Partagez | 
 

 Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cat Sidhe
T. James
✦ Libre pour RP ? : Of course !

✦ Double-compte : Andreas Ström



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Vagabond et Chapardeur
✦ Pouvoir: Aucun !
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 12:57
Il était une fois...

Derrière l'écran

Pseudo - Andréas
Avatar - Thomas James
Comment as-tu connu le forum ? - Une amie l'a trouvé et j'ai craqué
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - C'est tout mignon ici et j'adore le design *o*

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Cat Sith
Nationalité / Origine - Quelque part dans les Highlands en Écosse
Profession - Vagabond et petit chapardeur
Groupe - Hybride
Pouvoir - Si la souplesse est un don et la sieste un cadeau du ciel, alors oui.

particularités

James a eu le défaut ou la chance, cela dépend du point de vue, de conserver ses habitudes de chat. Relativement indépendant et propice à la paresse, il aime profiter du soleil et avoir l'attention qu'il demande au moment où il le désire. Si sous sa forme animal, il était un chat noir, dont le pelage pareil à de l'encre n'était dérangé que d'une tache blanche sur la poitrine, aux yeux d'or… Il est désormais un jeune homme fin et gracile, aux cheveux aussi sombres que l'était son pelage. Malheureusement, cela ne lui suffit pas à avoir l'air humain, bien des traits dans son apparence, trahissent sa nature d'hybride. Ses oreilles de chat, sa queue, la fourrure à la base de sa nuque et au bout de son épine dorsale, ses yeux encore félins, sa langue râpeuse, ses crocs et ses griffes, sont autant de choses qu'il doit cacher pour avoir l'air humain. Et même si il y parvient sans trop de soucis, les vieilles habitudes ont la vie dure. Facilement distrait et à l'humeur changeante, il n'est pas tant différent du félin qu'il était avant. Si il savait se faire caressant et docile par instant pour avoir l'attention qu'il voulait, il savait aussi montrer les crocs et sortir les griffes quand il voulait être tranquille à somnoler sur l'étagère de son choix. Il est en fait presque un enfant sauvage. Si il semble humain, son comportement trahit sa vraie nature. C'est dans sa façon de bouger qu'on comprend qu'il n'a rien d'humain, qu'il un de ses êtres qui sont à la fois l'un et l'autre. Un étrange mélange, une union qui n'aurait jamais dû être célébrée.

caractère

Sauvage et lunatique. C'est ce qui lui irait le mieux. Farouche aussi. C'est un peu compliqué de le définir, lui qui a été un animal si longtemps et qui a vécu seul depuis qu'il est humain… Il est difficile de le cerner. Il a des lacunes en tout et pour être honnête, il ne sait même pas se comporter correctement. C'est à peine si il est capable de parler correctement… Il est plus un animal qu'un être humain… Il n'a pas de manières, pas d'éducation et tout est à faire chez lui… Tout doit être appris… Alors, est-il réellement possible de le cerner ? De prétendre le comprendre ? Il est un animal. Il est impulsif, craintif mais parfaitement indépendant. Il sait se faire aimant et affectueux mais pour ça… Il faut arriver à l'approcher. Il a tant eu l'habitude de devoir survivre loin des autres, d'avoir à cacher sa nature qu'il est resté cet animal qui montre d'abord les crocs avant de s'adoucir. Il faut l'apprivoiser et si il semble avoir l'air relativement humain, il n'en reste pas moins une créature sauvage que l'on a arraché de son environnement et de son existence. Il est ainsi compliqué à comprendre… Il est comme une vague.. Joueur et insaisissable… Il est un félin coincé dans le corps d'un jeune homme. Une créature indépendante qui cherche simplement à survivre.


passage sur la piste

Tu n'es pas capable de dire d'où tu viens. Tu sais juste qu'un jour, tu as été alors que la veille, tu n'étais pas encore. À tes yeux, tu es simplement arrivé dans ce pan de l'existence. Un jour tu n'étais pas et le suivant, tu pouvais sentir sous tes coussinets la terre de la lande. Tu ne pensais pas à tout ça, mais si on devait te définir, tenter de comprendre ce qui se passe dans ta tête, il serait simple de dire que tu es une créature de l'instant et du présent. Ce qui compte à tes yeux ce n'est pas demain ou hier. C'est maintenant, le présent et les secondes qui s'écoulent sans toi et que tu dois rattraper. Tu es pur instinct et ainsi, les questions qui incombent les être humains ne te concernent pas. Tu ne penses pas à ce que tu deviendras ou de ce que tu étais… Tout ce qui compte à tes yeux, c'est de survivre dans cette lande qui est ton territoire. Cette lande qui est la seule chose que tu connais depuis que tu existes. Tu n'as pas la prétention de dire que tu la connais entièrement, mais tu connais par coeur l'immense pierre contre laquelle tu dors, le chant des oiseaux qui volent bien loin de toi pour éviter tes griffes et tes crocs, les humeurs changeantes du vent, l'odeur de la pluie à venir, celle de la terre humide. Oui tout ça t'es familier. Tu sais où te terrer pour éviter les vents violents et tu sais où t'abriter pour éviter d'être trempé. Tu ne connais pas tout et ne prétends pas vouloir tout découvrir et maîtriser… Mais tu es fait pour survivre dans cette lande. Tu la connais comme elle te connait. D'une certaine manière, vous êtes deux vieux amis qui avancez ensemble au jour le jour, même si tu sais que tu devras un jour la laisser continuer sans toi. C'est une règle que tu sais être immuable. Un temps viendra où tu ne pourras plus te lever, t'étirer, passer ta langue sur ta fourrure pour y goûter la rosée matinale, enfoncer tes griffes dans l'humus humide… Non, tu sais qu'un jour, et tu ne sais pas quand, tu devras accepter de fermer les yeux à jamais. L'idée de ne t'angoisse pas. Tu comprends. C'est ainsi que les choses vont.

C'est donc ainsi que tu vis, comme le chat sauvage que tu es. Tu vis des proies que tu es capable d'attraper entre tes griffes, de l'eau que tu bois dans des flaques ou sur des brins d'herbes, du soleil qui parfois vient créer des reflets bleutés dans ta fourrure. Tu vis de ce que tu chasses et de ce que tu rates. Charognard, chasseur, prédateur… Tu ne te refuses rien, tu ne peux pas. Les créatures sauvages ne peuvent pas se permettre de porter une étiquette. Tu manges ce que tu peux, simplement pour faire taire ton estomac affamé. Et si pendant quelques années ce fut ton quotidien, d'errer dans la lande et d'y survivre, un jour tu finis par la trouver elle. Tu te souviens que c'est une odeur bien étrange qui t'a mené jusqu'à elle. Un mélange de crème, de poisson et de réglisse. Tout chez elle a une étrange odeur de poussière et d'ancien qui te plait. C'est donc sans crainte que tu t'es approché et que tu es resté quand sa porte s'est ouverte pour toi.

"Thomas. Te voilà enfin."

Ta queue remue doucement et tu ne comprends pas ce qui peut bien se passer dans la tête de cette vieille femme qui a l'odeur d'un vieil arbre. Déjà elle s'efface pour toi et toujours sur le pas de sa porte, tu l'observes te réparer un bol de crème. Tu n'es pas Thomas mais ce n'est pas grave… Pour de quoi manger, tu peux être n'importe qui. Le bol est sagement posé sur un coin de table et sans te faire prier, tu sautes sur celle-ci, allant déjà tremper ta langue dans le breuvage et mouiller tes moustaches. Et alors que tu savoures la crème épaisse, les doigts arthritiques de la vieille femme se glisse dans ta fourrure et caressent ton épine dorsale d'une telle manière que tu arrondis le dos pour elle. Elle te nourrit, alors tu acceptes qu'elle te touche. Un peu. Plusieurs fois tu la regardes en te léchant les babines alors qu'elle marmonne sans cesse.

"Tu es parti bien longtemps Thomas… J'ai cru que tu ne reviendrais pas à temps."

Le bol se termine et tu fuis désormais ses caresses. Tu l'entends claquer de la langue mais tu ne comprends pas que c'est parce qu'elle est contrariée. Non, tu te contentes de lui échapper, te réfugiant dans les coins en posant sur elle ton regard d'or. En cet instant tu ne comprends pas ce qu'elle te veut, mais ce n'est pas grave. Ce n'est pas comme si tu t'en souciais. Tout ce que tu retiens, c'est qu'elle accepte de te nourrir sans rien demander en échange. Plusieurs fois, elle tend à nouveau la main vers toi, cherchant à te caresser mais à la manière d'une vague, tu lui échappes en poussant un léger miaulement. La vieille femme recommence à râler mais tu ne reviens pas vers elle, tu préfères fuir par la fenêtre entrouverte et t'éloigner de quelques pas pour nettoyer tes moustaches qui ont encore le goût de la crème. Au travers de la fenêtre sale, tu la vois te regarder mais tu te refuses à revenir. Pas encore.

Et pourtant, depuis, tu ne restes jamais bien loin de cette maison perdue dans la lande. Tu erres non loin de celle-ci, attendant sagement qu'elle dépose sur le bord de sa fenêtre de quoi te nourrir. Parfois elle te laisse un peu de lait, mais certains jours, tu as le droit à des entrailles ou à du poisson… Et si au début tu refusais qu'elle te caresse, tu acceptes désormais, tu ronronnes même pour elle, pressant ta tête contre le creux de sa main alors qu'elle susurre pour toi des choses qui n'ont pas de sens. Elle ne cesse de dire qu'elle est heureuse que tu sois rentré, que tu sois là… Tu ne comprends pas mais acceptes. Tu acceptes d'être James ou Thomas. Tu acceptes d'être celui qu'elle voulait revoir. Et lentement, tu acceptes d'être apprivoisé. Sans vraiment t'en rendre compte, tu perds ce qui faisait de toi un animal sauvage. Si tu chasses toujours les oiseaux, tu le fais avec moins d'entrain. Si avant tu craignais la pluie, tu aimes désormais l'observer alors que tu es à l'abri avec elle. Si avant tu devais dormir dans l'herbe humide, désormais tu as ton petit coin d'étagère sur lequel paresser une grande partie de la journée.

Mais rapidement, cette vie d'oisiveté, cette cage presque dorée ne te plait plus tant que ça. Rapidement, tu ressens ce besoin de retourner vagabonder comme tu l'entends. Tu veux recommencer à explorer la lande comme tu l'entends. Tu veux redevenir l'animal sauvage et libre que tu étais. Alors, doucement, tu commences à miauler, à gratter à la fenêtre mais elle refuse de te laisser partir.

"Pas encore James. Pas tout de suite."

Ainsi aujourd'hui tu es James. Tu recommences à miauler et elle continue de chantonner de sa voix de corbeau, préparant une mixture dont l'odeur si elle est attirante, te donne envie de feuler. Tu tentes encore, tu insistes, venant même grimper sur ses genoux. Tu donnes des coups de pattes dans sa direction mais elle ne regarde pas, chantonnant toujours.

"Pas encore, pas tout de suite… Bientôt, bientôt…"

Tu ne comprends pas que la vieille femme que tu tentes d'adoucir est une vieille humaine qui perd l'esprit. Tu ne te rends pas compte que si son corps tient encore le coup, son esprit lui n'est déjà plus là. Pourtant sa main vient se poser sur ton crâne, t'arrachant un léger ronronnement. Pendant de longues minutes, tu tentes de croiser ses prunelles mais tu t'heurtes à une surface lisse… C'est comme tenter de voir le fond d'un lac gelé… Tu as beau rester des heures sur la glace, tu ne vois qu'un néant qui ne demande qu'à te dévorer. Tu continues de ronronner, même si elle ne te caresse plus, espérant retenir une partie de sa personne. Et finalement, après de longues minutes, elle semble comprendre que tu es là… Elle semble voir que tu es là… Sa carcasse entière réagit à ta présence et c'est presque un frisson qui fait s'hérisser tes poils. Tu ne comprends pas ce qui se passe et tu ne le comprendras jamais.

"Tu veux sortir… ? Tu fais attention alors… Tu me le promets ? Tu reviendras… ? Hein ? Je te garderais ce que tu aimes le plus pour ton retour…"

Elle a un sourire pour toi et finalement, elle se lève, allant t'ouvrir la fenêtre. Tu t'étires longuement avant de bondir hors de la chaumière, ne pensant pas que c'est la dernière fois que tu vois la vieille femme. Toi, tu penses que tu vas simplement explorer un peu plus les lieux, retrouver ta lande chérie… Puis revenir. Et c'est ce que tu fais. Les premiers jours, tu erres, tu divagues, tu retrouves cette nature sauvage qui t'avait tant manqué. Tu réapprends à être un chasseur, un vagabond naturel au milieu de cette lande qui semble t'accueillir comme l'on retrouve un vieux compagnon. Tu redeviens le chat et l'animal que tu as toujours été. Pendant des jours, tu t'éloignes et recommence à vivre comme tu l'entends… Au fil de tes pas, la chaumière disparait mais c'est sans le moindre regret que tu pars. Ce n'est pas grave, penses-tu, tu reviendras dans quelques jours et tout reprendra comme avant. Naif que tu es. Pour une créature sauvage, le fait d'avoir un toit sur ta tête t'as rendu peut-être un peu trop optimiste. Tu as oublié que le monde n'était pas un endroit où il fait bon vivre… Où la justice n'est pas toujours du côté des plus faibles.

Et c'est que tu vas apprendre en cette journée brumeuse alors que tu erres non loin d'une petite formation rocheuse. L'endroit est agréable et sans que tu ne comprennes pourquoi, tu t'y sens bien, il y a ici un petit quelque chose de familier qui te fait penser à la chaumière et à cette vieille femme qui te laissait grimper sur ses genoux. Étrangement, cela te manque de ne plus être Thomas ou James… Ou les deux. TJ. C'est peut-être ainsi qu'elle aurait dû te nommer, penses-tu. Assis sur ta roche, à lécher ta patte de ta langue râpeuse, tu penses à tout cela alors qu'une présence t'interrompt. Tu te figes et arrondis le dos, prêt à montrer les crocs alors que te fait face ce que tu penses être une humaine. Celle-ci t'observes et tu ne sens pas la magie qui émane de son être. Non, tu ne comprends rien. Absolument rien.

"Ce n'est pas bien de se faire passer pour ce que l'on est pas… Sorcière."

Tu feules mais tu ne comprends pas ses mots. Tu ne sais pas pourquoi tu as peur, mais quelque chose en toi t'ordonne de fuir. Fuis, fuis… Mais tu ne bouges pas. Tu montres les crocs, sors les griffes… Mais la femme face à toi continue, elle s'approche et tend une main vers elle, là où toi tu donnes un coup de patte, toutes griffes dehors.

"Tu le prends ainsi ? Tu espères me tromper alors que je sais ce que tu es, toi qui viens là où tu n'es pas la bienvenue ? Soit, si tu n'es pas assez courageuse pour te dévoiler, je vais t'y forcer."

Tu miaules à nouveau, tu craches, tu feules, tu chercher à l'impressionner. Tu n'es pas ce qu'elle dit. Tu es sauvage, tu es libre, tu es un animal. Elle ne devrait même pas t'approcher. Tu considères que tu es comme la lande, qu'on ne devrait pas t'approcher et mieux qu'on devrait te craindre. Mais tu es un chat. Que crois-tu ? Que le monde devrait s'écarter pour toi ? Dans tes rêves. Tes poils s'hérissent mais ce n'est pas de ton fait. Non, c'est à cause de la magie qui emplit l'air entre vous. La panique remplace la colère dans ton coeur. Tu couches les oreilles en arrière alors que tu sens que quelque chose d'invisible t'étreindre. Un miaulement aigu t'échappes et bientôt, tu ne ressens plus que la douleur qui semble écarteler ton être. Tu te sens mourir. Tu te recroquevilles, tu hurles comme l'animal mourant que tu es et tu finis par sombrer dans une lourde inconscience.

Pendant celle-ci, tu ne vois pas ton corps changer. Tu ne regardes pas ta fourrure disparaitre pour laisser place à une peau rose, tu ne vois pas tes os changer et ta silhouette se faire humaine. Non, tu n'observes pas tout ça, tu ne te rends pas compte de ce que la femme te fait. Tu n'as jamais rien compris. Chat tu étais, chat tu n'es plus. Désormais tu es un mélange absurde et contre-nature. Une erreur dont personne ne voudra. Ni la lande qui t'a vue naître, ni les humains à qui tu ressembles désormais. Tu as été punis alors que tu n'avais rien fait. Tu n'avais pas compris que la vielle femme était une sorcière qui tentait de transférer son esprit dans ton corps pour vivre une autre vie à travers tes yeux… Tu n'avais pas senti la magie dont elle t'enveloppait… Tu pensais simplement être son TJ. Son Thomas. Son James.

C'est la pluie qui te réveille. Les gouttes d'eau glacées tombent sur ta peau et tu frissonnes. Tu ouvres les yeux et tu peines à comprendre ce qui vient d'arriver. Ta bouche est pâteuse et tu t'étonnes d'avoir aussi froid. Tu te recroquevilles dans l'herbe et c'est là que tu réalises. Tu te relèves d'un coup et là… Tu observes tes pattes qui sont devenues des mains. Puis ton corps souple qui est devenu celui d'un humain. Un hurlement t'échappe et sous la panique, tu commences à griffer ta peau, faisant perler au milieu des gouttes d'eau un peu de sang. Le mélange dévale les courbes de ton nouveau corps et pendant de longues minutes, tu hurles sans raison, sans comprendre ce qui t'arrives. Pourquoi ? Pourquoi ? Tu n'avais rien fait, tu ne méritais pas ça… Voilà ce que ton esprit hurle. Et quand ta gorge devient incapable de produire le moindre son, tu finis par trouver un semblant de raison. La maison. Voilà où tu dois te rendre. Difficilement tu te tentes de te lever et si plus d'une fois tu tombes, encore incapable de marcher… Tu finis par y arriver. Tu es comme un enfant. Tu titubes et chancèles avant d'être capable de mettre un pied devant l'autre. Et c'est ainsi que tu commences à vagabonder… Au milieu de la lande, sous la pluie et dans le froid, tu cherches à rentrer à la maison… À retrouver celle qui t'as promis de quoi manger si tu reviens vers elle.

À partir de là… Que dire ? Tu erres. Tu es devenu une âme en peine. Une créature qui n'a sa place nulle part. Ton nouveau corps n'est pas fait pour survivre à la lande et même si tu restes un bon chasseur… C'est plus dur pour toi… Ce n'est pas juste. Tu ne mérites pas ça mais tu dois apprendre à faire avec. Et si tu pensais avoir une chance auprès des autres humains… Ceux-ci te chassent, te jettent des pierres en disant que tu es un sorcier venu répandre la peste chez eux. Cat Sith, voilà le nom qu'ils te donnent. TJ est ton prénom, voilà ce que tu voudrais dire. Mais tu ne sais pas parler, tu n'as jamais appris. Personne n'a pris le temps pour toi… Alors tu dois accepter leur jugement, accepter qu'ils te voient comme un monstre et qu'ils refusent de s'occuper de toi. À nouveau tu redeviens une créature sauvage dont personne ne veut. Ton instinct reprend le dessus et rapidement, tu apprends à chasser autre chose que les oiseaux ou les rongeurs, maintenant tu chasses du pain ou des restes ainsi que des vêtements dans lesquels te cacher et avec lesquels te couvrir. Tu apprends à te faufiler dans les étables pour dormir au chaud contre le bétail ou dans des greniers. Tu évolues, tu deviens autre chose parce que tu n'as plus le choix. Et certains soirs, alors que tu tentes encore de te comprendre, tu penses à cette vieille femme qui doit mettre de côté un peu de poisson pour toi chaque jours… Tu regrettes cette époque où tu pouvais être sur ses genoux, à sentir ses doigts osseux dans ta fourrure. Car maintenant, il n'y a plus personne pour faire ça… Personne pour caresser tes cheveux et te faire ronronner. Non, désormais… Tu n'as plus que toi et les vêtements que tu arrives à voler. Un vagabond, un chat sauvage… Au final, tu es redevenu ce que tu as toujours été… Non ?

Éventuellement, après presque un an à vivre sur les routes, tu finis par échouer à Londres. Cela fait longtemps que tu ne cherches plus à retrouver la vielle femme, désormais, tu es un opportuniste, un chapardeur qui cherche simplement des proies faciles… Et c'est étrange, mais dans une grande ville… C'est plus simple pour toi. Tu peux te fondre dans la foule et passer pour un simple traîne misère de plus. Sous tes épaisseurs de vêtements miteux, tu deviens une ombre de plus dans Londres, un autre chat errant qui tente simplement de survivre.
(c) fiche crée par rits-u sur epicode


Dernière édition par T. James le Lun 23 Mai - 22:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Père Noël
Nikolas Klaus
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester//Friedrich F. Edelstein//Alexender//Kay//Hanako//Hideo



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Directeur d'un orphelinat en Scandinavie
✦ Pouvoir: Manipulation du bois
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 17:32
Coucou James et bienvenue officiellement sur le forum !

Juste, désolé, mais le conte du chat botté est déjà pris par Islniss. Je te conseille de jeter un œil au bottin pour voir les contes déjà joués. Si jamais tu as besoin d'aide, n'hésite pas à contacter le staff.


☆ Santa Klaus ☆
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Sidhe
T. James
✦ Libre pour RP ? : Of course !

✦ Double-compte : Andreas Ström



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Vagabond et Chapardeur
✦ Pouvoir: Aucun !
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 17:37
Mille excuses alors !
Je vais m'en trouver un autre, merci à toi et je pense te contacter dans pas trop longtemps, je pense en effet que je vais avoir besoin d'un peu d'aide pour certaines choses ;)
Merci à toi en tout cas <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Père Noël
Nikolas Klaus
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester//Friedrich F. Edelstein//Alexender//Kay//Hanako//Hideo



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Directeur d'un orphelinat en Scandinavie
✦ Pouvoir: Manipulation du bois
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 17:43
Pas de soucis ça arrive a tout le monde. ^^
N’hésite pas à me mp ma boite est grande ouverte.


☆ Santa Klaus ☆
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 18:03
Salut à toi Chaton !
Tu peux également puiser dans les fables de la Fontaine ! Il y en a quelques unes avec des chats !^^
Revenir en haut Aller en bas
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 21:51
Bienvenue James !

(ça fait bizarre d'imaginer James Barnes avec des oreilles de chat). Je suis curieuse d'en voir plus sur ton personnage, déjà le canevas que tu avais présenté dans tes questions est bigrement intéressant. Bon courage dans l'élaboration de ton personnage et n'hésite pas si tu as des questions !


© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.

♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Sidhe
T. James
✦ Libre pour RP ? : Of course !

✦ Double-compte : Andreas Ström



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Vagabond et Chapardeur
✦ Pouvoir: Aucun !
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Sam 21 Mai - 23:33
Merci à vous tous :gasm:
Je vais essayer de ne pas trainer et de tous vous recroiser en RP o/
Merci pour l'accueil, ça réchauffe le coeur <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   Lun 23 Mai - 23:12
Coucou !

James il est adorable. L'histoire je l'ai dévoré d'une traite. Et le personnage de la grand-mère m'a particulièrement touché, elle a de quoi attendrir cette vieille dame loin de tout. Puis l'histoire donne tout son sens au nom du personnage et rien que ça, je suis fan. Je vois que Nikolas a su bien t'aider pour tout ce qui concerne les hybrides. J'espère que James va un jour retrouver la vieille dame et s'habituer à sa nouvelle nature. Amuses-toi à fond et va vagabonder dans le monde, chat des landes !

Validé avec les honneurs !
Maintenant que les portes de l'univers du forum te sont ouverts, voici quelques clefs pour t'aider à ne pas te perdre.

✘ Pour trouver un compagnon de RP. Tu peux aussi accomplir une mission ou une quête !
✘ Le mémoire qui te permet de rédiger un suivi du parcours de ton personnage.
✘ Les réseaux sociaux pour mener des relations épistolaires, par exemple.
✘ Une envie de créer un personnage ? Propose un prédéfini ou un scénario.

Passe un bon séjour parmi nous.


© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.

♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Sharp Teeth & Skinny Bones (T.J)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-
saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat