Le retour du Loup-Garou made in Contes Défaits !

 :: Le reste du monde :: De l'autre côté du miroir Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Erwin Meyer
Le loup de la fable "Le chien et le loup"
avatar
✦ Libre pour RP ? : A voir par mp

Dim 18 Juin - 20:13
Le jour se leva sur les cadavres de deux royautés. Même si Erwin ne les portait pas dans son coeur, il ne pouvait pas rester de marbre face à cet horrible spectacle. Et l’état de la reine de Roumanie… Il se réfugia dans le salon, pour échapper à l’horreur. Mais il devait se rendre à l’évidence, le coupable était parmi eux. Et il n’avait confiance en personne… Comment savoir qui accuser? Qui croire?

Les accusations débutèrent avec la Reine de France. Habituée à gouverner, il n’était pas étonné qu’elle soit aussi rapide. Elle se tourna vers celui pour qui il avait voté la veille. Celui-ci accusa à son tour un autre passager, soutien de la roumaine la veille. Le jeune homme ne comprenait pas bien pourquoi il aurait tué la personne qu’il avait soutenu la veille, mais après tout il n'était pas un grand manipulateur non plus. Le chef du groupe soutenait d'ailleurs cette position, et l’accusé tenta alors de se défendre. Il laissa trainer son regard sur le salon, laissant Erwin toujours aussi indécis. Qui soutenir, qui accuser? Il n’en avait toujours aucune idée, et comme la jeune fille aux cheveux blancs ne semblait pas plus décidée que lui, il fallait qu’il donne son opinion. Soutenir la même personne qu’hier, ou un autre tout aussi suspect? En voyant l’énergie que ce dernier mettait à se défendre, il fit son choix. Et il se surprit à prier intérieurement pour ne pas s’être trompé.

« Nous avons élu un chef hier, et puisque de nombreuses personnes semblent croire en lui, je vais faire de même. Je suis donc votre vote. »

Il désigna d’un geste de main Alabaster, pour que personne ne se trompe en interprétant se paroles. Il espérait ne pas avoir fait le mauvais choix…
Revenir en haut Aller en bas
Robin Hood
Invité
avatar
Robin Hood
Jeu 22 Juin - 3:05

À son réveil, comme tous les autres passagers, Robin avait été témoin d’une scène horrible. Les corps du couple royal roumain inertes dans leur wagon couchette était tout simplement ignoble. C’est à ce moment que Robin prit conscience de la situation. Il était impératif pour le pirate de sortir de ce train vivant, peu importe le prix.

La première, et qui était probablement la seule, chose que fit Robin fut de rejoindre les autres passagers, tous devenus ses ennemis potentiels. Au sein du groupe, la tension était palpable, tout le monde se dévisageait, pensant à une manière d’en piéger un et de l’exposer. L’espagnol fit la même chose, il regardait les gens, les observait, afin de trouver un seul petit hic qui pourrait démasquer quelqu’un, mais il n’en était rien. En effet, il était impossible pour Robin d’arrêter son choix sur une personne précise. Il avait des soupçons sur tout le monde. Dans sa tête, tout le monde pouvait être coupable. Il devrait donc s’en remettre à suivre la majorité et éliminer une personne au hasard.

C’est alors que la reine de France prononça son opinion. Contre toute attente, Robin était d’accord avec elle, une bourgeoise. Mais l’heure n’était pas à la rivalité, il fallait faire fi de toutes les différences et s’unir afin de trouver le coupable de ces crimes.
Robin se prononça alors à voix haute en posant son regard sur la reine française puis sur l’homme nommé Oscar.

« Mon opinion rejoint la vôtre, votre majesté. Je trouve effectivement que le comportement de cet homme est étrange et sa défense l’est tout autant. C’est pourquoi je me rallie à vos côtés. »

Espérons que l’instinct de Robin l’avait mené sur la bonne piste.
Robin Hood
Revenir en haut Aller en bas
Emélie Gregoriu
La dame blanche
avatar
✦ Libre pour RP ? : Bien sûr!

Dim 25 Juin - 19:33
Loups-garous made in Contes défaits II

Le débat fut dense, et surtout, les votes furent serrés : si bien qu'une parfaite égalité menaçait tant Oscar qu'Alabaster d'une mort certaine. Cependant, un chef avait été voté la veille, et sa voix départagea les deux accusés : ce serait Alabaster qui serait mis à mort, envoyé hors du train, ou les vautours se chargeraient de son corps.

Suite à ce vote, chacun pourrait retourner à ses compartiments pour une nuit, espérons le, plus paisible. Mais tous préssentait que l'agitation n'allait pas s'arrêter de si bon pas…

Les règles

Tour 2 – nuit :

La majorité a voté pour Alabaster : ce dernier était innocent. Une autre nuit tombe, et vous pouvez donc m'envoyer vos actions en privé.

- Ronce de France
- Robin Hood
- Alabaster C.Green - Simple villageois
- Erwin Meyer
- Mickaëlla Mellior
- Clarke O'Callaghan → Chef
- Vladimir Basarab - Simple villageois
- Nina Basarab - Cupidon
- Oscar M. Bartlett








"C’est à cela que la nuit est bonne, après tout. On emprunte des chemins qui nous mène bien plus loin qu’on ne l’aurait souhaité."
Sahar Mahjtani
Revenir en haut Aller en bas
Oscar M. Bartlett
Le loup-garou
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place de disponible !

✦ Double-compte : Aucun

Lun 10 Juil - 12:59
Les votes avaient parlé mais était-ce pour le meilleur ou pour le pire ? Quelque chose lui disait que le résultat avait été serré entre lui et cet homme dont on se débarrassait justement du corps comme pour mieux se voiler la face sur le fait qu'on venait de tuer un parfait semblable. Le meurtrier n'hésitait pas lui, l'heure n'était plus à la répugnance ou même à la bonne conscience qui anime tout être humain. Comme à son habitude, le brun demeura de son côté, dans la même pièce qui l'avait vu accuser un homme d'un double homicide. Certaines trouveraient son choix déplacé ou même morbide, pour sa part, cela lui indifférait. Ici ou ailleurs, quelle importance cela avait-il ? Une nouvelle nuit se préparait à les envelopper de ses ténèbres. Verrait-elle un nouveau meurtre se produire, en témoin silencieux qu'elle était ? Millen avait besoin de réfléchir, comme pour s'assurer que sa désignation du criminel présumée soit la bonne. Pour cela, il se passa en revue le débat survolté qui avait eu lieu un plus tôt dans la journée, s'efforçant d'analyser les réactions de chacun des intervenants. Il fallait que son raisonnement soit le bon...
Revenir en haut Aller en bas
Emélie Gregoriu
La dame blanche
avatar
✦ Libre pour RP ? : Bien sûr!

Jeu 20 Juil - 14:03
Loups-garous made in Contes défaits II

Les loups-garous frappèrent encore cette nuit là : Et c'est sur Robin Hood que leur choix se porta. Il sera retrouvé déchiqueté au réveil, dans le même état que la Reine de Roumanie.

Mais ce ne fut pas la seule victime de cette nuit : une sorcière du wagon a choisi de mettre du poison dans le verre d'un des passagers. Mickaëlla Mellior ne survivra pas à la nuit, et son corps mi-femme mi-bête sera retrouvé au réveil, encore tâché du sang de sa dernière victime.

Les règles

Tour 3 – jour :

Deux passagers sont morts cette nuit : Robin, qui était un simple villageois, et Mickaëlla, qui était loup-garou. Suite à la découverte des deux corps, vous décidez d'exécuter une nouvelle personne.

- Ronce de France
- Robin Hood - Simple villageois
- Alabaster C.Green - Simple villageois
- Erwin Meyer
- Mickaëlla Mellior – Loups-garou
- Clarke O'Callaghan → Chef
- Vladimir Basarab - Simple villageois
- Nina Basarab - Cupidon
- Oscar M. Bartlett








"C’est à cela que la nuit est bonne, après tout. On emprunte des chemins qui nous mène bien plus loin qu’on ne l’aurait souhaité."
Sahar Mahjtani
Revenir en haut Aller en bas
Ronce de France
La belle au bois dormant
avatar
✦ Libre pour RP ? : Libre !

✦ Double-compte : Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Orendi

Jeu 20 Juil - 20:38
Les dernières mots s'étaient multipliées en très peu de temps et la dernière nuit avait été particulièrement sanglante. Tant d'innocents sacrifiés pour un seul loup-garou décimé. Ronce avait été stupéfaite de découvrir l'identité de la bête – une de ses compatriotes ni plus ni moins. La reine avait quitté la scène de crime, la nausée au bord des lèvres, se cloîtrant au sein du wagon commun où tous se rejoindraient pour décider de qui mourrait aujourd'hui. En espérant trouver un coupable.

« Au vu de l'identité réelle de Mademoiselle Mellior... » commença Ronce lorsqu'ils furent tous là. « … je comprendrais que les doutes se posent sur ma personne. Nous sommes les uniques françaises du train, une alliance entre nous aurait pu être probable. Je n'ai guère de preuves à apporter, si ce n'est que ma parole. »

Le regard de Ronce balaya les survivants restants qui se comptaient sur les doigts d'une main. Si peu nombreux, derniers bastions face à l'horreur.

« Je crains que mon vote ne condamne un innocent, néanmoins, je me dois de faire un choix. Que Dieu me pardonne si je faute. »

Pensive son regard finit par se poser sur Oscar.

« Ma méfiance envers vous Monsieur demeure intacte. Si vous souhaitez voter à mon encontre, faites. Je comprendrais. »

La balance des votes risquait de reposer entre les mains du gouverneur O' Callaghan.


Revenir en haut Aller en bas
Oscar M. Bartlett
Le loup-garou
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1 place de disponible !

✦ Double-compte : Aucun

Sam 22 Juil - 20:46
Loin d’apporter la sérénité à laquelle tous aspirer, l’aube dévoila de nouveaux cadavres dans ses timides rayons solaires. Comme liés par le destin, les deux êtres s’étant connus par le passé, gisait à présent côte à côte, dans une ultime posture post mortem. Bien loin d’égaler la sensibilité de la Reine de France, le brun se contenta d’une grimace dégoûtée en découvrant la dépouille mi-humaine, mi-bête, qui fut auparavant l’une des voyageuses de ce train à la destination bien funeste en définitive. Qui aurait pu soupçonner que le tueur fut cette demoiselle ? Si Oscar était en colère, celle-ci était uniquement dirigée sur lui-même, non pas pour avoir désigné un innocent à la place de l’un des monstres, ce serait mal le connaître, mais bel et bien pour ne pas s’être suffisamment méfié des autres passages, y compris les moins dangereux en apparence. Lorsque les survivants se regroupèrent, une fois de plus, la voix de la Reine de France se vit de nouveau entendre. Etait-ce une manie des membres issus de familles royales de prendre ainsi les devants ? Bien mauvaise manie que voilà. Oscar lui glissa un regard en coin, visiblement blasé de sa tentative de repentir avancée donc il ne voyait présentement pas l’intérêt. A moins d’être coupable, une telle tirade n’avait pas son utilité à ses yeux. Et aucun coupable, à ce stade du carnage actuel qui se jouait, ne se déciderait à avouer de lui-même ses crimes… Finalement, quand le vote royal se porta une nouvelle fois sur sa personne, le brun ne put s’empêcher de soupirer.

« J’ai comme une impression de déjà-vu venant de vous… Mais je ne pense pas que vous soyez complice dans cette affaire, aussi je ne voterai pas contre vous. La raison ? Vous vous êtes montrée bien trop prompte à faire entendre votre voix au cours des débats. Les tueurs avaient intérêt à se faire oublier de tous pour commettre leurs méfaits le plus longtemps possible. Personne ne soupçonnait cette femme derrière sa silhouette frêle, d’autant plus qu’elle avait trouvé en vous quelqu’un à qui rallier sa voix afin de ne pas se retrouver contrainte à désigner quelqu’un de son propre fait. »

S’autorisant une pause dramatique dans sa tirade, Oscar consentit à reprendre :

« Par conséquent, on peut supposer que le tueur restant – si tenté qu’il n’en reste qu’un seul parmi nous – s’est tenu en retrait, suivant les voix des personnes majoritaires ou suffisamment sûres d’elles pour l’emporter au cours du débat. Du moins, c’est le raisonnement logique qui me vient à l’esprit… Et qui oublie un détail majeur : ceux en qui nous plaçons notre confiance désespérée ne sont pas innocents pour autant. »

Son regard se posa alors sur O’Callaghan.

« Après tout, quelle preuve avons-nous que vous êtes innocent cher Monsieur ? Hormis votre bonne foi bien entendu. De plus, votre position de chef vous assurait un avantage au moment des votes, ce qui vous aura permis d’aller dans le sens-contraire de la petite reine, bien que cette dernière ait le nombre de voix majoritaires de son côté… Mon vote vous est donc destiné puisqu’ayant survécu à une journée, je doute de pouvoir survivre à celle-ci, autant mourir en ayant bonne conscience. Après tout, mon précédent raisonnement a coûté la vie à un innocent, je comprendrai que plus personne ne veuille y accorder de crédit cette fois encore. Néanmoins, si vous êtes effectivement le coupable cher Monsieur, ayez au moins la décence de voter contre vous-même pour nous faire gagner du temps. » conclut-il avec un sourire qui n’avait rien d’engageant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Le reste du monde :: De l'autre côté du miroir-
Sauter vers: