Flandres de Pandragon
Le magicien d'Oz
avatar
✦ Libre pour RP ? : 2/3, donc plutôt disponible

✦ Double-compte : //

Ven 23 Juin - 19:12
Il était une fois...

Derrière l'écran

Pseudo - Ca dépend, souvent c'est "Mad"
Avatar - Une oeuvre originale, je ne connait pas l'auteure, désolé
Comment as-tu connu le forum ? - Je me suis rappelé l'avoir vu il y a deux ans environ, mais je n'ai pas pu m'inscrire pour diverses raisons
Suggestion, réclamation, un petit mot ? - Rien à ajouter, mon capitaine!

Mon image

Rapide portrait


Personnage de conte - Le Magicien d'Oz
Nationalité / Origine - Anglais
Âge - 23 ans
Profession - Riche./pan/ Magicien, principalement. Sa boutique est le Palais des farces & attrapes, qu'il anime bien souvent et de diverses façons.
Groupe - Inventeur
Pouvoir - "Fausse illusion". Une sorte de pouvoir qui lui permet de faire d'une illusion quelque chose de réel. Ca l'aide grandement lors de ses tours pour convaincre le public. Ce qui est truqué à la base, n'a plus besoin de l'être. Un lapin sorti d'un chapeau? C'est vraiment arrivé! Bien sûr, ça ne fonctionne pas aussi facilement et pour tout et n'importe quoi. Il faut qu'il y ai un trucage (Voyez ça comme une rature sur un cahier. Si il n'y a pas de rature vous n'avez pas besoin de l'effacer). Ce don de la "Fausse illusion" est une sorte de correcteur, en somme. D'ailleurs Flandres s'est amusé à trouver une jolie faille, qui lui permet parfois d'en abuser~

particularités

Ses cheveux bleus... naturels. Parfaitement. Quand on nage dans la magie depuis gosse, et quand on a un pèt' au casque pareil il ne faut pas s'attendre à ce qu'il soit banal. Un tic? Regarder l'heure constamment quand il s'impatiente, se gratter le nez quand il stresse un coup. Hormis ça, rien.
Niveau principes moraux... hm... non, base de données inexistante.

caractère

Une calamité. Voilà ce qu'est ce personnage vulgaire et moqueur. Si d'apparence il a l'air sage et se tient bien, droit, propre sur lui... ça ne reste qu'une illusion. Ce menteur invétéré sait renvoyer une "bonne" image de lui, contraire à ce qu'il est en réalité. Ce qu'on notera le plus difficilement est le fait qu'il soit faussement sûr de lui. Flandres est un jeune homme taquin, mauvais perdant et négligeant. Rien que chez lui, tout traîne un peu partout. De quoi donner de sacré frayeur aux pauvres maniaques de la propreté. Fourbe serait un terme approprié pour le décrire, aussi. Ce voleur réfléchi quand ça l'arrange. Quand il s'agit de résoudre un problème il fuit, mais quand il s'agit de tourmenter une pauvre demoiselle, ses plants seront étrangement parfaitement ordonnés.
Tactile et pot de colle, enjoué, optimiste et donc pas si mauvais que ça. Il manque cruellement de fierté, oui,c'est un trouillard près à vendre sa mémé pour un carton plein de sucreries. Mais qui ne rêverait pas de ça? Non? Disons le, c'est un grand gamin. Et n'importe quel gamin comme lui aime manger des bonbons et faire des farces. Difficilement supportable à cause de ses petits côtés "je change d'humeur comme je veux", monsieur se retrouve donc souvent seul. Fort heureusement, quelques cas parviennent à garder leur sang froid en présence de l'excentrique loufoque qu'il est.

Avec pareil énergumène au moins on ne s'ennuie pas. Sa grande passion -non, pas celle qui consiste à gâcher ta journée- est de créer. Il aime principalement tout ce qui touche au fantastique, la magie, et à toujours été plongé dedans. Machine, bidouillages, inventions, rafistolage, création, explosion, incroyable, patatraque. Tout ça, c'est dans son labo. Si ça n'en jette pas ça vaut pas le coup. Flandres aime impressionner, émerveiller. Il aime attirer l'attention aussi. A noter qu'il tutoie tout le monde. Les seules exceptions sont sa famille et Ilda, une servante/nourrice qui le connait depuis tout jeune.


passage sur la piste

Les parents de Flandres sont très simples. Le duc de Pandragon est un homme étrangement maigrelet. Il n'est pas de cette catégorie de gens forts qu'on imagine souvent en tête de familles aussi importantes. Malheureusement, il est le petit dernier d'une fratrie de quatre. L'aîné est le frère le plus droit, sévère, sérieux. La seconde est une fille, qui à été marié à un comte en Irlande. La troisième est une fille, aussi douce que la soie mais aillant un fort caractère quand nécessaire. Elle à quitté la famille pour se rendre en Amérique, afin de devenir une grande chercheuse. Et le voilà, lui, le dernier. Le garçon gentillet et un peu timide. Il s'est marié à une noble dame, une très amusante femme! Ces deux là sont le cliché des rares mariages heureux et qui pourront perdurer. La jeune femme est magicienne et son mari est plus technicien. Ils se sont plu à créer une affaire ensemble.

Marianne et Leonhard auront un unique fils, Flandres. Couvé le plus possible, si bien qu'il n'a pu apprendre à se débrouiller seul que tardivement. Il reprendra l'affaire familiale, laissant ses parents profiter de leur richesse pour voyager un peu partout dans le monde. Ils envoient couramment quelques lettres à leur plus proches amis ainsi qu'à leur fils, leurs nièces et neveux, sans oublier les frères et soeurs.



[Nouvelle imprévue]

Hmpf. Tu parles. De la famille. Non mais, ils étaient sérieux? Bien sûr, sinon je n'aurais pas reçu de colis pareil. Mais qu'est ce qu'ils ont dans le crâne? Rien. Bon, pas plus que moi disons plutôt. Et puis c'est quoi, ça? C'est nouveau? Ca vient de sortir? C'est leur nouvelle façon de me détester? Quelle affreux a encore décidé ça? Mon oncle, forcément. C'est le pire. Le pire de la famille. Le pire de tout les monstres. Grincheux, toujours à se plaindre, mauvaise tête. Egoïste comme c'est pas permis. Et cet air... eeerk. Malsain. A vous glacer le sang. Sa sévérité m'a toujours effrayé. Et là. Là, le voilà qui m'écrit? Quoique. A en juger par la légère odeur de parfum et la calligraphie... non, c'est ma tante qui à retranscrit ces mots. Elle, c'est l'inverse de mon oncle. A se demander comment ils ont fini ensemble, ces deux là.

Le papier toujours à la main, les yeux rivés dessus, les dents qui grincent... on vient de m'annoncer que ma nièce arrive dans une semaine. Ses bagages sont déjà devant ma porte.

Je n'en revenais décidément pas. J'arc un sourcil en appelant Ilda, la vieille folle qui dirige chaque domestique afin que toute tâche soit exécuté rapidement et le mieux possible. Bon. Je dis vieille folle. Elle me frappe parfois, elle hurle souvent, mais elle a bon fond. Elle me supporte depuis petit après tout. D'ailleurs quand ma cousine restait un week end à la demeure Pandragon, ce n'était pas rien. Elle avait 10 ans, moi 15, et je ne la dépassait pas de beaucoup question mentalité. A nous deux nous parvenions à renverser tout le domaine! C'est que, avec la rapière de papa et le maquillage de maman... on peut faire pleins de trucs.

"Que voulez vous encore?
- Hm... comment dire ça avec tac-
- Parlez, enfin!
- Arcandia! Arcandia, vous vous rap-
- Quoi?! Cette garnement vient ici?!
- Tout à fait."

Comment avait-elle encore deviné..? Je suis certain que c'est une sorcière. Depuis petit je le dis, mais personne ne veux me croire. Enfin, la voilà repartie comme une furie afin de préparer la chambre de ma jeune cousine. Une étudiante qui me rejoint afin d'être proche de son école, si j'ai bien compris. Elle doit avoir beaucoup changée, après ces huits années...


[L'arrivée d'Arcandia]

Hmf... c'est vrai, c'est aujourd'hui qu'elle est censée arriver. J'attrape ma montre à gousset, vérifie l'heure et la repose en poussant un long soupire. Ca va, j'ai le t-

"Messire, c'est mademoiselle vôtre cousine."

Quelqu'un venait de m'annoncer ça en frappant doucement à ma porte. C'était une plaisanterie? Vu l'heure ça ne serait pas étonnant. Cependant voilà, c'est la voix d'Ilda que j'avais reconnu. Et Ilda... ne plaisante pas. Le temps que l'information parvienne à mon pauvre cerveau j'étais sur le point de me rendormir. La vieille femme me connaissant, elle frappait une seconde fois à ma porte, plus fort qu'auparavant.

"Debout enfin! Quel âge avez vous, bon dieu?!"

Je sursaute et me lève immédiatement: dans mon empressement ma jambe s'emmêle au drap et je chute lourdement sur le sol.

"Argh!"

Ma cousine était vraiment là? Là? Maintenant? Mais c'était bien trop tôt! Inattendu! Et... et comment j'allais... et comment est ce qu'elle..? Ah!

"Ilda?"

Pas de réponse.

"Ilda!"

Mince, elle était déjà repartie. Je n'allais pas faire attendre Arcandia? J'enfile rapidement un pantalon, ma chemise à peine totalement rentré dedans, la ceinture bouclée, une poche à l'envers... J'en oublie mes cheveux en bataille et jette le drap sur le lit. Je ramasse aussi un oreiller mais cette fois le projette trop loin. Il s'écrase contre une babiole qui se brise en deux sur le sol. Tant pis. Je râle un coup et ouvre la porte dans un grand fracas, courant jusqu'au rez de chaussé. Du moins, je m'arrêtais en plein milieux des marches. Figé.

"Arcandia, c'est bien vous?"

Je ne savais même plus si je devais poursuivre ma course. Elle était juste là. Elle avait beaucoup changé. Son petit regard curieux et brillant en revanche n'avait pas disparu. C'est vrai, elle a des attributs de renards comme ma tante, sa mère. Décidément... en huit ans elle avait sacrément grandi. Je reconnaissais à peine la petite rigolote aux deux mains gauches. C'était certainement une jeune femme respectab-

Ce sont ses collants qui sont à l'envers? Et ses chaussures qui ne sont pas de la même couleurs? Non je ne rêvais pas... même le noeud dans sa chevelure était de travers! Haha! Non, elle n'a pas bougé d'un poil! Je me presse de nouveau dans sa direction, bras ouverts pour l'accueillir contre moi;

"Chère cousine, vous ne manquez pas de toupet! Débarquer ainsi sans m'avoir averti que vous veniez plus tôt que prévu..."

______________________

Arcandia remarque à quel point son cousin à changé, puis se rend compte qu'il est aussi débraillé qu'elle. Rassurée et ravie de le retrouver, quelques larmes lui échappent au moment de se jeter dans ses bras.

______________________

Fidèles à nous-même on dirait. Au moins on reconnait bien là deux membres d'une même famille. Quand j'apercevais une larme au coin de son oeil je l'essuyais avec mon pouce en la regardant de plus près. Non, pas changée. C'était rassurant d'un côté.

"Alors, comment vas-tu ? Je suis désolée, je ne pensais pas avoir autant d'avance.
- Vous me connaissez, toujours au meilleur de ma forme!"

Je me permet de porter son bagage, puis l'accompagne le long de l'escalier et couloirs jusqu'à sa chambre. Elle en profitait pour me donner quelques nouvelles. J'apprenais que mon oncle était toujours aussi mauvais et grincheux. Pas étonnant que ce soit ma tante qui m'ai écrit. Quoique. Même avec ça m'ont ils sincèrement laissé le choix? Ils avaient envoyé ses bagages. Fort heureusement j'appréciais ma jeune cousine. Ah, ces sales coups que nous faisions enfants...

"Alors, comment vont mon oncle et ma tante ?
- Ils se portent comme un charme! Je reçois parfois quelques lettres, je vous les montrerais à l'occasion."

On aurait dit qu'elle essayait d'être plus formelle mais ça ne lui allait pas. Mon sourire s'élargit tandis que je lui fait une pichenette sur le front:

"Rendons nous donc en cuisine, si vous le voulez. Pour ce jour Ilda nous a concocté quelque chose de particulier."

Si j'avais bonne mémoire et odorat, nous allions avoir droit à une part de gâteau~

Du côté d'Arcandia
(c) fiche crée par rits-u sur epicode




(une illustration qui représente plutôt bien le bestiau)

Aseroth

Cette petite canaille est un monstre que Leonhard de Pandragon à récupéré lors d'un de ses voyages. Il était blessé, perdu. Une fois remis de ses misères, il fût confié à Flandres. Son père ne pouvait pas le garder et le petit monstre était bien trop turbulent pour supporter différents voyages. Aseroth est une créature inconnue qui ne mange que des volatiles. Il a horreur des félins. Son air mauvais ne prédit jamais rien de bon, pourtant, il est très obéissant et câlin! Enfin. Ca, il n'obéit qu'aux de Pandragon. On notera aussi qu'il a tendance à se comporter comme un chien...

Ce qu'on ne sait pas: Aseroth était à la base, une salamandre. Jour mauvais à décidé de faire qu'une sorcière à testé un sort sur lui, le changeant en un monstre-lézard particulier semblable à l'illustration que j'ai laissé au dessus. Ajoutons à cela une fée maladroite qui s'est planté en lui offrant un don. Il est donc capable de comprendre ce qu'un être humain dit. Il comprend aussi les reptiles mais est lui même incapable de parler. Loin d'être idiot, il apprendra à mimer ce qu'il essaie d'exprimer.

En somme, il fait un bon familier. Il n'est pas bien méchant mais est susceptible. Quand il s'en prend à quelqu'un ses griffes et ses longues dents peuvent vite faire mal. Aucune capacité particulière, si ce n'est un odorat très fin.
Revenir en haut Aller en bas
Viviane Du Lac
La Dame du Lac
avatar
✦ Libre pour RP ? : comme le vent

✦ Double-compte : néant

Ven 23 Juin - 19:17
Bienvenu sur le fofo !!




Thème de Vi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flandres de Pandragon
Le magicien d'Oz
avatar
✦ Libre pour RP ? : 2/3, donc plutôt disponible

✦ Double-compte : //

Ven 23 Juin - 19:53
Merci bien gentille demoiselle! o/



Revenir en haut Aller en bas
Ronce de France
La belle au bois dormant
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Orendi

Ven 23 Juin - 21:42
Bienvenue Flandres ! (j'ai tenté de retrouver l'auteur(e) aussi sans succès, damn. Mais le style graphique est très chouette !) Je suis curieuse d'en apprendre plus sur ce dandy aussi intriguant que son pouvoir !


Revenir en haut Aller en bas
Flandres de Pandragon
Le magicien d'Oz
avatar
✦ Libre pour RP ? : 2/3, donc plutôt disponible

✦ Double-compte : //

Ven 23 Juin - 21:55
Merci beaucoup! ;)

J'ai tenté le coup mais je n'ai pas retrouvé l'auteur ni le lieux ou j'ai récupéré cette illustration, malheureusement. Et je ne me vois pas passer deux jours dans cette recherche... (ça m'apprendra à ne pas noter, tient)



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : oui

✦ Double-compte : Rose Milléna

Sam 24 Juin - 10:18
Bienvenu ! oui bon je suis arrivée en même temps que toi. Mais faut être poli hein ;)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✦ Libre pour RP ? : yes !

Sam 24 Juin - 21:20
Bienvenue à vous deux alors :)
Hâte de vous voir faire vos rp ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Flandres de Pandragon
Le magicien d'Oz
avatar
✦ Libre pour RP ? : 2/3, donc plutôt disponible

✦ Double-compte : //

Sam 24 Juin - 22:04
Et la bienvenue à toi, chère cousine! :B

Merci Sigfried, dont le prénom me rappelle beaucoup Berserk, si je ne fait pas erreur..?



Revenir en haut Aller en bas
Ronce de France
La belle au bois dormant
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complète.

✦ Double-compte : Sigmund Rammsteiner, Hildegarde Müller, Shísān Wǔ, Orendi

Dim 25 Juin - 21:12
Tu as le don de trouver les images qui sortent de l'ordinaire et qui font mouche et des concepts qui donnent envie d'en savoir plus. Je veux admirer les futures inventions de ce Magicien, découvrir ses tours et suivre les péripéties d'Aseroth ! Amuses-toi !

Validé avec les honneurs !
Maintenant que les portes de l'univers du forum te sont ouverts, voici quelques clefs pour t'aider à ne pas te perdre.

✘ Pour trouver un compagnon de RP. Tu peux aussi accomplir une quête !
✘ Le mémoire qui te permet de rédiger un suivi du parcours de ton personnage.
✘ Les réseaux sociaux pour mener des relations épistolaires, par exemple.
✘ Une envie de créer un personnage ? Propose un prédéfini ou un scénario.

Passe un bon séjour parmi nous.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Faire son entrée dans le monde :: Accomplir son destin-
Sauter vers: