Partagez | 
 

 Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'inugami
Gunhild Thorfriddottir
✦ Libre pour RP ? : Parfois

✦ Double-compte : Ujishige Tada



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Médecin
✦ Pouvoir: Transmission des forces vitales
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Ven 24 Juin - 10:14
Il était une fois...

Derrière l'écran

Pseudo - Une multitude, mais Wul est le plus fréquent
Avatar - Mercy de Overwatch
Comment as-tu connu le forum ? - Au hasard d'une recherche internet
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - Mangez des pommes

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Inugami
Nationalité / Origine - Scandinavie
Profession - Médecin
Groupe - Inventeurs
Pouvoir - Transmission des forces vitales (la sienne ou celle des autres)

Il est à noter que cette transmission, bien qu'elle accélère le processus de soin de manière efficace, n'est pas sans conséquence sur la psyché. Car en transmettant la force vitale, elle transmet également une partie de la personnalité de l'émetteur vers le receveur qui peut voir son comportement transformé le temps que sa propre énergie regagne son corps par le repos ou des soins plus classiques. Ne peut bien évidement pas ramener les morts à la vie (il faut qu'un souffle de vie anime encore le récepteur pour qu'il soit en mesure de recevoir).

particularités

Cheveux argentés; Tatouage de caducée dans le dos; Ongles rongés; Petites cicatrices sur les bras et les mains; Cicatrice disgrâcieuse sur l'abdomen; Tenue "esprit gardien" (rarement portée, souvent accrochée dans un coin de sa chambre);

caractère

Gunhild est une femme très calme, presque imperturbable en apparence. Au premier coup d'oeil, mis à part un certain charme, rien ne la distingue du commun des mortels. Il est même parfois difficile de lui prêter attention en société tant elle est effacée. Mais pour ceux qui prennent la peine de la connaître, elle devient remarquable par sa gentillesse et sa capacité à comprendre les attentes des gens. Très amicale, ceux qui la côtoient disent d'elle qu'on ne peut trouver ami plus loyal ou femme plus attentionnée.

Cette facette de sa personnalité, elle aime la mettre en avant dans son travail. Formée pour devenir un soigneur, elle applique à la lettre les principes du métier et porte presque en admiration Hypocrate, qu'elle considère comme le premier maître de la médecine, un modèle.

Mais toute gentille et attentionnée que soit Gunhild, il y as bien une chose qu'elle ne supporte pas et qui peut l'amener à des débordements incroyables : faire son travail. En tant que soigneur ayant connu un grand nombre de cas, Gunhild a acquis une grande confiance dans son savoir faire et n'hésitera pas à user de la menace, de la force ou de la ruse contre un patient récalcitrant. Patient qui pourra découvrir que de derrière le masque angélique et non-violent peut surgir une vague d'autorité quasi-divine ainsi qu'une perfidie démoniaque.

Pour ceux qui la connaisse à présent, Gunhild reste malgré tout une énigme, très peu loquace sur son passé et peu désireuse de le partager, elle préfère esquiver les questions gênantes pour ne pas avoir à mentir.

Véritable esprit bouillonant d'idée, une des raisons de sa fuite de la Scandinavie est la poursuite vaine par cette dernière d'un monde presque sans technologie et orienté vers la magie. Bien qu'elle ne nie pas l'utilité de cette dernière, elle pense que les deux domaines n'ont rien d'incompatible et qu'il faut savoir prendre le meilleur de chacun pour parvenir au stade suivant. Bien que peu au courant de bon nombres de principes mécaniques, elle possède un esprit analytique poussé qui lui permet d'apprendre rapidement. Pour l'instant, ses créations se limitent à des carnets remplis de notes, dessins, croquis et concepts qui ne verront pour la plupart jamais le jour. Son objectif premier reste de repousser les limites de la médecine, de trouver de nouveaux remèdes et méthodes pour soigner les gens pour laisser sa trace dans l'histoire et sauver des milliards de vie, et pourquoi pas toute celle qui le peuvent.

Quand elle ne soigne pas les nécessiteux ou qu'elle ne travaille pas, Gunhild aime laisser son esprit s'épanouir dans les arts tels que le dessin, la peinture, l'écriture et le chant. Sa voix si calme et posée peut alors se déployer en sonoritées douces et harmonieuses, ses mains qui ont tant touché de sang peuvent manier le pinceau avec élégance et son esprit peut travailler en paix sur les idées qui l'envahisse. Car il n'y as que dans l'art que son esprit trouve vraiment le calme et l'équilibre qu'elle chéri par dessus tout.


passage sur la piste

Voilà une semaine que Gunhild avait posé baggage en Chine. Il fallait avouer que l'intégration n'y était pas chose aisée. Ses cheveux cendrés et sa peau blanche étaient vus ici comme un signe d'infériorité. Mais elle savait à quoi s'attendre avant de venir, la Scandinavie lui avait de toute façon tout pris et au milieu de la masse grouillante qui constituait ce pays elle se sentait à l'aise. Les machines, les bâteaux volants, les ustensils étranges. Elle se sentait totalement dans son élément seule au milieu de ce peuple qui la dénigrait. Elle avait fait son deuil de toute façon et les malades de ce pays méritaient tout autant son attention que les autres. Même si peu acceptaient ses services et que la médecine locale lui soit encore étrangère, elle avait confiance en sa capacité à s'en sortir. Sa chambre était minuscule, un simple matelas fin et à peine moins dur que le sol consitutait sa couche, une petite table aux formes ondulées et son tabouret lui servaient de bureau surmonté d'une bonne dizaine de livres sur la médecine occidentale et le mandarin de cette région. Une autre pile, plus modeste, contenait ses carnets et étaient surmontés de la lettre d'un ami français sur les méthodes de quarantaine, une idée venue de France qui était un réel progrès dans le traitement des épidémies. Entre le lit et le "bureau", sa valise s'était faîte une place. Tenant plus du meuble géant sur roulette, elle contenait ses affaires, son matériel et sa tenue. Fabriquée dans le plus grand secret par ses soins, elle était le résultat d'un travail acharné et lui tenait particulièrement à coeur.

Proche du corps pour ne pas entraver ses mouvements et éviter qu'elle s'accroche un peu partout, le cuir qui la protégeait avait été traité et teinté en blanc. Le tissu noir qui liait le tout était à la fois agréable à porter et tissé avec la plus grande précision afin de le rendre un peu plus épais. Une jupe couvrait toutefois le bas du corps par souci de pudeur primaire. Là encore Gunhild y avait ajouté sa touche personelle avec un tissu léger et opaque, blanc lui aussi, qui se découpait plus facilement qu'il ne se déchirait afin de ne pas se retrouvée accrochée à une quelconque baïonette ou obstacle métallique, son pire cauchemard. Cadeau d'un seigneur français progressiste dont elle avait sauvé le fils d'une terrible maladie, le dernier ajout en la présence d'ailes technomagiques faisait sa fierté. Parfaitement intégré à la structure, elle commençait déjà a penser à les améliorer. Mais pour l'heure elle devait apprendre à les maîtriser, ses premières tentatives de vol avaient été de véritables épreuves et elle avait frôlé la catastrophe, mais elle sentait qu'elle était sur la bonne voie. Le tout formait toutefois une ensemble des plus harmonieux et était surmonté d'une auréole en aluminum doré afin de renforcer son aspect "angélique". Elle qui n'avait put atteindre les portes du paradis, elle se devait d'offrir à d'autre la possibilité de réparer leurs erreurs en vivant. Car celà pouvait être une punition mais chaque vie sauvée a un sens en ce bas monde.

Gunhild sentit un profond sentiment de vide, tout ce chemin parcouru et elle était toujours là, elle bravait le danger, affrontait les périls afin de trouver la paix et la donner aux autres mais la mort se jouait toujours d'elle. Comme si son oeuvre n'était pas achevée, ou comme si on la punissait pour son échec. Elle repensa au sang, aux cadavres, aux rats. La terreur qui l'envahissait et l'empêchait de penser rationellement, l'odeur de la chaire en putréfaction, les yeux vides de Herbert son professeur qui la regardait, son visage rendu mou par la mort tordu dans une grimace grotesque. Les rongeurs étaient là, grignottant sa langue. Quand à elle, c'était à ses bras que les créatures s'intéressait. Elle aurait bien tenté de bouger, mais la masse de corps qui l'écrasait l'en empêchait, des larmes de douleur, de colère et de peur mêlée coulait de ses yeux. Elle avait failli à sa tâche, à son serment. Et pour cela elle était punie à mourir ici.

Puis la lumière, douce, chaleureuse. La mort? Rejoindre son maître? Elle se réjouit de ne plus avoir à souffrir. Mais non, ce n'est que le début d'un quête éternelle. Car elle a été sauvée, le visage délicat d'une fée envahit son champs de vision, elle est faible, affamée, épuisée, incapable de réagir.

-Ma pauvre enfant, ce monde est cruel et impitoyable. J'entends ta peine au plus profond de mon être et je suis venu te permettre d'y trouver un terme.

Gunhild se contente d'observer sans un mot, envahie par un sentiment de soulagement. Mais elle sent ses forces revenir peu à peu, elle revient à elle. Elle parvient enfin à émettre un son, un faible gémissement de colère. Pourquoi cela doit-il continuer? Elle prend soudain conscience de sa présence dans un lit. Sous une tente, une bonne vingtaine d'autres personnes sont allongées, certains ont perdus des membres, d'autres sont affreusement balafrés et couverts de pansements. Un homme se retourne et l'observe, elle croit voir son maître. Tout ceci n'aurait-il été qu'un cauchemard?

Mais non, ce n'est pas lui, pas le moins du monde. Elle se souvient alors des cris, du feu, de la douleur dans son ventre quand elle a tenté de sauver Herbert.

Gunhild se retient au mur, voilà bien longtemps qu'elle n'avait plus repensé à tout ça. Son visage s'assombrit un peu. Elle n'aimait pas se laisser aller à ce genre de pensées. Elle avait des gens à sauver, des nécessiteux qui avaient besoin de son aide, de ses connaissances. Elle ouvrit sa grande valise et en sortit son matériel. Un dispensaire venait d'ouvrir, peut-être auraient-ils une place pour elle.
(c) fiche crée par rits-u sur epicode




Dernière édition par Gunhild Thorfriddottir le Dim 26 Juin - 2:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Reine de France
✦ Pouvoir: Vieillissement accéléré
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Ven 24 Juin - 11:06
Bienvenue parmi nous Gunhild ! (Je sens le fan d'Overwatch derrière l'écran)

Je suis désolée de venir couper l'herbe sous le pied mais la valkyrie n'est pas une base incarnable, le personnage étant une divinité mineure de la mythologie scandinave. (J'ai déjà refusé cette base à un autre membre) Je te conseille de jeter un œil au bottin pour voir les contes/folklore incarnables. Sachant que tout n'est pas listé mais tu en as une bonne grosse partie.

J'avoue que je suis curieuse au sujet de ton personnage qui m'a l'air très "cybernétique" pour une Scandinave, un pays très pro-magie. Mais tu as peut-être déjà songé à une explication là-dessus !

Si jamais tu as besoin d'aide ou d'aiguillage, n'hésite pas à faire appel au staff !


♔ Reine de France ♔

© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'inugami
Gunhild Thorfriddottir
✦ Libre pour RP ? : Parfois

✦ Double-compte : Ujishige Tada



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Médecin
✦ Pouvoir: Transmission des forces vitales
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Sam 25 Juin - 7:05
Une dicussion avec deux autres membres (dont le nom m'échappe, j'ai honte) m'a en effet permis de comprendre cela (j'avoue que j'oublie toujours le côté Divin de la valkyrie). Je vais donc partir sur l'Inugami, l'esprit de chien gardien du japon (qui reste dans les clous de cette réécriture et va même me permettre d'ajouter quelques effets pas cool au pouvoir), en ce qui concerne le pays, je ne vais prendre que des origines et une éducation scandinaves mais les deux sympathiques membres m'ont conseillé la chine (même si je pense partir sur un soigneur errant). Pour la tenue, je compte partir sur la base de soigneur/inventeur pour lui donner un côté renaissance à la De Vinci (l'art fera partie du personnage). Sur ce je me met sur la fiche tout de suite et te remercie de cette intervention rapide sur la fiche.

Bon, comme dirait les orcs de warcraft 3 "Encore du travail?" ^^

Edit : V1 en ligne, nous attendons l'ordre de mise à feu leader 1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Reine de France
✦ Pouvoir: Vieillissement accéléré
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Sam 25 Juin - 21:21
Coucou Gunhild !

J'aime vraiment ton personnage, cette volonté qu'elle a de vouloir aider son prochain, ses convictions profondes qui la rendent humaine. Et le folklore du Inagumi lui convient tellement entre ce lien aux soins et celui avec son maître.

Il y a juste quelques petits points à revoir, rien qui ne puisse totalement changer ton personnage je te rassure !

La Scandinavie est un pays non seulement pro-magie mais dont la culture fait écho à celle des Vikings. Si elle a appris la médecine là-bas ce fut la médecine « à l'ancienne » style herboristerie. Pour Hypocrate je t'avoue que je ne sais pas s'il est connu en Scandinavie, voire étudié – au pire tu peux dire que son maître lui en a parlé, et que c'est un de leurs secrets !

J'avoue que mon plus gros souci vient de sa tenue. En soit des ailes techno-magiques ça ne pose aucun problème. (Galaad en a bien créé avec son projet Icarus) C'est plus le côté « cuir moulant » qui me fait tiquer sachant que l'époque se rapproche de celle de l'ère victorienne. Déjà une femme en pantalon (large) ça fait jaser, alors une combinaison moulante... Après vu que sur ton avatar on ne voit pas sa tenue qu'elle porte dans Overwatch, on peut tricher. Que c'est une robe à la coupe française (par exemple) ou une robe plutôt simple comme peuvent le porter les dames du peuple, nantie d'ailes techno-magiques.

C'est surtout que j'ai déjà dis non par le passé à d'autres joueurs pour le cuir moulant, ce ne serait pas correct que j'accepte soudainement.

Comme tu vois ce sont vraiment des petits détails juste pour que le personnage soit plus en accord avec l'univers. Je t'avoue que je suis curieuse de la voir agir en Chine dans un pays reniant toute forme de magie. (La pauvre, elle a vraiment pas de chance) Si jamais plus tard tu souhaites même mener une rencontre (sulfureuse vu le personnage) avec l'empereur de Chine, je suis totalement opérationnelle. (Il va croire qu'elle est austro-hongroise vu son amour de l'art)

Dès les modifications faites je te valide tout ça !


♔ Reine de France ♔

© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'inugami
Gunhild Thorfriddottir
✦ Libre pour RP ? : Parfois

✦ Double-compte : Ujishige Tada



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Médecin
✦ Pouvoir: Transmission des forces vitales
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Sam 25 Juin - 23:31
J'explique plus avant mes choix afin de tout de même les défendre, il n'y a rien de révolté dans mes propos ^^

En ce qui concerne le savoir occidental un peu plus avancé que les scandinave, j'avait laissé un indice avec ma lettre sur les méthodes de quarantaine mais en effet elle sait certaines choses qu'elle n'a pas forcément appris en scandinavie (en fait elle as pas mal voyagé et sa deuxième vie a commencé durant une révolte en Allemagne). Mais elle touche un peu à tout, aussi bien le moderne que le traditionnel. C'est aussi ce qui motive mon choix de la chine (outre le challenge évident), afin de lui apporter de nouvelles connaissances. Voilà pour la première partie.

Viens maintenant le gros morceau, la tenue. Je comprends tout à fait les réticences (c'est pas commun). Mais il faut comprendre le choix principal qui le motive : la practicité. Mon personnage est destiné à aller de champs de bataille en champs de bataille, le fait qu'il porte une robe ou autre chose peu près du corps est un handicap car il peut s'accrocher de partout. C'est un point de vue qui se discute en ce qui concerne les moeurs mais pour quelqu'un d'habitué aux endroits ou il faut être mobile, la robe devient très vite un énorme désavantage. Après si cela ne suffit pas j'adapterait quelque chose mais je tiens vraiment à m'expliquer sur ce point précis ^^

Sur ce je reste à disposition pour écrire la V1.1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Reine de France
✦ Pouvoir: Vieillissement accéléré
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Sam 25 Juin - 23:59
Bonsoir !

Alors attention les robes ne sont pas forcément avec faux-cul et traîne - qui sont réservées aux soirées et en sorties. Les femmes travaillant, comme les infirmières, ont des tenues bien plus pratiques. Comme ceci. Et elles œuvraient en ces tenues dans les hospices, auprès des blessés et elles trimaient pas qu'un peu. D'où que je te parlais de robe simple de femme du peuple, je me doutais que tu avais vu un aspect "pratique" dans ton choix de tenue. Mais il faut qu'elle reste cohérente au contexte. (La tenue que porte ton personnage en cuir moulant a plus sa place dans un contexte science-fiction)

Pour les connaissances je pensais à celles apprises en Scandinavie. C'était assez difficile à deviner vu qu'on a pas toutes les informations. Mais ça me va !

Je comprends que tu veuilles défendre tes idées et je suis là pour en discuter. Mais, de mon côté, je me dois aussi de faire respecter le contexte. Donc pour la tenue moulante même si je comprends les arguments ce n'est pas possible dans la logique de l'époque du forum, désolé. Comme je te l'ai dit, la tenue peut être celle d'une robe simple à l'image d'une robe d'infirmière.


♔ Reine de France ♔

© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'inugami
Gunhild Thorfriddottir
✦ Libre pour RP ? : Parfois

✦ Double-compte : Ujishige Tada



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Médecin
✦ Pouvoir: Transmission des forces vitales
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Dim 26 Juin - 2:50
Je comprends ton point de vue, comme je le disait, je tenait toutefois à le défendre, ce genre d'acoutrement sied bien à un hopital mais je reste douteux sur sa réelle utilité sur un champs de bataille en désordre total. Mais je me plie aux règles de bonne grâce ^^ (désolé d'insister, je veux être sûr qu'il n'y ais aucun malentendu)

J'ai fait la modif, si il y a d'autres choses à changer, je suis disponible ^^

V1.1 online, ready to brawl


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Reine de France
✦ Pouvoir: Vieillissement accéléré
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Dim 26 Juin - 13:32
Bonjour !

Il n'y a aucun souci Gunhild. Et ça me va parfaitement. Tu peux désormais aller mener tes aventures de médecin sur le forum. Amuses-toi bien parmi nous !

Validé avec les honneurs !
Maintenant que les portes de l'univers du forum te sont ouverts, voici quelques clefs pour t'aider à ne pas te perdre.

✘ Pour trouver un compagnon de RP. Tu peux aussi accomplir une mission ou une quête !
✘ Le mémoire qui te permet de rédiger un suivi du parcours de ton personnage.
✘ Les réseaux sociaux pour mener des relations épistolaires, par exemple.
✘ Une envie de créer un personnage ? Propose un prédéfini ou un scénario.

Passe un bon séjour parmi nous.


♔ Reine de France ♔

© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]   Aujourd'hui à 1:05
Revenir en haut Aller en bas
 

Gunhild Thorfriddottir : Les plaies ne guérrissent pas, elles cicatrisent [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-
saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat