Partagez | 
 

 Les courriers pamis les partitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le basilic
Friedrich Franz Edelstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : yep

✦ Double-compte : Chester du cheshire//Alexender Rammsteiner//Nikolas Klaus//Kay Sokolov//Hanako Hayashi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Empereur Austro-hongrois
✦ Pouvoir: Regard pétrifiant
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Les courriers pamis les partitions   Mar 24 Fév - 21:17

Le pianiste est parti.
Il n'y a pas un seul piano au monde qui se souvienne du récital donné.



♔ Empereur d'Autriche-Hongrie ♔
Défi:
 


Dernière édition par Friedrich Franz Edelstein le Lun 8 Juin - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 25 Fév - 22:46
Février 05
L'écriture penchée et les taches d'encre trahissent une nervosité certaine dans le maniement de la plume.

A sa très estimée Majestée Impériale

Mon cher, j'aurais souhaité que cette lettre ne soit qu'une banale missive demandant de vos nouvelles. Après tout vous étiez censé venir au bal masqué qui a été donné à Versailles et je ne vous ai point vu, ne serait-ce même que le lendemain. Et avec cela se propagent des rumeurs sur votre personne qui me laissent circonspecte. J'ose espérer que vous vous portez bien et que le Delirium n'a touché ni vous, ni un de vos proches (comme votre fille).

Mais, hélas, je n'ai point le temps de m'appesantir sur le sujet. J'aurais pu vous contacter par miroir magique, mais je n'aurais pas su trouver les mots. Et j'aurais crains qu'elle sente la magie du miroir et ne comprenne mes motivations.

Vous souvenez-vous de ce que l'on a raconté sur le sommeil de la France ? Que le sort a été lancé par une fée, afin de punir mes parents qui n'avaient pas honoré leur parole. Je pensais cette fée disparue à jamais, tel un de ces cauchemars que votre mémoire finit par omettre avec le temps qui passe.

Elle est revenue. Je vous passerais les détails de cette étrange entrevue. Elle m'a dit des... choses, et m'a révélé nombre de ses forfaits. Dont celui vous concernant. Elle s'est vantée auprès de moi d'avoir été l'instigatrice de nombre de dons. Que dis-je... de malédictions. Dont le vôtre. Dont le mien qu'elle a, à nouveau, modifié, me ramenant des années en arrière. Comme si le passé, sans cesse, se répétait.

Si je vous écris, ce n'est pas pour m'épancher mais pour vous prévenir. Méfiez-vous, mon cher, car cette djinn est revenue. Farah, la djinn, la fée-grenouille comme nous l'appelions en France, reprend ses noirs desseins. Je vous en conjure, prenez soin de vous, décuplez la garde, soyez de la plus extrême prudence.

Pour ma part, je vais prendre moi-même les armes. Ce qu'elle m'a fait, ce qu'elle projette de commettre... Je ne puis l'accepter et demeurer, dans un coin, sans agir. Je vais tenter le tout par le tout, essayer de retourner ses propres armes contre elle.

Ne vous inquiétez donc pas de mon silence s'il advient.

Prenez soin de vous.

Reine Ronce de France
Souveraine de France
©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Jeu 26 Fév - 20:44
Février 05
A sa très estimée Majestée Impériale

Je suis particulièrement touchée d'apprendre que vous avez rencontré un désagrément au cours des festivités. Cet incident doit provenir, sans aucun doute, de ces fées qui ont lancé un sort sur le bal. Ces demoiselles ont usées de leurs pouvoirs pour propager un sort de charme dont j'ai été moi-même victime. Bien heureusement j'ai su réfréner des ardeurs, quelque peu, déplacées. Si vous avez commis quelque forfait, ou subi un, vous pouvez sans conteste le mettre sur le dos de ces fées. Elles m'ont assuré n'avoir lancer qu'un sort développant, éveillant, des désirs enfouis mais je n'y crois qu'à moitié. La magie m'échappe encore, mais peut-être saurais-je mieux la saisir dans un futur, que j'espère proche.

Je peux, sans conteste, vous faire une description. Vous trouverez même joint à cette lettre une gravure que j'ai faite exécutée. Les images sont parfois plus parlantes que les mots.


Je suis très touchée par vos propositions mais je me dois de les refuser. Vous allez penser que j'agis avec l'orgueil d'un homme, et peut-être avez-vous raison. Mais lorsqu'on est seule sur le trône, seule à porter le poids de la couronne, on doit savoir être homme et femme à la fois. On doit être à la fois le gant de velours, et la main de fer. Je n'ai plus le temps de me reposer, je me dois d'agir au plus vite. Et je ne voudrais pas que mon projet vous porte atteinte. Vous avez déjà fort à faire.

N'ayez crainte pour le prince Ciel. La rumeur du Delirium a suffit à décupler la sécurité autour de sa personne. Il est même prévu, si besoin est, de l'envoyer aux Amériques sur une terre plein saine. Mais gardons espoir, et ne sombrons pas dans la désolation. Ce ne serait point digne d'une reine, n'est-ce pas ?

Prenez soin de vous et sachez que, si vous-même vous avez besoin d'aide ou même d'une oreille attentive, je puis me montrer présente.

Reine Ronce de France
Souveraine de France
©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le basilic
Friedrich Franz Edelstein
avatar
✦ Libre pour RP ? : yep

✦ Double-compte : Chester du cheshire//Alexender Rammsteiner//Nikolas Klaus//Kay Sokolov//Hanako Hayashi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Empereur Austro-hongrois
✦ Pouvoir: Regard pétrifiant
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 4 Mai - 12:29
Copie des messages envoyés aux royautés par MP







Sa Majesté impériale Friedrich Franz Edelstein
Empereur d'Autriche-Hongrie
A l'attention de son Altesse Royale de France
Ciel de France




A son Altesse Royale,

Nous espérons que votre santé se porte au mieux. Nous vous faisons parvenir cette missive, au sujet de cette pandémie qui menace l'Europe.

Afin d’endiguer cette pandémie, nous avons pris l'initiative d'organiser, en notre territoire, une réunion au sommet des dirigeants européens.

Nous avons contacté votre sœur sa majesté la reine de France, pour qu'elle se joigne à nous, et nous serions honoré de vous compter parmi les invités. Nous sommes certains que, malgré votre jeune âge, vous saurez faire preuve de pertinence et d'ouverture d'esprit, là où nous, adultes d'un certain âge, seront enfermés dans nos carcans et nos vieux principes, trop frileux que nous sommes à tenter de nouvelles actions. De plus vous êtes doté d'une plus grande sensibilité que nous concernant le sort des personnes touchées par la maladie, étant vous même souffrant. (Bien heureusement d'un autre mal que le Delirium. Il serait malavisé qu'il touche votre personne, ou celle de vos proches)

Je prie Votre Altesse Royale, d'agréer l'hommage de mon profond respect.

Sa Majesté impériale Friedrich Franz Edelstein
Empereur d'Autriche-Hongrie



© Jawilsia sur Never Utopia


---







Sa Majesté impériale Friedrich Franz Edelstein
Empereur d'Autriche-Hongrie
A l'attention des Majestés Impériales de Scandinavie
Empereur Elias et Impératrice Svanhilde




Vos Majestés Impériales,

Comme vous devez déjà le savoir le Delirium trouble la quiétude du continent européen. Afin d’endiguer cette pandémie, nous avons pris l'initiative d'organiser, en notre territoire, une réunion au sommet des dirigeants européens. Nous savons que la Scandinavie est un pays retiré. Mais il nous semble nécessaire en ces temps troublés, de faire front commun en laissant nos différends de côté, pour le bien du continent. Qui sait, cela pourra même mener à de nouveaux accords entre nos pays. Nous espérons compter vos personnes parmi nous.

Veuillez agréer, vos Majestés Impériales, l'hommage de mon profond respect.

Sa Majesté impériale Friedrich Franz Edelstein
Empereur d'Autriche-Hongrie



© Jawilsia sur Never Utopia


♔ Empereur d'Autriche-Hongrie ♔
Défi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Coya Ameyal
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 4 Mai - 17:03






A sa majesté Friedrich Franz Edelstein
Empereur d'Autriche-Hongrie

Sa Majesté,

C'est avec honneur que nous participerons à cette réunion. Nous avons effectivement eu vent des rumeurs au sujet du Delirium et sommes de tout cœur avec l'Europe. Hélas, nous n'en savons que trop peu sur cette maladie et nous ne saurions vous répondre exactement quant à nos compétences en magie dans le but d'affronter une maladie que nous connaissons mal.

Toutefois, si notre magie, d'une manière ou d'une autre, peut sauver la vie de bon nombre des vôtres, alors nous tenons à vous apporter notre aide. Nous serons donc présents à cette réunion, afin d'en apprendre plus sur ce mal et ainsi de pouvoir peut-être user de notre magie à bon escient.

Finalement, c'est avec plaisir que nous visiterons votre empire et apprendrons de vos coutumes, en particulier la reine Ameyal.

Nous vous prions d'agréer, votre Majesté impériale, notre très haute considération et nos sincères salutations.

Leurs Majestés
Roi et Reine du Brésil
Sapa Inca et Coya de l'Empire Inca




Revenir en haut Aller en bas
La gardeuse d'oies près de la fontaine
Kapphären Jan
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

✦ Double-compte : Ofelia / Tsurugul / Morelia / Louie



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Dirigeant du Luxembourg-Begië
✦ Pouvoir: Bouclier magique
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 4 Mai - 19:19







Par la présente,
Le Roi Gottlieb Rüdiger Théodor De Monbéliard
Souverrain du Grand Duché du Luxembourg et des pays belges
Et son Altesse le prince héritier Jan Gottlieb Wolfgang Van Veerle
De la maison Monbéliard


A l'intention de l’Empereur d’Autriche-Hongrie,
Son Altesse Friedrich Franz Edelstein




Votre Altesse Impériale,

Ayant lu vos missives, nous vous remercions personnellement pour le soutien dont vous avez fait preuve concernant le décès de feu Jacob Van Veerle de Monbéliard, fils et frère héritier, que le Seigneur a trop rapidement rappelé à Ses côtés.

Comme vous l’avez si justement supposé, le Delirium est un mal qui nous touche particulièrement. En tant que membres de la famille royale, sachez que nous mettons tout en œuvre pour aboutir à une solution concernant cette malheureuse épidémie. Notre engagement vis-à-vis de notre pays et de nos terres nous enjoint à protéger le peuple. Malheureusement, nous avons depuis mars de cette année déclaré un confinement national officiel. Et nous ne nous risquerons pas à reproduire l'incident français de février en apportant au sein de nos cales la possibilité d'une contamination envers Votre Grand Empire.

Nous déclinons donc votre invitation, à regret nous insistons sur ce point. Nous espérons que cette discussion et le partage de ces recherches pourront permettre une amélioration à l'échelle européenne et d'apporter une solution durable vis à vis du Delirium. Et nous espérons que le présent envoyé ce jour sera de votre goût et saura excuser notre absence.

[sera reçu en plus de la missive un violon de grande facture, signé par l'un des plus grands luthiers luxembelgeois, Johan Wergman, portant en marque gravée l'aigle à deux têtes de l'Autriche Hongrie]


Malgré l’urgence de la situation, nous espérons avoir de nouveau le plaisir de vous rencontrer, Votre Altesse Impériale, et d'apporter nos salutations à Votre Personne ainsi qu'à votre fille, Maria Elisabeth Edelstein.

Nous vous prions d’agréer, Votre Altesse Impériale, l’expression de nos salutations respectueuses.


Gottlieb 1er, De Monbéliard
Jan Van Veerle de Monbéliard




[sont marqués, en plus des signatures officielles de ses altesses, les sceaux officiels de la maison Monbéliard, le drapeau Luxembourg-Belgeois, les blasons du Luxembourg et de la Belgique, ainsi que le cachet de Kastamer]










Dynasty decapitated
You just might see a ghost tonight
And if you don't know now you know


Dernière édition par Jan Van Veerle le Ven 8 Mai - 12:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 6 Mai - 19:46
Fin Avril 05
Sa Majesté Ronce de France
Souveraine de France
A l'attention de sa Majesté Impériale d'Autriche-Hongrie
Sa Majesté Impériale Friedrich Franz Edelstein


Votre Majesté Impériale,

Je vous suis reconnaissante de m'avoir invité à ce rassemblement et d'avoir eu la délicatesse de formuler une missive personnalisée, en ce sens, à mon cadet son Altesse Royale le prince Ciel. L'attention m'a beaucoup touché. N'ayez crainte pour ma santé, elle se porte au beau fixe. Quant aux soucis qui auraient pu provoquer des désagréments sur ma personne, ils ne sont pas encore résolus, mais ne sauraient tarder à l'être. Peut-être fais-je montre de trop de confiance, mais je préfère cela qu'à la solution de me terrer, telle une souris, en attendant que le vent ait fini de souffler.

Vous pouvez donc compter la présence de ma personne, et de celle du prince Ciel, au nombre des présents.

Veuillez agréer, votre Majesté Impériale, l'hommage de mon profond respect.

Reine Ronce de France
Souveraine de France
©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Reine des neiges
Svetlana Ivanova
avatar
✦ Libre pour RP ? : Ma messagerie est ouverte

✦ Double-compte : Vashka von Kursell



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Tsarine de Russie
✦ Pouvoir: Cryokinésie
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 14 Sep - 6:04
À l’attention de sa Majesté Impérial
Friedrich Franz Edelstein
Empereur d’Autriche-Hongrie

En ce 1er jour du mois de Juin de l’année 4


À votre Altesse Impérial,


Cet encre vous sont adressé avec tout le ressenti d’une Souveraine comblée et honorée de vos mots à son attention. Soyez assuré de ma reconnaissance au regard de votre temps et déplacement à l’intérêt de l’Université de Techno-magie.

Vous me voyez toutefois navrée de lire que vous n’avez pu découvrir les lieux comme il en reviendrait de droit à une entité de votre rang, votre Altesse, mais il est vrai que le projet a éclos avec toute l’ampleur qui lui est dû et que je n’ai point à rougir d’une notoriété certaine ayant fleurie de ce nom au pays et plus loin encore.

N’ayez crainte que prochainement ou dans un futur plus éloigné, votre présence impériale et celle de votre royale famille soient toujours les bienvenues en mes terres de Russie et sous mon toit au Palais de Glace.

Je m’engage à votre attention, espérant cela convenable à vos désirs
Votre prochaine visite sera ma priorité quel que soit ce moment dans l’année.

À ces mots veuillez ajouter, Majesté, mes plus sincères sentiments.


Son Altesse Impérial
Svetlana Ivanova
Tsarine de Russie



©EDLN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La gardeuse d'oies près de la fontaine
Kapphären Jan
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

✦ Double-compte : Ofelia / Tsurugul / Morelia / Louie



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Dirigeant du Luxembourg-Begië
✦ Pouvoir: Bouclier magique
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 2 Déc - 13:40
A été envoyé précédemment un courrier d'une froideur sans précédents de la part du Roi Gottlieb 1er, signifiant à l'Empereur, et cela malgré les politesses conventionnelles, sont refus de prendre part au mariage. Le Roi Gottlieb s'est même permis une pique quant à l'avenir des Indes et la fin du marché entre l'Angleterre et le Luxembourg-Bergië, suite à l'appropriation de l'Empereur Edelstein de ces terres minières et riches en textiles sans qu'aucune équivalence commerciale ne soit proposé au dirigeant Luxembelgeois. Il précise à ce sujet qu'aucun traité de commerce ne sera signé à compter de ce jour et que le Luxembelgie se passera de l'influence de l'Empire, en toutes occasions.

Cette missive prend note au développement du Luxembourg-Belgie qui, une fois sa flotte développée par le biais des fiançailles entre Bettina Andriessen et Jan Van Veerle de Monbéliard, a lancé ses troupes sur la conquête coloniale de l'Egypte et du Yemen durant le mois d'août et début septembre.










Par la présente,
Le prince héritier Jan Gottlieb Wolfgang Van Veerle
De la maison Monbéliard
Et sa jeune fiancée,
La duchesse d'Andriessen, Bettina Grete Hedwig


A l'intention de l’Empereur d’Autriche-Hongrie,
Son Altesse Friedrich Franz Edelstein




Votre Altesse Impériale,

Je suis honoré de votre invitation et suis enchanté de vous confirmer, par cette missive, la venue de notre délégation pour le 10 septembre. Je tiens par la présente à vous féliciter, de plus, pour la future naissance de votre enfant et espère santé et bonheur à votre foyer ainsi qu'à votre dynastie. Les couturiers Luxembelgeois seront honorés d'habiller votre héritier, fille ou garçon, aux couleurs de votre Empire.

J'espère, de même, recevoir votre impériale bénédiction concernant l'union qui liera prochainement la maison Andriessen à celle des Monbéliard. Avant tout faire part officiel, je tiens simplement à vous annoncer mon plus vif désir de vous compter à notre table de cérémonie.

En ces temps troublés, la naissance d'un enfant ou les alliances possibles sont à saluer et à encourager pour l'avenir de nos pays, des Empires de ce monde, de ses dirigeants et de ses dirigés. L’expansion d'une lignée ou des terres est gage d'investissement dans un monde de cohabitation et de traités de paix.

Veuillez accepter mes plus humbles amitiés et révérences, Empereur Friedrich Franz Edelstein. Et l'expression de nos salutations conjointes, à la duchesse Andriessen comme à moi-même, envers votre famille, la comtesse Zahnfee Fatina de Valerosso et la jeune princesse impériale Maria Elisabeth Edelstein.



Jan Van Veerle de Monbéliard




[sont marqués, en plus des signatures officielles de ses altesses, les sceaux officiels de la maison Monbéliard, le drapeau Luxembourg-Belgeois, les blasons du Luxembourg et de la Belgique, ainsi que le cachet de Kastamer]










Dynasty decapitated
You just might see a ghost tonight
And if you don't know now you know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 2 Déc - 14:10
Début septembre 05
Sa Majesté Ronce de France
Souveraine de France
A l'attention de sa Majesté Impériale d'Autriche-Hongrie
Sa Majesté Impériale Friedrich Franz Edelstein

Votre Majesté Impériale,

Recevez mes plus sincères félicitations et hommages pour votre mariage. Il est bon de voir la vie continuer et reprendre son cours après le désastre qu'a été le Delirium. Nous avons cru lire aussi, dans la Gazette Européenne, que vous attendiez un enfant. Puisse-t-il être l'héritier tant attendu afin que votre dynastie soit assurée. Je me suis permise (j'espère ne pas avoir été trop prévenante) de joindre une missive destinée à votre fiancée. J'ose espérer que vous me pardonnerez ce petit écart.

Nous nous présenterons, moi ainsi que mes gens de ma délégation, le 10 septembre. Vous pouvez donc nous compter au nombre des présents pour ces festivités.

Veuillez agréer, votre Majesté Impériale, l'hommage de mon profond respect.

Reine Ronce de France
Souveraine de France
©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ombre
Jahan Shah Farvahar
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Shah de Perse
✦ Pouvoir: Nuit Vivante : Métamorphose en Ombre tangible et intangible
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Jeu 3 Déc - 7:18
Missive

De la part de "Geige"
Mirza Atêsh Jahanshah Bahadur,
Prince des Farvahars et de Perse


A l'intention de l’Empereur d’Autriche-Hongrie,
Son Altesse Impériale Friedrich Franz Edelstein


Votre Altesse Impériale,

La réception de ce courrier inattendu me remplit de joie. Je n'osais même espérer que Votre Altesse Impériale puisse se souvenir de cette nuit espagnole. Aussi, être convié à votre union avec l'élue de votre coeur me comble d'honneur. Avec notre rencontre, la vie m'a poussé dans bien des aventures mais aucune d'entre elles n'auraient pu se produire sans votre concours, vos enseignements sur la musique et le violon.

Avec plaisir, j'accepte le privilège d'être témoin du jour précieux de votre mariage avec la comtesse et tient d'or et déjà à vous féliciter pour celle-ci ainsi que votre enfant à venir.

N'ayez crainte, lors de mes voyages, j'ai eu la chance de côtoyer de nombreux occidentaux et ai ainsi pu comprendre quelques rouages de vos cours et religions. Il va sans dire que pour la cérémonie religieuse, mes origines ne seront pas mises en avant de manière ostentatoire. J'ai, par curiosité, déjà participé à ce que vous nommer "messe" aussi ne serais-je pas complètement dérouté par la marche à suivre et pourrais me montrer digne de vivre ce jour béni à vos cotés. Toutefois, tout mon être crie à l'exotisme, et il me sera difficile de camoufler mon teint hâlé, mes cheveux ou mon regard aux yeux de tous.

Etant actuellement en plein cœur des Etats-Unis, je ne pourrais vous rejoindre probablement seulement que la veille ou l'avant-veille de la cérémonie. Je vous prie d'avance de bien vouloir m'en excuser mais, malgré les avancées technologiques des dernières années il est toujours impossible de traverser une si grande distance en étant assuré d'un délai raisonnable.

En vous remerciant une nouvelle fois de votre invitation et dans l'attente de découvrir votre pays, je vous prie d'agréer, Votre Altesse Impériale, mes salutations distinguées.

Votre dévoué
Geige




Ombres et Lumières d'un Sylphe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 15 Fév - 21:01
Décembre 05
Sa Majesté Ronce de France
Souveraine de France
A l'attention de sa Majesté Impériale d'Autriche-Hongrie
Sa Majesté Impériale Friedrich Franz Edelstein

Votre Majesté Impériale,

Je souhaite à vous, et à toute votre famille, de passer un excellent Noël. Que ces festivités se déroulent aussi bien que votre mariage qui a marqué durablement les esprits. J'espère que tous vos proches se portent bien, que votre épouse s'est remise de sa délivrance, que la princesse Maria Elisabeth est moins sujette à ses endormissements et que votre héritier est en bonne santé.

En plus de cette petite carte, je vous envoie quelques modestes présents pour accompagner vos fêtes. Un assortiment des créations de la maison Ladurée pour ravir les papilles de toute la famille. J'ai veillé à ce que la maison Ladurée confectionne ces mets sur le thème de l'art et de la musique. J'espère que ces créations raviront la famille. Le petit héritier étant encore trop jeune pour en profiter vous trouverez, joint à cette carte, une lanterne magique et une série d'images peintes sur le thème des « Histoires de notre enfance ». Des images tout à fait innocentes pour un enfant qui pourront le fasciner et le bercer avant ses siestes.

Passez de bonnes et agréables fêtes.

Veuillez agréer, votre Majesté Impériale, l'hommage de mon profond respect.

Reine Ronce de France
Souveraine de France

©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La cadette des douze frères
Shísān Wǔ
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre !

✦ Double-compte : Reine Ronce, Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Ven 18 Mar - 22:45
Février 06


Sa Majesté impériale, Shísān Wǔ
Fils du Ciel, Souverain de l'Empire du Milieu
A l'attention de sa Majesté impériale d'Autriche-Hongrie, Friedrich Franz Edelstein

Votre Majesté,

Je vous souhaite une ère prospère en cette année du singe. Puisse votre règne demeurer longtemps et vos volontés expansionnistes ne point trop s’épandre sur l'Asie. Que vous ayez arraché l'Inde des mains du Royaume-Uni fut une joie pour moi. Je n'ai jamais pu apprécier ce peuple. Néanmoins vous demeurez un Peau-Blanche et vous comprendrez que je me méfie. Vous en feriez de même si l'Empire Ottoman venait frapper à vos portes.

Quand l'occasion se présentera, et si vous daignez sortir des jupons de dame votre épouse, je serais ravi de continuer notre partie de go.

Que la voie de Bouddha vous guide.

Shísān Wǔ
Fils du Ciel, Souverain de l'Empire du Milieu

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Jeu 14 Avr - 19:47

Au trône d'Autriche-Hongrie






Impériale Majesté,

Nous espérons que votre Majesté est en bonne forme. C'est avec un retard considérable, mais voulant tout de même faire honneur à Votre Gracieuse Majesté que nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre femme et pour l'héritier du trône impérial.
Les beaux jours revenant, nous avons décidez de vous écrire sur un sujet qui nous touche : l'Art.
Nous souhaiterions justement converser avec vous dessus car cela est aussi un sujet qui nous tiens à cœur pour rapprocher nos deux pays malgré la distance, sachant bien que votre pays met l'Art en avant,. Entendez bien que j'admire et ait un respect considérable pour votre pays pour cela.

Bien sûr, je n'ai pas qu'une innocente idée de parler d'Art avec vous : nous rapprochez sur le plan politique pourrait se faire si Vous le souhaitez mais cela n'est pas le sujet du moment.
Pour vous prouver ma bonne foie, je vous offre une guitare du royaume d'Espagne confectionnée par nos meilleurs luthiers et en espérant quelle plaise à Votre Gracieuse Majesté

Je vous salue avec un profond respect,

D'Espagne, Janvier de l'an 6.

Reine Ceniza de Burbona

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mar 10 Mai - 22:39

Au trône d'Autriche-Hongrie






Majesté,

Impériale Majesté,

Oui, je conviens que cette lettre fut soudaine de ma part mais je mûrissais le projet de m’entretenir avec vous et comme je ne vous ais encore point rencontré, je n’avais qu’une idée de comment m’introduire à vous, ce fût de commencer à parler d’Art.

Feu mon glorieux prédécesseur, Rey Felipe de Marisma, avait accentué sa politique plus vers la Science. A tort ou à raison ? En ce qui me concerne, j’y ait senti un vide architectural – entre-autres – assez malaisant.
Pour vous répondre franchement, le domaine de prédilection de mon royaume est la peinture. Et j’ai entendu parler d’un architecte catalan dont les idées sont fascinantes et à la notoriété grandissante : Antonio Gaudi. Je pense que cet homme regorge d’un inestimable potentiel, pouvant m’aider dans ma politique d’Art.


Comme évoqué dans ma lettre précédente, il est clair que vous parlerons aussi de politique. Rentrant de France à la fin de l’Exposition Universelle – où j’avais espéré vous voir –, je vous propose de nous rencontrer entre le vingt et le vingt-cinq de ce mois, ou à une autre date si cela vous convient mieux ; il faudra aussi savoir qui accueillera qui.

Je vous salue avec un profond respect,

D'Espagne, Janvier de l'an 6.

Reine Ceniza de Burbona





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 11 Juil - 12:41

Au trône d'Autriche-Hongrie






Impériale Majesté,

N'ayant pas de nouvelle de votre part, je souhaitais savoir si vous m'aviez envoyé une lettre et si cette dernière fut interrompue. Nous avons tous des occupations mais j'ai souhaité prendre mes précautions en vous écrivant, n'ayant pas reçu de nouvelle de Votre part.

Je vous salue avec un profond respect,

D'Espagne, Février de l'an 6.

Reine Ceniza de Burbona





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 20 Juil - 21:19

Au trône d'Autriche-Hongrie






Impériale Majesté,

Je suis moi aussi très occupée et je sais me suis même excusée de vous déranger (je lis la presse) dans vos affaires, mais passons.

Je souhaiterais mettre en place un accord culturel, amical ou commercial (même si je pense que vous vous suffisez avec votre empire). Aussi, pour continuer dans notre relation diplomatique, je souhaiterais mettre en place un pacte de non-agression.
Garantir la paix entre nous pays étant quelque chose de primordial, je n'aimerais pas un jour me retrouver en guerre contre vous. Je suis plus pour parler si nous avons des divergences.

J'espère que ma partition vous plait mieux que la précédente.

Je vous salue avec un profond respect,

D'Espagne, Février de l'an 6.

Reine Ceniza de Burbona





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Ven 22 Juil - 16:23

Au trône d'Autriche-Hongrie






Impériale Majesté,

Je... J'avoue que votre proposition m'a surprise mais j'ai compris que c'était le prix à payer. Je n'ai trouvé rien d'autre à redire. Soit, vous aurez l'Uruguay, je vous le cède contre votre sécurité. J'espère que vous ferez bon usage de cet endroit, après moi.

Nous nous verrons donc. J'ai hâte de vous rencontrer pour préserver la paix entre nos pays. Et devenir alliés à moins que nous ne le soyons déjà grâce à cela.

Je vous salue avec un profond respect,

D'Espagne, Février de l'an 6.

Reine Ceniza de Burbona





Revenir en haut Aller en bas
La gardeuse d'oies près de la fontaine
Kapphären Jan
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

✦ Double-compte : Ofelia / Tsurugul / Morelia / Louie



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Dirigeant du Luxembourg-Begië
✦ Pouvoir: Bouclier magique
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 27 Juil - 22:07







Par la présente,
Le Kapphären Jan Gottlieb Wolfgang Van Veerle
De la maison Monbéliard
Et son épouse,
La duchesse Andriessen, Bettina Grete Hedwig de Monbéliard

A l'Empereur d'Autriche-Hongrie
Friedrich Franz Edelstein
Ainsi qu'à ses héritiers

le 10 mars 06


Votre altesse impériale,

C'est avec surprise et douleur que nous apprenons le décès de votre épouse. Nous regrettons avec accablement de n'avoir pu la rencontrer, quand la venue de vos jumeaux impériaux la maintenait au lit dans ses derniers mois. Nous avons suivi avec une grande attention vos avancées en terres américaines et nous avons été heurtés par la brusquerie et la tragédie de cette implacable nouvelle.

Nous ne pouvons imaginer votre souffrance en ces instants et espérons de tout coeur pouvoir vous soutenir dans les jours qui vont suivre. C'est avec pudeur que nous vous témoignons, votre altesse, l'ensemble de nos espoirs et de notre respect envers votre personne ainsi qu'envers vos enfants.

De manière plus personnelle, c'est avant tout une tristesse pour moi, Kapphären Jan, de vous écrire ces quelques mots. Je ne suis qu'incompréhension quant à la disparition de votre épouse. Vous fûtes, envers moi, un professeur et un modèle dont je m'enjoins chaque jour à suivre les sages enseignements. Qu'une souffrance aussi indicible vous accable une seconde fois me fait personnellement horreur, mais Dieu est notre sauveur, l'être qui saura répondre à nos questions à Son jugement, et j'ai la certitude que l'impératrice demeure à Ses côtés, pour une éternité de paix et de douces lueurs.

En hommage, sachez, votre altesse impériale, que les drapeaux de notre nation seront en berne pour les sept prochains jours. Et qu'au lever du huitième, le drapeau Autro-Hongrois ornera les façades du palais.

Je vous encourage à vous confier par missive ou à quémander ma présence si vous en ressentez le besoin. Je serai à vos côtés, comme vous le fûtes du mien, à une autre sombre époque.

Veuillez agréer, votre altesse impériale, l'expression conjointe de notre profond respect. Nos pensées vont à votre famille et aux proches de l'impératrice.




Jan de Monbéliard
Bettina Andriessen de Monbéliard




[sont marqués, en plus des signatures officielles de ses altesses, les sceaux officiels de la maison Monbéliard, le drapeau Luxembourg-Belgeois, les blasons du Luxembourg et de la Belgique, ainsi que le cachet de Kastamer]










Dynasty decapitated
You just might see a ghost tonight
And if you don't know now you know


Dernière édition par Kapphären Jan le Jeu 28 Juil - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Ceniza de Burbona
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Jeu 28 Juil - 0:14


Majesté Impériale,



Ma lettre peut sembler malvenue, mais je suis surprise encore de la nouvelle ; c'est pour cette raison que cette lettre est tapée à la machine, les autres étant trop illisibles à cause de mon état cité plus haut. Ma lettre sera donc brève mais tapée avec émotion.

Les périodes de deuil ne sont pas les plus faciles, je vous souhaite du courage, nous en savons tous les deux quelques choses. Sachez, votre Impériale Majesté, que trois jours de deuil national seront respectés pour votre défunte épouse ; quant à moi, je rallongerais mon deuil pour vous deux, jusqu'en Novembre de cette année.


Je suis sûr que Notre Seigneur Jésus la veille, maintenant qu'elle est au plus près de lui, cette dame qui était vôtre et celle du peuple de l'empire.
Mes pensées et mon respect vous accompagnent, ainsi que vos enfants et vos proches.

Ceniza de Burbona




Dernière édition par Ceniza de Burbona le Dim 31 Juil - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Paul Bunyan
Clarke O'Callaghan
avatar
✦ Libre pour RP ? : Oui !



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Chef du Cabinet Fédéral de la FEA et gouverneur du Michigan
✦ Pouvoir: Force Surhumaine
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Dim 31 Juil - 16:36




Mars de l'An 06


De Clarke O'Callaghan
Dirigeant de la Fédération des Etats Américain et Gouverneur du Michigan
A l'attention de Son Altesse Impériale,
Friedrich Franz Von Edelstein, Empereur de l'Autriche-Hongrie.


A son Altesse Impériale,

Suite au décès de sa Majesté Impériale, votre épouse, l'impératrice Zahnfee Von Edelstein, je présente, par la présente lettre, les sincères condoléances de moi-même et de mes citoyens. Je regrette la douleur de ce premier contact entre nos deux personnes. Cependant, au regard de cet événement tragique et étant l'une des dernières personnes à avoir rencontré sa Majesté Impériale, je ne pouvais décemment pas prolonger le silence, qui nous séparait jusqu'à maintenant.


Il serait présomptueux de ma part, de dire que je puisse comprendre ce que vous ressentez en cette dure épreuve, par respect pour votre personne. Néanmoins, je sais ô combien la perte d'un être cher peut être douloureuse. Et c'est avant tout, en ma qualité d'homme, d'époux et de père, avant celle de dirigeant, que j'apporte mon soutien à vous et à votre famille.


En conséquence, j'émets le souhait de vous rencontrer au sein de vos terres, dans les mois à venir. Voyage au cours duquel je rendrais un dernier hommage à votre défunte épouse, qui portait grand intérêt pour l'Amérique et ces habitants, chose que je ne peux ignorer.


Je vous prie, Votre Altesse Impériale, d'agréer mes sincères condoléances et mes sentiments les plus distingués.
Clarke O'Callaghan
Dirigeant de la Fédération des Etats Américains et Gouverneur du Michigan



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Dim 31 Juil - 21:53
Mars 06
Sa Majesté Ronce de France
Souveraine de France
A l'attention de sa Majesté Impériale d'Autriche-Hongrie
Sa Majesté Impériale Friedrich Franz Edelstein

Votre Majesté Impériale,

La nouvelle du décès de feu votre épouse, sa Majesté impériale Zahnfee V. Edelstein, nous a meurtri. Nous ne pouvons que partager votre peine à défaut de pouvoir pleinement en comprendre l'intensité. Vous nous êtes un allié, et un ami, de longue date. Cela ne fait que renforcer notre peine face à la tragédie dont votre personne, votre famille et votre empire êtes confrontés.

J'engage ma personne à vous prêter assistance si vous le souhaitez. Votre première fille, son altesse impériale Maria Elisabeth Edelstein pourrait, fort bien, venir rendre visite à son altesse royale, le prince Ciel au sein du sanatorium de Deauville. La ville présente un charme certain et un cadre rafraîchissant qui pourra apporter un peu de plénitude à votre fille. D'autant plus que le prince Ciel sera ravi de pouvoir converser en sa compagnie. De même, de mon côté, si évidemment vous le voulez, je viendrais en votre château afin de présenter mes hommages à votre épouse, et vous apporter mon soutien.

En ces temps de deuil, le peuple de France partagera entièrement votre affliction. Hommes et femmes porteront brassard ou rose noire, tandis que Versailles sera illuminé, très prochainement, des couleurs de l'Autriche-Hongrie.

J'attends votre réponse avec la plus grande des patiences et une profonde considération envers votre personne et votre famille. Vous savez que vous pouvez me laisser une réponse par miroir magique, de même que vous pouvez me solliciter, par ce même biais, si vous en éprouvez le besoin.

Veuillez agréer, votre Majesté Impériale, l'hommage de mon profond respect.

Reine Ronce de France
Souveraine de France

©Didi Farl pour Never-Utopia



♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceval
Heinrich Edelstein
avatar

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mer 3 Aoû - 1:59



Mars 06
Gouverneur des Indes,
Heinrich Edelstein, par le biais de la puissance de l'Autriche-Hongrie,
A l'attention de notre unique Souverain Impérial d'Autriche-Hongrie
Sa Très Grande Majesté Impériale et Noble Cousin Friedrich Franz Edelstein

J'arrive.


Heinrich Edelstein,
Gouverneur des Indes, et votre Humble Cousin.
Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ombre
Jahan Shah Farvahar
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Shah de Perse
✦ Pouvoir: Nuit Vivante : Métamorphose en Ombre tangible et intangible
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Lun 15 Aoû - 23:53
Missive - Fin Mars 06


Alaa-Hazrat Homayoun, Chahanchah Araymehr,
Chahanchah-e Iran, Bozorg Arteshtaran,
Jahan Shah Farvahar,
Empereur de Perse et Prince des Farvahars


A l'intention de l’Empereur d’Autriche-Hongrie,
Son Altesse Impériale Friedrich Franz Edelstein


Votre Altesse Impériale,

L'Empire Perse s'associe à vous pour pleurer votre épouse, partie trop tôt. Nulle prière ou mots lointains ne sauraient, je le sais, apaiser votre peine.

Pourtant, j'aimerais attirer votre attention sur ces quelques mots du poète perse, Hafez :

"Même après tant d'années, le Soleil n'a jamais dit à la Terre : "Tu m'appartiens". Et Observez le pouvoir d'un amour comme celui-ci : Il illumine le ciel entier. "

Si, à présent, vous ne voyez plus qu'une nuit sans fin, votre fils et vos filles, leurs altesses impériales, sont là pour faire briller à nouveau la Lumière dans votre vie.

En vous présentant mes excuses pour ce courrier tardif, les traditions liées au couronnement ne me permettaient guère de contacts avec l'extérieur durant ce mois de mars, je vous présente une nouvelle fois mes sincères condoléances.

Jahan Shah Farvahar



[Quelques mots sont ajoutés en post-scriptum, comme une note plus personnelle écrite d'une main moins rigide et protocolaire.]
PS : Dans un temps pas si lointain, votre leçon de violon m'a permis de m'extirper des ténèbres. Humblement, je joins à ce courrier cette fiole contenant une lueur magique. Lorsque vous désirerez une épaule amicale à vos cotés, vous n'aurez qu'à briser la fiole et je me tiendrai à vos cotés.

Votre dévoué
Geige




Ombres et Lumières d'un Sylphe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'enfant des Habits neufs de l'empereur
Albrecht Elberhard
avatar
✦ Libre pour RP ? : Dispo!

✦ Double-compte : C. Muffet



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession:
✦ Pouvoir:
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   Mar 25 Oct - 0:04
Août 06

De Albrecht Elberhard à l'empereur Friedrich Franz Edelstein d'Autriche-Hongrie.


Votre majesté impériale,

Cette lettre vous semblera sûrement inattendue, de par les relations médiocres que feu mon père entretenait avec votre empire, mais je désire prendre contact avec vous afin de ne plus négliger nos relations.

Tout d'abord, je me dois de vous offrir toutes mes condoléances pour le décès de votre femme, l'impératrice. J'aurais aimé vous dire ces mots de vive voix à un temps plus approprié et dans des circonstances plus amicales.

Je me dois également de vous présenter mes excuses pour la tardiveté de cette missive. La succession ne s'est pas déroulée sans accrocs et je dois hélas veiller à rétablir les fondations de mon pays avant toute autre chose. Comme vous le savez sans aucun doute, l'Allemagne est en proie à des conflits internes importants. Le résultat d'un règne laxiste et de seigneurs arrogants.

Cependant, je ne vous écris pas pour parler de l'état de mon pays. Je désirerais organiser avec vous une visite de courtoisie, pour renouer des liens qui n'auraient pas dû être perdus. De plus, mon épouse Katharina aimerait revoir l'Autriche-Hongrie et sa cour impériale qui lui manquent.

Je vous propose donc de choisir une date et un lieu de votre convenance, afin de nous rencontrer. Je comprendrais parfaitement si vous désireriez ne pas organiser une rencontre et me contenterait, le cas échéant, de retirer ma proposition.

Cordialement,

L'empereur Albrecht Elberhard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les courriers pamis les partitions   
Revenir en haut Aller en bas
 

Les courriers pamis les partitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Les secrets de nos personnages :: Réseaux sociaux-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat