Partagez | 
 

 La force tranquille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
La tortue de la fable
Tennō Yamato Hideo
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession:
✦ Pouvoir:
✦ Bric à brac:
MessageSujet: La force tranquille.   Ven 18 Mar - 19:20

Il était une fois...

Derrière l'écran
FEAT Jeong Soo-young

Pseudo - Yuutsu
Avatar - Original, Aron Blaise
Comment as-tu connu le forum ? - A coup de cravache par la fonda
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - *Lance un œil*

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Le lièvre et la tortue. (Fable de la Fontaine)
Nationalité / Origine - Japonais / Japon
Profession -Sumemima no mikoto ou Tennō du Japon.
Groupe - Royauté et hybride-plante, Camélia Japonais
Pouvoir - Rien ne sert de courir (Contrôle du temps) : Peut ralentir le temps dans un rayon de 4 mètres autour de lui. Il en est toujours le centre. Aussi bien autour que au-dessus, ou en-dessous de lui. Ce pouvoir ne peut s'activer qu'en prononçant la phrase : « Oh temps ! ». Une personne qui est collée à lui n'est pas affectée par le ralentissement. C'est comme l’œil du cyclone qui n'est pas affecter par la tempête. À cause du ralentissement, on peut croire que Hideo a disparu si jamais il court, mais ce n'est qu'une illusion d'optique.

particularités

Prenom : Hideo
nom : Yamato
titre : Tennō

- Le Tennō a 27 ans. Il est donc né en l'an un de l'ère Meiji (donc en M1 ce qui équivaut à l'an -22 en Europe). L'ère précédente était l'ère Kōmei. Il a un physique plutôt massif : il mesure 2m04 pour 112 kilos. Le Tennō n'a pas un sang normal : étant un hybride de base végétal il a de la sève dans les veines. Lui faire une transfusion sanguine n'est pas possible.

- Étant un hybride de base plante il est naturellement plus sensible au feu. Il peut brûler plus facilement qu'une personne lambda. Il est aussi plus sensible à la météo. Le soleil et la pluie peuvent lui faire un bien fou et être très revigorants (au contraire des temps très sec). C'est pourquoi il adore prendre des bains chaud, limite bouillant, mais c'est aussi le cas beaucoup de Japonais. Néanmoins la chaleur provoque une grande soif chez lui.

- Hideo a été éduqué, jusqu'à l'âge de cinq ans, par la famille noble de sa mère. Ce qui était, bien sûr, un privilège et une grande preuve de confiance de la part du Tennō précédent envers la famille, à qui on avait confié l'enfant.

- Comme les derniers héritiers du titre de Tennō, Hideo a suivi des court de Tō-Te (karaté). Celui qui lui a enseigné cet art n'est autre que Sōkon Matsumura, un maître dans cet art né dans les îles d'Okinawa. Hideo aime beaucoup cet art martial malgré les rumeurs sur l'origine de cette discipline. Il considère le karaté comme un art plein de vertu, de respect et très bon pour la santé, via les exercices de méditation et de mouvements au ralenti.

Bien qu'Hideo préfère pratiquer le poing du vide, il a reçu aussi une éducation au kendo (qui, à l'époque, se pratiquait avec des katanas). L'éducation au kendo du Tennō fut donné par un ancien samouraï. Mais Hideo préfère quand même se concentrer sur le karaté qu'il trouve beaucoup plus noble.

- Si Hideo reste debout à méditer, sans bouger pendant plus de dix heures, de petites racines poussent sous ses pieds pour lui faire prendre, littéralement, racine au sol. Cela lui est déjà arrivé une fois. Lui couper ses racines étant impossible, le Tennō dû les brûler. Il lui fut impossible de poser pied à terre, pendant au moins une semaine.

- Son hybridation a eu plusieurs influences sur lui. Durant certaines périodes de l'année, des bourgeons roses poussent dans sa chevelure. On suppose que sa grande taille est aussi due à son hybridation, les arbuste de Camélia du Japon étant connus pour leur grande taille et longévité. Il est très sensible à la neige, son contact prolongé est comparable à celle d'une brûlure. Comme le Camélia du Japon, Hideo jaunit lorsqu'il est mal en point.

- Hideo a eu une épouse Okami Yamato qui, malheureusement, a succombé à sa nature hybride louve qui a prit le dessus sur sa part humaine en 01, devenant une louve qu'il ne put garde comme épouse officielle. Mais elle a conservé un rang sacré au sein du palais impérial. Mais, à peine quelques mois plus tard, il dut commencer à coucher avec ses concubines, comme le voulait la tradition. Certaines sont les concubines du Tennō depuis des années, mais il n'en avait touché aucune jusqu'à ce jour, sa femme officielle lui suffisant.

- Une des concubines de l'empereur est la plus âgé des douze sœurs de l'empereur chinois, mais connue sous le nom de Karasu Chisano. C'est une hybride corbeau. Son identité chinoise est Wūyā Wū.

caractère

Yamato Hideo est un hybride calme et patient. Pour lui tout vient à point à qui sait attendre. Il vaut mieux prendre du recul et avancer doucement, plutôt que d'aller vite et bâcler les choses.

C'est aussi un traditionaliste. Pour lui rien n'est plus important que les traditions qui ont formées son pays, et son éducation. C'est d'ailleurs pour cela, qu'au Japon, on n'apprécie absolument pas qu'on compare la culture japonaise à celle de la Chine, pays qui n'a fait que copier depuis les temps les plus anciens.

Bien que possédant un physique imposant Hideo est un homme doux. Quelque chose dans son regard vous apaise et vous intrigue. Il y a quelque chose de mystérieux dans cette grande carcasse végétal.

Mais ce qui frappe le plus dans le caractère de Yamato Hideo est sa droiture. C'est un homme d'honneur. Pour lui la fierté et l'honneur sont deux principes qui régissent sa vie tout entière. D'ailleurs ce sont des principes qu'il ne remettra jamais en question.
Il ne supporte pas chez les autres le manque de respect et d'honneur. Tout ce qui se fait dans le dos d'autrui est acte de lâcheté qui mérite sepuku sur-le-champ. Il est lui-même d'une franchise qui peut en dérouter plus d'un.

Il n'a aucun complexe de supériorité vis-à-vis des humains. Depuis des générations les Yamato sont des hybrides élus par la déesse Amateratsu. Il se considère donc comme un souverain élu qui doit protéger le peuple qui le sert, aussi bien humains qu'hybrides. Mais ces derniers ont une plus haute importance dans la hiérarchie de l'empire, ainsi que de plus grands devoirs. Mais aucun hybride ne doit manquer de respect aux humains, sous peine de subir le courroux du Tennō.


passage sur la piste

Cela faisait plusieurs lunes. À vrai dire trente-six jours étaient passés depuis cet événement qui avait secoué tout le Kōkyo.

Le Tennō avait été interrompu pendant une séance de méditation. Un fait rare avait touché son épouse. Elle avait été submergée par sa nature hybride. L'animal en elle avait pris le dessus physiquement. Elle était devenu louve, une louve blanche. Hideo ne pouvait croire que sa femme, Okami, n'était plus hybride.

L'hybride, qui était d'un naturel calme et paisible telle la tortue qui avance pas à pas, marcha, cette fois, avec la vitesse du lièvre de ses lourds pas imposants pour voir, de ses propres yeux, cette nouvelle de mauvaise augure. Il arriva dans la salle, après avoir fait violemment coulisser les portes de la pièce principale de la résidence de l'impératrice.

En son centre une louve blanche venait de cacher sa truffe sous ses pattes. Comme si l'animal avait honte. Comme si l'animal ne voulait pas que la personne, qui était en face d'elle, la voit ainsi. Mais aussi comme si elle savait qu'elle n'avait pas le droit de lui cacher quoi que ce soit, car elle savait qui il était. Comme si… il restait une petite part humaine en elle.

Sans même sans apercevoir Hideo avait activé son pouvoir. Son esprit était dans tous ses états. Il se refusait de croire tout ce qu'il se passait, de croire que tout ça était vrai. Son esprit était un champ de bataille. Hideo avança doucement vers la louve, les yeux exorbités. Il ne pouvait croire ce qu'il se passait. Mais quand il arriva au contact d'Okami, là où le temps reprenait ses droits, la louve alla se nicher contre lui. Ce fut comme un katana qui s'abattit sur sa nuque. Il pensa même, par respect pour sa femme, lui briser la nuque pour mettre fin à ses jours. Mais il en était incapable, et ça n'aurait pas été lui faire honneur à l'amour qu'il lui portait.

Son pouvoir s'emballa, agrandissant la zone du champ d'action autour de lui. Ce qui eut pour conséquence que personne ne put avoir le temps de voir ce qui se passait, de voir la carapace de la tortue se fracturer face à la rapidité de la réalité. Personne ne put voir les larmes qui coulaient du géant végétal, alors qu'il avait cette louve contre lui, dans ses bras.

Mais le contre coup de cette utilisation involontaire valut à Hideo de tomber d'épuisement après cinq minutes d'utilisation involontaire. Le Tennō resta inconscient une semaine complète. Quand il fut revenu à lui on lui exposa de nouveau la situation. Il accepta plus facilement la nouvelle. Il l'avait vu, il l'avait senti et touché. Il ne pouvait plus réfuter cet événement.

Trente-six jours avaient passés depuis ce moment et aucun chercheur n'avait comprit ce qui était arrivé à l'épouse officielle. Tous disaient que c'était sa part animale qui avait pris le dessus sur son être, qu'il pouvait subsister une part de ce qu'elle était avant, mais que jamais elle ne redeviendrait ce qu'elle était.

Hideo avait demandé à ce qu'on le laisse seul. Le Tennō ne pouvait être officiellement avec une louve. Il n'avait pas vraiment le choix : il devait rompre tout lien de mariage avec Okami. Mais la louve garderait la protection divine du Sumemima no mikoto. Personne n'avait le droit de toucher ou de maltraiter l'animal. Il ferait construire un bâtiment avec un jardin, spécialement pour Okami dans l'enceinte du palais. Quiconque transgresserait cette parole se verrait jeté en prison pour être jugé.

Depuis ce jour maudit de l'an M24 (an 02) l'empereur fut officiellement seul. Les ministres avaient voulu prétendre que l'ancienne impératrice était partie hors du pays, mais le Tennō refusa catégoriquement. Sa femme serait décédée suite à une maladie magique. Ce qui n'était pas faux quelque part. S'ensuivit un deuil national de six mois.

On demanda au Tennō de penser à la lignée, et d'enfin donner de l'attention aux concubines qu'il avait depuis quelques années, mais auxquelles il n'avait jamais accordé d'intérêt, étant donné que son épouse officielle femme lui suffisait.

Mais il avait imposé que, pendant la première moitié du deuil, il ne voulait même plus qu'on lui parle des concubines. Il demanderait à les voir dans trois mois, pas avant. Il annonça qu'il n'aurait jamais plus de douze concubines, douze comme les animaux du calendrier japonais.

Après cela il reprit, avec son deuil, ses fonctions. Il était le pilier de l'empire du Japon. Il devait se montrer fort pour que les gens suivent son exemple, et ne plus jamais laisser sa carapace de tortue se fêler, comme ce jour en 02.


particularités du pays

- Le Japon est un pays renfermé sur lui-même, ayant placé les hybrides au centre de toute sa culture. Les hybrides sont perçus comme des « divinités » et protègent le peuple humain. Ainsi les hautes sphères et hauts grades sont, pour la plupart, quasiment que des hybrides. Il y a quelques exceptions, mais les humains font un peu tâche au milieux des « divinités » qu'ils vénèrent. Se considérer comme l'égal d'un hybride n'est pas très honorable. Même si un humain est dans les hautes sphères il restera humble et respectueux des hybrides qui l'entourent. Un humain qui donne naissance à un hybride est vu comme un signe de chance et un immense honneur pour toute la famille.

Le Japon ayant un retard certain sur la technologie, du à son isolement volontaire, ne possède pas de bateau de guerre, mais des hybrides volants et aquatiques, prêts à défendre leur empereur, quitte à y laisser la vie. Car, au Japon, l'honneur est la plus grande des vertu.

- La peine de mort n'est pas le sepuku, comme on pourrait le croire. Toute personne qui a de l'honneur se fera sepuku avant son jugement. Toute sentence de peine de mort est uniquement prononcée par l'empereur qui exécute la sentence dans 99% des cas par sa propre main. Si ce n'est pas le cas ce ne sera que par son bras droit. L'empereur met un point d'honneur à assumer les condamnations à mort dans un lieu reculé de la Cité Impériale, où il décapite lui-même les condamnés avec un katana. Certains condamnés ont du attendre plusieurs mois que l'empereur ait le temps d'exécuter la sentence lui-même.

- On ne s'adresse jamais au souverain du Japon sans un de ses titres :
Amenoshita shiroshimesu ōkimi (治天下大王?, littéralement « Grand roi dirigeant [le territoire] sous le ciel »
Sumemima no mikoto ou Sumera mikoto, « sublime souverain qui règne au-dessus des nuages
Tennō (天皇), « empereur céleste »
Tennō Heika (天皇陛下?, « sa majesté l'Empereur »)

- Le chiffre quatre est un chiffre qui' n'existe pas, aussi bien au sein de la cour que dans le Japon en entier. Le quatre est le chiffre du malheur. Même un prénom a interdiction d'avoir uniquement quatre lettres.

- Le Japon a un certain retard technologique qui n'inquiète pas particulièrement le Tenno. Certes, de ce qu'on lui a dit, certaines inventions étrangères pourraient être utiles au Japon. Mais le Tennō se demande si son pays en a vraiment besoin. Surtout que les hybrides sont perçus de façon radicalement différente dans le reste du monde, une pensée qu'il a du mal à comprendre. Du moment que les souverains étrangers n'imposent pas leurs lois sur ses terres, chacun fait ce qu'il veut chez soi. À ses yeux la technologie ne pourra jamais remplacer l'être vivant. Que le monde aille aussi vite que le lièvre, mais la tortue rusée prend son temps et aura, toujours, un coup d'avance.

- Une loi a été adoptée, il y a quelques ères de cela : aucune femme ne peut prétendre au poste de régent, ni même un autre mâle de la famille, uniquement le fils héritier de l'empereur. C'est d'ailleurs pour cela que les précédents empereurs ont souvent eu des concubines pour être sûrs d'avoir un héritier au cas où l'épouse officielle ne pouvait donner un fils. Une femme divorcée doit attendre six mois avant de se remarier.

Une autre loi fut ajoutée avec le nouveau Tennō. Les samouraïs ayant une grande importance dans l'histoire du pays ont eus le droit, et l'honneur, de rejoindre, s'ils le désiraient, une faction spéciale de l'armée japonaise.

- Les geishas ne sont pas des filles de joie, mais des dames de compagnies cultivées, douées en chant, danse... Avant d'être geisha on est maiko, apprenti geisha. Au Japon, contrairement à l'Europe, c'est la nuque qui est vu comme une zone érogène, et non la cheville.

- La religion au Japon est un mélange shinto avec les divinités hybrides.

- Il ne souhaite pas céder face à la technologie, mais il peut s'en inspirer, comme le train de bois qui lévite par magie. Il préfère avoir contact avec des pays proches de la magie.

- Les osens sont aussi bien connus pour leur vertus apaisantes, que médicinales. Il y a d'ailleurs plusieurs règles importantes dans un osen,. Ils sont toujours séparés en deux pour chaque sexe. Pour entrer dans le bain il faut impérativement correctement se laver, au préalable. Il y a d'ailleurs trois types d'eau de bain : tiède, froid et chaud (ce qui équivaut a bouillant pour un Occidental). Il n'est d'ailleurs pas rare, après un osen, de passer entre les doigts d'un grand spécialiste des massages pour faire circuler l'énergie dans le corps.

- Le plus grand art du Japon reste le théâtre et il en existe trois types : le kabuki (théâtre populaire, maquillage et costumes flamboyants, scène dramatique, souvent danse et combat à l’épée), le nô (se base sur les rituels shinto, masques et costumes somptueux), le bunraku (marionnettes complexes qui mesurent les 2/3 de la taille humaine, shamisen et chant en enka).

- La nourriture au Japon peut perturber bon nombre de non-initiés, mais elle est sans doute l'une des cuisines la plus équilibrée à base de riz et de poisson. La viande bovine est très rare et chère.

- Les messages au Japon sont envoyés par des petits oiseaux : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/564x/aa/f5/41/aaf541f91f3250c924bc206a371f70c9.jpg

- Pour voyager l'Empereur du Japon utilise comme moyen de transport aérien un Waira. Il n'est pas plus grand qu'un navire volant européen. Les Wairassont des créatures plutôt rares, surtout ceux de cette taille. Sur le dos de cet animal un temple a été bâti pour accueillir le Tennō lors de ses voyages. Il y a quelques autres temples sur le dos de cette créature pour transporter d'autres personnes.

- Pour ce qui est des transports maritimes le Tennō se déplace avec un léviathan, grand animal marin dont la carapace a été creusée pour y loger plusieurs personnes.

-D'ailleurs là où les Occidentaux utilisent un cheval le Tennō se déplace avec un Inugami.

Chronologie :

- 600. Japon sous domination chinoise
- 500. Naissance de la dynastie Yamato (un hybride), vu comme le descendant de la déesse Amaterastu. Indépendance du Japon qui se ferme au monde entier.
M1 (-22). Naissance du prince
M 22 (an 0). Prend le trône et rouvre le pays à l’Asie uniquement. Quelques émissaires du nouvel empereur voyagent à travers le monde pour lui rapporter l’état du monde en dehors de leurs frontières. Se rapproche de la Corée.
M 24 (an 2). Sa femme l’impératrice, une hybride louve, succombe à sa nature hybride à cause d'une mystérieuse magie. Elle devient une louve à part entière. Aucun traitement n'est possible. Elle ne peut rester sa femme officielle. Hideo du se rapprocher de ses concubines. Sa femme
M 25 (an 3). S'ouvre au monde. Intrigué par ce qui s'appelle la technologie, mais ne sait pas si c'est une bonne chose pour son empire. Très intéressé par les pays magiques comme la Scandinavie, ou la Mongolie.
(c) fiche crée par rits-u sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La force tranquille.   Ven 18 Mar - 22:36
Bienvenue à toi !! La lecture même de ta fiche est apaisante...
Revenir en haut Aller en bas
La tortue de la fable
Tennō Yamato Hideo
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession:
✦ Pouvoir:
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: La force tranquille.   Lun 21 Mar - 19:22
Merci à toi Sofia :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: La force tranquille.   Mar 22 Mar - 21:38
Coucou. ça fait toujours plaisir de voir une nouvelle tête couronnée dans l'univers. Je suis curieuse de voir ce que ça va donner sur le terrain. Bon jeu avec ce nouveau personnage !


© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.

♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La force tranquille.   
Revenir en haut Aller en bas
 

La force tranquille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-
saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat