Partagez | 
 

 Vashka von Kursell [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
La succube
Vashka von Kursell
avatar
✦ Libre pour RP ? : Plus pour le moment

✦ Double-compte : Svetlana Ivanova - Ann de Lafleur



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Baronne
✦ Pouvoir: Hématomencie
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Vashka von Kursell [Terminé]   Sam 23 Mai - 3:08
Il était une fois...

Derrière l'écran
FEAT Jeong Soo-young

Pseudo - EDLN
Avatar - Moonlight de Larina Boyarskaya
Comment as-tu connu le forum ? - Par l’intermédiaire de l’un de vos membres.
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - Tout est bien qui fi..euh..qui commence bien ?.

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Succube - Folklore mésopotamien
Nationalité / Origine - Née en Russie d’un père russe et d’une mère européenne (nationalité inconnue) / Demeure toujours en Russie.
Profession - Baronne
Groupe - On dit de Vashka qu’elle est une Sorcière bien qu’en réalité elle n’en retire que les inconvénients du sort dont elle a été victime. Autrement, c’est une noble tout ce qu’il y a de plus normal.
Pouvoir - Hématomancie (magie du sang et des fluides) Cette magie altère et manipule les fluides corporels tel que le sang, la salive, le sperme et les enzymes hormonales. En aucun cas elle ne permet de les supprimer (Ex. On ne peut pas vider quelqu’un de son sang.) De la même manière, on ne peut faire coaguler une blessure mortelle. Il s’agit plutôt d’influencer sur la température et le flux : réchauffement du sang menant à une excitation importante, afflux abondant d’hormone émanant de l’hypophyse, etc. En ce qui concerne Vashka, ce pouvoir relève de la plus simple base étant donné qu’il est un lègue involontaire à sa condition de maudite par le sort. Elle ne peut donc qu’influencer sur les hormones des gens pour sa propre cause ou celle d’un « travail ».

particularités

- Vashka porte souvent des fourrures, son père état l’un des chasseur-tanneur les plus réputés dans la région mais il s’agit sans doute là de sa seule singularité.
-Certes, son corps vieillit plus vite que la normale en raison du sort dont elle est la victime mais elle y remdie dès qu’elle le peut. (*À noter que son pouvoir n’est pas un remède de jouvence. Il ne fait que rétablir l’équilibre cellulaire das son corps mais n’allonge en aucun cas son espérance de vie.*)
-Elle est depuis peu une compagnie agréable à la Tsarine, pas encore sa conseillère mais un peu plus qu’une courtisane, et compte bien user de toutes les ressources nécessaires pour le rester !


caractère

Une rose aux épines acérées. Une lumière vive dans une boîte de verre. Vashka n’est que tentation, manières distingués et voracité mêlées. Ni d’hypocrisie ni d’égocentrisme, cette Dame de la petite noblesse a appris à ses dépends qu’il est bon de se méfier de tous et que sa confiance doit être la dernière chose à accorder à quelqu’un. Plutôt discrète de nature malgré l’excentricité qu’on peut souvent lui accorder de ces choix vestimentaires ‘hors normes’ ou de la réputation qui semble la précéder depuis peu, elle est surtout observatrice de son environnement. Si d’extérieur elle peut paraitre distante, voire froide par moment, l’intimité est un concept à un parfait opposé de cette apparence. Très tactile, d’ailleurs certainement plus que la majorité des femmes de son époque, Vashka n’a que très peu de pudeur mais encore faut-il avoir eu la chance de l’approcher d’assez près pour se retrouver en retrait à ses côtés. Pas tout à fait profiteuse, elle est surtout bien consciente de ses atouts, physiques comme monétaires et utilise l’un comme l’autre avec aisance pour arriver à ses fins.

des bribes du passé

- Élevée du mariage atypique d’un époux infidèle au double visage de violeur en série sans scrupule et d’une sorcière stérile doublée d’une extrémiste féministe, Vashka est le résultat d’une énième union forcée.
- Le 31 unième jour du mois d’Octobre de l’an 0, un banquet est dressé pour la célébration de son dix-huitième anniversaire. Ce soir là, un conseil de famille réunissant son père, son épouse et elle-même est ordonné. Seuls de vagues souvenirs lui en reste à ce jour: un vin drogué, des mots insensés dont les bribes lui reviennent aléatoirement…et le corps de sa belle-mère à ses pieds !
- Baronne von Kursell par légation officielle depuis la mystérieuse disparition de son père, elle est également orpheline de toute famille, à l’exception d’un louveteau abandonné recueillit cette même nuit au seuil de sa porte et élevé depuis par ses soins, et désormais la seule à porter ce nom.
- Un mois plus tard, elle frôle dangereusement la mort lorsqu’un violent dépérissement de sa condition physique la rend aussi faible qu’une vieille Dame. C’est le jeune médecin venant quotidiennement à son chevet qui lui sauva la vie…en prenant sa vertu. Une chose bien incompréhensible que ce besoin mensuel et viscéral d’un homme dans son lit afin d’éviter que ces troubles de santé de reviennent mais un mal dont Vashka s’accommode très bien.
- Depuis, elle est connue à la Cour de la Tsarine, non comme étant la couches-toi là qu’une bourse bien remplie parvient souvent à faire oublier, mais comme la « Baronne de l’amour ». Celle qui, au prix d’une seule nuit avec le concerné, du grimoire de sa belle-mère décédée et de quelques plantes consciencieusement sélectionnées, parvient à initier ou renouer des amours que l’on aurait cru impossible.
- C’est cette magie qui lui permet avant tout d’attirer les hommes afin de s’en nourrir pour ne pas se voir dépérir. Une malédiction lancée par l’épouse de son père qui se refusait à porter sur ses mains le sang de son bien-aimé malgré qu’il soit en vérité, l’un des pires hommes que la Terre ait portée. En maudissant ainsi sa descendante d’une mort imminente à toutes les lunes, elle s’assura que vengeance soit faite. Par le sang du pêcheur, justice serait rendue et sa fille ensorcelée en deviendrait l’arme destinée : faire plier les hommes au désir irraisonné comme les femmes avaient pliées de force plus que de gré.



passage sur la piste

Le Bal…

<< Elle est là… Regarde sa robe ! Elle est…audacieuse… >>
Celui on l’on murmure. Sur tout, sur moi. Cette soirée épouvantable où mon visage aurait dû exprimer une tristesse profonde et mal cachée. La vérité ? Il n’en était rien. Enfin, si, en un sens, j’étais touché par les récents évènements mais pas de manière à m’exposer aussi disgracieusement au regard de tous. Une femme en pleurs n’était pas belle. Cette soi-disant fragilité n’aurait jamais dû être montrée ce jour où elle fut associée à notre sexe.

<< Le deuil doit être lourd. Elle est seule maintenant, pauvre enfant ! >>
Et on me regarde, on murmure encore. Ne croient-ils pas que je sais ce dont ils parlent sans même y tendre oreille ? Mon si brave père. Celui qui surmonta la stérilité de son épouse des années durant, élevant courageusement une orpheline retrouvée aux portes de son domaine. Que des foutaises ! Si seulement ils savaient. L’ombre de la vérité était encore plus noire que le ciel de cette nuit.

**…Je m’éveille. La nuit était calme jusque là alors pourquoi ? Quelque chose. Quelque chose est différent, un son, étouffé. Un souffle. Des cris que l’on tente d’assourdir d’un coussin. Des sanglots. Ma gorge se noue, je déglutis et referme aussitôt les yeux. Les poings enserrés sur le drap soyeux que je remonte sur ma tête. Je ne vois rien, je n’entends rien c’est…normal. Quotidien. Mon père et sa femme. C’est fréquent mais chaque fois, je ne peux que revoir les traits défigurés par la douleur et les pleurs de cette femme qui aurait pu être ma mère. Ma mère. Je n’y pensais plus, à quoi bon, je ne l’avais jamais connu. Autant qu’elle soit morte non ? Si c’est pour la faire venir dans un endroit pareil où la nuit est aussi dangereuse qu’au creux de la tanière d’un loup. Je me rendors, je le dois. Sinon…**

S’ils savaient. Ce que mon père était. Était, précisément. Car depuis cette nuit de mon anniversaire, nul ne sait où il est passé. Entre la police venue récupérer le corps de ma belle-mère, l’interrogatoire auquel je n’ai pu que trop peu répondre, faute du vin savamment aromatisé aux herbes hallucinogènes, mes souvenirs des circonstances de la disparition du Baron von Kursell en sont plus qu’altérés.

L’avantage d’être la seule à porter ce nom est que la disgrâce ne peut être que de ma responsabilité. Le revers du tranchant est également que plus aucune honte de m’habite désormais à faire ce que je veux et ce quand j’en ai envie. Tel père telle fille dit-on ? Peut-être ont-ils raison après tout. Je suis une arme, celle des femmes pour punir l'Homme de son luxe en lui en offrant encore plus. Ne combattons-nous pas le feu par le feu ? Si de par ma nouvelle condition j’ai certes quelques secrets à bien garder pour le bien de tous, je n’en ressens que plus d’excitation à poursuivre sur ce chemin de perdition. Les hommes sont à mes pieds et je me joues d'eux pour toutes ces violées et battues. Je punis le mal par la main du bien. Peut-on sincèrement m’en blâmer ?
(c) fiche crée par rits-u sur epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Vashka von Kursell [Terminé]   Sam 23 Mai - 19:18
Bienvenue officiellement Vashka !

J'adore ton interprétation de la succube, tout en mystère, nuances et subtilités. J'aime véritablement le concept du personnage, et ton écriture est très agréable à lire. J'avoue que, quand tu m'as parlé d'hématomancie, je pensais que le pouvoir ne touchait que le sang, et non tous les fluides corporels. J'avais peur que ce soit même un peu trop (parce que c'est quand même très vaste comme champ d'action), mais comme Vashka ne peut influencer que les hormones, ça passe sans problème. J'aime là aussi beaucoup l'idée, originale et pouvant amener à des situations intéressantes, et peut-être un peu incongrues.

Amuse-toi parmi nous, succube russe !


Validée, très chère !



Désormais tu as toutes les clefs pour pouvoir entrer dans le forum. Pour tes premiers pas, suis donc le Lapin Blanc qui saura te montrer les meilleurs chemins.

Timide à l'idée de lancer un RP ? Exprime ton souhait auprès des autres joueurs: demandes de RPs. N'oublie pas aussi de jeter un œil aux RPs libres dont les liens sont visibles sur la page d'accueil.

Actuellement un event a lieu sur le forum, que tu peux consulter dans ce sujet.

Le mémoire te permettra de rédiger un suivi de ton personnage : rencontres, RPs, et tout ce que tu souhaiteras ajouter.

Puis pour bavarder sans gêne, rien de tel que le flood.

Passe un bon séjour parmi nous, et ne t'écarte point du chemin. Le loup veille.


Codage par Narja pour Never Utopia


♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La succube
Vashka von Kursell
avatar
✦ Libre pour RP ? : Plus pour le moment

✦ Double-compte : Svetlana Ivanova - Ann de Lafleur



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Baronne
✦ Pouvoir: Hématomencie
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Vashka von Kursell [Terminé]   Lun 25 Mai - 2:54
Merci beaucoup pour cette validation.

J'espérais sincèrement que mon idée puisse convenir et j'ai tenté d'amoindrir autant que possible les avantages trop forts que ce pouvoir aurait pu avoir afin de garder le jeu le plus équilibré possible.

J'ai également bien hâte de voir dans quel pétrin elle se fourra (sans mauvais jeu de mot).

Encore merci et au plaisir de se retrouver en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vashka von Kursell [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Vashka von Kursell [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat