Partagez | 
 

 Finally I can see your as-...tonishing gaze !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Helhest
Mads M. Ivanova
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non.

✦ Double-compte : Christopher Swanson



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Tsar en devenir
✦ Pouvoir: Galop de Hel : entend le galop d'un cheval à l'approche de la Mort
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Finally I can see your as-...tonishing gaze !   Ven 5 Aoû - 0:32
L’Impératrice qui demande à un tailleur de venir, tout juste quand je reviens au pays et, comme par hasard, dans la boutique de ma mère. Sans doute son travail a-t-il enfin été reconnu et il est de mon devoir de faire brille son nom demain lorsque je me rendrai au Hildegarde Castel.
Merci maman pour cette mission suicide. J’ai ramené avec moi les lettres de cette bêcheuse de Asbjorn et les porterai sans doute dans la doublure de ma veste pour accroître le challenge. Je ne sais pas encore si je me présenterai derechef comme son blond préféré ou si j’essaierai de me tenir, ne serait-ce que l’espace de quelques minutes… C’est que je garde bon souvenir de cet échange puéril d’insultes et ignominies grossières.
En espérant que le cul de cette charmante demoiselle ait le même humour.




Présenté en tant que Mads Christiansen, simple tailleur, on le faisait patienter du côté de l’entrée du personnel. Assis nonchalamment sur une botte de paille laissé là en vue de la transporter auprès des écuries à moins de cent mètres de là. Jambes croisées, canne-épée plantée dans le foin, il vérifiait pour la énième fois l’heure sur sa montre à gousset et rajusta son chapeau melon, dans l’attente qu’un majordome ne vienne le chercher pour le mener à l’Impératrice. C’est qu’il lui fallait certainement du temps pour bouger ses fesses d’une pièce à l’autre. Peut-être même lui faciliterait-elle la tâche en l’attendant en corset et jupon de légère dentelle ?

Il se mordit l’intérieur des joues pour s’empêcher de sourire.

Encore une dizaine de minutes d’attente et on daigna enfin venir le chercher. Malette contenant le nécessaire de couture dans une main, appui de bois et métal dans l’autre, il emboîta le pas à l’homme qui le guida dans le dédale des couloirs du château. Rien à faire sinon admirer les tentures colorées mais ternes aux murs, les lustres immenses et les nombreuses portes de bois sculpté. Rien à voir avec la froideur des murs de glace et de pierre du Palais russe.

Son futur palais. Il allait falloir revoir la déco. Et pourquoi pas s’inspirer de la mode d’ici ?

On le laissa patienter -encore- dans un boudoir aux mêmes couleurs de rouge et vert, bien loin des salons de thé rose et bleu pâle à la française qu’il avait vu dans les livres. Faisant quelques pas qui résonnèrent dans l’absence de vie de la pièce, Mads laissa échapper un léger soupir de satisfaction ; pouvoir encore bénéficier d’une telle couverture lui serait certainement très utile à l’avenir.
Il laissa passer ses mains sur le bois des meubles, se recoiffa devant le miroir disposé là spécialement pour l’activité pour laquelle on l’avait fait venir, et rajusta les plis de son costume. Coupé dans un tissu bleu clair aux fines lignes verticales grises, la coupe était avant-gardiste ; un essai que sa mère avait en horreur mais qui lui convenait parfaitement à lui. Carré de soie blanc nacré au cou pour parfaire le tout, sans oublier ses bottes type cavalier de cuir brun. « Il faut qu’elles brillent ! » lui avait dit Nethe la veille…

Puis des galops approchèrent dans le couloir. Il ne put les compter comme il en décelait à l’étage au-dessus et sous-sol en dessous mais ré-avança vers la porte d’entrée, prêt à saluer l’Impératrice comme il se devait.
Surtout, en ne s’inclinant pas.


Runaway, your shoes of clouds and dreams won't provide you from falling.
Tracking Aeroplanes (theme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le marquis de Carabas
Keisarinna Asbjorn
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète sauf pour urgence.



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Impératrice de Scandinavie
✦ Pouvoir: Persuasion
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Finally I can see your as-...tonishing gaze !   Lun 15 Aoû - 19:22
Des mois. Il lui avait fallut des mois pour roder une équipe pas trop bancale pour que pouvoir commencer à parler organisation militaire. C'était pas son sujet de predilection, d'ailleurs elle n'en avait aucun si ce n'est emmerder son prochain, mais ça restait celui du pays. Si elle commençait à négliger cet aspect, ça serait désastreux pour la suite, et tout le monde, y comprit elle et tout ses adjuvants, se tabasseraient joyeusement. L'annonce d'une potentielle guerre contre la Chine en soutien à la Mongolie avait fait son petit bonhomme de chemin. Ou plus simplement, tout le monde était ravi de reprendre les armes, et l'entrainement des troupes et organisations des armées avaient reprits avec zèle.

Des semaines de discussions politiques arrosées d'hydromel, fallait bien ça pour supporter ces conneries, avec ses principaux généraux avaient été porteuses de bonnes nouvelles, malgré les prises de bec dignes des vikings. Mais sorciers, fées, hybrides, naine, humains, et même morts, s'entendaient bien et s'organisaient avec enthousiasme.

Et c'est bien évidemment à ce moment là que Nordling débarqua au milieu du conseil de guerre.

“Keisarinna, votre tailleur vient d'arriver.”

“Mon quoi ?!” Elle tourna vers lui sa tête ornée d'une plaie ouverte sur sa lèvre, en pleine cicatrisation. Un petit accident d'entrainement, rien de méchant. Les gros yeux de son conseiller lui fit comprendre qu'il n'était pas d'humeur pour ça. “Ah... c'est aujourd'hui.”

“Voilà des mois que je vous parle de ce projet de garde robe impériale et vous ne m'écoutez jamais.”

“J'ai plus important ! Pas vrai Ulrik que j'ai plus important?”

Le Roi Mort eut un grondement sourd en tapant sa lourde masse au sol, faisant sursauter l'assemblée entière.

C'EST IMPORTANT. UN VRAI ROI DOIT INSTAURER LA PEUR. MÊME SANS ARMURE.

Dagma eut un regard pour le reste de l'assemblée. “Il devait avoir des épaulières avec des têtes de bébés découpées.”

“Les têtes de bébés ça fait peur à personne. Les bébés ne savent pas se battre.” Rétorqua Baldur, pragmatique.

“Okeyyy, très bien, j'vais y aller, voir ce tailleur !” Râla l'impératrice en tournant les talons, non sans préciser à ses compagnons : “On reprend dans la soirée, d'ici la faites moi un rapport sur toutes les conneries que vous trouvez un peu partout dans vos rangs respectifs.” Elle marcha aux côtés de son conseiller, fier comme un paon d'enfin emmener sa souveraine faire le premier pas pour ne pas se rendre à toute rencontre politique en armure de plaque. L'esthétisme nordique était important, mais elle n'en avait résolument aucune stricte notion.

Poussant les doubles portes de la salle d'essayage, qu'elle avait à peine franchir trois fois en presque un an, elle commença à retirer son épée pour la jeter sur Nordling, qui commençait à prendre le coup de main et la receptionna “Bon, bon, déjà bienvenue et merci d'être là, et j'ai pas toute la journée, alors je préfère qu'on... MADS ?”

D'or et déjà en train de retirer son chemisier, elle s'arrêta en plein action pour dévisager le nouveau venu, avec un large sourire. Et finalement s'avança vers lui pour faire une lourde accolade, ignorant parfaitement qu'elle avait affaire à son plus grand fan épistolaire.

“C'est moi, le rat ! Ouais je sais c'est chaud à dire avec la couronne.”

Elle le relâcha en riant, haussa les épaules. “Ouais bon, j'vais pas t'expliquer comment j'ai fini ici. J'ai tenu un an sans déclencher le Ragnarok, c'est déjà pas mal.”

Asbjorn préféra couper court à toute question sur le sujet et se frotta les mains pour embrayer sur autre chose. “Tu veux voir Is ? Il doit être en pleine négociation dans son coin, mais je peux aller le chercher plus tard.” Elle tendit les bras, l'air d'attendre le reste de l'action. “Euh, alors désolée de te faire subir ça, mais je t'avoue que j'ai aucune idée de ce que je suis sensée faire. J'dois enlever toute mes fringues ? Tu as besoin d'un truc pour bosser ? Dis moi tout.”


Imperator Assbaby

Vaincra son audace, sous la menace,
L’insolente, et sa chance, elle est ta providence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Finally I can see your as-...tonishing gaze !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: Scandinavie :: Hildegarde Castel-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat