Partagez | 
 

 Parmi les vapeurs opiacées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gretel
Sigmund Rammsteiner
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre. Contactez-moi par MP !

✦ Double-compte : Reine Ronce, Alice Liddell, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Parmi les vapeurs opiacées   Mar 17 Mar - 23:03



Sigmund est établi, depuis - 5, au sein du Lotus Bleu, fumerie à opium implantée en Allemagne. Vous pouvez le contacter pour nouer des contrats professionnels, obtenir quelques produits (moyennant finances) ou simple converser avec le propriétaire.


Codage par Narja pour Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Rebecca L. Schneider
avatar

MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Dim 12 Juil - 12:08


Missive de Vienne

Année 03


À l'attention de Herr Sigmund Rammsteiner

Herr,

La réception de votre lettre a été un grand plaisir pour moi. Je vous en prie, ne pensez guère un seul instant que je puisse vous reprocher votre absence d'éducation ; notre rencontre et la façon dont vous avez réagi à l'incident la dernière fois a bien démontré que vous étiez bien mieux élevé que la plupart des notables de Vienne. J'ose espérer par ailleurs qu'une telle chose ne s'est pas reproduite à votre égard depuis votre départ de la capitale.

Je vous rassure, ni mes parents ni ma sœur se sont doutés de quoi que ce soit après notre séparation. Fraülein Nightingale devait sans doute posséder un don de guérison hors du commun, car il ne reste pas même une cicatrice de mon estafilade. J'avoue avoir souvent repensé à cette étonnante femme, pas vous ? Elle dégageait une si grande confiance en elle, j'en suis aussi presque envieuse encore.

Le temps semble s'être relativement calmé à Vienne. Pas de pluie de chocolats, sans doute qu'une créature magique a voulu s'amuser à nos dépends, pauvres mortels. Toutefois, je ne resonge jamais à ce souvenir sans avoir envie de sourire.

Votre commerce se porte-t-il bien ? J'ignore à vrai dire comment sont les affaires dans votre domaine. N'est-ce point dangereux ? J'aimerais votre avis sur la question, car si je n'écoute que mon entourage, c'est comme si le monde entier n'était qu'un gigantesque danger.

Sur ce, Herr, je vous souhaite le bonjour, et que votre santé ne vous fasse jamais défaut !

Rebecca.

PS : Vous trouverez ci joint une boîte de chocolats, comme gage de notre amitié. Je les ai décorés moi-même, vous m'en direz des nouvelles !




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Rebecca L. Schneider
avatar

MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Ven 7 Aoû - 14:48


Missive de Vienne

Année 03


À l'attention de Herr Sigmund Rammsteiner

Herr,

Vous me voyez rassurée d'apprendre que vous vous portez bien dans votre métier, malgré vos difficultés. Soyez assuré également que je n'en éprouve pas la moindre répulsion, car je ne veux juger sans connaître, et par dessus tout, je vous considère déjà comme un ami.

Je suis heureuse d'apprendre que vous avez apprécié mes confiseries. Mes parents souhaiteraient sans doute que je reprenne l'entreprise, mais je ne peux m'empêcher d'aspirer à autre chose. Il me semble connaître déjà toutes les ficelles de ce métier, et même si j'aime mon artisanat, je me sens quelques fois écœurée par cette sempiternelle odeur sucrée. Je ne pense pas souhaiter un jour d'hériter de la boutique.

Est-ce mal ? Est-ce égoïste de vouloir vivre sa vie autrement ? Qu'en pensez-vous ?

Je me permets de vous demander votre avis, car je vous sais sincère, comme vous me l'avez vous-même avoué. Dites moi vos pensées sans détour. Suis-je raisonnable ou est-ce que j'aspire à un avenir trop fou ?

Vous avez de la chance d'être un homme. La liberté ne vous fera jamais défaut, ou en tout cas, je vous le souhaite de tout mon cœur C'est quelque chose de si précieux !

Dans l'attente de votre réponse, je vous souhaite de vous porter le mieux du monde !

Rebecca.




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Rebecca L. Schneider
avatar

MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Ven 21 Aoû - 23:32


Missive de Vienne

Année 04


À l'attention de Herr Sigmund Rammsteiner

Herr,

Vous me voyez soulagée de ne pas être offusqué par mes propos. Je doute que nombre de gens auraient eu la même réaction que vous. Je vous en trouve de ce fait d'autant plus admirable que vous ne me semblez guère avoir l'esprit d'un homme qui ne songe qu'aux « convenances » édictées par notre société, et qui trouve de ce fait inconvenant qu'une femme parle ainsi librement.

Mais pour être franche, je n'ai pas de projet particulier en tête. Simplement des envies. De voyage, de liberté, de voir le monde, de rencontrer d'autres personnes. Presque d'être quelqu'un d'autre. C'est assez difficile à expliquer, et je vous prie de m'excuser si mes propos vous embrouille.

J'en viens à me demander si cette restriction de liberté féminine est la même partout ailleurs. Quel est votre avis sur la question ? Avez-vous déjà voyagé vers d'autres contrées ? J'aimerais, si vous le voulez bien, bien entendu, que vous m'appreniez des choses d'ailleurs, des choses que l'on apprend pas forcément dans les livres.
À vrai dire... j'aimerais de nouveau m'entretenir avec vous, de vive voix. Il ne m'a jamais été permis, si je puis dire, d'être à ce point moi-même, fût-ce avec ma sœur. Pensez-vous que nous pourrions nous revoir bientôt ?

Dans l'attente de votre réponse, je vous souhaite de vous porter le mieux du monde !

Rebecca.




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Rebecca L. Schneider
avatar

MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Dim 11 Oct - 16:36


Missive de Vienne

Année 04


À l'attention de Herr Sigmund Rammsteiner

Herr,

Je vous prie de m'excuser du retard que j'ai pris pour vous répondre. À l'approche des fêtes telles que Pâques ou les festivités de fin d'année, le travail à la chocolaterie est triplé et il n'est pas rare que je doive rester à l'atelier jusque tard dans la nuit pour finaliser mes créations. Dans l'état de fatigue que je me trouvais, je ne pouvais décemment vous répondre. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

Je vous en prie, ne vous excusez pas de votre franchise. Si certains la voit comme un défaut, je ne peux m'empêcher, de mon côté, de l'assimiler à l'honnêteté, qui est l'une des plus grandes valeurs dont peut être doté un être humain. Quant à votre travail, ne vaut-il pas mieux voir le meilleur côté des choses ? Vous dites que vous les tuez lentement... Pardonnez-moi mes propos si crus, mais nous devons tous trépasser. Vous permettez aux gens de partir sans douleur, c'est une grande chose. Cela me rappelle des propos dont je ne me souviens plus de l'auteur : « Il n'y a ni bien, ni mal, seulement une certaine manière de voir les choses. » Êtes-vous d'accord avec cela ?

Ces femmes exploratrices dont vous m'avez parlé m'intriguent grandement. Quand les choses se seront calmées, je ne manquerais pas de m'informer dès que je le pourrais ! Quant à ces pratiques qui existent dans les pays de l'Orient, j'en suis grandement étonnée. Cela serait impensable dans notre société occidentale ! D'où peuvent bien venir une telle différence de culture ? Ce serait tellement intéressant d'étudier cela ! En tout cas, je vous remercie pour votre soutien. Notre correspondance représente une bouffée d'oxygène pour moi.

Je serais ravie que vous reveniez en Autriche, en espérant que nous ne tombions pas à nouveau sur des mufles comme la dernière fois. Vous pourriez venir après les festivités de Pâques si le cœur vous en dit ! Quant à l'endroit, il ne manque guère de lieux de rendez-vous dans Vienne.

Dans l'attente de votre réponse, je vous souhaite de vous porter le mieux du monde !

Rebecca.




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
L'ombre
Jahan Shah Farvahar
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Shah de Perse
✦ Pouvoir: Nuit Vivante : Métamorphose en Ombre tangible et intangible
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Jeu 18 Fév - 0:38
Missive

Fin décembre 05

Au Feu Tranquille,

Non, nous ne fêtons effectivement pas la naissance de ce Jésus mais nous célébrons Shab-e-Yalda, la nuit la plus longue de l'année, le début de l'hiver et le renaissance du Soleil ou du Dieu Mithra selon les croyances religieuses. Pour l'occasion, il est coutume de se rassembler entre amis et familles au sein d'une demeure ou de la plus grande tente afin de partager des fruits au coeur rouge comme le feu, symbole du soleil, à coté d'un sapin toujours vert, symbole du renouvellement continuel du monde que l'on surmonte d'une étoile, symbole de la Lumière et ses pouvoirs. Nous y contons notre Histoire, celle de nos clans, celles de nos héros et nos dieux.

Bien que ma présence à Salem n'était guère liée à la vôtre à l'origine, j'ai été ravi de vous aider. Vous avez du bon sens et une sensibilité par rapport au monde qui me réconcilie avec le monde occidental, bien trop emprunt d'une froide logique industrielle ou commerciale, incapable de respecter la nature.

Pour cette raison et en honneur à notre amitié récente, j'aimerai vous convier à venir visiter l'Empire Perse. J'aurai plaisir à vous dévoiler l'histoire de mon Peuple et à vous faire découvrir notre culture. Vous n'aurez qu'à me signaler votre date et heure d'arrivée à Téhéran par courrier et je viendrai vous accueillir à l'aérogare ! Choisissez ce qui vous conviendra le mieux. En vous conseillant toutefois d'arriver à la fin mars en raison des fêtes de Norouz, notre nouvel an.

Votre cadeau est très apprécié. Peut-être l'ignoriez-vous, mais les Perses sont très friands des contes pour justifier tout et n'importe quoi. Aussi notre ouvrage le plus célèbre, que chaque souverain refait illustrer en plus d'ajouter les récits les récents est le "Shâh Nâmeh". Je vous en joins un exemplaire récent qui a la particularité magique d'être traduit dans la langue de son lecteur.

Amicalement,
Atêsh

Petite précision sur le cadeau:
 




Ombres et Lumières d'un Sylphe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La succube
Vashka von Kursell
avatar
✦ Libre pour RP ? : Plus pour le moment

✦ Double-compte : Svetlana Ivanova - Ann de Lafleur



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Baronne
✦ Pouvoir: Hématomencie
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   Jeu 10 Mar - 9:29
Aux soins de Sir Sigmund Rammsteiner
Propriétaire du Lotus Bleu
Allemagne



Décembre à son premier jour,
Depuis la Baronnie von Kursell

Sir,

Ces mots trouveront sans doute le chemin de votre demeure avant même que vous n’y soyez de retour mais je ne pouvais attendre avant de coucher sur cet humble papier toute la sincérité de mes remerciements à votre égard.

Vous avez non seulement fait montre d’un professionnalisme exemplaire lors de votre séjour en Russie mais il semble évident que votre distinction par la qualité de vos produits et de vos connaissances a su en séduire plus d’un, moi la première.
J’ai ouï-dire que l’on chuchote déjà des éloges vous concernant.
J’ai grand espoir que votre notoriété ne tardera à grandir et je ne peux que me réjouir à l’idée d’avoir été, si vous me permettez l’appellation, votre mécène par votre introduction à la Cour de son Altesse Impériale la Tsarine.

En preuve de confiance en votre personne, je réitère en cette lettre ma proposition de partager mes routes de commerce -dont vous trouverez les indications jointes- en vous y accordant un libre accès et une garantie de sécurité.
Vous trouverez en tout temps un toit à votre disposition lors de vos passages au pays et je me fais une joie sincère à l’idée de vous y revoir prochainement.

En vous souhaitant un plein épanouissement de votre nom,
Je vous écris ma hâte d’une réponse prochaine,
Et vous prie d’accepter mes salutations distinguées.

*Signature et sceau*
Baronne Vashka von Kursell
Manoir von Kursell
Capitale de Saint-Petersbourg
Russie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Parmi les vapeurs opiacées   
Revenir en haut Aller en bas
 

Parmi les vapeurs opiacées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Les secrets de nos personnages :: Réseaux sociaux-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat