Partagez | 
 

 Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Margot la Pie
Ujishige Tada
✦ Libre pour RP ? : demander ne fait pas de mal ^^

✦ Double-compte : Gunhild Thorfriddottir



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Ninja/Diplomate
✦ Pouvoir: Contrôle des petits mécanismes non magiques
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]   Dim 31 Juil - 16:56
Il était une fois...

Derrière l'écran

Pseudo - Votre pseudo sur le net
Avatar - Makoto Nanaya
Comment as-tu connu le forum ? - DC
Suggestion, réclamation, un petit mot ? Je suis pas de retour pour rien

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte Margot la pie
Nationalité / Origine - Japon
Profession Espionne/Diplomate
Groupe - Hybride
Pouvoir - Ujishige Tada a le pouvoir d'agir sur les petits mécanismes non alimentés. Serrures, coffres et montres sont donc de simples jouets entre ses mains. Malheureusement, la nature magique de ce pouvoir est fortement perturbé par les mécanisme technologiques et technomagiques qui empêchent toute action de sa part et la cantonne à des méthodes plus artisanales. Elle est également incapable d'agir sur des mécanismes dépassant la taille de sa main.

particularités

Oreilles d'écureuil; Queue d'écureuil; Poitrine généreuse; Dégradé naturel; Porte sa richesse sur elle;

caractère

Rusée, dévouée à ses maîtres et débrouillarde. Voilà ce qu'on dit en général de Ujishige. Née dans une famille de fermiers modestes, rien ne la prédestinait à un devenir qui elle est aujourd'hui.

Une chose est sûre à son sujet, son amour pour l'empereur ne connaît pas d'égal. Elle est prête à tout pour que la destinée du japon et du monde soit menée par son leader. Vol, trahison, meurtre, torture, il n'y as aucune bassesse qu'elle ne soit prête à accomplir pour ce dernier. Un comportement renforcé par ses récentes aventures en Europe et son ascension hiérarchique encouragée par l'empereur en personne. Pour Ujishige, l'empereur est entouré d'ennemi et elle celle qui doit se salir les mains pour que celles du Tenno soit propres. Elle est celle qui doit agir dans l'ombre pour que jamais l'honneur du souverain du japon ne soit entaché, elle est celle qui fait ce qui doit être fait pour que jamais ne soit ralentie la marche de l'empereur. Elle n'a confiance en aucune des personnes de son entourage, conseillers et militaires de haut rang ne sont que des rapaces avides des miettes que l'empereur laisse accidentellement tomber.

Formée loin du bushido par des ninjas, elle maîtrise à la perfection les tactiques de combat les plus vicieuses et sait manier au moins de manière basique un large panel d'armes plus traîtresses les unes que les autres, avec une préférence pour le kama à chaîne lestée et le ninjato, ainsi que ses poings. Elle est également une amatrice des tactiques de guérilla et possède une grande maîtrise de son corps grâce aux arts martiaux. Des talents naturellement renforcés par une grande agilité et un très grand contrôle de ses trajectoires aériennes.

Si la vie lui as bien appris quelque chose, c'est que tous le monde désire quelque chose que son voisin possède. En tant qu'espionne, elle as sut exploiter ce genre de failles à de nombreuses reprises, poussant ses ennemis à s’entre déchirer pour ce qu'ils pensaient être des promesses honnêtes. Cacher ses sentiments est également une seconde nature pour elle. Sa grande paranoïa et son entraînement la poussant naturellement à camoufler le maximum d'elle même, elle se livre très peu dans ses relations avec les autres. Pour elle, le meilleur moyen d'être vaincu par l'ennemi est de le laisser trop en savoir sur vous.

Malgré tout, elle n'est pas faite de glace, le sort souvent tragique des pauvres et des nécessiteux est pour elle un déchirement et elle déteste que les plus forts abusent de leur position. Au fond d'elle, Ujishige est toujours cette enfant idéaliste qui s'inclinait au passage du Tenno et admirait son calme ainsi son sens de la justice et de l'honneur, l'enfant qui rêvait de le servir, suivant la voie qu'il dégageait.

Mais entourée d'une carapace de volonté et de faux-semblant, cette facette de sa personnalité ne ressort que rarement. Obligée de jouer sur son apparence, elle prend un grand soin à la mettre en valeur de toutes les manières possibles. Que ces manières soit subtiles, comme le choix d'une bonne tenue soulignant avec discrétion sa féminité et ses atours, ou bien totalement tape à l’œil, comme le port d'objets précieux et luxueux pour affirmer un statut réel ou fictif.

Sa nature d'hybride est prononcée physiquement et certains traits de l'écureuil ont trouvé de curieux parallèles dans sa psychologie humaine. Ujishige est ainsi ce qu'on pourrait appeler une accumulatrice. Elle aime posséder beaucoup de choses qu'elle rassemble au même endroits, ses appartements le plus souvent, et réserve un espace caché dans cette même pièce pour ses possessions les plus précieuses. Elle est également d'un naturel très prudent, n'agissant de préférence qu'en ayant connaissance d'un maximum de données et préférant la fuite en cas de confrontation impromptue.

Ujishige possède également un trait assez peu commun pour les habitants du japon : l'amour du monde extérieur. Que ce soit quand elle était plus jeune et rêvait de parcourir le monde ou bien durant ses voyages après l'ouverture au monde extérieur du pays, elle possède une avidité d'en savoir plus sur les autres cultures presque sans limite. Cela a eut des effets très rapides sur son code vestimentaire qui s'est très vite européanisé, abandonnant très vite le kimono pour les robes françaises d'une si grande élégance.


passage sur la piste

Aujourd'hui était un grand jour, Ujishige allait enfin prendre sa revanche. Ce bâtard de Shimoita s'était cru très malin en se retournant contre l'empereur mais tout ça prenait fin aujourd'hui. Sa survie était un miracle qu'elle comptait bien mettre à profit pour ramener la tête de ce sale bâtard au palais impérial. Sa proie était un hybride de rat des plus rapides et des plus vicieux, un de ses anciens maîtres, elle n'avait aucune chance face à lui dans un combat direct. Mais elle tenait une chose pour sûre, ce petit enfoiré n'avait aucune idée de la survie de son ancienne subalterne. Il était tellement persuadé d'avoir bien réussit son coup en tuant ceux qu'il avait appelés amis dans un incendie qu'il se pavanait désormais. Montrant sans honte son visage peu marqué par l'hybridation dans les rue de Paris.

Ujishige entama sa préparation, elle avait passé cinq jours à suivre Shimoita dans tous les lieux de perdition de la capitale. Ce salaud avait retourné sa veste contre un peu de plaisir, trahissant sans honte son empereur pour rejoindre les services de renseignement de l'empereur de Chine et maintenant il leur déballait tout ce qu'il savait. Mais plus pour longtemps, le petit sournois en gardait sans doute sous la pédale car le sujet de l'empereur du Japon et de son entourage n'avait pas encore été abordé. C'était ce soir ou jamais car de leur côtés les chinois s'impatientaient et commençaient à sérieusement douter de la bonne volonté de celui à qui ils avaient promis une vie tranquille loin du Japon.

L'hybride entama ses préparatifs, elle remercia en silence la divine providence de lui avoir permis d'échapper à l'exécution avec un peu de matériel. Un kama à chaîne lestée, quelques œufs noirs et une sarbacane avec un dernier projectile empoisonné avec la tétrodotoxine d'un fugu. Elle n'avait pas le droit à l'erreur ce soir, elle en avait parfaitement conscience.

Elle se pencha sur les parchemins griffonnés au charbon contenant ses plans pour ce soir. Shimoita devait rejoindre les services secrets dans une taverne, la choppe de René, et ferait le trajet entre son nouveau domicile et ce lieu en cheval. Elle l'attaquerait sur le chemin, profitant du couvert de la nuit. Sa cible avait pour habitude de prendre un raccourci par une ruelle, une routine qui s'était apparemment très vite installée. La jeune hybride tenait le plan parfait.

Après avoir mis le feu aux plans, elle entama de s'habiller pour l'occasion, revêtant sa tenue de combat noire, une tenue que ce sale traître lui avait lui-même offerte à son entrée officielle dans les services de renseignement du roi. Elle apprêta sa cagoule et attacha à sa ceinture les pochettes contenant son équipement. Elle alla jusqu'à glisser la chaîne de son arme entre la ceinture et la tenue afin de ne pas se faire trahir par le moindre son. Elle serait furtive et létale ce soir, délivrant la mort avec précision et sans pitié. Elle fit quelques étirements et entama de passer par les toits, son parcours était déjà tout tracé, évitant les sentinelles et les rues trop larges. Elle se mit en poste et se fixa, attendant la venue de Shimoita.

Et le salaud ne se fit pas attendre, se pavanant sur sa monture il s'engageât dans la ruelle sans se douter de rien. Ujishige se saisit de sa sarbacane et engageât la fléchette empoisonnée, sa cible était dans l'obscurité, inutile de tenter le diable en visant la tête, mieux valait viser le corps, les vêtement seraient percés sans problème par la longue aiguille. D'un souffle puissant, elle envoya le projectile vers sa cible, mais au lieu d'un choc lourd contre le sol, un bruit métallique presque imperceptible lui répondit. Par quel miracle ? L'espionne n'attendrait pas la réponse, Shimoita avait survécu et savait qu'on l'attaquait. Heureusement il ne semblait pas avoir d'arme, mais si il avait réussit à lui cacher une armure tout ce temps, qui savait ce qu'il lui réservait d'autre.

Se saisissant de son kama à chaîne, elle n'avait plus le choix, le tintement de la chaîne donna sa position mais elle était déjà dans les airs, fondant sur sa proie en silence. Elle vit dans les ombres la tête de l'hybride de rat se relever vers elle tout en retirant la fléchette de ses vêtements, c'est là qu'elle compris alors qu'elle se trouvait presque sur lui, ce bâtard avait mis une armure ce soir. Il savait ? Impossible. Sans un mot, elle envoya la chaîne lestée vers lui, le lourd poids de métal percuta son torse dans un bruit métallique à peine étouffé par le tissu qui s'interposait et Shimoita tomba de son cheval. L'animal commença à paniquer, ce qui ne fut en rien arrangé par l'atterrissage sur son dos de Ujishige qui se glissa ensuite vers le sol pour achever le travail pendant que l'animal se mettait à courir en hennissant.

L'arme levée bien haut, elle l’abattit vers son ancien maître mais un choc puissant la poussa contre le mur qu'elle percuta lourdement. Complètement sonnée, elle tituba en arrière pendant que Shimoita se relevait d'une pirouette avant de faire claquer sa queue préhensile. Damné soit-il.

-Tu me déçoit Uji-chan, je pensait t'avoir mieux formé. Tu vas rejoindre les autres ce soir.

Ujishige ne dit pas un mot, économisant ses forces pour le combat à venir. Il l'avait surprise en accusant bien mieux la chute qu'elle l'avait cru, mais c'était fini désormais, elle se contenta de faire quelques pas en arrière pour se préparer, elle avait peu de temps, la garde ne tarderait pas à vouloir connaître l'origine du raffut qui allait bientôt envahir les lieux. Elle perçut sans le voir le sourire vicieux de Shimoita, il devait être sûr d'avoir l'avantage dans les ombres. L'espionne esquissa cependant un petit sourire mesquin et se jeta alors sur lui en faisant tournoyer la chaîne lestée au dessus de sa tête. Les bras du traître s’apprêtèrent à parer le coup mais son plan était tout autre. Le poids fondit vers le sol et s'enroula autour de la jambe de son adversaire qui n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait que son agresseur tirait déjà d'un coup sec pour le déséquilibrer. Continuant sa course elle fondit vers lui en poussant un hurlement de rage, un fouettement dans l'air lui indiqua que Shimoita tentait de nouveau de l'attaquer avec sa seule arme. Ce vieil imbécile pensait vraiment que le coup marcherait de nouveau, il était devenu feignant et faible car au lieu de trouver son corps seul le froid de l'acier rencontra la chaire de son adversaire. Sa victime poussa un cri de douleur alors que le kama lacérait la chaire de son appendice caudal. Sans attendre qu'il reprenne ses esprits, elle retira la lame et la planta d'un mouvement sec dans la gorge du malheureux, étouffant son cri de douleur dans un gargouillis et éclaboussant de sang sa tenue et la ruelle quand elle retira la lame avec violence, déchirant la chaire sans aucune pitié au passage. Pas de temps à perdre, elle devait échapper aux gardes.

Avant d'escalader le mur et de rejoindre les toits, elle jeta un dernier regard à son ancien maître agonisant, qui savait combien d'autres étaient prêt à vendre leur honneur pour trahir l'empereur. Elle devait rentrer, et vite.

(c) fiche crée par rits-u sur epicode




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
✦ Libre pour RP ? : 1 place libre.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Reine de France
✦ Pouvoir: Vieillissement accéléré
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]   Dim 31 Juil - 17:52
Et re-bienvenue !

Au début ça fait bizarre de voir Margot la Pie sous les traits d'un écureuil mais dans toute la construction de ton personnage, ça fait sens. (Le côté voleur, avide de bijoux, qui cache ses biens comme l'écureuil cache ses glands) C'est cool de voir le Japon se peupler et de voir de nouveaux hybrides parmi nous !

Va donc protéger ton empereur et ton honneur, fière écureuil ! :sir:


♔ Reine de France ♔

© Avatars par Ofelia et leurs auteurs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La tortue de la fable
Tennō Yamato Hideo
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester/Friedrich F. Edelstein/Alexender/Nikolas Klaus/Kay/Hanako



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession:
✦ Pouvoir:
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]   Dim 31 Juil - 18:02
Coucou mon petit écureuil. *Donne un gland*

Comme tu le sais déjà vu qu'on en a discuté en mp j'adore ton personnage. Je suis content d'avoir un tel personnage à mon service. Et j'aime beaucoup sa relation avec Hideo.~

Viens suis mes pas comme mon ombre et protégeons le Japon ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]   Aujourd'hui à 1:07
Revenir en haut Aller en bas
 

Ujishige Tada : La lame dans les ombres [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-
saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat