L’échec est la base du succès. Janvier 06

 :: L'Asie :: Japon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Ven 15 Avr - 22:53

Domaine de la cité impériale

Le Tennō était plutôt occupé en ce moment. Il avait contacté certaines personnes importantes, selon sa vision des choses. Il avait déjà eu une réponse d'un de ses contacts et cette réponse l'avait ravie.

Les choses allaient doucement, mais sûrement, dans le sens qu'il souhaitait. Ce n'était pas pour lui déplaire. Mais une chose complètement différente lui déplaisait en ce moment.

Ces derniers temps ses seuls moments de détente étaient les balades dans les divers jardins zen de la cité impériale. Et, à sa grande surprise, les jardins de l'aile est étaient en très mauvais état. Cela ne convenait pas du tout à l'empereur céleste. Il avait, il y a quelques jours, fait la demande explicite au conseiller qu'on lui trouve un jardinier de talent pour redonner des couleurs à ces jardins, qui étaient une de ses fiertés.

Ces lieux, qui étaient un havre de paix et de bien être, apaiseraient n'importe quel lièvre surexcité et beaucoup trop bavard. Ainsi le conseiller Kappa, un hybride pin, avait fait une sélection de candidats qui avaient été prévenus par une annonce officielle dans les rues de l'empire du soleil couchant.

A la fin il ne restait plus que trois candidats : deux hybrides et un humain. Le Tennō n'avait rien contre d'avoir un humain comme jardinier, du moment que celui-ci était droit et respectait les coutumes ancestrales de l'empire.

Ainsi l'empereur avait fait organiser les derniers entretiens par sa personne. Bien sur il y avait son garde qui était dans le coin de la salle et surveillerait les candidats. Si l'un d'entre eux tentait d'attenter à la vie de l’élu d'Amateratsu il se ferait terrasser sur place.

La salle possédait des couleurs chaleureuses, des dégradés allant de l'orange au rouge. On pouvait y voir plusieurs planches où étaient disposées des plantes et bonsaïs. Tout cela surplombé par une pile de coussins, de haute qualité, où serait installé l'empereur céleste. Face a lui une petite table et un coussin où le potentiel jardinier devrait prendre place, face au mastodonte qu’était l'empereur céleste.

Dans une pièce a coté, séparée par des portes coulissantes de papier, se trouvait la pièce réservée à la cérémonie du thé si il venait l'envie à l'empereur de boire un thé vert.

— Faites entrer le premier candidat. Le prénommée Tenkô Gou.

L'empereur avait hâte de voir les élus. Surtout qu'un humain avait fait ses preuves pour entrer dans la cité impériale. Ce qui n’était pas une habitude.

HRP : Je suis pas tout à fait rodé, pour le moment, avec Hideo. Désolé si c'est pas tip top.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Jeu 5 Mai - 21:39
Tenkô avait trouvé une entrée royale pour s’infiltrer dans le palais de l’Empereur. Rien d’illégal. Aucun danger. Véritablement royal.

L’espion avait réfléchi quelques temps à comment se rapprocher de la source des informations désirées par l’Empire chinois. Se faire employer semblait l’idée la plus évidente et facile d’accès. Mais pas tant que cela… Sans être hybride, le joueur de flûte avait peu de chance de rejoindre les rangs des travailleurs du palais. Malheureusement, sa forme animale – qui aurait pu passer pour hybride – ne lui permettait pas d’effectuer de tâches, même la plus simple. A part sentinelle en volant au-dessus du palais peut-être. Rien de grandiose en sommes…

Jusqu’à cette annonce.
Cette annonce particulière réclamant des jardiniers.
Le corbeau avait saisi sa chance sans la moindre hésitation. Les jardins, il connaissait. Il avait grandi dedans. Il s’était longtemps occupé de l’harmonie d’un temple. Il pouvait s’en sortir. D’autant plus qu’il possédait un avantage tout autre : ses voyages. Ils lui offraient un regard nouveau. Ses œuvres, son travail, avaient un rendu toujours légèrement original. Subtile. Sans jamais quitter les traditions ancestrales nippones.

Et visiblement, cela plaisait. Tenkô avait l’honneur de faire partie du trio choisi et entrait à l’instant même dans la salle de l’Empereur pour le rencontrer en personne. Autant dire que son estomac s’était quelque peu noué. Mais moins que lors de sa première rencontre avec un souverain. Les circonstances de son arrivée devant l’Empereur chinois avaient été bien moins amiables, il fallait l’avouer. Et entre temps, le corbeau avait eu le plaisir et l’honneur de se retrouver face au Khan. Que de rencontres pour un simple musicien vagabond. Que de rencontres…

Cependant, l’heure n’était pas aux divagations. La boule au ventre et la gorge sèche, Tenkô pénétra l’enceinte de la pièce. A peine fut-il arrêté qu’il se courba avec respect et humilité devant sa majesté. Patiemment et en silence, il attendit l’autorisation de se redresser et éventuellement de s’installer sur ses coussins à l’air si douillet déposés aux pieds de l’Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Mer 11 Mai - 19:14

Hideo regarda le potentiel jardinier qui était face à lui. Une première bonne impression. L'homme avait l'air de respecter les coutumes du pays, et donc de respecter ce que leurs ancêtres avaient bâtis en fondant cet empire.

— Prenez place jeune Tenkô Gou. Relevez la tête que je puisse voir la personne à qui je m'adresse.

Hideo voyait bien qu'il s’agissait d'un être humain. Cela ne le dérangeait pas en particulier. Par contre étant lui même un hybride il était plus sensible que les sorciers à la magie, mais loin d’égaler la sensibilité d'une fée.

Il aperçut donc une étrange magie qui émanait de l'homme. En ce pays la magie était plutôt variée, rien qu'avec les hybrides. Découvrir une nouvelle magie, tous les jours, ne l’étonnait pas plus que cela.

— J'aimerais bien connaître vos talents pour le jardinage. Mais avant j'aimerais un peu vous connaître. J'aime être proche de mon peuple aussi bien humain qu'hybride. Si l'occasion m'est donné, comme aujourd'hui, de pouvoir mieux connaître ceux qui travaillent pour moi j'aime la saisir.

Hideo fit un geste lent, ou plutôt tout en douceur. C’était le signal pour qu'on commence à préparer le thé. Il avait aussi fait cette demande car cette magie l'intriguait quelque peu. Ce n’étais pas la raison première de ses questions. Mais il n’était pas contre d'apprendre quelque chose qu'il ignorait peut être, surtout sur le domaine de la magie.

— Voulez-vous boire un peu de thé pendant notre discussion ? Pendant que vous m'expliquerez quels sont vos talents dans le domaine qui nous intéresse aujourd'hui.

L'empereur regardait, de toute sa hauteur, le jardinier qui, comme beaucoup de gens dans son empire, étaient de moyenne taille. Il pouvait donc facilement impressionner. Mais son caractère doux tranchait plutôt radicalement avec sa carrure imposante.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Dim 3 Juil - 21:36
Suivant la demande de son empereur, le japonais se redressa pour dégager son visage et se permettre d’observer davantage l’homme feuillu. Sa constatation première – outre l’hybridisme dont il était déjà au courant – fut l’immensité du dirigeant. Tenkô se sentait minuscule face à ce géant où palpitait sève et sang en son corps. Si le jeune homme commençait presque à avoir l’habitude de rencontrer les grands seigneurs asiatiques – il s’agissait du troisième après tout ! – il demeurait malgré tout impressionné et nerveux. Sa gorge légèrement sèche s’accompagna de l’estomac noué pour accepter le thé d’un signe de tête et une modeste politesse :

« Cela serait avec plaisir, merci. »

Demeurant à genoux sur le sol, position stricte et traditionnelle, le corbeau prit son temps pour trouver par où commencer à répondre aux demandes de l’empereur. Il s’était entrainé déjà à préparer un semi-discours, à ressortir des idées, des tournures pour ne pas se retrouver bredouille face au seigneur nippon.

« Mon expérience dans le jardinage a commencé très tôt. Je suis le fils de Tsuri Gou, jardinier d’un temple. Depuis très jeune, j’ai appris sous son aile l’art des plantes ; leur variété, leur besoin et leur signification. Il m’a expliqué comment les agencer dans le respect des dieux et de la tradition. »

Son défunt père lui avait laissé son travail à sa suite. Tenkô l’avait poursuivi avec honneur…jusqu’à sa malédiction. Il ne pouvait pourtant décemment étaler cet évènement marquant de sa vie face à l’empereur. C’était un sujet délicat qu’il préférait laisser de côté.

« Des envies d’exploration m’ont ensuite pris et j’ai laissé à un autre mon rôle pour pouvoir voyager. J’ai ainsi eu le plaisir d’apprécier les beautés qu’offrent notre monde et m’en inspirer. Cela me permet de sortir des schémas classiques sans pour autant bafouer nos traditions. »

Il espérait faire suffisamment bonne impression. Son discours s’était déroulé avec aisance et calme. Il ne parlait ni trop vite ni trop doucement. Seul son index imposant les marques de son ongle sur son pouce trahissait sa nervosité. Le corbeau n’oubliait pas la raison pour laquelle il cherchait à entrer la cité interdite, loin de là. De ce fait, une pression supplémentaire pesait sur ses épaules…
Revenir en haut Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Mar 5 Juil - 22:48

Le Tennō n'avait pas vraiment apprécié le discours du jeune jardinier. Le parcours de ce dernier pouvait en effet plaire à certains. Mais pour Hideo il était gâché par cette envie de mêler son talent traditionnel à celui d'autres pays. Hideo était quelqu'un pour qui la patrie était la chose la plus importante et donc il se demandait si prendre à son service quelqu'un qui moderniserait ses jardins était une bonne chose.

Mais les bonnes manières avant tout. Son invité avait souhaité recevoir le Chanoyu et il en serait donc ainsi.
Hideo tapa faiblement des mains. Ainsi la geisha hybride serpent, qui était dans la pièce entrouverte à coté d'eux, approcha avec le silence requis pour la cérémonie, vêtue d'un kimono avec, comme motif, la fleur de thé.

Elle avait un plateau où plusieurs ustensiles, ainsi que deux bol de porcelaine, étaient placés. La geisha commença par nettoyer chaque ustensile devant ceux qui dégusteront le thé, à l'aide d'un Chakin et d'un Fukusa. C’était là une étape longue et minutieuse. Il était question de tradition et surtout de respect envers l'invité en nettoyant tous les ustensile devant lui.

Quarante cinq minutes plus tard, les ustensiles étaient nettoyés et correctement répartis. La geisha se déplaça ver la bouilloire qui était entre le Tennō et Tenko. Elle entrepris de faire monter la chaleur de l'eau en plaçant de nouveau du charbon de bois.

Pendant que l'eau chauffait, sans un mot, la geisha présenta un natsume à l'empereur puis à l'invité pour qu'ils puissent doser la teneur de leur thé à l'aide d'un Chashaku. Ensuite, devant chaque participant, elle déposa un morceau de papier appelé Kaishi avec quelques friandise qu'il était coutume de prendre pendant le channoyu. En règle générale chacun apportait sa propre friandise, mais le Tennô voulait accueillir avec qualité et faire goûter, à ses invités, les meilleurs mets.

Trois heures s'étaient écoulées sans un mot. On arrivait bientôt à la dégustation. Doucement la geisha versa l'eau chaude à l'aide d'un hishaku. Elle mélangea le thé en poudre avec l'eau, délicatement, grâce à un fouet.

Trois heures et demi s’étaient maintenant écoulées. La geisha, après une courbette, partit dans un silence absolut. Hideo fit signe au jardinier de prendre le bol et de boire si il le désirait, pour briser le long silence.

— Vous m’êtes sympathique. Mais, voyez-vous, bien que certaines personnes japonaises comme vous désire en apprendre plus sur ce qui se passe en dehors de notre île, je n'ai pas ce désir. Si je vous engage en tant que jardinier cela sera pour un travail traditionnel et uniquement japonais. Je ne désire aucune inspiration autre que l'art floral de notre île.

Hideo prit doucement le grand bol avec le thé pour en boire une petite gorgée.

— Vous pensez vous capable de cela ?

Hrp 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Mer 20 Juil - 21:12
Tenkô ne pensait pas avoir accepté ce thé particulièrement. Il s'attendait à une simple tasse fumante, aux arômes d'herbes séchées ou de riz soufflé. A aucun instant l'idée de la cérémonie interminable ne traversa son esprit. Aucun. Et il regretta cela amèrement. Ses jambes repliées sous son corps grouillaient de fourmis invisibles tandis que ses paupières désiraient tomber lourdement pour accélérer le temps. Le nippon tenait bon pourtant. Peut-être était-ce une sorte de test ? Peut-être était-ce pour le remettre à sa place ? Tenkô en venait à se demander s'il ne s'était pas trompé en disant oui pour ce thé et qu'il en payait maintenant le prix. En tout cas, s'il pouvait remonter le temps pour éviter de perdre ces précieuses minutes, il le ferait. Et refuserait le breuvage.

Il était cependant trop tard pour se lamenter et le corbeau tentait de se concentrer sur les gestes du majestueux serpent. La scène était intéressante. Elle aurait été moins pesante si il ne fallait pas des heures pour nettoyer deux bols. Bien que celui de l'Empeur soit immense. A son image. Tenkô se retenait d'ailleurs de trop le dévisager. Cela serait impoli mais la curiosité et l'attente ne faisaient pas bon ménage et il jetait donc des petits regards relativement discrets au grand feuillu.

Lorsque enfin la cérémonie s'acheva, le japonais se prit une claque. Son beau discours n'avait pas plu le moins du monde et ce fut avec difficulté qu'il ravala une grimace. Lui qui espérait se démarquer des autres et faire bonne impression avec ses voyages... c'était plus que raté. Mais il ne pouvait baisser les bras. Il lui fallait ce travail. A tout prix.

« Je comprends tout à fait votre réserve et m'adapterai bien entendu à vos désirs. Travailler dans le respect le plus total de la tradition est tout à fait dans mes capacités. »

Il se courba un peu, par respect. Du regard, il lorgna sa tasse fumante et se décida à la prendre pour assouvir enfin sa soif – bien qu'il aurait eu le temps de mourir déshydraté trois fois pendant la cérémonie.

Tenkô hésitait à soulever une idée. Il était prêt à démontrer ses talents devant l'Empereur. Pourtant, seul le silence demeura car il n'osait prendre la parole sans que l'on lui réclame. C'était trop d'audace et il avait déjà mal joué une fois.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Ven 29 Juil - 0:40

Hideo regarda le jardinier. Les paroles du Tenno avaient eu l'air de le perturber. En même temps pour un pays on ne peut plus conservateur sur ses traditions argumenter sur des voyages à l'étranger était déjà un chose plutôt particulière.

Mais l'empereur du Japon pouvait comprendre que certains, poussés par la curiosité, avaient voulu voir ce qu'il se passait au delà de l’île du Japon.

— En effet. Je préférais un travail plus fidèle à notre culture ancestrale. Je ne peux vous reprocher d'avoir voulu visiter, et peaufiner votre savoir en voyageant. Mais ici c'est la base de votre savoir qui est souhaité à mon service.

Hideo prit, entre ses larges mains la tasse, et bu doucement la moitié du thé.

— Mais j'aimerais, si vous êtes d'accord, plutôt que des paroles, me convaincre avec votre savoir faire et votre talent. Il y a, dans la cours de ce bâtiment, un jardin zen qui a été réservé pour ces entretiens. Il s'agit, en fait, d'un des jardins dont la personne qui sera à mon service aura la charge. Qu'en pensez-vous ?

Hideo attenditla réponse du japonais à la longue chevelure, sombre comme le plumage du corbeau. S'il préférait convaincre le Tenno par la parole que par le geste, c’était une possibilité. L'hybride camélia ne demandait qu'à être convaincu et ébloui.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Mar 2 Aoû - 11:58
Buvant doucement le thé brûlant, le corbeau réfléchissait à comment rattraper son erreur. Fort heureusement, son Empereur lui proposa de passer à un cas pratique plutôt que de continuer cette discussion relativement vaine. Il était ici pour jardiner après tout, pas pour raconter ses voyages au grand homme feuillu respecté par son peuple. Conservant un visage sérieux et sobre, le maudit acquiesça doucement à la proposition et posa sa tasse une fois vide de thé.

« Votre proposition me convient parfaitement. Voir le jardin me permettra de mieux vous partager mes idées et de comprendre ce que vous attendez de celui-ci. »

Il ne s’agissait pas juste de couper des bonzaïs après tout. Un jardin – zen qui plus est – était un véritable art. Rien ne devait être laissé au hasard et divers chemins pouvaient être pris lors de la décision finale. Tenkô avait besoin de se faire une idée de la superficie des lieux aussi, visualiser quels bâtiments encadreraient ou auraient vu sur cet espace. Trouverait-il des points d’eau ? Dans quel état ce jardin avait-il été abandonné ? Restait-il des traces de l’art de son prédécesseur ? Tant de questions qui trouveraient leur réponse au fond de cette étendue limitée.

L’homme et son Empereur se dirigèrent donc vers la raison seule de leur rencontre. Un garde les suivait de près – sans grande surprise – et Tenkô ne put s’empêcher de l’observer en coin. Sa chevelure ne se départageait pas de sa crinière et l’animal qui lui était associé ne faisait aucun doute. Un lion. Comme le japonais en avait rarement vu. Des fourrures avaient bien trouvé leur chemin dans son pays natal. Il n’en avait cependant jamais vu de vivant. Cela expliquait sa curiosité. Cependant, il ne souhaitait pas être impoli et se décida à regarder davantage autour de lui, marchant un peu en retrait de l’Empereur par respect envers son autorité indéniable.

Lorsqu’ils pénétrèrent le seuil du jardin abandonné, Tenkô le comprit directement. L’état n’était pas catastrophique mais la nature avait repris le dessus. L’atmosphère calme et apaisante recherchée avait été balayée par le chaos des plantes se développant dans l’anarchie. L’œil averti du corbeau repéra cependant quelques fleurs rares, digne d’un jardin impérial. Ce travail lui serait plus plaisant qu’il n’osait l’admettre. Une certaine nostalgie l’enveloppait doucement.

Lorsque son regard croisa celui du géant, Tenkô comprit que ses pensées étaient attendues et non simplement son regard admiratif.

« Ce jardin a un très beau potentiel, sans surprise. J’aurais besoin de savoir sa superficie et d’informations sur l’utilité des bâtiments qui donnent sur ce jardin pour être capable de vous donner un schéma plus clair de ce qui pourrait être effectué. »

Car plusieurs idées voletaient déjà dans son esprit. Il entreprit donc de les dévoiler.

« Tout dépend de vos préférences personnelles aussi. S’il est suffisamment grand, il est aisé de créer une promenade apaisante au milieu de la végétation. Nous pouvons recréer un cours d’eau et une petite cascade pour rajouter un aspect sonore au jardin. Elle serait suffisamment petite pour ne pas briser le calme qui règne mais l’eau qui s’écoule est une mélodie douce et synonyme de tranquillité. »

Le corbeau parlait d’un ton serein, comme le jardin zen qui finirait par exister sur ces lieux.

« S’il est assez grand, il est même possible de créer un réel espace zen. Une zone de jardin sec où ceux qui le désirent peuvent méditer en toute tranquillité face à des étendues de graviers blancs, agrémentées de quelques bonzaïs. »

Ces karesansui – ou jardins secs – comportaient une véritable signification qui pourrait plaire à l’Empereur sévère sur les traditions. Ils représentaient la montagne et l’eau, malgré son absence. Il s’agissait là d’une véritable métaphore où les pierres pâles ratissées avec soin. Un endroit parfait pour reposer son esprit.

Tenkô n’attendait plus que l’avis de l’Empereur sur ses débuts d’idées, espérant le satisfaire davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Ven 5 Aoû - 0:24

Hideo voyait bien aux parole du jardinier que celui-ci ne lui avait pas menti, en disant qu'il n'était pas un novice dans le domaine. Le dirigeant était déjà ravi que le jeune homme ait fait preuve de franchise. Malgré qu'il avait aussi avoué avoir perfectionné son art à l’étranger. Mais l'empereur pardonna cette erreur.

— Ici si ma mémoire est bonne il y a un jardin de 87 m². Une fontaine bien que à sec a déjà été installée, si cela peut vous aider à faire une idée de ce qu'il y avait ici auparavant.

L'hybride mit un pied dans le jardin, puis le second, avançant doucement, pour ensuite faire face au jardinier.

— Par contre bien que je suis content de voir que vous voyez cela dans son ensemble, le test ne consiste pas à rendre vie à tout le jardin. Cela serait plutôt votre premier travail, si vous travaillez pour moi. Je n'aime pas bousculer les choses et chaque chose en son temps. Donc je vous demanderais de choisir un élément du jardin en particulier. Celui de votre choix, et de me démontrer vos talents. Si ceux-ci sont à la hauteur de mes exigences, vous serez engagé. Les autres candidats n'auront qu'un simple entrevue sans test, par respect pour leur déplacement et leur intérêt pour le travail en question.

Hideo laissa donc le choix au jardinier de choisir ou d'argumenter sur ce qu'il aimerait faire pour avoir le poste.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Mar 9 Aoû - 12:15
Le corbeau observait le géant avec attention. Ses paroles soulevèrent une vague d’enthousiasme en lui – qu’il masqua bien évidemment. Cela serait inapproprié. Il avait énormément d’espoir de gagner sa place de jardinier et donc son billet d’entrée dans la cité impériale. Mais outre cette raison : Tenkô était fier. Fier d’avoir ainsi attiré l’attention sur son travail et d’arriver à satisfaire les critères de l’Empereur sans être un hybride. C’était un exploit pour un humain. Bien qu’il ne fût pas un simple humain…

Cependant, ce n’était pas encore gagné. Il lui fallait choisir un espace pour prouver sa valeur. Il lui fallait aussi ne pas gâcher cette chance d’être dans le palais. SI jamais un autre ne venait à le surpasser, Tenkô se devait de glaner quelques informations lors de son test. Celui-ci devait donc durer suffisamment longtemps pour lui permettre d’espionner mais pas trop pour éviter d’attirer l’attention ou la méfiance.

Après une longue minute à peser le pour et le contre, le maudit se décida enfin.

« J’aimerais, si vous le permettez, faire revivre la fontaine que vous avez évoqué. »

Les jeux de l’eau ajoutaient toujours un charme incontestable à un jardin. Cela représentait aussi un défi pour le japonais, mais un défi loin d’être insurmontable. C’était ravivé des souvenirs, ravivé la vie éteinte qui avait régné autour du point d’eau. Des idées fusaient déjà dans sa tête. Des images de nénuphars et des senteurs de lotus. Le tableau silencieux se peignait dans son esprit et un mince sourire lui échappa. Un sourire de nostalgie. Un sourire d’impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Tennō Yamato Hideo
La tortue de la fable
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako/Octavian

Mer 10 Aoû - 19:01

L'empereur japonais écouta la demande du jardinier avant de le lui accorder, d'un geste lent et fluide de la main. Il devait avouer que le jeune humain lui avait mis l'eau à la bouche, en quelque sorte. La nature même d'Hideo le rapprochait de la Nature. Il pouvait, plus ou moins, comprendre ce qu'un végétal pouvait ressentir. Il partageait le même « sang » dans ses veines : de la sève.

— Je vais vous observer pendant votre travail. J'aimerais voir chaque étape de votre remise en fonction de la fontaine. Mais aussi si certains éléments seront mis sur la fontaine et le traitement que vous apporterez à la pierre.

Petite pression volontaire de la part de l'hybride qui voulait tester l’assurance dans le domaine de la jardinerie. Certes il avait été déjà convaincu. Mais en parler en plein travail était tout autre chose. Surtout que la plupart des japonnais étaient d'une concentration à toute épreuve quand ils avaient décidés de mener à bien une tâche.

L'empereur voulait voir de quel bois Tenko le jardinier était fait. Si le bois en lui était aussi résistant que l’érable du Japon résistant et fidèle à son pays et ses traditions. Un arbre qui pousse lentement pour se révéler majestueux aux yeux des autres.


Revenir en haut Aller en bas
Tenkô Gou
Le tengu
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Mar 30 Aoû - 16:39
Après quelques questions de plus, Tenkô apprit qu’il n’avait qu’un seul jour pour montrer ses talents. La nouvelle le déstabilisa une ou deux secondes tout au plus puis il se reprit et ne revint pas sur sa parole. Il s’occuperait de cette fontaine en une journée. Et il n’avait plus une minute à perdre. S’armant de brosses dures, le nippon entreprit de récupérer avec enthousiasme la pierre et le bambou qui formaient la majestueuse fontaine. Son état n’était pas aussi terrible qu’il ne l’avait imaginé et cela le rassura. Le corbeau se sentait à la hauteur de ce défi, et qu’importait le regard du grand Empereur vissait sur son dos.

Les heures s’écoulèrent, longues et chaudes. Le jardinier travaillait dur, comme il ne l’avait plus fait depuis des années. Il se sentait bien. Il ne pensait à rien. Rien sauf les plantes qui orneraient la fontaine remplie d’eau à nouveau. Aquatiques et terrestres, il organisa un mélange subtil. La pierre se trouvait masquée par les feuilles vertes. Le bambou transportant l’eau se mêlait aux fleurs dans une harmonie indiscutable. Le bassin se remplissait dans une discrétion agréable. Seul un léger flux s’entendait. Apaisant comme le souhaitait le japonais. Le soleil tombait derrière les montagnes lorsqu’il se redressa enfin, essuyant la sueur sur son front. Son œuvre était finie. Ou presque. Les lotus flottaient paisiblement. Les buissons autour gardaient la fontaine, encore trop arrondis, trop parfaits. Seul le temps leur rendrait une forme plus sauvage – bien que soigneusement contrôlé par ses soins ou ceux du prochain jardinier. La mousse recouvrirait à nouveau la pierre grisée recevant l’eau comme elle le faisait sur les rochers abandonnés avec précisions sur les côtés. Chaque végétal avait été installé à un endroit spécifique. Rien n’était laissé au hasard. Chaque feuille participait à l’ensemble du tableau peint dans l’esprit du corbeau.

Tableau qui se dévoilait maintenant sous les yeux de l’Empereur. Le clac du tuyau de bambou apportant l’eau à intervalles réguliers sonna cette fois la fin du travail de Tenkô. Se redressant complètement, son regard se tourna vers le géant de vert. Ce dernier se fondait dans le paysage avec une aisance déconcertante. Il semblait aussi paisible et vieux qu’un arbre planté dans ce jardin des décennies auparavant. Le jardinier n’avait relevé les yeux vers lui aucune fois lors de son travail. Trop concentré sur sa tâche. Et puis, à quoi bon connaitre la réaction de son spectateur avant la fin du spectacle ? Mais maintenant, l’œuvre était finie. Encore jeune mais finie.

Se décalant pour dégager la vue, le corbeau se courba avec respect vers l’Empereur. Poliment, il l’interpela d’un titre honorifique avant de s’expliquer :

« Mon travail est fini. J’espère que cela sera à votre goût… »

Les traditions avaient été respectées à la lettre. Comme s’il créait le jardin du temple d’un hybride. N’était-ce pas un peu la même chose après tout ? Le temple de l’hybride végétal qui régnait sur le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Asie :: Japon-
Sauter vers: