Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Lun 1 Juin - 16:17


Numéro 1 • Mars 05

Interview de Willow


Bonjour Mademoiselle Willow.

*croque une pomme* Bonjour à toi mon petit !

Je suis heureuse de vous accueillir pour cet interview pour le journal « La Gazette ».

Plaisir partagé.

En première question je voudrais vous demander... Être une fée marraine a pour bute d'aider les autres avec des dons. Mais, d'après certaines sources, vous agissez un peu à l'encontre en offrant des dons pour votre profit. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ?

C'est dépassé depuis longtemps ce truc-là. De nos jours les fées marraines sont quasi inexistantes, ou alors on fait ça en échange de quelque chose d'autre. Je compte plus le nombre de personnes à qui j'ai refilé un don contre un service. Sourire le plus drôle, c'est lorsqu'ils ne sont pas assez précis. Je trouve beaucoup plus amusant de jouer sur tous les aspects d'une demande, les bons comme les mauvais. Je n'irais pas jusqu'à dire que je donne des dons uniquement pour que cela profite à moi, mais pourquoi me priverais-je d'un bon tour à jouer ? *éclate de rire*

Bien très, très bien. Ensuite j'aimerais vous demander. Quelle est votre opinion sur la magie et la technologie ?

Oh, elle est très simple. La technologie est une hérésie totale. Plus tôt et plus vite on l'aura éradiquée, mieux cela vaudra. Certains parlent de technomagie, je demande à voir bien que je sois totalement sceptique, mais en attendant, les progrès techniques ne remplaceront ni ne vaudront jamais la magie et ses bienfaits.

Je vois, je vois. Mais pourquoi pensez-vous que la technologie est aussi néfaste ?

Tu lui trouves un bienfait quelconque, toi ? Il n'y a qu'à voir ces foutus androïdes. De vrais soldats de fer, ils auront ravagé la nature avant qu'on ait eu le temps de dire « Yggdrasil » si ça continue comme ça. En plus, j'ai déjà eu l'occasion de mettre les pieds en Roumanie. Tu peux pas faire plus triste comme pays, complètement dénué de magie ! Je frissonne rien que d'y repenser à nouveau.

C'est un point de vue qui se défend. Il paraît que vous seriez responsable d'une attaque contre la cité d'Emerald. Pouvez-vous nous dire si cela est vrai ? Et si oui pourquoi s'en être pris contre la cité volante ?

J'y ai participé oui. On s'est bien amusés, même si la fête a tourné court au final. Les Pères Fondateurs, avec leur cité volante et leurs dernières technologies, se sont crus au sommet de l'échelle sociale, humaine, appelle ça comme tu veux. Il y avait grand besoin de leur dégonfler la tête et surtout de leur rappeler que, même si la magie est minoritaire, elle existe encore et peut faire de gros dégâts. *sourire malicieux*

Bien cela va peut être éclairer nos lecteurs sur le point de vue des partisans de la magie. Je vous remercie encore d'avoir répondu à notre appel pour cette interview pour « La Gazette ».
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 1 Juin - 16:17


Numéro 1 • Mars 05

Le Delirium : un mal à éradiquer




Actuellement, la pandémie continue à sévir sur l'ensemble du continent européen et américain. Nombre de personnes sont touchées chaque jour, et de nombreux morts sont à déplorer. La maladie touche même la cité d'Emerald – selon des observateurs, des corps seraient jetés depuis les limites de la ville, sombrant dans le vide sans laisser de traces notables.

Quelques découvertes ont été menées sur le Delirium. Les scientifiques ont établi qu'un contaminé meurt en l'espace de deux mois, en moyenne, ce qui explique le haut taux de mortalité provoqué par le virus. Chaque chercheur et pays y va de sa méthode de soin, allant de la recette de grand-mère aux expérimentations plus scientifiques. Mais, actuellement, rien de concluant n'a été élaboré. Les recherches les plus poussées permettent seulement de cerner si une personne est contaminé ou non, et de limiter la propagation par un accroissement des méthodes d'hygiène.

Une rumeur assure qu'Oswald Hawkins, éminent chercheur d'Emerald, se serait retrouvé en Roumanie aux alentours d'avril. Il aurait, en sa possession, des gênes d'immunisés qui l'aideraient dans sa quête de créer un vaccin au Delirium. Pour le moment aucune information, de source infaillible, ne confirme cette rumeur, ni ne l'infirme. Nous ne pouvons qu'espérer que le remède viendra au plus vite.
awful pour Epicode





Numéro 1 • Mars 05

Les potins du peuple




Il paraît que sa majesté royale, la reine d’Angleterre et sa sœur, l'ancienne reine d’Angleterre, auraient un objectif commun. Bien qu'elles ne travaillent pas d'un commun accord, elles chercheraient activement les responsables de l'acte vandale qui a secoué Londres, et détruit Tower Bridge. Et leur faire payer cet affront de la peine de mort.

En Roumanie on parle d'un chercheur qui aurait repris les recherches de Vasile Duca, mais à des fins plus humanitaires.

Au Canada une horrible sorcière transforme toute personne qui s'approche de sa maison en oiseau, ou avec des appendices volatiles, pour les enfermer dans des cages. Mais il paraît que si vous tuez la propriétaire des lieux tout maléfice est rompu, et ses victimes retrouveront leur forme initiale.

Un nouveau bourgeois espagnol affirme qu'il doit son nouveau statut à la richesse du cimetière des bateaux aux Caraïbes. Il affirme qu'il avait un trésor pour au moins trois vies humaines là -bas mais, qu'à son retour, attaqué par des hybrides poisson-lune, il a perdu la carte du lieu dans cette bataille.

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 30 Juin - 0:13


Numéro 2 • Mai 05

Interview de Vashka von Kursell



Bonjour Mademoiselle Vashka Von Kursell.

Bonjour à vous chère Dame.

Je suis heureuse de vous accueillir pour cette interview pour le journal la Gazette.


Je le suis tout autant d’y figurer grâce à votre intérêt, merci bien !

Comment vous portez-vous mademoiselle la baronne ?

Je me porte on ne peut mieux merci de vous en préoccuper. Et vous ?

Bien je vous remercie. Dites-moi, vous êtes Russe avec des origines allemandes si je ne me trompe pas ? Pourquoi vivre plutôt en Russie qu'en Allemagne ?

C’est exact. Les armoiries Von Kursell sont avant tout allemandes bien que je ne sois jamais parvenue à retrouver trace de mes ancêtres en ces terres. Il semblerait pourtant que certains des hommes de ce nom aient loyalement servis la Royauté allemande dans le dernier siècle. Je demeure en Russie car j’y ai grandit, tout simplement. *Elle sourit légèrement.* Nous restons tous fidèle à nos origines même si le goût de l’aventure nous pousse parfois à explorer de lointains chemins et à faire de toutes aussi agréables rencontres.

Nous aimerions savoir ce que vous pensez du grand mal qui ronge les pays en ce moment même. Je parle bien entendu du Delirium.

Un bien mauvais sort que celui des pauvres âmes tourmentées par ce Délirium. Je pris que le remède soit efficace et en assez grand nombre pour ceux qui en auront besoin. Je me questionne même…*Elle prit un air songeur, les sourcils légèrement froncés.* sur la possibilité d’un ordre de voyage jusqu’au continent afin d’apporter mon aide à qui en aurait besoin au nom de son Altesse de Russie…

Je vois, merci. Nous aimerions vous demander aussi... Est-ce que la vie à la cour de Russie n'est pas trop dure en tant que dame noble et veuve ?

*Moment d’arrêt.* La vie est ainsi faite. La noblesse amène toujours ces moments de doute et de difficulté mais je ne crois pas en l’apitoiement. Si les temps ont été plus durs depuis la…disparition de mon père, le Baron von Kursell, la vie à la Cour et auprès de son Altesse est toujours aussi agréable. J’ai su m’y faire de fidèles alliés qui m’ont aidée à surmonter les épreuves.

Après un sondage auprès de la noblesse russe vous semblez être principalement appréciée de ces messieurs. Est-ce-qu'un de ces gentlemans vous aurait fait une demande, ou l'un deux serait-il l’élu de votre cœur ?

*Elle rougit un brin, détournant le regard.* Je dois avouer… Que quelques-uns ont bien manifestés un certain…intérêt. Mais je suis une femme de foie. Je ne donnerai mon cœur qu’à celui qui saura le mériter et hélas…il semblerait s’être évaporé… Peut-être le retrouverais-je dans un énième voyage ? En Allemagne à nouveau qui sait…

D’où vous vient cette passion pour la fourrure, madame la baronne ? Il parait qu'on vous voit jamais sans. Je me dois de vous préciser que celle que vous portait est exquise.

Merci du compliment. Celle-ci est un cadeau très estimé de son Altesse, une peau de phoque des plus douces. Il est vrai que j’en porte au quotidien mais il faut dire que la réputation de tanneur de mon père a su faire reconnaitre les produits de notre domaine. *Elle baisse de ton, se confiant en confidente.* Il m’arrive également de chasser à l’occasion. Le tir à l’arc est une discipline de précision que j’affectionne particulièrement.

Avez-vous un petit mot à adresser à nos chers lecteurs ?

Merci à vous en premier lieu de m’avoir accueillie. Sachez seulement que le domaine von Kursell accueille désormais les chasseurs en quête de gibier. Je suis leur hôte toute dévouée.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 30 Juin - 0:14


Numéro 2 • Mai 05

Le courrier du coeur




Très chère Gazette,

Vos conseils me seront précieux pour résoudre cet épineux problème. Française, comme vous pouvez vous en doutez au vue de la langue utilisée pour ce courrier, j'ai dû fuir ma patrie à la fin du Grand Sommeil suite à quelques vilaines machinations. Cinq plus tard, rien ne prouve que je pourrais un jour reprendre ma vie d'avant et retourner dans mon pays. Si l'exil est parfois lourd à supporter, je suis entourée d'amis fidèles et loyaux. Je mène la vie de toutes les jeunes filles de mon âge. Tant et si bien que quelques galants tentent de me courtiser. Jusqu'à aujourd'hui, je les ai tous éconduit.

Toutefois, j'ai atteint l'âge où fonder une famille devient important. Pas seulement pour me permettre de connaître la joie d'être mère et l'amour, mais aussi pour préserver ma lignée. Mon affaire se complique à partir de là.

Avant le Grand Sommeil, mon frère avait négocié avec une bonne famille une union pour moi. Hélas, l'héritier de ma maison décédé et moi exilée, je doute que mon promis m'attende indéfiniment.
Seule, sans homme pour offrir ma main, dois-je chercher un bon partie par moi-même ? Étant de noble lignée, mais toujours exilée, dois-je me marier en-dessous de ma condition ?

J'ignore ce qui serait le plus socialement acceptable, mais je ne puis toutefois décemment devenir vieille fille. Pour cela, je vous en prie, aidez-moi

En vous remerciant de l'attention que vous accorderez à mon courrier, je vous adresse, très chère Gazette, mes salutations distinguées.

Hélène d'Ileverte.

PS : J'espère que vous disposez d'un service de traduction. Si ce n'est pas le cas, je vous prie d'accepter mes plates excuses pour le dérangement.

_______________________________________________________________

Chère Hélène d'Ileverte

Je tiens tout d'abord à vous remercier d’inaugurer cette rubrique du courrier du cœur, et à l'attention que vous lui portez. Pour ce qui est de la langue ne vous faites aucun soucis. Ma formation à la gazette m'a formé à plusieurs langues. J'en maîtrise les bases rudimentaires de chaque pays européen.

Pour ce qui est de votre soucis, il est hors de question qu'une charmante et jeune fille comme vous finisse vielle fille. Laissez derrière vous votre vie d'avant, ce regrettable grand sommeil qui a touché la France. Repartez sur des bases nouvelles. Trouvez une personne que vous aimez, et qui vous fera vous sentir vous même au quotidien. Il doit bien avoir un gentleman qui fait chavirer votre petit cœur.

Si possible une personne de votre ancien rang pourrait vous redonner le prestige perdu. Ce serait l’idéal. Mais pour moi ce ne doit pas être une priorité à vos yeux. Trouvez vous un homme gentil et qui plaît à vos parents.

J’espère que tout cela s’arrangera pour vous très prochainement. Je répondrais volontiers à vos questions. A bientôt je l’espère.

La Gazette

❤️ ❤️ ❤️

Madame la Gazette,

Je suis actuellement (je crois, c'est compliqué) en relation avec un homme. C'est un grand coureur de jupons qui a déjà beaucoup d'expérience sur le plan de la... literie. Ce qui n'est nullement mon cas. Une sorcière m'a juste appris, une fois, quelques gestes et comment savoir ce qui est acceptable ou non. Mon manque d'expérience peut-il jouer en ma défaveur ? Est-ce un sujet important dans un couple ?

Je vous remercie.

Une demoiselle perdue.
_______________________________________________________________

Bonjour jeune demoiselle.

Je vais vous donner ce premier conseil. Si vous aimez cet homme, ne le laissez plus être aussi volage. Mais ne l’étouffez pas trop non plus. Cela risquerait de l'effrayer plus que nécessaire.
Pour la literie, faites attention à bien vous protéger, surtout si votre compagnon a eu une vie plutôt volage avant vous. Mais ne vous en faites pas. Si vous arrivez jusque là, les choses seront différentes de ce qu'on vous a montré. Mais cela ne devrait pas pour autant être effrayant, bien au contraire.

L'important est d'attendre que vous soyez prête. Si l'acte vous effraye quand même, abordez le sujet avec votre compagnon. Parler et partager est l’essence même d'une relation durable.

Si je peux me permettre je vous souhaite bien du plaisir, et à bientôt peut être.

La Gazette

❤️ ❤️ ❤️

Madame la Gazette,

Cela fait déjà de nombreuses années que je demeure seule. De riche lignée, je me dois de trouver un époux pour perpétuer le noble sang qui coule dans mes veines. Pourtant je suis de bien jolie tournure, dotée d'une bonne élocution. Mon seul défaut demeure d'être française, et probablement vierge. (Car j'ai cru comprendre que les hommes préfèrent les femmes délurées comme amantes) Auriez-vous quelque conseil à me donner pour m'aider à trouver homme à ma hauteur ?

Cordialement.
Ronce de France.
_______________________________________________________________

Bien le bonjour majesté la reine de France. C'est pour moi un immense honneur que de recevoir une missive de votre part.

J’espère m'adresser a vous de la bonne manière et ne pas vous offenser par les paroles qui vont suivre.

Je ne pense pas que votre virginité soit un problème pour vous. Vous ne cherchez pas à être une amante mais une épouse. Si l’élu est intelligent il sera fier de pouvoir aimer une personne qui ne s'est pas donnée au premier inconnu.

N'y aurait-il pas un homme qui vous plairez, ou sur lequel votre cœur aimerait partager la couche ?

Je ne saurais que vous conseiller, s'il y a bien quelqu'un dans votre cœur, de mettre vos plus magnifiques atours, qui sauront mettre en valeur votre silhouette. Et de foncer droit devant, écartant tout obstacle entre vous et lui. Vous le méritez, j'en suis sûre.

S'il n'y a personne dans votre cœur, peut-être devriez-vous essayer de faire des rencontres dans d'autres pays. Mais sachez que vous pouvez choisir l'homme qui vous plaît le plus. Vous êtes, après tout, la reine de France.

Avec tous mes respects.
La Gazette.

❤️ ❤️ ❤️

Bonjour à vous,

Je lis souvent vos chroniques du courrier du cœur et il semblerait que vous traitiez de tous les sujets et ce dans la plus grande discrétion. Si je vous écris aujourd'hui, c'est que j'ai besoin de vos conseils sur une situation...dirons-nous, délicate et possiblement embarrassante si je ne sais me tenir convenablement.

Un bal à la Cour est annoncé depuis peu, j'y serai évidemment présente pour le banquet comme pour la danse, toutefois, la disposition des tables de six sièges me place face à deux couples dont je me rends coupable d'adultère...avec les deux maris. Comment devrais-je agir sachant que l'épouse de l'un pose déjà quelques doutes à mon égard alors que la promise du second est, disons-le franchement, certes jeune mais loin d'être aveugle à l'intérêt à peine dissimulé de son homme sur ma personne.

Afin de ne point entacher une noble réputation pour le moins déjà grisée de ce genre de rumeur qui s'avèrent malheureusement fondées, je vous pris d'éclairer ma lanterne !

Anonymement vôtre.
_______________________________________________________________

Bonjour mademoiselle.

Je serais d'avis, dans un premier temps, de faire attention à vous. Être trop volage pour une dame n'est pas la meilleur des choses, si je puis me permettre.

Votre situation est quelque peu particulière. Mais n'est-ce pas là la fatalité de votre libertinage ?
Mon plus sage conseil serait d'annuler votre participation à ce bal, prétextant un quelconque mauvais rhume. Cela laisserait les deux hommes avec leurs conjointes, sans être perturbés par votre présence.

Sinon essayez de vous y présentez au bras d'un homme. Cela pourrait calmer ces messieurs qui ne savent pas retenir leurs ardeurs en dehors de leur couche.

J’espère que ce conseil vous aidera, et que le bal se déroulera sans une seule effusion de sang.
La Gazette

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 30 Juin - 0:15


Numéro 2 • Mai 05

Les potins du peuple




Un témoin affirmerait que les autorités de la grande cité volante Emerald auraient jetés le corps d'un mort par delà les remparts de leur ville. Sous prétexte qu'il était atteint du delirium. Après avoir questionné des hommes, qui se trouvaient sous la ville volante, aucun corps n'aurait été, pour le moment, retrouvé.

On parle toujours, au Canada, d'un arbre immense, le plus grand arbre au monde, où des enfants se seraient réfugiés. On parle aussi d'un enfant, aux ailes de métal, qui régnerait sur cette communauté. Nous savons peu de choses car, apparemment, aucun adulte ne peut être admis là-bas. Les rares survivants sont revenus dans un état critique, et parleraient d'un enfant roi et cruel.

Aux États Unis existerait un refuge pour androïdes, où aucun humain ne pourrait entrer. Nos sources ne nous disent pas exactement où se trouve cette fameuse ville. Mais si vous devez vous rendre dans ce grand pays, prenez garde. On ne sait jamais.

Il parait que, dans certains bois de France, des fées se regrouperaient. Mais à quelle fin ? La reine de France serait-elle au courant ? Soutiendrait-elle les fées et la magie ?

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 31 Juil - 20:30


Numéro 3 • Juin 05

Interview de Pitt




Bonjour. Je suis heureuse de vous accueillir pour cette interview pour le journal la Gazette.

Je suis désolée mais, pendant l’interview, je vais vous demander de ni boire, ni manger. Car j'ai ouïe dire que c'était vos péchés mignons, quitte a vous faire perdre votre concentration. De plus n'est-ce pas trop mauvais pour votre santé de boire autant, monsieur Pitt ?

*repose sa bouteille d'absinthe*

Okay, tant pis. J'imagine que je suis forcé de suivre la règle.

Hm, et donc, concernant ma santé... eh bien, Charly m'avait dit quelques fois que ce serait mieux de ne pas boire des litres. Pourtant, je me porte à merveille, je profite un maximum tant que je le peux. *grand sourire* Il me semble d'ailleurs que je me concentre mieux, enfin je crois, quand je mange en même temps que je discute. Et puis merde, faut profiter comme je l'ai dit.

J'aimerais vous demander... Quand on parle de vous, on vous nomme comme un spécialiste de fleurs. Vous avez un commerce de fleurs ? Vous êtes fleuriste ? Cela n'est-il pas bizarre pour un homme d'avoir ce métier ?

HAhahaha ! Ouais, des fleurs, pleins de jolies et délicieuses fleurs. Mais vous savez, elles sont plus de chair que de matière végétale. On dit plutôt proxénète en fait. Et sinon, j'ai rien contre les fleuristes mâles, tant qu'ils n'ont pas celles dont la sève est la même que la notre.

... Ah, je vois. Je ne m'attendais pas à une telle... chose, je dois vous avouer. Avez-vous une « fleur » préférée ? Ou une qui plaît particulièrement à vos clients ?

Hm, en fait j'en ai trois. Elles sont un peu, les produits spéciaux de la maison. Pensée, Lys et Violette. Seuls quelques clients, en quelque sorte "VIP" et moi-même pouvons accéder au nectar de mes fleurs préférées.

J'avouerais que Pensée est presque trop maternelle, elle seconde souvent Charly quand il s'agit de tenter de me raisonner. Lys est plus discrète, mais ils apprécient tous son immense douceur, et Violette est un peu une magicienne. C'est même cette dernière qui garde mon pistolet pour la roulette russe. *grand sourire habituel*

Pourquoi avoir choisi ce métier plus ou moins illégal au lieu d'ouvrir une maison close ?

Les maisons closes sont trop statiques, ça m'empêcherait de parcourir différent pays à la recherche de pièces du Pays des Merveilles. Si j'avais eu l'idée idiote de rester planté à un endroit, jamais je n'aurais pu bâtir mon idéal ni même jouer à mes jeux, et encore moins créer un endroit plutôt sûr pour Dahlia. Et puis, en bougeant sans cesse, on est moins facile à viser. Okay, mes fleurs qui peuvent rester des mois au même endroit alors que j'en dépose ailleurs et que le Zeppelin poursuit sa route, sont sur place du coup. Mais, moi, je continue d'aller de ville en ville.

Y a-t-il une raison particulière dans votre passé qui vous a poussé à être proxénète ? Nous avons un peu cherché, mais nous n'avons rien trouver sur votre passé. Pouvez-vous, pour nos lecteurs, nous en dire un peu plus ?

*éclate de rire, puis se reprend aussi net*

Ce qui est en Février est très flou, enfin, ce qui est dans mon passé. Mon esprit garde jalousement les clefs de cette période. Je sais juste que pendant cinq années, juste après être parti de mon village d'origine, j'ai passé mon temps au Pays des Merveilles. C'est même pendant ce temps-là que j'ai rencontré mon amie qui vit à New-Wonderland maintenant.

Et je pense, au fond, que mes fleurs sont celles du Pays des Merveilles, je crée via mon réseau de March, le jardin de Wonderland. J'ajouterais aussi que jouer à la roulette russe avec les mauvais payeurs est un loisir des plus amusants. Bien que je pense qu'on aurait aisément les moyens d'y jouer dans une maison close.

Je vous remercie. Il y aurait une rumeur qui circule sur vous, comme quoi vous seriez homosexuel. Un homme vous rendrait souvent visite, mais pas pour vos « fleurs ». C'est un peu comique qu'un proxénète soit de ce bord là. Est-il si spécial à vos yeux ? Pouvez-vous nous parler de lui ?

*prit par un fou rire qui finit par se calmer avec de légers rires nerveux puis un air agacé*

Pourtant, si l'un de ses sodomites se frottait à moi, je lui destinerais une roulette russe munie de toutes ses munitions et avec l'imbécile en question à l'autre bout du canon.

*soupire*Mais c'est pas comme si j'étais pas au courant de cette rumeur, c'était même ennuyeusement prévisible. Bien que je me demande d'où elle est née, je tente de ne pas être démonstratif avec cette personne en pleine rue. Et mon équipage ainsi que mes fleurs, du moins celles qui voyagent souvent, savent que cet "homme" est une femme. J'ai simplement deviné, enfin vérifié, par moi-même. J'aime bien, enfin je crois, cette femme. Bien que ces temps, je prévoie justement de tenter de lui faire porter des robes plus souvent. Elle gâche beaucoup de potentiel avec ses vêtements de travail.

Sinon, je pourrai dire que les choses sont plus amusantes et agréable avec elle qu'avec mes fleurs. Il y a une petit truc en plus. Une touche de sucre peut-être. Mais j'ai aussi l'impression qu'elle ne plaît pas à Dahlia. Je ne sais pas pourquoi. D'ailleurs, en repensant à cette rumeur, ça me donne une raison supplémentaire pour insister sur les vêtements de ma chère Ashes.
*rires*

Avez-vous un petit mot à adresser à nos chers lecteurs ?

Mangez des cupcakes, buvez de l'absinthe bien sucrée, jouez au fossoyeur et cueillez des fleurs de chair. Avec ça, on prend pas un gramme. Et trouvez-vous des potes pour exploser un ou deux ponts célèbres, ça donne de bons moments d'amusement.

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 31 Juil - 20:31


Numéro 3 • Juin 05

Les potins du peuple





Un infecté au Delirium aurait été aperçu, il y a quelques temps, dans une maison close en Allemagne : le Charivari. Messieurs ou mesdames, faites attention, si vous avez une soudaine envie de batifolage.

Suite aux petits potins d'il y a deux mois sur Londres, un certain groupe aurait réclamé des excuses publiques. Dans le cas contraire ils brûleront une autre ville.

En Roumanie on aurait arrêté deux fuyards qui essayaient de fuir de l'asile, criant qu'ils voulaient libérer les androïdes de ce lieu maudit. Ils seraient enfermés dans une cellule spéciale, en attendant leur peine de mort.

Un scientifique, spécialisé dans la la faune et la flore, prétend avoir aperçu une île qui dérivait sur l'eau. Elle « nageait ». Il aurait aperçut ce drôle de phénomène non loin des côtes africaines.

awful pour Epicode


© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Aoû - 13:54


Numéro 4 • Juillet - Août 05

Interview de Carren Taylor




Bonjour mademoiselle Taylor. Ou dois-je vous appeler sa majesté Taylor ? C'est un grand honneur pour moi de recevoir une personnalité aussi importante que vous. J’espère ne pas trop vous importuner avec cette interview.

Bonjour ! En effet, je préfère que l'on me donne le titre de Majesté vu que ma place est en tant que Reine mais autant vous dire que c'est tout aussi un honneur pour moi de me faire interviewer puisqu'il y a plusieurs choses à mettre au clair si bien que vous ne m'importuner en aucun cas.

Ma première question, bien qu'elle puisse paraître évidente à vos yeux, sera pourquoi avoir organisé cette résistance ? Pourquoi vouloir retirer votre sœur du trône ?

Je m'attendais effectivement à ce que vous me posiez cette question et je vais être sincère avec vous. Ma sœur n'a jamais eu le profil d'une Reine alors que moi, c'était ma destinée. Vous avez entendu parler de l'histoire de mon défunt mari, n'est-ce pas ? Comme quoi il était victime d'une malédiction qui faisait de lui un ours. Si cette très chère Adélaïde avait pu briser ce sort, je n'aurai pas organiser cette résistance qui vise à récupérer ce qui m'appartient de plein droit. Et, entre nous.. C'est une femme soumise et naïve qui n'a jamais su percer l’ombre dans laquelle elle se trouvait.

Beaucoup de personnes se posent des questions sur la mort de votre regretté défunt mari, l'ex roi. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les causes de sa mort ?

Justement ,en parlant de Téodor, qui fut mon mari pendant quelques mois, il est temps de révéler ce que le couple royal actuel cache à tout le monde. Vous ne trouvez pas ça bizarre que du jour au lendemain, l'ex Roi d'Angleterre tombe subitement malade et finisse par succomber d'une étrange maladie qu'aucun médecin ne pouvait guérir ? Tout ça n'était qu'une mascarade mise en place par ma sœur et son mari qui visaient le sommet alors qu'ils étaient déjà bien placés. La réponse est simple.. le poison.

Une question me brûle les lèvres. Je ne sais pas si vous pourrez accorder des réponses à ma curiosité, dans le cadre d'une interview qui va être publiée, mais quels sont les moyens que vous avez mis en place pour mener à bien la résistance ?

Je vois effectivement que vous êtes d'ordre très curieuse, ce qui ne m'étonne pas du tout puisque votre métier se place dans ce trait de caractère. Malheureusement, je ne peux pas vous dire grand chose, de peur que tout mes projets ne s'effondrent si j'en parlais. Mais autant vous dire que cela promet d'être très.. efficace, dirons-nous.

Et une dernière question si cela vous convient. Si vous menez à bien votre révolution et que vous redevenez reine d'Angleterre, quels sont vos projets en tant que souveraine ?

Va pour une dernière question ! Surtout que j'étais prête à parier que vous alliez me la poser mais je vais vous avoué que c'est en cours de réflexion même si j'ai déjà pensé à réduire les impôts et tout ce qui concerne le fait de prélever de l'argent à mon peuple. Personne ne devrait vivre dans la pauvreté, vous savez. D'ailleurs, pour enrichir notre pays d'une manière différente que de prendre l'argent aux citoyens, je pensais faire des échanges commerciaux avec plusieurs pays d'Europe, si ces derniers sont d'accord bien évidemment, et pourquoi pas avec l'Amérique, qui sait ?

Je vous remercie de m'avoir accordé de votre précieux temps. Ce fut un réel plaisir.

En tout cas, je vous remercie sincèrement d'être venue me voir, ce fut également un plaisir pour moi de répondre à vos questions.

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Aoû - 13:55


Numéro 4 • Juillet - Août 05

Interview de Adélaïde Taylor




Bonjour votre Majesté. C'est un honneur que d'avoir le privilège de mener un interview auprès de vous.

(Adélaïde a un sourire qui pétillerait presque d'une certaine malice. Ses lèvres frémissent de fierté, sans nul doute, mais on voit qu'elle tente de se contenir).

Je vous en prie.

Veuillez m'excuser si je me montre trop abrupte, mais, comme nous le savons tous, une résistance gronde en votre royaume. Votre sœur, ancienne souveraine, réclame le trône. Quels sont les moyens mis à disposition pour combattre cette rébellion ?

(Son sourire fond, devient une moue méprisante pour l'interviewer. Elle finit par adopter un visage neutre, et garde le silence pendant de longues secondes.)

Les réclamations de Carren sont illégitimes, c'est évident. J'offre de fortes récompenses à toute personne qui me fait parvenir des informations pertinentes et véridiques, ainsi qu'à ceux qui me livrent les rebelles ralliés à sa cause. De plus, nos soldats disposent d'un temps spécifiquement réservé à la recherche de cette traitresse à son pays.

(Le nez d'Adélaïde se plisse, sans doute à cause d'une de ses pensées.)

Malgré que vous et le royaume de France soyez de proches voisins, des tensions persistent. Pouvez-vous nous expliquer les origines de ce conflit ?

(Adélaïde a un bref rire méprisant, et à nouveau, de longues secondes de silence avant sa réponse. Ses pensées semblent cependant amusantes ET méprisantes.)

La Reine Ronce de France ! Je me demande pourquoi on a mis cette pucelle sur le trône. Son long sommeil a du avoir de grave conséquences sur sa... "personnalité". Voyez-vous, il y a deux ans, elle prétendit que le royaume anglais cherchât à l'enlever, et à tuer son jeune frère. Non, en vérité, je vous le dis : la France a envoyé des malfrats nous voler de précieux documents. Voilà ce qu'il s'est réellement passé. Cette jeune femme, pressée de rattraper son retard technologique (quelques secondes de silence, durant lesquelles la Reine Ronce doit en prendre pour son grade...), a préféré voler des plans au lieu de chercher à contracter une alliance entre nos royaumes. Nous aurions aidé son royaume avec plaisir.

Ajoutez à cela que (une hésitation. Adélaïde cherche le bon adjectif, mais renonce) la Reine Ronce est alliée à Carren, et l'aide dans l'ombre. Et au lieu de nous fournir les informations qu'elle détient sur ma sœur, elle a préféré fuir Buckingham Palace après avoir assommé et déshabillé une pauvre servante. Le roi mon époux et moi-même sommes patients et compréhensifs envers les français, mais avouez que cette femme aurait bien besoin d'un homme de notre époque pour la remettre sur le droit chemin !

En septembre 04, une attaque a défrayé la chronique. Les rues de Londres ont été envahies par les morts-vivants, et un pont détruit. Les pertes se sont comptées par centaines. Avez-vous trouvé les coupables à l'origine de cette attaque ? Quel châtiment leur réservez-vous ?

(Ses yeux s’assombrissent, triste. Adélaïde laisse échapper un très léger soupir, et son regard se fait vague. Encore quelques secondes de silence. Cela devient une habitude...)

Nous savons quelles sont les coupables. Est-il réellement utile de mentionner le nom de ma sœur ? Je me demande comment elle a pu... Comment elle a osé ainsi défigurer notre magnifique pays. Nous connaissons aussi le nom d'au moins une de ses alliées, mais je ne voudrais pas créer un incident diplomatique - et je vous l'ai dit, nous pouvons nous montrer très patients et compréhensifs envers les français.

Bien entendu, Carren devra répondre de cet acte terroriste. D'abord elle s'en prend aux usines et aux navires volants, puis cette histoire de zombies... Je ne la comprends pas : elle est prête à détruire notre noble nation si elle ne peut l'avoir.

Vous et le souverain Arthur Taylor, projetez-vous de faire naître bientôt un héritier ? Une telle nouvelle pourrait susciter nombre de festivités au sein de votre peuple.

(Adélaïde garde une certaine mélancolie, durant ses quelques secondes de flottement, avant d'adresser à l'interviewer un regard un peu plus animé, brillant. Un micro-sourire flotte sur ses lèvres, ainsi qu'un certain malaise à peine perceptible.)

Bien entendu, offrir à l'Angleterre un héritier est dans nos projets. Cependant, nous préférons attendre : nous ne pouvons nous permettre de faire naître un enfant royal en ces périodes de trouble. Nous préférons être sûrs d'offrir un royaume solide à nos enfants.

Auriez-vous un dernier mot à adresser à nos lecteurs ?

Je souhaite sincèrement pouvoir avoir une discussion avec Carren. Elle a sali nos noms, à Arthur et moi, et osé proférer des horreurs à notre sujet. Il faut que cette querelle cesse. Je le répète ici : je suis prête à payer, pour toute information concernant ma sœur, et une très forte récompense est promise à celui qui la capturera.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Aoû - 13:55


Numéro 4 • Juillet - Août 05

La fin du Delirium




Nous pouvons enfin vous annoncer cette nouvelle attendue depuis si longtemps.

Le Delirium n'est plus.

Les premiers soins ont été apportés en début d'août, au Brésil, sous l'égide même de Monsieur Oswald Hawkins. Ce fut là sa dernière apparition publique. Nous avons eu beau questionner des témoins, personne ne semble savoir où a disparu le chercheur. Il faut dire qu'un article a été publié le présentant comme étant le responsable de ce virus, son créateur. Vérité ou intox ? Il va s'en dire que nombre d'hypothèses vont fleurir à ce sujet.

Des doses de vaccin ont été envoyées en Europe et en Amérique. Les médecins de tous pays se sont attelés à la tâche. La pandémie a mené un ravage sans précédent, rappelant les épidémies de peste qu'a connu le monde par le passé. Mais dans tout malheur, il réside un brin de bonheur. Cette situation a permis à la médecin de faire un bond sans précédent, permettant de baisser la mortalité, de mieux appréhender et comprendre l'anatomie humaine et son fonctionnement.

Même la France, pourtant toujours tributaire d'un siècle de retard, a su faire front au Delirium. Notons que tout le mérite et le travail revient au docteur Arsène Martes, homme de science de notre époque.

Nous pleurons tous les morts que la maladie a emporté. Désormais il nous faut regarder en avant, vers l'avenir, et songer à des jours plus heureux. Ces sacrifices n'ont pas été vains. Grâce à eux, la médecine permettra d'éviter une nouvelle tragédie de cette envergure.
awful pour Epicode





Numéro 4 • Juillet - Août 05

La fête des morts en Chine




Un peu de culture ne faisons jamais de mal à personne, nous nous attarderons aujourd'hui sur une fête asiatique.

La fête des fantômes en Chine.

Cette année, elle aura lieu à la fin du mois de septembre. L'empire, peu friand des étrangers, acceptera lors de ces festivités d'ouvrir ses portes. Car, tous nous avons des esprits de défunts à honorer, une volonté de mener le deuil des victimes du Delirium.

Cette fête se déroulant la nuit, vous devrez vous guider à la lueur des lanternes en papier. Vous pourrez vous rendre auprès des temples pour prier, mener quelques offrandes – le décor a de quoi perturber les fois catholiques, tant il diffère de nos églises. Néanmoins, ne vous attendez pas à de lourds offices éplorés. En ce pays, si exotique, on peut exprimer sa tristesse par le rire, et en festoyant.

Nous vous conseillons grandement d'assister à ces célébrations si vous avez un deuil à mener. Le charme de la Chine saura probablement vous apaiser. Vous pouvez même vous y rendre en simple curieux. Le tout est de ne pas troubler les autres participants. Et encore moins les esprits qui, cette nuit-là, viendront se mêler aux vivants. Peut-être là une belle occasion de vous essayer au spiritisme.

awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Aoû - 13:56


Numéro 4 • Juillet - Août 05

Les potins du peuple




Une horde de Depthscroungers a été aperçue aux alentours du littoral des États-Unis. Selon les témoins, d'autres apparitions auraient continué d'émailler les plages, causant de nombreux effrois et quelques morts.

Hunter, voleur américain et truand de la pire espèce, aurait été capturé. L'identité des personnes l'ayant stoppé demeure encore floue. L'on parle de farouches femmes, d'anciennes filles de saloon reconverties dans le mercenariat.

Un nouvel Androïde aurait été aperçu aux alentours de la frontière roumaine et, plus tard, sur un navire volant. Selon certaines sources, ce serait un capitaine.

Des habitants de Russie sont victimes d'hallucinations. Les victimes parlent d'un Royaume enchanté, où réside une Vierge de glace. Un paradis où se retrouvent les morts. Les autorités russes supposent que ces hallucinations sont le fruit d'un être de magie.

Il existerait, en Espagne, une demeure hantée. Certains habitants parlent de cris porcins, et de hurlements animaux provenant de la demeure.

Nous avons eu de nouvelles informations sur l'attaque qui eu lieu, il y a quelques mois, dans un port du Luxembourg-Bergië. Ce serait l’œuvre d'un groupe terroriste. Faites attention si vous devez vous rendre dans le port pour affaires, ou tourisme.

Selon nos sources se tiendrait, dans une ville du nord du territoire américain, un rassemblement de personnes manipulant la magie. On pourrait y voir des sorcières qui usent de plusieurs types de magie, mais aussi différents êtres magiques nommés hybrides. Un lieu incontournable pour toute personne voulant voir de la magie.

Depuis quelque temps, une rumeur agite les habitants de la grande citée volante Emerald. En effet un des Pères Fondateurs aurait disparut. A-t-il été tué ? A-t-il fui son poste ? Nous n'en savons encore rien. Mais les habitants seraient sous le choc. D'autant plus avec les rumeurs concernant Oswald Hawkins, ancien chercheur de la ville.

En ce moment le peuple anglais parle beaucoup sur le fait que la reine Adelaïde aurait mis en place une milice pour retrouver sa sœur, l'ex-reine Carren. Espérons pour le bien des citoyens que cela cessera au plus vite. Certains anglais penseraient que les deux femmes préfèrent se soucier de leur conflit, plutôt que du peuple.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mer 30 Sep - 16:47


Numéro 5 • Septembre 05

Interview de Zahnfee Fatina




Bonjour Madame la Comtesse et future impératrice. C'est un honneur que d'être reçue auprès de vous. D'autant plus que vous devez être fort occupée ces derniers temps.

En effet, soyez brève, concise et efficace. Je déteste ce qui n'est pas efficace.

Veuillez excuser ma question si elle est impertinente, mais nous aimerions tous en savoir plus sur votre personne. Ce que vous faisiez avant d'être sous les projecteurs de toute la cour. Je crois déceler, dans votre voix, un charmant accent allemand. Viendrez-vous de cet empire voisin ?

Je suis une expatriée allemande, effectivement. Ma mère et moi avons fui notre bon village d'Hamelin, à cause de la guerre, pour nous réfugier en Espagne, à Madrid, sous la diligence de feu la Comtessa Vassilissa de Valerosso.

Avant vous, le titre de Comtesse de Valerosso était portée par la comtesse Vassilissa, grande figure de la noblesse espagnole. Quels sont vos liens avec cette dame ?

J'étais sa filleule. Ma marraine et ma mère ont été amies et confidentes pendant de longues années du temps où feu la précédente comtesse était également une roturière. Elle a toujours été... Quelle est l'expression déjà ? "Une veuve joyeuse", je crois. Peu importe... Elle avait de l'argent, elle a permis à son amie d'installer sa confiserie et à sa filleule de faire des études d'odontologie. Votre mine ahurie laisse entendre que vous ne savez point ce que c'est ? Vous faites une piètre journaliste. Enfin, je vais vous l'expliquer dans ma grande mansuétude : L’odontologie est la spécialité médicale et chirurgicale couvrant l'étude de l'organe dentaire, des maxillaires et de la cavité buccale, plus généralement.

La Comtesse était connue pour être proche de feu Rey de Marisma, le roi d'Espagne. Quel est votre opinion sur ce grand homme ? Aviez-vous un quelconque lien avec sa personne ?

Il était son filleul, également. Je ne l'ai rencontrée qu'une fois. Je ne m’intéresse pas à la politique d'un pays pour lequel je n'ai aucun sentiment d'appartenance. Comprenez moi, la bienséance m'empêche d'être ingrate, mais tout de même.... l'Espagne, les Espagnols... on sent que leur sang s’est dilué à tord et à travers le long de leurs ports. La glorieuse Autriche-Hongrie est bien plus digne de mon respect, bien plus solide et bien plus pure.

Tout le monde ne parle plus que du mariage qui sera prochainement célébré ici même. Nos lectrices sont avides de détails. Pourriez-vous nous dire comment avez-vous fait la rencontre de sa Majesté Impériale Friedrich Franz Edelstein ?

Lors d'un bal costumé à Versailles. Nous avons longuement arpenté les jardins à la française du palais, ensemble.

Vous semblez être une dame moderne, émancipée, dénuée de tout chaperon. Qu'est-ce qui vous a attiré en la personne de l'empereur pour devenir aussi proche de lui ? Quelques atomes crochus avec l'empire en lui-même, peut-être ?

C'est un homme qui porte admirablement bien la moustache. Et je pense qu'on peut résumer toute la force de son caractère, sa virilité, sa droiture et la subtile passion qui se dissimule derrière dans le port royal et digne de ce favori.

Avec le futur mariage approchant à grands pas, une nouvelle voie s'offre à vous. Avez-vous déjà quelques projets en tête en tant qu'impératrice ? Le sujet de l'héritier a-t-il déjà été évoqué avec votre futur époux ?

Vous n'êtes pas sans être aveugle, je pense. L'héritier est déjà là. Ne vous avez-je pas dit que j'aimais l’efficacité ? J'aime également respecter les règles. Notre enfant naitra prince ou ne naitra pas. S'il y a bien une valeur que je porte au dessus de tout c'est celle de la Famille. Cette patrie comme cette lignée a besoin d'une figure maternelle énergique et présente. Je vais reprendre en main ce royaume qui a souffert trop longtemps de la vacance d'une souveraine digne de ce nom. Et si j'ai le temps, je finirais mes études d'odontologie.

Je vous remercie pour le temps que vous m'avez accordé et vous souhaite, Madame la Comtesse, un heureux mariage.

Je vous en suis gré, mademoiselle.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mer 30 Sep - 16:47


Numéro 5 • Septembre 05

Les potins du peuple




La forêt de Brocéliande, sanctuaire magique, a manqué d'être dévorée par les flammes. En conséquence les gardiens des bois ont fermé la forêt à tout être non-magique, et ont même projetés de détruire tout inconnu qui s'en approcherait.

Un autochtone russe a été vue en compagnie d'une bourgeoise austro-hongroise. Selon certains témoins, cette dame serait mariée ! Il est déplorable de voir des dames du monde préférer passer du temps avec un amant qu'avec leur époux.

Une horde de singes volants a attaqué au sein de l'Allemagne, causant de nombreux émois. L'attaque fut calmée par deux hommes – un fossoyeur et un hybride neige. On ne connaît d'eux que leurs prénoms : Joshua et Christopher. Remercions ces héros ordinaires d'avoir calmer la furie de ces sauvages animaux !

Des disparitions d'enfants ont été signalés en Inde. Les autochtones mentionnent « le sentier des douceurs », un chemin empli de sucreries alléchantes. Des enfants-biscuits en sortiraient. On soupçonne que ces créatures ne soient autre que les bambins disparus, à jamais transformés.

Smaug le dragon a causé de vives émois à une tribu de djinns, au sein du désert ottoman. L'animal a été vu, pour la dernière fois, à proximité d'un sanctuaire sacré au sein duquel il aurait élu domicile.

Un duo atypique a été aperçu à de multiples endroits au sein des États-Unis. D'après les témoignages, il s'agirait d'une jeune femme et d'un homme, aux allures de voyageur. Seraient-ce des amants en fuite ? Une demoiselle victime d'un enlèvement ? Le mystère reste entier.

Les quais anglais ne semblent plus si sûrs qu'auparavant. Un curieux groupe y a été aperçu, et aurait embarqué sur un navire. Les témoins parlent d'un homme très théâtral, exhibant un tatouage mortuaire sur le visage.

Une sorcière a été changé en hybride poulpe alors qu'elle quémandait un droit d'asile sur les terres brésiliennes. Le pays tenterait-il de se lancer dans la création d'hybrides ?
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 31 Oct - 10:20


Numéro 6 • Octobre 05

Interview de Jane Walls (Galaad)





Après avoir accueilli la demande d'entretien avec une tête franchement sceptique, demandé 15 fois si c'était pas mieux de le faire avec Percy et s'être assurée que personne ne la prendrait en photo, bafouillant vaguement qu'elle ne voulait pas qu'on la voit aussi mal mise, la jeune femme recevra la/le journaliste avec beaucoup de courtoisie dans le bureau de Percy Walls, rapidement nettoyé pour l'occasion des plans et autres objets sensibles. Un thé sera proposé ainsi que quelques biscuits. La demande l'ayant pris au dépourvu, elle n'aura guère le temps de se changer et faire sa coquette. Aussi sera-t-elle simplement vêtue d'une jupe de toile sombre, sans tournure, et d'une chemise de lin épaisse refermé par un foulard rouge. Pressée, elle gardera son tablier de cuir et le baudrier d'outils le long de sa jambe. Elle aura pris le temps de se laver mains et visage pour en retirer le cambouis, par pure politesse avant de servir le thé.

Tout au long de l'entretien, elle s'exprimera avec lenteur en espagnol, un peu comme une simple d'esprit malgré une diction, pour le coup, impeccable - ou presque et un léger accent non-anglophone - , expliquant brièvement et en rougissant qu'elle n'a pas eu la chance d'apprendre la langue aussi bien qu'elle ne le devrait.

Bonjour Mademoiselle Walls. Merci de nous accorder un peu de votre temps malgré votre emploi du temps surchargé.

*Elle sourit, légèrement rougissante* Bonjour à vous. Cet entretien m'prend un peu au dépourvu, mais je suis ravie que Walls Workshop vous intéresse.

Une femme œuvrant au sein d'une entreprise comme Walls Workshop Ltd a de quoi surprendre. Comment avez-vous réussi à faire votre place ? Je me doute qu'être la sœur de Monsieur Percy Walls n'a pas été l'unique atout.

*Elle marque un temps de réflexion* Je pense que l'appui de Percy a été la principale raison de ma bonne intégration. Sans lui, il m'aurait été impossible de vivre ainsi. Il a fait preuve de bonté et d'ouverture d'esprit. Probablement aussi, que l'expérience acquise durant un an en accompagnant celui-ci a beaucoup aidé. Rien de mieux que la pratique pour acquérir les bases. Hormis les travaux physiques très lourds, pour des raisons pragmatiques de faisabilité avec mes bras d'crevette, *Elle rit légèrement* je n'ai pas de traitement de faveur et je suis toujours volontaire pour les aider. Sans doute, cela aide aussi mes collègues à accepter ma présence. *Elle sourit largement, parfaitement naturelle* Pour moi, nous sommes simplement une grande famille partageant la même passion.

Auriez-vous souhaité obtenir un autre travail ? Avez-vous des ambitions professionnelles ?

Non. Je n'aurais jamais même imaginé travailler, hormis les tâches de gestion attribuées à une maîtresse de maison, lorsque j'étais enfant. Toutefois, les temps ont changé et ma situation aussi. Il était alors important que j'agisse et aide Percy pour que nous puissions bâtir un futur. J'ai toujours été très active et passionnée par les sciences. Aussi, je n'ai pas eu beaucoup de peine, l'deuil du passé fait, à mettre dans l'bain. Je n'ai pas d'ambitions professionnelles particulières, hormis continuer sur la lancée actuelle et continuer à contribuer à Walls Workshop.

*Une pause* Je tiens à préciser que *Elle inspire pour rassembler son courage, le rouge jusqu'à la pointe des oreilles*... que malgré cela, je rêve de rencontrer un jeune homme comme toutes les autres jeunes filles de mon âge et de fonder une famille. Travailler dans un milieu masculin ne fait pas de moi une personne foncièrement différente des autres jeunes femmes.

Le projet Icarus a permis aux hommes d'approcher le ciel. Pensez-vous, un jour, que votre entreprise saura aller plus loin dans cette voie ?

Malgré la diversification de nos projets, la spécialité de l'atelier est et restera toujours l'aéronautique. Évidemment, nous continuerons sur cette voie. Nous nourrissons d'ailleurs notre savoir-faire en apprenant de tous nos projets, même ceux qui semblent les plus éloignés du domaine.

Nombre de créations émanant du Walls Workshop Ltd proviennent d'un certain Baron Périlleux. Un nom qui fait rêver, mais sur lequel on n'a jamais pu coller un visage. Pourriez-vous nous en dire plus à son sujet ? Avez-vous eu des échos sur son prochain projet ?

*se tait assez longuement, visiblement gênée* Vous vous doutez bien que si quelqu'un prend de telles précautions pour ne pas être connu du public ou de ses pairs, ça n'est pas pour qu'une indiscrète révèle des détails sur lui à la presse. Aussi, non, je ne peux pas vous en parler plus, si sur l'Baron Périlleux, ni sur ses projets. Navrée.

Le projet Icarus fait montre d'une grande maîtrise de la technomagie. Que pensez-vous de cette alliance entre la technologie et la magie ? La Russie, selon vous, a-t-elle fait un choix judicieux ?

*Elle se rapproche sensiblement de son interlocuteur, le regard animé et le débit légèrement plus rapide, visiblement très concernée par la question. Tout au long de la diatribe, le ton s'anime, particulièrement posé, avec assurance et même un soupçon d'autorité. Les mains s'agitent pour souligner certains propos, pour présenter les arguments parfois paume ouverte vers son interlocuteur. Etrangement, même la prononciation, malgré le débit plus rapide, reste claire* Pour moi, c'est simplement une évidence. Je sais que l'idée a de nombreux détracteurs, que cela soit dans les pratiquants de la magie ou les fervents défenseurs de la science. Toutefois, notre monde se doit d'avancer. Il ne peut rester figé dans le passé. Certaines personnes pensent que les choses sont éternelles, toujours semblables, que nous sommes désormais au sommet de notre civilisation ou que nous détenons une sorte de "Vérité" immuable.

Mais, prenons l'exemple de la France : je suis certaine que les français pensaient que le monde dans lequel ils s'éveilleraient serait majoritairement semblable à celui dans lequel ils ont malheureusement été endormis. Sans doute songeaient-ils , comme le monde à présent, que nous avons achevé tout ce que notre civilisation peut faire. Que nos sciences ont découvert tous les mystères. Vous connaissez le décalage entre la France et le reste du monde, malgré l'excellent travail de Sa Majesté, la Reine, Ronce de France. Si nous nous endormions aujourd'hui, nous subirions les mêmes effets, le même dépaysement. Au réveil, nous aurions aussi besoin d'une période d'adaptation. Honnêtement, je ne suis pas certaine que nous nous adapterions aussi bien. *un sourire bref, une once de fierté*

Durant ce siècle, nous avons dompté l'Électricité, la vapeur à plus haute échelle, le Ciel. Nos machines sont chaque jour plus perfectionnées. Nous sommes capables de circonscrire une maladie aussi terrible que le Délirium grâce aux travaux du Docteur Martès et au vaccin du Docteur Hawkin, même si des faits relatés par la presse tendent à lui attribuer la création de la maladie aujourd'hui. Nous pouvons remplacer un membre perdu par une personne grâce à des prothèses mécaniques toujours plus réalistes. Qui sait comment nos technologies auront évolué dans une centaine d'année ?

Le fait est que la Magie est une part intégrante du monde. Qu'on l'aime ou ne l'aime pas n'entre même pas un ligne de compte. Qui plus est, la techno-magie a toujours fait partie des objets que l'on utilise au quotidien sans se poser de question. Un balai est une invention, certes très vieille, mais il a bien fallu un jour un inventeur pour créer cette technologie. Une sorcière ou une fée lui appliquant un sortilège pour qu'il se passe lui-même est donc un acte basique liant "technique" et "magie". Il y a quelques années, un certain McGaffy à Chicago a crée un " Whirlwind", une machine mécanique aspirant la poussière, une amélioration du balai. Il est tout aussi modifiable magiquement que le balai standard. La seule différence résidera sans doute dans l'approche de la personne apposant la magie. Aura-t-elle une approche "à l'ancienne" en appliquant le don ? Réfléchira-t-elle à un moyen d'interaction entre la magie et la machine, en des termes scientifiques ? Pliera-t-elle sans y penser la magie à sa volonté si elle est fée ? Ou agitera-t-elle un catalyseur, une baguette, comme les sorcières ? Les basiques pourtant restent les mêmes : Magie appliqué à un objet manufacturé inventé par quelqu'un à un moment ou un autre. Un assemblage entre technique et magie.

L'autre aspect de la techno-magie, le vrai aspect important selon moi, est le traitement ce ce phénomène naturel comme une science exacte et quantifiable, qui peut être étudiée par tout le monde. Il y a quelques centaines d'années, les gens étaient terrifiés par les éclairs, supposés colère divine. Nous avons appris grâce à leurs études, à la science, qu'ils résultaient d'un phénomène parfaitement quantifiable de charge et décharge au sein d'un condensateur, le nuage. De l'électricité. Les basiques de la thermodynamique. Depuis la compréhension d'un phénomène aussi courant que la foudre, nous avons appris à répliquer le phénomène, en le recréant de multiples manières parfois complètement éloignées en apparence. Prenons ce barrage helvétique, récemment mis en route, permettant de créer de l'électricité grâce à la force de l'eau. Théoriquement, nous pourrions aussi de l'énergie cinétique du vent, transformé en énergie mécanique grâce à un moulin, accumulé assez d'énergie dans un condensateur ou même l'énergie calorifique du soleil pour produire de l'électricité !

Si on apprend à déchiffrer la magie et réussit à définir ses règles, ses propriétés, nous pourrions nous en servir comme une nouvelle source d'énergie, bien plus puissante et formidable. En comprenant la magie, en étant capable de l'expliquer à tout le monde, les craintes seraient diminuées. Peut-être verrions-nous même certaines pratiques révoltantes de sorciers diminuer. Dépouillée de l'occultisme, j'aime à croire qu'elle sera aussi logique que la médecine moderne face à la manie des saignées d'antan et qu'elle s'intégrera plus aisément à notre monde de plus en plus cartésien.

Aussi, oui, la Russie a fait un choix judicieux. Un choix que le monde devrait suivre.

*A la fin du discours, elle blanchit lentement et se met à bafouiller* Je suis... navrée de mon emportement. Il faut croire qu'la passion du Baron Périlleux m'a contaminé plus que de raison. Il... aime beaucoup en parler en long et en large pendant des heures. C'est... tout ce que vous saurez sur lui. J'espère qu'il ne m'en voudra pas.

Magie et technologie s'opposent bien souvent, chaque partie refusant d'accepter l'existence de l'autre. Quelle est votre opinion sur ce conflit ?

Il est ridicule comme je l'ai expliqué tout à l'heure. La magie fait partie du monde. Ne pas pouvoir la voir, comme l'Air, ne veut pas dire qu'elle n'existe pas partout. Créer et inventer un moyen de faciliter la vie, une technologie, est un réflexe naturel. Aller à l'encontre de celui-ci est aussi ridicule que de refuser la magie.

Par contre, on peut s'interroger sur les limites à apporter à la science et la magie. Il semble plus nécessaire d'établir une certaine déontologie dans ce qu'on entreprend, pour éviter de reproduire les atrocités faites aux androïdes, sous prétexte que "on peut le faire" ou condamner fermement la sorcellerie bafouant la vie d'autrui, comme n'importe quel autre crime, toute proportion gardée évidemment. Plus basiquement, il semble surtout nécessaire à appliquer à la science et à la magie, les commandements les plus évidents : Ceux de Dieu.

Avant de nous quitter, auriez-vous un mot à nous partager, une anecdote à nous raconter, en rapport avec votre travail ?

Oui. Ce n'est pas une anecdote mais, j'aimerai parler des androïdes : Je trouve absolument ridicule qu'on les maltraite et se dire "bons chrétiens" ensuite. La plupart n'ont nullement choisi leur sort et nous devrions les aider. Pour moi, ils ne sont pas différents d'un autre amputé, leurs prothèses et modifications sont juste issues d'une technologie de pointe imaginée par un savant fou et sadique. Mais les déposséder de leur humanité est plus cruel encore. Si certains d'entre eux ont besoin d'un emploi, de réparation pour leurs membres mécaniques, je serai toujours ravie d'aider, dans la mesure de mes moyens.


Je vous remercie pour cette interview, Mademoiselle Walls.


J'vous en prie. Veuillez encore une fois d'm'excuser pour mon espagnol bringuebalant.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 31 Oct - 10:22


Numéro 6 • Octobre 05

Le nouveau père des Androïdes




Alors que Vasile Duca, créateur des Androïdes, demeure impossible à trouver (des rumeurs le supposent mort), son successeur, Darius Danesti, a réussi à avancer et développer les méthodes de son prédécesseur. L'on savait déjà que, depuis le départ de Monsieur Duca, Monsieur Danesti avait continué à créer de multiples Androïdes. On a même aperçu un homme, probablement pirate, quitter l'asile avec un bras de métal tout neuf sur lui.

Désormais Danesti ne s'arrête pas simplement aux membres et implants. L'homme aurait réussi à remplacer des organes. Un procédé dangereux, et qui requiert une grande dextérité. L'époque du remplacement des organes serait enfin arrivé ? Déjà de multiples rumeurs circulent. On parle d'alcooliques sevrés grâce à un foie non-organique, d'yeux mécaniques percevant mieux que des yeux humains. La plus folle rumeur mentionne même des Androïdes vivant avec des cœurs semi non-organiques, ou respirant grâce à des poumons artificiels. Il est encore difficile de séparer l'info de l'intox.

Darius Danesti est un personnage non joueur qui peut vous permettre de faire évoluer votre personnage en Androïde.

awful pour Epicode





Numéro 6 • Octobre 05

Les potins du peuple




Une curieuse créature volante aurait été aperçue au-dessus des terres scandinaves. Certains habitants mentionnent une chauve-souris géante, d'autres un ange aux ailes immenses. Une grande battue a été organisée afin de découvrir la créature. Un voyageur aurait rit sous cape face aux rumeurs, assurant que la créature ne serait qu'un homme usant d'ailes comme Icare.

La jeune princesse Svetlana Ivanova a fait tourner quelques têtes en ce jour de festivités dans la cour austro-hongroise. Mais le clou du spectacle a été ravi par une jeune bourgeoise qui, non contente de se pavaner comme une noble, a osé jouer une composition avec la plus grande des balourdises. Gageons que cette ingénue ne sera plus jamais invitée à la cour, pour le bien de nos oreilles !

Stupeur en Allemagne ! Un homme aurait demandé à une pauvre femme de lui confectionner des vêtements en peaux humaines. Afin de confectionner un costume pour un troll. Les autorités ont tenté de capturer le malandrin – en vain.

La Scandinavie est terre de magie, et de rencontres. Une sorcière, venue de nulle part, a rejoint l'antre de la sorcière des mers. Doit-on y voir une future collaboration entre femmes de pouvoir ?
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeu 31 Déc - 13:58


Numéro 7 • Novembre - Décembre 05

Interview de Nikolas Klaus




Bonjour Monsieur Klaus. Nous vous remercions de nous accueillir au sein de votre orphelinat.

Bonjour Mademoiselle. Tout le plaisir est pour moi. Puis je vous offrir un chocolat ?

Vous êtes fée, et êtes donc membre de la communauté magique. Que pensez-vous des djinns, ces fées vivant hors d'Europe, si proches et pourtant si différentes de vous et de vos semblables ?

Je n'ai pas d’apriori ou préjugés à leur encontre si c'est ce que vous voulez savoir. Tout comme les fées européennes, il doit exister chez eux de bons et de mauvais Djinns. Tout comme les sorciers qui parcourent le monde en utilisant la magie via des artefacts pour imiter les fées, ou même les djinns. Tous les sorciers ne sont pas d'horribles monstres, plein de verrues, avec un nez crochu, qui parcourent le ciel avec un balai.

Avez-vous déjà songé à devenir fée-marraine ? Après tout vous êtes connus pour veiller sur des enfants. Ce métier vous irait à ravir.

Oh oh oh. Voilà une bonne question. Comme vous le savez, dans cet orphelinat, j’accueille tout enfant sans distinction. Certains sont déjà des fées. Mais d'autres sont des humains. Je pourrais vous dire que je suis leur marraine à tous, puisque je leur donne un don pour les aider à mieux vivre ici. Je leur enseigne, au mieux, la magie féerique ou pour qu'ils deviennent de bons sorciers. Mais je suis, avant d’être simplement leur fée marraine, le père de tous ces enfants.

Nos lecteurs sont toujours avides d'en apprendre plus sur la magie. Quel est le rituel le plus important que vous avez du mener ?

J'ai accomplis de nombreux sorts durant ma vie de fée. Mais je dirais, sans aucun doute, que le sort le plus complexe et le plus beau que j'ai eu la chance d'accomplir est celui d'avoir crée un être hybride, à partir d’éléments personnels, pour une mère qui avait perdu son enfant en couche. Ça n'a pas été facile. Cela m'a même demandé tellement de magie que je pouvais, à peine, utiliser ma magie pendant un certain moment après cette incantation.

Vous êtes connus aussi pour vos inventions et découvertes concernant la Matéria et la gemme de pouvoir. Des artefacts usant de la magie puisée dans la Nature. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

C'est compliqué à expliquer. Mais pour la materia c'est une forme d’énergie magique naturelle que j'ai eu la chance de découvrir et d’étudier. La cristallisation de cette énergie demande quelques procédés purement magiques. C'est pour cette raison que, lors de la publication de cette recherche, il a été précisé que l'utilisation des materias, par les êtres qui ne sont pas de nature magique, peut connaître quelque contres-coups.

Pour les gemmes de pouvoir c'est simple. Grâce à un procédé, que je garde en ma possession pour le moment, avec la base d'une materia élémentaire. Je crée une materia explosive de cet élément, en insufflant un peu de magie dans cette pierre. Elle explose quelques secondes plus tard. Je ne suis pas trio fier de cette invention, je dois vous avouer.

Habitant de la Scandinavie, et fée, vous mettez en avant la magie. Quel est votre opinion concernant la Technomagie ? Pensez-vous que cela puisse être une solution à long terme pour l'avenir, ou préférez-vous demeurer dans la magie pure et simple ?

Je dois vous avouer que je m'attendais à cette question. Je n'aime pas ce mélange. Bien que je peux comprendre ce que les créateurs de cette techno-magie veulent créer. J'ai d'ailleurs rencontré en personne le Baron Périlleux, une personne surprenante. Mais, même si la magie a ses travers, la technologie a fait apparaître les androïdes, sur des non-volontaires qui, pour une certaine majorité, font plus de mal que de bien. Qui sait si la prochaine étape de la techno-magie ne sera pas des être mécaniques, qui vivent grâce à la magie ? Même si l’idée peut être une bonne chose, qui dit que nous n'aurons pas un autre Vasile Duca qui fera des androïdes techno-magie ? Non, je ne veux pas voir la magie ainsi être souillée.

Quels sont vos projets dans le futur ? Et auriez-vous un dernier mot à dire à nos lecteurs ?

Ce n'est pas encore officiel, mais deux projets me tiennent à cœur. En plus de faire de nouvelles inventions magiques pour le bien de l'empire Scandinave. J'aimerais assurer un avenir plus sûr aux enfants qui grandissent dans ces murs, en leur offrant une situation. J'ai deux buts. Faire construire un parc purement magique, qui sera ouvert à tous mais, surtout, pour les enfants. Et construire aussi une fabrique de jouets en bois. De ces deux projets découleront des postes qui pourront être tenus par les enfants qui sont en âge de se prendre en charge. Mais s'ils désirent partir loin ce sera leur choix. Mais tout cela demande du temps et de l'argent.

Nous vous remercions du temps que vous nous avez accordé.

Tout le plaisir a été pour moi demoiselle. Je tiens à vous offrir ce petit sapin de bois. Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeu 31 Déc - 13:58


Numéro 7 • Novembre - Décembre 05

Brèves : les grands faits




Juillet 05. Carren Taylor, cheffe de la résistance anglaise et ancienne souveraine d'Angleterre a décidé de frapper un grand coup. Livrée comme prisonnière, elle et ses hommes ont su se libérer et attaque le palais de Buckingham. Le sort tout entier du pays dépendra de ce qu'il adviendra de cette attaque : victoire de Carren ou de sa sœur, et son époux le roi Arthur Taylor ? God save the queen

Septembre 05. Friedrich Franz Edelstein, empereur d'Autriche-Hongrie, épouse la comtesse de Valerosso, Zahnfee Fatina. L'office débute dans l'église des Augustins à Vienne. Tout le monde est invité – royautés comme membres du peuple. Un mariage impérial

Septembre 05. Le cimetière Tikhvine de Saint-Petersbourg connait des troubles depuis l'enterrement d'Ivan Tsarévitch, un compositeur. Réputé hanté, plus personne n'osait approcher. Sauf deux êtres : la baronne Von Kursell et Mads M. Ivanova. Poussés par le courage, la folie, la curiosité, tous deux ont décidé d'apaiser les esprits des morts tourmentés. Esprit es-tu là ?

Septembre à Octobre 05. Le Luxembourg-Bergïe, en son souverain le roi Gotlieb, a décidé de se lancer dans la colonisation. Le royaume a soumis l’Égypte et le Yémen.

Novembre 05. L'effervescence agite le palais Topkapi, la demeure du sultan ottoman. Des djinns se rebellent contre leurs maîtres, répandant la peur et le sang au sein des couloirs. Sans compter la présence d'un navire volant pirate, proche du lieu du conflit. La rumeur assure que le prince de Perse, un être d'ombre et de lumière, vient réclamer vengeance. Shâh Nâmeh : Les Fils de Zal

Novembre 05. Londres est plongée dans la terreur, victime d'un obscur tueur en série s'amusant à ôter les yeux de ses victimes. Un fringant hybride, du nom de Wed Farkas, a décidé de se lancer à la poursuite et de faire la lumière sur toute l'affaire. L'hybride a si bien œuvré que sa route a croisé celle du tueur. À ses risques et périls. Pavés détrempés

Date inconnue. Le couple inca du Brésil a décidé de mener une visite diplomatique en Roumanie. Ce pays étranger, si empreint de magie, saura-t-il composer avec la Roumanie, royaume technologique éradiquant toute forme de magie ? Royautés et rencontre
awful pour Epicode





Numéro 7 • Novembre - Décembre 05

Les potins du peuple




Des Riotz fou furieux ont semé le désordre et le chaos au sein d'une ville d'Espagne. On comptabilise plusieurs blessés. Jamais encore ces créatures ne se sont montrées belliqueuses envers les humains, jusqu'à aujourd'hui.

Des élémentaires de terres se rapprochent des cités humaines au sein du Brésil. Lorsqu'elles n'apportent pas des soins auprès de gens blessés, ou malades, elles délivrent un message. Un message parlant de paix, de respect et de cohésion avec la Nature. Un élémentaire a laissé échapper que la magie, ailleurs, se montre particulièrement violente, se rebellant contre l'être humain.

Des singes ailés ont été aperçus aux alentours d'une demeure abandonnée, y menant grand tapage. Leur forfait s'est répandu aux villes environnantes. Les créatures ont pillé plus d'une maison, détruit plusieurs biens publics, et causé la frayeur de plus d'un passant.

Au Japon, un bombyx, réputé jadis pour sa sagesse, semble avoir sombré dans la folie. Toute personne osant lui rendre visite finit, invariablement, prisonnier dans un cocon de soie. Jusqu'à ce que mort s'ensuive.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 27 Fév - 18:53


Numéro 8 • Novembre - Décembre 05

Interview de Mads M. Ivanova




Bonjour Monsieur Ivanova. Nous sommes ravis de pouvoir mener cet interview en votre compagnie.

Monsieur ? Je vous en prie, je viens de fêter mes dix-neuf ans ! Appelez-moi Mads.

Allons droit au fait. Votre nom de famille n'est pas inconnu du monde. Quels sont vos liens avec la tsarine de Russie, sa Majesté Svetlana Ivanova ?

De simples liens de sang ; je suis son neveu. Elle est l'unique sœur de mon père. Sa cadette, pour plus de précision.

Avez-vous déjà pris contact avec sa Majesté, ou vos relations sont-elles encore trop... frigides ?

Je me suis présenté au palais en compagnie de mon ami, Viktor, et l'accueil a été à la hauteur de mes attentes : distant. C'était la première fois que l'on se rencontrait et je n'ai que très peu entendu parler d'elle dans mon enfance. Une parfaite inconnue pour moi. Mais je souhaite établir de réels liens avec elle pour apprendre à connaître Matvei que j'ai trop peu eu le temps de côtoyer.

Votre père a disparu lors d'un incendie. Pourriez-vous nous donner des détails sur cette atroce affaire ?

Vous ne consultez pas les journaux concurrents ? C'est regrettable. Tous les détails y sont. Enfin...pour ce qui est des faits observables. Mais aucun n'a eu ma version des faits.

Ça s'est passé dans la demeure de mon père, un soir que son épouse et sa fille étaient sorties. Le feu s'est déclaré en pleine nuit, j'ai été le premier à me réveiller. Alors j'ai été cherché Matvei mais il n'était pas dans son état normal. Nous nous sommes disputés, il n'est pas venu avec moi quand je suis sorti.

Je suis les papiers qui sortent suite à cette affaire et j'ai cru comprendre que les autorités n'ont...même pas réussi à retrouver son corps tant l'incendie était... Violent.

Selon nos sources, vous avez quelques talents en couture. Souhaitez-vous devenir tailleur dans le futur ? Ou avez-vous d'autres ambitions pour l'avenir ?

Le métier ne m'intéresse pas vraiment, non. Je me sers de cette passion que m'a léguée ma mère dans mon propre intérêt. Ou pour en faire profiter mes amis.

Je n'ai d'autre ambition que d'apprendre à connaître la Russie pour le moment. Je veux en saisir les usages et l'Histoire pour ensuite...eh bien trouver ma voie.

Nous avons cru remarquer que vous vous déplaciez avec une canne. Un fâcheux incident ?

La nuit de l'incendie l'escalier s'est effondré sous moi. Les débris de bois m'ont endommagé la jambe. « Déchirure de la portion latérale du quadriceps fémoral », vous dirait Viktor. Je suis trop abîmé pour espérer marcher normalement à nouveau et je ne compte pas me faire poser de prothèse androïde.

Malgré votre passé en tant qu'habitant de la Scandinavie, vous semblez avoir du mal avec la magie. Pourquoi un tel dégoût ?

La magie est destructrice. Ou du moins n'ai-je été confronté qu'à cette face-là. J'ai vu bon nombre de malédictions, ai entendu parlé d'accidents magiques en tout genre, ai rencontré des gens abusés par elle... Je ne crois que ce que je vois.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé.

De même. Vous réentendrez parler de moi et je serai disposer à m'entretenir avec vous à nouveau.
awful pour Epicode


© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 27 Fév - 18:54


Numéro 8 • Novembre - Décembre 05

Brèves : les grands faits




Juillet 05. L'attaque du palais de Buckingham s'est soldée par la mort de la cheffe de la résistance, Carren Taylor, de nombre de ses hommes et de la souveraine Adélaïde Taylor. Le roi Arthur a durci la politique de son pays en conséquence. God save the queen

Septembre 05. Le prince Jan du Luxembourg-Bergïe a rendu visite à l'empereur d'Autriche-Hongrie, peu de temps après son mariage. Beetween curse

Novembre 05. L'impératrice de Scandinavie, Asbjorn Sigmar, a rendu visite au Khan de Mongolie. Une future alliance entre pro-magies ? De la magie et des hommes

Décembre 05. Le roi Gotlieb Ier, souverain du Luxembourg-Bergïe, a trouvé la mort peu de temps avant les fêtes de Noël. Le pays endeuillé a vu la succession assurée par son fils Jan qui a instauré une démocratie, se proclamant Kaphhären (dirigeant) et non prince. Kappharen

La reine Ronce de France a rompu toute relation avec l'Espagne suite à sa rencontre avec la souveraine Ceniza de Burbona. Une visite de courtoisie

Le roi de Grèce, Pelagius Ellada a rendu visite à l'empereur d'Autriche-Hongrie. C'est la première sortie officielle du dirigeant depuis l'ouverture de son pays. Double diplomatie

L'empereur de Chine et le Khan de Mongolie se sont rencontrés afin d'améliorer les relations entre leurs pays. Du moins, officiellement. Visite de courtoisie

Des conflits ont lieu au sein de l'empire ottoman menés par des troupes de djinns. Saeduni

L'Autriche-Hongrie a envahie la partie européenne de l'empire Ottoman. Une revanche ancestrale
awful pour Epicode





Numéro 8 • Novembre - Décembre 05

Les potins du peuple




Mads M. Ivanova aurait été approché par un des membres de Rhostradamus.

Les forges d'Hamelin se sont ré-activées. Personne ne sait encore ce qui s'y construit, mais une entreprise américaine y serait profondément liée.

Un hybride dragon a été aperçu au-dessus du sol américain. Plongeant les témoins dans la consternation, la peur mais aussi la fascination.

Une djinn aurait été vue en Espagne. On raconte qu'il faut cueillir un certain champignon pour pouvoir l'invoquer – elle serait capable d'exaucer trois vœux.

Au Japon, une vieille femme s'amuserait à changer le sexe de voyageurs imprudents.

Le Khan de Mongolie a accueilli, dans son palais, un joueur de flûte. L'homme se serait-il épris de musique ?
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 28 Mai - 19:07


Numéro 9 • Janvier - Février 06

Interview de Kapphären Jan




Bonjour Kapphären. Je vous remercie de m'accueillir en votre pays et d'avoir accepter de répondre à cette interview.

Bonjour. *Un vague sourire, il croise les jambes, fixe la femme* Tout le plaisir est pour moi bien évidemment. Il m'importe de pouvoir rencontrer la presse et ainsi mon peuple comme ceux des autres pays au travers de votre profession. Bien qu'il me soit plus surprenant d'être interviewé par une femme. J'espère néanmoins que le pays du luxembelgie ne vous déçoit pas jusqu'à présent.

Tout récemment, à la mi-janvier, vous avez participé à l'exposition universelle de Paris en compagnie du duc d'Andriessen. Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Bien évidemment. Tout d'abord, je tiens à préciser un point : j'étais en compagnie du duc Andriessen, représentant de notre manufacture aéronautique puisqu'il est, de notre siècle, l'un des plus grands architectes de navires volants existant. Mais aussi en présence du gouverneur du Michigan, Clarke o'Callaghan. Nos pavillons demeuraient certes séparés mais nous avons saisi l'opportunité de présenter le Lansing, notre fleuron aéronautique qui bientôt pourra traverser l'Atlantique en seulement trois jours. Bien évidemment, le Luxembelgie a aussi présenté, en plus de cette avancée mécanique, des œuvres d'arts coloniales, comme la Pierre de Rosette, tout comme sa persévérance artistique en matière de haute couture. J'apprécie d'ailleurs le soin apporté à votre toilette, madame. Si vous me permettez.

En décembre de l'an dernier, le roi Gottlieb nous a quitté. Mais, avant sa chute, il a mené une colonisation réussie au sein de l’Égypte et du Yémen. Quels sont vos projets concernant ces colonies ?

*Jan semble se troubler un bref instant puis reprend un sourire plus doux* L’Égypte et le Yémen étaient deux avancées importantes pour mon père dans la réalisation d'une flotte aéronautique plus légère. Au Yémen, nous disposons d'importantes ressources minières non négligeables, comme en Égypte. Mais là où mon père menait un projet d'envergure clairement militaire, j'ai pris un soin particulier de redonner au Luxembourg-Belgie ses lettres de noblesse en terme de neutralité, d'accueil, et de découvertes. L’Égypte et le Yémen sont deux colonies aujourd'hui protégées des envahisseurs ottomans, dont la culture est préservée, puisque l’Égypte comporte par exemple des monuments précieux à l'image de leurs anciens rois, des monuments que de nombreux historiens s’attellent aujourd'hui à mieux comprendre. Si nos mines ne tarissent pas en fer, ce qui nous réjouit bien évidemment, il nous importe aussi de nous ressourcer en terme de matières premières pour la haute couture. Et le Yémen nous conforte sur ce front.

Je sais combien le deuil est récent, mais pourriez-vous nous toucher deux mots sur la mort de feu le roi Gottlieb et votre passation de pouvoir ?

Ce fut une nouvelle tragique... Et encore trop récente pour que je puisse en parler en détails. Dans ma jeunesse, et sans doute à travers les yeux de l'enfant que j'étais, mon père représentait un être immortel, aux pouvoirs illimités. Il était, si je puis me permettre ce blasphème, plus que le représentant de Dieu, mais Dieu lui-même. Sa disparition, aussi subite que terrible nous a tous marqué. Mon père s'est éteint dans son sommeil, aussi paisiblement que tous l'auraient sans doute souhaité. Bien qu'à mon humble avis, il aurait sans doute préféré perdre la vie sur un quelconque champ de bataille. Il était homme de passion. et sa mémoire sera toujours respectée...

Pourquoi une telle dureté envers la magie et les fées, en particulier, au sein de votre pays ? Les lois n'ont été établies qu'à partir de votre règne. Considérez-vous les sorciers comme des êtres de magie ?

*Jan croise lentement les doigts* Il y a, de l'autre côté de mes frontières, un pays grandiose qui vient de s'éveiller de plus de cent ans de sommeil. Sa reine, aujourd'hui, a six fois mon âge. Mais si nous nous plaçons côte à côte, la différence est telle, qu'elle pourrait sembler ma cousine. Ce sortilège a été lancé par une fée, un être de magie. Un être qui maitrise des forces que Dieu seulement peut maitriser, selon la Bible. Une force que Dieu choisit de placer entre les mains de ses élus mais ce fut pourtant l'un de ces êtres qui causa un tel dommage au royaume de France. Comme ailleurs. Nos existences ne sont pas exempts de malédiction, de maléfices, de vengeance qui ne peuvent être traitées, juridiquement parlant, puisque tous, aujourd'hui, nous craignons ces sortilèges. Fées ou sorciers, tous possèdent un pouvoir qu'ils ne peuvent pas entièrement maitriser. Mais dont ils usent parfois en toute impunité. Et ces capacités, aujourd'hui nous en avons la preuve, nous touchent plus durement encore, comme une maladie qui, sans nous contaminer, influencerait nos existences. Un pouvoir implique des responsabilités. Ces responsabilités, lorsque nous sommes dirigeants, nous sont inculqués, par des leçons apprises et répétées et qui pourtant ne nous préservent pas des erreurs commises. Parce que nous sommes humains. Et humains, c'est ce que sont ces fées et ces sorcières. dans l'attente de mettre en place une politique et des lois pouvant maitriser, condamner, juger en toute conscience de chose ces êtres humains, et leurs capacités, je me vois dans l'obligation de protéger mon peuple. De protéger ceux qui ne peuvent qu'en être les victimes et dont aujourd'hui responsable. C'est peut-être une décision difficile à comprendre, difficile à accepter et peut-être effectivement que c'est une décision que l'on peut me reprocher. Mais elle est mienne. Et si j'accorde l'asile aux androïdes, victimes à mes yeux de cette arrogance de l'homme, face au divin, je me dois d'agir aussi durement envers ceux qui se présentent son égal, par ces capacités que la magie et le hasard leur octroient.

Quels sont vos projets pour votre pays ? Avez-vous déjà projeté de futurs traités ou alliances avec d'autres puissances ?

Je me vois comme un utopiste et cela encore, on pourra me le reprocher. *Il a un rire aujourd'hui* Je ne suis qu'ouverture et connaissances. Sans appréhension aucune, j'admets avoir une certaine curiosité à l'égard de mes pairs et des leçons qu'ils peuvent m'apporter. Beaucoup de dirigeants sont à mes yeux des exemples aussi frappants que ne l'était, dans le passé, Alexandre le Grand. Je ne ferais pas de favoritisme à glorifier quelques noms mais je me réjouis tout autant de l'alliance faite avec le gouverneur du Michigan que des relations diplomatiques que nous enrichissons avec son altesse impériale, Friedrich Franz Edelstein. J'ai autant plaisir, à habiller la reine de France, que je n'ai de respect envers l'impératrice Svetlana Ivanova. Je pense que nous pouvons tous nous apporter quelque chose pour mener à bien une terre qui nous a été légué, dont nous avons hérité, ou que nous avons gagné. Mais pour l'instant je vais me concentrer sur le transatlantique et la possibilité d'accueillir une nouvelle ligne de transport passant par l'est, plutôt que par l'ouest. Après tout, qui sait si le transatlantique ne se nommera pas bientôt le transpacifique ? *Un nouveau rire* Les rêves n'ont d'échelles que les étoiles.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé, Kapphären. Que l'avenir de votre pays soit florissant.

Je vous remercie, madame, et je vous souhaite à mon tour une bonne continuation.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam 28 Mai - 19:08


Numéro 9 • Janvier - Février 06

Brèves : les grands faits




Janvier 06. Durant quatre jours, au sein de Paris, contrées du monde et inventeurs de tout horizon exposent leurs dernières innovations. On peut déjà citer le Luxembourg-Bergïe et la Fédération américaine avec leur projet commun de ligne transatlantique. Exposition universelle

Février 06.

Sur les terres de l'Iowa, gouverneur de la Fédération américaine et impératrice austro-hongroise se rencontrent par le plus grand des hasards. Début d'une guerre larvée ou future alliance de paix ? The Hawke Eye State

Au sein de l'île de Hawaï, un embryon d'alliance magique pointe le bout de son nez. Le secret est, pour l'instant, conservé et personne n'en a eu l'écho. Création d'une alliance magique

Une réunion de sorcières se noue au sein d'Emerald, mené sous la houlette de Hildegarde Müller. Son but : veiller à l'avenir de la sorcellerie et souder un groupe d'individus très solitaires. Sabbat de sorcières
awful pour Epicode





Numéro 9 • Janvier - Février 06

Les potins du peuple




Une chasse au trésor fait vibrer tout Paris. Une forte somme est en jeu, et pousse les participants à une course vers la gloire.

La Lanterne subit de multiples visites de clients aux profils bien particuliers. Les témoins parlent d'hybrides, d'androïdes et d'étrangers. La maison ferait-elle dans les goûts « particuliers » ?

Un Japonais aurait contracté une alliance avec l'empereur de Chine, vendant son honneur pour être espion à la solde de la Chine.

Une dangereuse créature sème mort et panique au sein de Londres. Un homme roux et un allumeur de réverbères enquêtent en duo, cherchant la solution de ce mystère.

Les terres de la Fédération subissent une situation explosive. Des Androïdes ont lancé une guerilla afin de récupérer l'un des leurs.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 31 Juil - 8:37


Numéro 10 • Mars - Avril 06

Interview de Asbjorn Sigmar




Bonjour Keisarinna. Je suis flattée que vous ayez accepté de me recevoir au sein du Hildegarde Castel pour mener cet interview.

Moui salut à vous. Vous savez : tout le monde a le droit de venir ici, tant qu'il met pas de chafouin dans mon pays.

Vous êtes une figure toute jeune de la sphère politique et vous avez déjà mené de nombreuses rencontres. Quels sont les dirigeants que vous projetez de voir lors de vos prochaines visites ? Ou même ceux que vous désirez tenir écarté loin de vous ?

Oui c'est quand même la base de connaître ses voisins quand on emménage. Je ne veux pas qu'on pense que la Scandinavie est un empire reculé et complètement arriéré, et je sais que c'est le cas vu notre point de vue sur la technologie. Ma priorité reste de rencontrer ceux qui pensent comme moi, avec l'aide de mes nouveaux alliés Mongoles et Japonais. Quant à ceux que je tiens écarté... *bref rire* On va dire que c'est plutôt eux qui n'ont jamais vraiment proposé de me voir. J'ai pas trop compris si c'était mes décisions politiques ou le fait que j'ai des seins. J'ai eu de la chance d'être bien accueillit et traitée par la France et l'Autriche Hongrie. Nos points de vues sont irréconciliables, mais nous sommes d'accord pour ne pas nous marcher dessus.

Je projette aussi d'aller voir de l'autre côté de l'océan pour trouver d'autres personnes qui pensent comme moi, j'imagine qu'ils ont aussi la magie, du moins je l'espère un peu.

Vous succédez au couple impérial en la personne de l'empereur Elias et de l'impératrice Svanhilde. Quels sont vos impressions sur vos prédécesseurs ?

En tant que Scandinave, bien sûr je les respectais, comme tout le monde, j'ai été triste quand j'ai appris qu'ils étaient morts. Ceci dit j'ai été surprise avec quel facilité ils ont été oubliés quand je suis arrivée au pouvoir. J'ai pas échappé aux comparaisons, surtout dans mon propre château, mais ma décision de changer des trucs... 'fin de faire table rase du passé et tout refaire à mon idée, a été vite appliqué sans beaucoup de questions. C'est le sang viking ça, quand on doit faire un truc on le fait.

J'ai cru déjà que l'empereur Elias avait prit la place de son père, on va dire que c'est pas vraiment ce qu'il s'est passé pour moi. De ce que j'ai compris, ni lui ni elle ne voyaient les choses comme moi. Je suis pas là pour les juger, c'était leur règne et ils ont fait ce qu'ils voulaient, mais si les dieux m'ont mis ici c'était probablement parce que je dois faire les choses à ma manière.

Vous avez déjà mené plus d'une avancée au sein de votre empire dont celle de l'ordre des mages guerriers. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ?

Sur quoi ? Les mages guerriers ? Ah bah ça c'est tout simplement parce que si on est un empire qui se vante de sa magie, ça reste pour qu'on s'en sert. Faut pas s'leurrer, ça bout sévère dans le coin, et avec la découverte du nouveau monde ça va finir par exploser un jour ou un autre. J'ai beau être arrivé après la guerre, je sais bien qu'une politique d’expansion ça donne des résultats et ça chauffe les esprits. Je veux juste que tout le monde sache bien qu'on rentre pas chez moi comme dans un moulin.

Le reste de mes efforts est tourné vers le confort de mon peuple. Nous avons commencé par installer des materia de feu pour chauffer les maisons les ples pauvres. Elles sont pas légions dans le pays, mais l'hiver est toujours rude.On est dans le nord. Et les plus fragiles doivent être protégés. C'est qu'un exemple, mais je tente d'être à l'écoute de leur doléances, c'est pour ça que la porte du château est toujours ouverte.

Il paraît que vous auriez chassé une vouivre afin de légitimer davantage votre place sur le trône. Est-ce là une coutume propre à votre empire ?

Je sais pas, mais c'était la mienne !

Les faits d'arme c'est important, l'empereur Elias a eu son trône en tuant son père, et on va dire que mon épée est bien cool mais elle fait pas trembler grand monde. Mais mon gros bébé par contre bizarrement il a mis tout le monde d'accord. Sérieusement, elle est pas belle ma vouivre ? Fallait que je fasse un truc que personne avait jamais fait. Tuer des bêtes, on sait faire, les ramener à la maison, c'est plus compliqué.

Et de toute façon j'allais pas tuer mon père, je mettrais qui en tête de mon armée sinon ?

Projetez-vous un mariage prochainement ? Il faut dire qu'il est rare de voir une femme régner seule au pouvoir.

*Rire *
*Rire bruyant *
*Rire vraiment très bruyant *
*Tape des mains en riant *
*Écrase une larme .*
*Se calme *
Non.

Quels sont vos futurs projets en tant que souveraine et, globalement, concernant la magie ?

Globalement je vais garder le mystère, parait que c'est mieux pour les légendes, et aussi pour que personne me mette de bâtons dans les roues. J'ai de la chance d'avoir un empire bien plus que stable et fortuné, et je compte bien être digne de lui. Nous n'avons pas la même conception de l'avenir que le reste de l'Europe, mais je veux le faire respecter, ou bien faire craindre notre courroux à ceux qui pensent qu'il y a que la poudre et la vapeur qui fassent mal. On a pas créé un empire avec des louanges et des belles paroles, on l'a fait avec rage et fureur, comme les dieux le veulent. Je veux protéger mon peuple, qu'il soit bien traité, nourri, et écouté. Pour l'heure ils me le rendent bien. Je suis fière de mes sujets, ce sont des gens intelligents et travailleurs, ils font le pays bien plus que moi. Tant qu'ils sont derrière moi, je peux tout faire.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé, Keisarinna. Loué soit Odin comme on dit chez vous !

Freya vous accompagne. Faites gaffe à Ulrik en sortant !
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 31 Juil - 8:45


Numéro 10 • Mars - Avril 06

Brèves : les grands faits




Octobre 5. L'impératrice de Scandinavie vient mener une visite diplomatique au royaume de France afin de faire connaissance avec ses voisins. Sortie champêtre

Novembre 5. Un homme, se présentant comme membre de la famille impériale russe, vint annoncer à la cour de Moscou la mort du frère de l'impératrice. Dear aunt, silence is just as an icy blast

Décembre 5. Afin d'asseoir sa légitimité sur le trône, l'impératrice de Scandinavie s'est lancée comme défi de ramener une vouivre au castel. Une vouivre vivante qui lui servira de monture. The bull and the maiden fair

Janvier 6. L'exposition universelle parisienne a connu quelques remous – dont la rumeur qu'un espion aurait volé des papiers importants de la Fédération. Des témoins auraient aperçus la reine de France aller mener conciliabule auprès du Kappharën du Luxembourg-Bergïe et du gouverneur de la Fédération américaine. Conciliation

Février 6.

L'empire de Chine est victime d'émanations magiques troublant l'ordre public. L'empereur s'est rendu, de lui-même, dans un lieu fortement contaminé par la magie, accompagné d'un mercenaire, afin de régler l'affaire. Une femme aurait été vue à proximité – une européenne. L'Antique

Dans une volonté de sécuriser son royaume, la reine d'Espagne s'est rapproché de l'empire austro-hongrois afin de demander un pacte de non-agression. En échange l'Espagne a cédé l'Uruguay à l'Autriche-Hongrie. Traité pour la sécurité

L'impératrice austro-hongroise Zahnfee Fatina Edelstein a succombé à une violente maladie, des suites de son voyage sur le territoire américain. Tout l'empire est en deuil.

Mars 6. En date du 22 mars, la reine d'Espagne annonce l'indépendance de toutes ses anciennes colonies d'Amérique du Sud.

Avril 6. Une rencontre entre la reine d'Espagne et la Coya du Brésil a lieu sur le territoire espagnol afin d'apaiser les tensions entre les deux royaumes. Adoucir les tensions.
awful pour Epicode





Numéro 10 • Mars - Avril 06

Les potins du peuple




Le gouverneur de la Fédération américaine a recueilli une inconnue chez lui. Les rumeurs vont déjà bon train sur l'identité de cette femme, certains osant même parler d'une maîtresse. En tout cas l'homme n'est pas oisif puisqu'il s'est rendu à Menlo Park pour discuter affaires avec Edison rencontrant, ainsi, un inventeur allemand. Une potentielle recrue pour la Fédération ?

Un médecin anglais, du nom de Abraham Sanders, a porté secours à un jeune homme blessé dans la rue. Saluons ce geste de miséricorde qui se fait rare de nos jours. L'homme n'en est pas à sa première bonne action. On l'a déjà vu recueillir un autre homme, un hybride selon les témoins.

Une dame européenne a fait grande sensation en menant voyage au sein de la Perse. On l'a vu en compagnie d'un des princes du royaume – une future concubine ?

La foire de Strasbourg se montre mouvementée cette année. Un homme et une jeune fille ont fuis la gendarmerie sur le dos d'un âne. Leur crime : trafic d'armes à feu.

Deux américains se rencontrent au détour d'un création d'un artiste, d'un « magicien ». Le début d'une franche amitié ?

Une dame scandinave va quérir le travail d'un tailleur pour une nouvelle robe. Sans savoir qu'elle va rencontrer là un membre de sa famille – le beau-frère qu'elle rêve secrètement de tuer.

Le castel impérial scandinave a trouvé, en ce jour, une nouvelle animation. Le recrutement d'une assassin, qui plus est hybride araignée, dont le passé semble être connu du général des armées.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Oct - 22:16


Numéro 11 • Mai - Juin 06

Interview de Medjid Sherkâh



Bonjour votre Majesté Impériale. Je suis ravie de pouvoir être accueillie au sein de votre palais.

Votre joie, Mademoiselle, est grandement partagée. C'est toujours un plaisir pour nous d'accueillir des personnes venant d'aussi loin, et j'espère que vous appréciez votre séjour dans l'Empire Ottoman.

Vous faites parti de ces dirigeants qui ont pris leur fonction que récemment encore. Succéder à votre père, puis à votre frère, n'a pas du être aisé. Pourrions-nous avoir plus de détails sur cette passation de pouvoir et votre opinion sur votre prédécesseur ?

Et bien… Cette passation ne s'est pas faite d'une façon rêvée, pour être honnête. Vous n'êtes probablement pas sans ignorer que la mort de mon père ne fut pas naturelle, mais causée par cette vermine qui est l'ennemi de mon peuple, les djinns. Et le règne de mon frère ne fut pas de ceux qui console du deuil. Le pays était dans une mauvaise situation, donc il n'aurait probablement rien pu faire pour arranger cela… Mais pire encore, il a aggravé la situation. Et, pour l'avoir côtoyé durant de longues années, je ne pouvais que craindre de trop nombreuses erreurs sous son règne… Très vite, j'ai donc récupéré le pouvoir, avec le soutien de nombreux fidèles. J'avais conscience qu'il fallait sans tarder reprendre les rênes de l'Empire, et ce même si mon rival était mon frère. J'aurais souhaité que tout ceci se passe autrement… Mais l'avenir de l'Empire importait plus que tout, et je ne pouvais pas me permettre d'attendre qu'il soit trop tard.

Votre empire fait partie de ceux méprisant la magie et ses adeptes. Une pensée ancestrale chez vous qui a poussé jusqu'à vouloir détruire les djinns. Pourriez-vous nous expliquer les origines de cette opinion controversée ?

*il fronce légèrement les sourcils à la vue de cette évocation*

Je ne pense pas, Mademoiselle, qu'on puisse tolérer ce que notre histoire méprise, qui a mis en péril notre passé le plus proche et dont la menace assombrit même notre futur. La magie a toujours été un fléau, depuis la nuit des temps. D'une part, notre religion proscrit ce genre de pratique, et attribue même à Iblis (l'équivalent musulman de Satan) une nature de djinn. Et, quand bien même nous oublierions notre religion, c'est notre bon sens qui nous rappellerait la rancœur qui est de mise à l'encontre de la magie. Naître de la sorte avec un pouvoir entre les mains, c'est prendre le risque de mal l'utiliser. Ce qui sera souvent le cas. Les choses ne doivent pas être acquises sans conditions, elles doivent être étudiées, travaillées, expérimentées en connaissance de cause : Là, on détiendra la clé d'un pouvoir, d'une capacité, quelle qu'elle soit. C'est ce que fera tout humain pour obtenir ses compétences. Mais dans le cas de la magie, toutes ces phases sont inexistantes : vous mettez, directement entre les mains de n'importe qui, une arme qui pourrait causer sa perte et celle des autres. Et ce, sans même l'informer des risques que cela procure ! Tolérer la magie, c'est de l'inconscience. C'est posséder au sein de notre pays autant de bombes à retardement qu'il y a d'êtres magiques. Et, à mon sens, il est toujours mieux de prévenir ce genre de risque que d'en subir les frais.

Vous avez souvent proclamé vouloir rendre son rayonnement à votre empire. Savez-vous déjà par quels moyens ?

Bien entendu, jamais je n'aurais pris le pouvoir sans aucun plan d'avenir. J'ai de nombreux projets qui se profilent, et certains sont déjà bien avancés. Je compte notamment réunifier l'Empire, ce qui me semble une priorité. Mes prédécesseurs ont fait l'erreur de ne pas assez écouter les demandes de leur peuple : Et je pense que c'est là un véritable problème. Je vais m'assurer une plus grande communication entre les diverses partie de l'Empire, pour assurer une plus grande cohésion. Mais ce n'est pas là le seul problème : l'Empire a, à mon sens, trop d'ennemis et pas assez d'alliés. Il faut lui assurer une place à l'internationale. L'heure n'est plus celle où un pays assurait seul sa richesse. Il faut maintenant des soutiens, du commerce, des échanges. Et c'est ce que je compte assurer à l'Empire Ottoman.

Seriez-vous prêt à nous révéler un de vos secrets, à savoir ce qui se cache derrière cet intriguant masque ? Est-ce une mode de votre pays ?

*il hausse un sourcil, surpris par la question, avant de lâcher un léger éclat de rire* Et bien ! Qui aurait cru que ce détail aurait pu attiser votre curiosité ? Enfin, sans doute ce masque ne mérite pas l'attention que vous lui portez… Gardons cela secret, au moins vous n'aurez aucune déception. *il garde un sourire amusé*

Auriez-vous un dernier mot à adresser à nos lecteurs ?

C'est un honneur pour moi de voir l'attention que des lecteurs occidentaux portent à notre pays. J'espère que cet interview vous aura donné envie de mieux connaître l'Empire Ottoman, et vous rappelle que, si l'envie vous en prend, vous serez les bienvenue en son sein.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé votre Majesté Impériale. Puisse votre empire retrouver sa gloire d'antan.

Je vous remercie de même, et vous souhaite un agréable retour chez vous.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Oct - 22:18


Numéro 11 • Mai - Juin 06

Brèves : les grands faits



Janvier 06. Une rencontre diplomatique a eu lieu entre la Chine et l'Empire Ottoman qui semble se rapprocher grâce à leur haine commune de la magie. Tigre et dragon

L'empereur du Japon a recruté un nouveau jardinier afin de s'occuper des jardins du palais impérial. Sans même savoir qu'il venait là d'engager un espion à la solde de l'empire de Chine. L'échec est la base du succès

Mars 06. Mads M. Ivanova, neveu de la tsarine, a été aperçu en train de convoler avec une jeune femme dont l'identité reste un mystère. Une nouvelle amourette de passage ? Seuls les intéressés pourraient vous préciser que, sous ces augustes babillages, se tisse une complexe toile. Watch chimes

Avril 06. Le médecin royal, Arsène Martès, est démasqué. Membre à la solde du groupe terroriste Rosthramus, son corps a été retrouvé à Hamelin, dévasté par une explosion. La Douane a été brûlée et son corps jeté à la fosse commune. Investigations

Mai 06. Une étrangère asiatique a su pénétrer au sein du palais Golestan, lieu de vie du sultan ottoman. Sa présence importune en ces lieux demeure un mystère, tout comme sa disparition aussi soudaine que son apparition. Dans de beaux draps

Mi-août 06. Plusieurs individus ont enquêté au sein de l'asile de Roumanie. Suite à leurs investigations certains ont continué leurs explorations à travers le pays. Des androïdes se sont enfuis hors de l'asile, d'autres sont morts au sein des décombres. L'asile, lui, s'est renfermé sur lui-même, se transformant en mausolée inaccessible. La contrée de fer
awful pour Epicode





Numéro 11 • Mai - Juin 06

Les potins du peuple



Vous connaissez la fable du corbeau et du renard, et du fromage que le premier perdit ? Mais qu'en est-il du fromage que la salamandre partagea avec le renard ? C'est la naissance d'une improbable entente.

La musique dépasse la barrière des langues. Preuve en est quand une ninja invita un musicien à égayer sa soirée lors d'une escale en France. Ce même musicien a su se distinguer sur la scène de Vienne en compagnie d'une chanteuse chinoise à la voix de rossignol.

Qu'en est-il des fantômes ? Il semble aimer hanter les miroirs et faire de mauvaises farces ou s'éveiller dans les cimetières.

Prenez une gentille gouvernante roumaine. Ajoutez un mercenaire aimant le chaos. Placez-le tout sur un terrain miné. Secouez : ça se termine en course-poursuite !

Au sein de Paris existe une rue hors-norme, un chemin de Traverse empli de commerces magiques. Là-bas on peut trouver des armoires à disparaître... si on prêt à y mettre le prix.

À la nuit tombée, en Perse, on peut faire de curieuses rencontres. Comme tomber nez à nez avec une conteuse hybride encre qui saura vous raconter une histoire. Prêt pour un peu de poésie?

Le froid peut aussi bien brûler que le feu. Christopher peut en témoigner. Prisonnier d'une kitsune fort mal commode, il devra se soumettre à ses désirs pour espérer s'en sortir. Poupée de glace dans les griffes de la renarde.

Boire pour oublier n'est pas la meilleure des solutions. Mais il est parfois bon de se laisser guider sans réfléchir, de s'accorder un moment de quiétude pour oublier ses soucis. Et ce même le temps d'une fête.

Qui aurait cru qu'en tentant de recruter des soldats, le général tomberait sur un chat ? Un chat en quête de repères et d'aide, un chat qui ne cherchait qu'une chose : un peu de liberté et de respect. Le début d'une amitié qui se mua en voyage initiatique.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Consulter les nouvelles-
Sauter vers: