Partagez | 
 

 Envers et contre tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'oiseau Roc
Leonhardt Genmann
avatar
✦ Libre pour RP ? : Totalement Libre ! ^^

✦ Double-compte : Hitomi Hoshizora



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Pilote d'aéronefs
✦ Pouvoir: Aucun
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Envers et contre tous !   Mer 2 Nov - 21:35
Leonhardt Genmann

Dans le cockpit

Pseudo - Shiba Rikubi
Avatar - Naoshi Kanno (Drifters)
Comment as-tu connu le forum ? - Je suis un DC ! ^^
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - Rien à dire, tout est nickel, comme d'habitude ! ^^

Mon image

Identité


Personnage de conte - L'oiseau roc (créature du folklore)
Nationalité / Origine - Né en Allemagne, il voyage beaucoup de par le monde grâce à son travail.
Âge - 26 ans
Profession - Pilote d'aéronefs, actuellement pilote de dirigeables dans le transport public. Il préférerait être free-lance et travailler à droite à gauche, mais il n'a pas eu l'occasion d'aller voir ailleurs jusqu'à présent.
Groupe - Androïdes
Pouvoir - Aucun

Particularités

Leonhardt est un androïde possédant des ailes mécaniques rétractables qui lui permettent de voler. Néanmoins, ces dernières étant à l'époque un prototype, elles ont été mal agencées et lui causent des douleurs chroniques aux omoplates et le long de la colonne vertébrale. Les anti-douleurs classiques n'étant pas assez forts pour faire passer la douleur, il a pris l'habitude de consommer de la morphine et a malheureusement fini par y devenir accro. Il se fait ainsi régulièrement des injections au niveau des bras, et ne désirant pas exhiber les marques causées par les seringues il ne porte que des vêtements à manches longues ou les dissimule par un bandage. Détestant ces ailes qui lui causent des maux de dos et lui ont retiré une part de son humanité, il les cache au quotidien et se refuse à les utiliser, sauf en cas d'extrême urgence. Il souffre de temps en temps d'une légère paranoïa, héritée de la période d'enfermement qu'il a subi à l'asile de Roumanie, et d'une misanthropie très prononcée. Concernant ses particularités physiques, il a des yeux d'un bleu polaire éclatant, qui tranchent avec son visage assez banal et à l'expression renfrognée, ainsi qu'une excellente vue.

Un caractère en acier trempé

A l'origine un jeune homme plein de vie, de rêves et d'optimisme, Leonhardt a perdu toute trace de son innocence lorsque son père l'a envoyé à l'asile pour en faire un androïde. La longue période de réclusion qu'il y a passé a fait de lui un homme désenchanté, rancunier, relativement pessimiste et profondément misanthrope. Et ça ne s'est pas arrangé avec l'opération forcée qu'on lui a infligé pour lui implanter ces ailes mécaniques qu'il déteste et qui le font souffrir physiquement comme psychologiquement... Adepte du cynisme et d'un humour noir parfois assez extrême, il n'en a rien à faire de choquer les gens par des répliques cinglantes et crues si ces derniers l'ont à sons sens mérité. Malgré son caractère souvent désagréable, il fait cependant preuve d'un esprit de camaraderie très prononcé, et d'un solide sens de la justice, même si lui-même n'hésiterait pas à commettre des actes répréhensibles si cela peut servir son intérêt. Leonhardt a également un goût prononcé pour l'action et le défi, et aime à se mettre en danger pourvu que l'adrénaline soit au rendez-vous. Jusqu'à présent très peu de gens ont eu le courage d'essayer de le connaître mieux, et bien qu'il reste très secret sur son passé ou sur lui-même en général, ses très rares amis savent qu'ils peuvent compter sur lui en cas de coup dur même s'il aura une façon bien à lui de montrer son soutien et de donner un coup de main... Par ailleurs, il garde enfermé tout au fond de lui un certain héroïsme et un de ses vieux rêves d'enfance de devenir un héros protégeant la veuve et l'orphelin. Et bien qu'il en aurait aujourd'hui la possibilité avec ses nouvelles capacités, l'idée ne l'as pas encore effleuré et il refoule cette petite part de lui. Mais qui sait, peut-être qu'un jour... ?


Gegen Gott und die Welt

Des souvenirs de son enfance... ? Leonhardt en avait gardé quelques uns, flous, presque estompés, mais vivant encore faiblement en lui. Son père était un industriel préoccupé uniquement par les intérêts et la croissance de son entreprise, mais sa mère était une femme très belle, douce et aimante. Il avait également une grande-sœur, Maddy, qui rêvait de devenir médecin, et une petite-sœur, Elise, joyeuse et turbulente comme son grand-frère. Mme Genman faisait aux enfants la lecture le soir avant de s'endormir, et le petit Leonhardt rêvait à de grandes aventures toutes les nuits en fermant les yeux. Le jour il courait dans la grande demeure familiale en se prenant pour un bandit masqué qui protégeait la veuve et l'orphelin, et s'émerveillait devant les inventions de son père et de son pays. Son pays, l'Allemagne, dont la déchirure entre les seigneurs lui donnaient envie de devenir un grand homme qui protégerait le peuple et restaurerait la paix... Hin, des rêves de gosses. De bien fragiles rêves de gosses... Mais il avait fait la promesse à Elise qu'il deviendrait un héros.
Six ans plus tard, alors que Leonhardt venait d'avoir quatorze ans et commençait à apprendre le maniement d'une arme à feu, Elise et sa mère furent prises dans une guérilla alors qu'elles sortaient de l'opéra et furent tuées par des balles perdues. Les trois membres de la famille restants en furent déchirés, et à partir de ce jour M. Genmann se montra de plus en plus dur et sévère avec son fils. Maddy partit à l'étranger pour devenir infirmière, et Leonhardt dû rester et subir la colère violente de son père qui voulait placer son fils à la tête de son industrie et faire de lui un homme puissant et implacable. Mais le jeune homme n'avait pas perdu tout de sa joie de vivre et de ses rêves, et passait ses soirées à observer le ciel en espérant un jour être libre. En parallèle, M. Genmann s'adonnait avec une passion de plus en plus malsaine au développement de son entreprise et devenait frustré et enragé en voyant les industries rivales innover toujours plus, et produire des technologies toujours plus pointues.
C'est alors que, quelques années plus tard, il entendit parler d'un certain asile en Roumanie...
Et un soir, en rentrant de son travail, il jeta un regard à son fils. Son fils qui trahissait ses attentes.
Son fils qui ne serait jamais un vrai Genmann.
Son fils qui ne serait jamais capable de surpasser les autres industries et leurs inventions si innovantes.

Sauf si...

M.Genmann sourit. Il rédigea une lettre et l'envoya à l'asile roumain. Son fils pourrait enfin être capable de prendre sa suite et d'être digne de l'entreprise. Et digne de lui.

Leonhardt fut réveillé en pleine nuit par des hommes étranges, qui se saisirent de lui avec une poigne solide et le jetèrent dans un véhicule. Le jeune homme eut à peine le temps de se débattre et de chercher à comprendre ce qu'il se passait, avant de voir son père le toisant d'un regard dur. Le véhicule démarra, et après des jours et des jours de voyage, Leonhardt fut traîné dans un immense et sinistre bâtiment.
Le jeune homme comprit alors que des jours sombres allaient suivre...

Un an.
Il fallut attendre un an entre les murs froids et humides de l'asile, à voir des cobayes se succéder sur les tables d'opérations effrayantes, avant que ça ne soit finalement le tour de Leonhardt. Après un an à côtoyer chaque jour des malades aux cerveaux détraqués, à vivre dans un monde distordu et déformé par la folie, le jeune homme avait été irrémédiablement brisé, ses rêves détruits et ses espoirs envolés. Il n'était plus qu'une ombre recroquevillée, maudissant son père, les malades, les médecins, ce foutu peuple allemand qui ne pouvait vivre sans se déchirer... Il les haïssait tous !!
Des hommes vinrent le chercher, et il fut traîné devant l'inventeur qui avait créé ces hommes machines.
- Je vais t'offrir un avenir brillant, mon garçon. Un avenir de surhomme.
- Un avenir... répéta Leonhardt sur un ton sarcastique, affichant un sourire froid. Je ne crois pas plus aux fantômes qu'en l'avenir.
- C'est bien dommage, lui répondit l'homme avant de lui injecter un sédatif pour l'endormir.

La première chose que Leonhardt entendit en se réveillant fut la voix de l'inventeur qui semblait satisfait. C'était une réussite visiblement. Puis vint la seconde sensation. Une douleur fulgurante dans tout le dos et un poids étrange qu'il sentait au niveau de ses omoplates... Sonné par les tranquillisants, il se rendormit.
Quand il se réveilla, il était dans une autre pièce que sa cellule habituelle, un peu plus confortable. Il se leva maladroitement et avança en chancelant vers un évier fissuré surmonté d'un miroir poussiéreux. La douleur dans son dos étant toujours présente, il se retourna pour voir sur la surface réfléchissante ce qui causait son mal... et découvrit deux paires d'ailes mécaniques à l'éclat doré et cuivré, rétractées dans son dos. La première réaction de l'androïde fut de pousser un cri de surprise et de reculer violemment, avant de trébucher et de tomber à la renverse. La panique et l'angoisse l'envahit pendant qu'il découvrait ce qu'on avait fait de lui.
Puis tout les engrenages s'imbriquèrent, et il comprit ce qu'avait planifié son père depuis le début... Faire de son fils une machine qui surpasserait celles de ses concurrents et porterait tous les espoirs d'un homme obsédé par la réussite. Il avait utilisé son propre fils comme un outil de pouvoir. Cela acheva de briser Leonhardt qui se sentit envahit par une haine et une rage sans nom. Il a allait commencer à détruire les rares meubles de la pièce quand un docteur vint frapper à sa porte.

- M. Genmann ? Réjouissez-vous, vous allez bientôt partir d'ici.
- Partir... ? Comment ça... ? demanda Leonhardt, méfiant.
- Votre père a payé une somme astronomique pour votre... opération. Il va venir vous récupérer pour vous ramener chez vous.
- Mon père... va venir... ?

Rien que l'idée de revoir l'homme qui l'avait trahi, laissé pourrir dans un asile pendant un an pour finalement lui arracher une part de son humanité en faisant de lui un être mi-homme mi-machine faisait crépiter la rage dans la moindre parcelle de son corps. Le médecin quitta la pièce, abandonnant Leonhardt à sa colère et à sa détresse.

- Il faut que je parte d'ici... Avant qu'il n'arrive... Je dois quitter cet endroit !

Après quelques essais, il parvint à remuer ses ailes et comprendre comment mouvoir ses nouveaux membres mécaniques. Il laissa échapper un sourire froid.

- Hin... ! Liberté, à nous deux !

Leonhardt attendit la bonne opportunité, et parvint à fuir l'asile avec d'autres androïdes, des inconnus avec lesquels il était lié par le sort.
Ce fut la première et la dernière fois que Leonhardt se servit de ses ailes. Depuis, il les dissimule en permanence. Après être rentré en Allemagne pour suivre des études de pilotage tout en se cachant de son père, il parvint à terminer major de sa promotion et obtint un poste de pilote de dirigeable dans une grande compagnie de transport international. Ce n'était pas le plus excitant des boulots, mais au moins il était libre et comme les héros imaginaires de son enfance, il pouvait voler.
Et en soi, c'était un peu comme s'il tenait sa promesse faîte à sa petite-sœur, ou du moins en petite partie.
C'était une promesse de gosse, c'est vrai... Mais même si c'était une promesse de gosse, il la tiendrai envers et contre tous !
(c) fiche crée par rits-u sur epicode




Dernière édition par Leonhardt Genmann le Ven 4 Nov - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle au bois dormant
Ronce de France
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Alice Liddell, Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Ragnar Mjöllnir, Orendi


MessageSujet: Re: Envers et contre tous !   Jeu 3 Nov - 19:07
Bonsoir et re-bienvenue ! J'aime beaucoup ce pilote qui a des rêves plein la tête, et la tête dans les nuages. Il a de quoi toucher les cœurs. Je suis curieuse de voir ses prochaines aventures et les rencontres qu'il va faire. Franchement je trouve que le personnage et le background regorgent de bonnes idées. Amuses-toi follement avec ce nouveau personnage !


♔ Reine de France ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'oiseau Roc
Leonhardt Genmann
avatar
✦ Libre pour RP ? : Totalement Libre ! ^^

✦ Double-compte : Hitomi Hoshizora



Si on en savait plus sur toi ?
✦ Profession: Pilote d'aéronefs
✦ Pouvoir: Aucun
✦ Bric à brac:
MessageSujet: Re: Envers et contre tous !   Jeu 3 Nov - 19:30
Merci beaucoup Ronce, je suis très content qu'il te plaise, et je ferai de mon mieux pour qu'il soit à la hauteur !! ^w^ Et pourquoi pas, un de ces quatre, qu'il soit le temps d'un rp le pilote de la Reine de France ~ ^w^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Envers et contre tous !   
Revenir en haut Aller en bas
 

Envers et contre tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat