Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Sam 17 Déc - 0:14
Libre
Viktor Varga


Avatar : Edward Scissorhands, film éponyme
Personnage de conte : La jeune fille sans mains, conte de Grimm
Métier : Jardinier
Caractère : Débrouillard, rêveur, pessimiste, maladroit, imaginatif
Pouvoir : Libre

Habitant d'un modeste village hongrois, Viktor travailla tôt en tant qu'apprenti forgeron. Non pas pour son plaisir, mais sur ordre de son père qui voulait enrichir la famille. Ou plutôt sa propre personne. Viktor s'échinait chaque jour à travailler, envoyant pratiquement la totalité de son salaire à son père qui le dilapidait en objets de luxe, tandis que son fils vivait dans une quasi-pauvreté. Mais avide de richesses, le père décida de passer un contrat avec une fée : contre le don de pouvoir produire de l'or en grande quantité, la fée pouvait prendre Viktor avec elle pour remplacer son enfant décédé.

Mais ce marché ne plaisait guère au principal intéressé. Afin de repousser l'échéance, le temps de trouver une solution, Viktor demanda à pouvoir finir sa dernière œuvre; celle-là même qui devait mettre fin à son apprentissage. Chaque jour Viktor avançait le plus lentement possible, gagnant un temps désormais précieux. Excédée et ayant compris le plan de Viktor, la fée décida de le punir. "Toi qui aimes tant ton travail, que ton corps ne fasse plus qu'un avec lui"; ainsi parla-t-elle avant de disparaître. Les mains de Viktor se retrouvèrent collées à son maillet, impossible de s'en défaire.

Devenu incapable de travailler, ni même de se nourrir, le jeune homme partit sur les routes en quête d'aide. Les médecins n'osaient l'amputer, de peur que la magie ne se retourne contre eux. C'est ainsi que des Roumains le trouvèrent sur le bord du chemin, l'esprit délirant à cause de la fièvre et de la faim. Ils le menèrent à l'asile, certains que là-bas on saurait s'occuper de lui, et le tenir à l'écart de la société. Son cas intrigua Vasile qui l'amputa de ses mains, les remplaçant par des membres métalliques.

Un changement qui ne plut guère à Viktor, sur l'instant. Profitant de la cohue menée par certains Androïdes en l'an 2, l'Hongrois fuit et revint en son pays. Il tenta de vivre avec ses nouvelles mains. Pour se nourrir, c'était un combat de tous les instants – impossible de se saisir des couverts, il devait mordre à pleines dents, tel un animal. Mais, à contrario, Viktor se trouva un nouveau travail manuel. L'Androïde, aidé de ses nouveaux attributs, taille les arbustes et haies comme personne, sculptant des figures délicates. Un don qui lui valut d'être accepté au sein des jardins impériaux. Désormais nanti d'un travail lui assurant logis et repas, Viktor se lance à corps perdu dans son art. Créer lui permet d'oublier les tracas du quotidien.





© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Sam 17 Déc - 0:15
Libre
Virgil Aaron


Avatar : McCree, Overwatch
Personnage de conte : Le bûcheron en fer-blanc, Le Magicien d'Oz
Métier : Mercenaire
Caractère : Blagueur, fonceur, insouciant, ne refuse jamais un défi
Pouvoir : Libre

Il est difficile de l'imaginer mais Virgil fut, un temps, un grand romantique, un de ces garçons à vous balbutier des poèmes boiteux tout en vous tendant des fleurs fraîchement arrachées. Fils d'une famille de bûcherons, lorsqu'il n'était pas occupé à trimer pour seconder une mère malade, l'homme tentait de séduire une fille de la ville. Fille qui finit par l'éconduire si brutalement que la scène marqua Virgil à jamais – scène rendue encore plus atroce par la mort brutale de sa mère le soir même. Incapable de supporter pareille douleur plus longtemps, l'homme décida de devenir Androïde. Pour ne plus souffrir. Pour devenir un être plus proche de la machine que de l'humain. Sa seule réclamation avant l'expérience fut de ne plus avoir de cœur.

Son souhait fut réalisé – du moins en partie. Son cœur organique est toujours là, bien niché sous le poitrail de métal, même si Virgil est persuadé du contraire. Nanti d'un nouveau bras et d'yeux plus perçants, l'homme prit ses bagages et quitta le pays pour s'expatrier aux États-Unis. Au sein du nouveau monde il pourrait recommencer une nouvelle vie – une vie d'homme taillé dans le fer-blanc persuadé de ne plus jamais pouvoir éprouver la douleur des sentiments. Devenu un véritable cow-boy Virgil vit au jour le jour, sans se soucier du lendemain.





© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Ébauches de personnages-
Sauter vers: