Partagez | 
 

 An 2. En mission pour le Chapelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alice au pays des merveilles
Alice Liddell
✦ Libre pour RP ? : Libre !

✦ Double-compte : Reine Ronce, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Vagabonde, ancienne pensionnaire de l'asile
✦ Pouvoir: Offrir un don aux gens
✦ Bric à brac:
MessageSujet: An 2. En mission pour le Chapelier   Dim 24 Juil - 23:30
Les Androïdes avaient fui l'asile. Telle une envolée de moineaux découvrant que la porte de la cage était ouverte, ils s'étaient éparpillés dans les rues du pays. Quelques oiseaux étaient demeurés enfermés mais l'on chassait, à vue, les autres, tentant de les ramener dans leur logis. Les brebis égarées devaient revenir dans le droit chemin. Et Alice Liddell serait leur bergère, armée de son bras gauche mécanique, sa jambe droite de métal lui servant de bâton de marche.

Vasile Duca, surnommé le Chapelier, l'avait briffé tout en continuant ses expériences – l'homme n'aimait souffrir d'aucun retard. Alice devait mener des recherches, retrouver les Androïdes et les ramener à l'asile. Il en allait du projet du Chapelier, de ses rêves et de leurs réalisations. En domestique servile, Alice avait esquissé une révérence gauche. En fille bien éduquée elle obéit à celui qu'elle nommait « son père ».

Lorsqu'elle fit ses premiers pas hors de l'asile, Alice cligna des yeux, éblouie. Jamais encore elle n'avait vu le ciel hors des minuscules fenêtres du bâtiment. Son avancée au sein du monde réel se fit alors à pas comptés. La jeune femme marchait lentement, stoppant plusieurs fois pour admirer une dame bien apprêtée, une devanture d'échoppe – voire même un simple mendiant dont la mine l'intriguait.

Avec leur fuite, l'existence des Androïdes avait été percé à jour. Ce qui n'empêchait pas, chaque habitant, de lorgner Alice comme une bête curieuse. Un enfant des rues osa même s'approcher d'elle pour toucher son bras avant de fuir, narrant son exploit à ses amis demeurés sur le bas-côté. Alice souriait, ne s'en offusquant pas. Elle voyait l'admiration dans leurs yeux et, redressant le menton, marcha en tentant de singer les grandes dames.

Ne voyant pas où elle marchait, elle heurta quelqu'un de plein fouet. S'écrasant, fesses contre le bitume, la jeune femme se massa le nez.

« Faites place ! » couina Alice en agitant sa main androïde, ses griffes de métal cinglant l'air. « Je suis en mission pour le Chapelier ! »

Ce qui augurait donc une mission de la plus haute importance.



Androïde, veux-tu vivre dans un endroit où tu seras libre ? Rejoins-nous à Steamtown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La dame blanche
Emélie Gregoriu
✦ Libre pour RP ? : Bien sûr!



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession:
✦ Pouvoir:
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: An 2. En mission pour le Chapelier   Mar 26 Juil - 10:06
Deux baguettes de pain et un sachet de pomme de terre- voilà qui était fait.

Je rayais tout ceci de la liste de de course, sortant de chez le petit épicier de la ville. Comme d'habitude, ma patronne ne se contentait pas de me faire garder ses enfants, non. Dans l'idéal, elle me faisait aussi faire de petits travaux.

Même si je dois avouer que cela ne me dérangeait pas. Les deux petits que je gardais avaient beau être adorable, passer chaque jour, chaque heure avec eux, sans autre compagnie, cela pouvait parfois usant. Donc toutes ces petites étaient une sorte de pause pour moi, une petite ballade avant de retourner au travail. Surtout vu le temps actuel, l'air était plutôt doux et les rues étaient calmes sans être vides. Oui, c'était le moment parfait pour sortir.

Mais d'un coup, une espèce d'agitation se formait au carrefour. Les passants ne faisaient plus que passer, ils s'arrêtaient, semblaient fixer quelque chose. Quoi ? Que se passait-il ? J'avançais, pour voir ce qui qu'est-ce qui attirait l'attention de tous ces gens. Je clignais des yeux, une fois, deux fois trois fois, aucun doute ; c'était bien une étrange demoiselle, mi-humaine, mi-métal.

Son visage, et une partie de son corps, était celui d'une jeune femme, tout ce qu'il y avait de plus banal. Mais son bras gauche, et aussi une de ses jambes, était une sorte d'objet de métal, un vrai travail d'orfèvre, semblable à ceux de certaines machines que j'avais pu voir. Mais l'ensemble était loin d'être aussi normal qu'une machine ou qu'une jeune fille. C'était quelque chose de fascinant.

Tellement fascinant que je continuais de la fixer sans bouger, sans penser à me décaler tandis qu'elle avançait devant moi. Un pas, deux pas, trois pas, boum. Je trébuchais sous le choc, et, tandis que mes pommes de terre venaient s'éparpiller au sol, j'essayais de reprendre mes esprits, complètement assommée.

Un reflet de métal sur le côté me fit me décaler immédiatement, tandis que d'une main en acier, pourvue de longues griffes fendait l'air, passant à quelques centimètres de mon visages. Cette créature était-elle folle ??

« Faites place ! Je suis en mission pour le Chapelier ! »


« Le Chapelier ? »

Je n'avais pas pu retenir ma question. Pourquoi tant s'agiter pour un bête faiseur de chapeaux ? Et surtout, comme un chapelier avait-il pu obtenir une créature de ce genre ? Pourquoi faire ? Enfin, je présume que ces deux mots pouvaient refléter un peu toutes ces questions. Je croisais le regard de la jeune femme, un regard étrange, qui ne semblait pas vraiment humain… Même si, je pensais, elle devait l'avoir été avant. Oui, cette Demoiselle était sans doute devenue folle. Je reculais un peu, tandis que sa griffe de métal était toujours en l'air.

« Enfin… A-Allons, Mademoiselle, rien ne sert de s'énerver pour si peu... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice au pays des merveilles
Alice Liddell
✦ Libre pour RP ? : Libre !

✦ Double-compte : Reine Ronce, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Vagabonde, ancienne pensionnaire de l'asile
✦ Pouvoir: Offrir un don aux gens
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: An 2. En mission pour le Chapelier   Ven 29 Juil - 23:35

Sous la colère, Alice soupira – expirant violemment l'air par ses narines palpitantes, faisant vibrer une longue mèche de cheveux. Incongrue au sein de ce monde social et de ses règles, elle avait omis de s'apprêter comme il faut. Sa longue chevelure tombait, raide comme une corde, dans son dos, dansant sur ses épaules. Lui donnant l'allure d'une dame « pas comme il faut », d'une de ces filles-mères longeant les trottoirs des villes, faisant le tapin pour soutirer quelques sous. Ça ou une échappée de l'asile – la seconde étiquette lui collait bien mieux.

L'Androïde se leva, non sans donner un coup de pied dans un des tubercules qui roulait sur le pavé. Les pommes de terre elle en avait soupé plus que de raison. À l'asile ils composaient pratiquement tous les plats – quand elles n'étaient pas remplacées par une bouillie si liquide qu'on aurait pu croire que ce n'était autre que du jus de vaisselle.

« Vous ne connaissez pas le Chapelier ! »

La voix d'Alice vibrait d’incompréhension. Son microcosme qu'avait été son monde jusqu'à aujourd'hui tournait autour de cet homme. En son esprit il était impossible qu'un seul individu dans le monde n'est jamais entendu ce surnom. Il était le Père des Androïdes, le Créateur, leur Sauveur !

« Mais d'où venez-vous ? Il est le bras droit de la reine de Cœur, le valet de la reine Roscat. Un inventeur de génie. » Tendant son bras gauche, Alice le fit rutiler sous le soleil roumain. « N'est-il pas magnifique ? C'est lui qui l'a créé. »

Sans aucune pudeur, la jeune femme saisit ses jupes, les remontant jusqu'aux genoux pour dévoiler sa jambe droite. Aussi mécanique que le bras, un travail d'orfèvre où l'on pouvait observer le jeu du genou reconstitué.

« Celle-là aussi c'est du Chapelier. Il a créé bien des choses. Des mâchoires, des yeux... Vous ne voulez pas devenir Androïde, vous aussi ? Vous seriez bien plus belle ainsi. »

Alice avait énoncé cela comme si elle proposait à Emélie de se rendre dans un grand magasin pour y faire des emplettes. Ses griffes de métal se déployèrent pour inviter la Roumaine à la suivre.

Spoiler:
 



Androïde, veux-tu vivre dans un endroit où tu seras libre ? Rejoins-nous à Steamtown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: An 2. En mission pour le Chapelier   Aujourd'hui à 6:01
Revenir en haut Aller en bas
 

An 2. En mission pour le Chapelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: Roumanie-
saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat