quand on le lui demande, il improvise. Il y a des jours où il a l'air d'avoir 20 ans, et d'autres où 30 ans lui vont mieux. Ce dont il est sûr, c'est qu'il n'est pas un humain. On l'a créé, mais pas de manière naturelle.


passage sur la piste

C'était un après-midi maussade. Le soleil brillait quelque part dans le ciel, mais un épais brouillard lui avait volé la vedette depuis le début de la matinée. L'air était froid et humide. Le genre de journée durant laquelle les chats ne se montraient pas, préférant la cheminée des maîtres ou des auberges à l'air libre tapissé d'eau.

La tranquillité habituelle du cimetière avait laissé sa place à une voix de prêtre, citant un passage de la bible, et à des sanglots de femme. Encore un homme tué dans une bagarre, abandonnant une veuve et six orphelins, devait-il certainement penser.

Deux fossoyeurs vêtus de noir creusaient silencieusement, à un rythme qu'on aurait pu qualifier de régulier. L'un d'eux s'appelait Joshua Rosenstein. L'autre, Joshua ne le connaissait pas. Tous deux exécutaient chaque geste machinalement, résultat de la monotonie du métier. Ils savaient l'un comme l'autre, sans un mot, sans un regard, que la fosse était prête, alors, toujours avec une synchronisation digne d'un ballet, les deux hommes en noir soulevèrent le cercueil. L'un dut prendre de l'élan, l'autre, Joshua, fit semblant et manqua de trébucher.

La famille du défunt s'en alla rapidement, dans un état presque second, lorsque le prêtre eut terminé son sermon. Ils ne voulaient certainement plus entendre parler de cette mort qui devait les bouleverser, et annonçait la fin de cette famille décomposée. En effet, ce décès laissait présager la mort de la moitié des enfants du disparu, ainsi que celle de la mère se tuant à la tâche pour nourrir ce qui lui resterait de progéniture. Les deux fossoyeurs se retrouvèrent seuls dans le cimetière, terminant d'ensevelir le piètre cercueil, qui bientôt serait rongé par les moisissures. Une pauvre croix de bois fut plantée sur la terre fraîchement restituée au sol. Tout se fit dans un silence profond. Les morts, et ceux qui travaillaient pour eux, ne parlaient pas. Cependant, une fois le travail effectué, le collègue de Rosenstein dérogea à cette règle.

- Et encore un mort. Ce pays, ça sera bientôt l'Enfer sur terre, moi je vous dis.

Rosenstein haussa les épaules. La politique, ce n'était pas son truc et il valait mieux se taire, ne pas faire de remarque sur le roi ou sur quiconque de puissant en Allemagne, au risque de se faire dénoncer et risquer sa peau pour le moindre mot dit de travers.

- Dietrich Braun, annonça son interlocuteur en lui tendant la main.

Un léger sursaut anima Joshua. Serrer des mains était l'une des nombreuses choses qu'il n'osait pas faire, et pour cause, il ne gérait pas sa force. Il évitait, par exemple, d'ouvrir ou de fermer des portes -d'ailleurs, la plupart des portes de son minuscule appartement souffraient de l'absence de poignée, toutes arrachées par mégarde- ou encore simplement de tenir des objets fragiles entre ses mains -les vases, les bijoux et même les machines à écrire étaient ses pires ennemis. En l'occurrence, là, l'objet de toutes ses peurs était de broyer la main de Braun; il imaginait déjà le bruit des os crisser dans sa main et cela lui donna les frissons.

Il avait depuis longtemps élaboré une technique pour éviter ce genre de situation. Cela consistait à faire comme s'il n'avait rien vu ni entendu, et à accélérer le pas. C'était une ruse bien ridicule et il en était conscient, mais elle lui avait déjà éviter bon nombre de problèmes.

Par soucis de respect des règles qu'il s'était personnellement instauré, Joshua exécuta son plan.

Sans grand étonnement, tout se déroula comme prévu; déjà Braun commençait à ralentir en voyant son interlocuteur accélérer, puis, quand Rosenstein se trouva à une certaine distance de lui, Braun n'insista plus et exprima un au revoir plus par politesse que par sympathie, avant de s'en aller dans une autre direction. Il avait sûrement dû se douter qu'il avait à faire à l'un de ces asociaux. Du moins, c'était ce que Joshua imaginait des pensées de ceux qu'il rencontrait.

Et voilà. A force d'être aussi bizarre, tu ne te feras jamais d'ami. Les humains ont besoin d'amis, c'est dans leur nature, Joshua.

Il y avait une drôle de petite voix au fond de lui, qui lui parlait parfois. Elle était là, aujourd'hui. Elle s'évertuait à lui dire qu'il était un humain, mais Joshua savait très bien qu'elle mentait. Elle mentait souvent et il ne comprenait pas pourquoi, ni dans quel but elle faisait ça. Elle voulait qu'il se prenne pour un membre de cette espèce. Fais comme si tu étais un humain, oublie le reste.

C'était cette même voix qui lui disait de ne pas chercher à connaître ses origines. Pourtant, il se questionnait beaucoup sur son histoire, sur ce qu'il était et pourquoi il était né. Mais quand il commençait à faire des recherches concrètes, il s'arrêtait soudainement, comme apeuré. Il ne pouvait pas s'empêcher d'écouter cette voix, comme s'il il fallait à tout prix suivre ses conseils. Ne cherche pas la vérité, lui disait-elle.

Alors parfois, Joshua en avait marre et ignorait cette voix; il essayait de se remémorer sa vie avant son amnésie, mais tout ce dont il se rappelait, c'était d'une entité floue, tantôt paternelle, tantôt autoritaire. Quelquefois, quand il errait dans le cimetière, il voyait au milieux des tombes, de vagues souvenirs de cette entité. Des visions sans réelle signification, impossibles à déchiffrer, mais qui pouvaient être effrayantes, ou plus rarement, agréables. C'était ce qui incitait Joshua à vouloir en savoir plus, mais la voix revenait brusquement. Evite la vérité, Joshua. La Vérité, c'est la Mort. Ne la laisse pas venir à toi, n'obéis à personne. Tu es libre.


(c) fiche crée par rits-u sur epicode


Dernière édition par Joshua Rosenstein le Ven 29 Avr - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Lun 23 Fév - 21:15
Re-bienvenue !

Il m'intrigue ce Joshua et il est particulièrement attendrissant avec son côté gauche (le bon gros géant !) Bon courage pour la suite de ta fiche. :hello:


♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Mer 25 Fév - 18:55
J'adore le mythe du golem, et ton interprétation pour ce que j'en vois est splendide ! Je plussoie également ce magnifique avatar.
Bon courage pour la suite ! :danse:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Mer 25 Fév - 19:35
Re-bienvenue avec ce personnage qui a l'air super prometteur ! :sushi:
Revenir en haut Aller en bas
Le golem
Joshua Rosenstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non, mais venez réserver!



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Fossoyeur
✦ Pouvoir: Force surhumaine
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Sam 28 Fév - 22:12
Merci vous êtes trop chou :jump:heart

Je me dépêche comme je peux pour le passage sur la piste, mais ça vient! :write:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Dim 8 Mar - 17:02
Hola Joshua ! Tu t'en sors avec ta fiche ?


♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le golem
Joshua Rosenstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non, mais venez réserver!



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Fossoyeur
✦ Pouvoir: Force surhumaine
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Dim 8 Mar - 17:59
Oui voilà :hello:

Pardon de ma lenteur, j'ai une vie irl semée d'examens en ce moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Dim 8 Mar - 22:58
Aucun souci Joshua, et bon courage avec tes examens.

J'aime beaucoup ce nouveau personnage, très intriguant ! J'ai hâte d'en savoir plus sur son passé. Bienvenue à nouveau, j'espère que tu t'amuseras sous cette nouvelle peau. :king:


♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le golem
Joshua Rosenstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non, mais venez réserver!



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Fossoyeur
✦ Pouvoir: Force surhumaine
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   Lun 9 Mar - 16:28
Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: De l'argile à la chair   
Revenir en haut Aller en bas
 

De l'argile à la chair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat