Une rencontre dans la nuit noire~ [L'An 5, pendant le mois de Juin] (PV ft. Gryffin Sidh)

 :: L'Europe :: Royaume-Uni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Sam 29 Juil - 22:56
J'ouvre les yeux, ah oui c'est vrai. Ca fait une semaine déjà que je suis chez mon cousin, Flandres. Une semaine, et encore aucune nouvelle de ma famille. Toute façon, qu'est ce que cela pouvais leur faire de ne pas savoir comme je vais ? L'empoté de la famille n'est plus là, donc ils doivent être heureux. Surtout mon père. Je me leva, pris mes vêtements et m'habilla. Je descendis les escaliers et poursuivit ma route vers la salle à manger. Flandres a l'air d'avoir fait grasse matinée, je m'assis et trouve une lettre au bord de la table. Curieuse, je la pris.
~Ms. Arcandia de Pandragon, demeure de Mr. Flandres de Pandragon~
Hein ? La lettre m'est adressée ? Bizzare...
"Dit, Ilda... quand est arrivée cette lettre ?
-Ce matin pourquoi ?
Comme ça merci"
J'ouvris la lettre et là, surprise, une lettre de... mes parents ?! Je la lis à voix basse puisque Flandres c'était levé.

"Arcandia

Ta mère et moi avons décidé de venir te chercher plus tôt que prévu. Le faite de te savoir chez le fils de mon frère m'énerve. Ils ne sont pas apte à s'occuper de toi. Il te faut une éducation stricte. J'ai découvert un livre imbibé d'encre, j'imagine que c'est encore une de tes sottises ? Tu es vraiment une empotée... Je m'occuperais de toi quand tu seras ici. En attendant, je veux que tes bagages soient prêts pour dimanche. Je pense que 5 jours sera suffisant pour toi pour tes préparatifs."

J'étais figée. La colère montait en moi, je fît une boule avec la lettre et je la jeta contre le mur. Je sortis de table en frappant dessus. Je courus dans ma chambre et la ferma à clé. Je m'appuya contre le mur, la queue entre les jambes et les oreilles baissées. Qu'est  ce que j'ai fais pour mériter ça ?! Un père ne doit pas écrire cela ! Des larmes coulèrent sur mes joues :

"Je ... je ne veux pas partir d'ici, chez moi c'est l'enfer..."

Je m'assis par terre, la tête dans les mains. Et si...si je fuguais ? Certes, Flandres va s'inquiéter et mes parents vont hurler...mais... j'en ai marre, marre de cette vie de fille de Duc... j'y réfléchirais...ce soir

La nuit vers 23h:

Je regarde par la fenêtre, les étoiles sont magnifiques... J'avais réfléchis toute la journée à cette fugue, je ne suis pas sortis de ma chambre de la journée. Je pris ma décision et sortis de ma chambre discrètement. Une simple cape sur le dos, je traverse les longs  couloirs et descendis l'énorme escalier. Arrivée devant la porte, je murmura :

"Arcandia, c'est ton choix, ta décision..."

J'ouvris les portes et m'en alla. Il faisait bon, je me dirigea vers la ville. Les ruelles était sombre, je commençais à regretter mon choix, mais... je n'avais jamais remarqué à quel point la ville est belle la nuit. Je m'aventure dans une rue noir. Et je vis seulement deux billes briller me fixant....


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Dim 30 Juil - 11:09
J'avance dans les rues en observant les façades des bâtiments qui m'entourent. Quelques lampadaires sont disposés çà et là le long de la chaussée pavée, et éclairent de leur lumière chaude les vieilles pierres et le bois des maisons et des boutiques. J'évite de regarder dans leur direction, sous peine d'être éblouie. Tous ces éclairages artificiels m'agacent, je préfère de loin me promener sous la seule lumière de la lune. Cependant, la tentation de découvrir une nouvelle ville humaine est trop forte.
L'air est doux, et de petits souffles de vent caressent ma fourrure. Les nuits se raccourcissent ces derniers temps, et les nuages se font rares ; avec eux, mes sorties. Je profite donc pleinement de chaque nuit pour explorer de nouveaux lieux.

Il y a peu de monde dans cette petite ville ce soir. Je croise quelques badauds fort alcoolisés qui sortent d'échoppes bruyantes et malodorantes. L'odeur de l'alcool me pique le nez ; je ne comprends pas pourquoi les humains boivent cette substance aux effluves désagréables qui semble sensiblement transformer leurs comportements et leur faire perdre nombre de leurs capacités physiques et mentales.

Je soupire et décide d'emprunter des rues détournées. Celles-là sont moins éclairées, et j'y vois bien mieux.
C'est alors que je l'aperçois. Une jeune femme, emmitouflée dans une cape, qui avance d'un pas hésitant dans ma direction. Elle n'a pas du tout l'attitude des passants nocturnes que j'ai l'habitude de croiser, et retient mon attention. Je la regarde plus attentivement et... écarquille les yeux : ce sont des oreilles que je vois sur son front ?! Et une queue rousse qui remue derrière elle ?!
Éberluée, je reste un instant immobile. J'ai déjà croisé un hybride, mais il ne me ressemblait pas tellement. Celle-ci a presque les mêmes attributs que moi... Soudain, l'inconnue s'arrête. Son regard s'est posé sur moi. Je lis dans ses yeux un mélange de crainte et de tristesse. Elle semble perdue. J'ai la sensation qu'il faut que je dise quelque chose, mais je suis très mauvaise pour engager la conversation. Je décide de tenter maladroitement une approche.

- Euh... Bonjour ? Je... Je m'appelle Gryffin. Est-ce que tout va bien ?



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Dim 30 Juil - 11:38
Je sursaute, c'était en réalité... Un chat ?

- Euh... Bonjour ? Je... Je m'appelle Gryffin. Est-ce que tout va bien ?

Elle essayait d'engager une conversation avec moi, je lâche un petit soupire. J'ai eu peur que ce sois une personne avec des mauvaises attentions. Aurait-elle vu mes attributs de renard ? Dans le doute, je cachais ma queue rousse sous ma cape.

-"Je.. Bonjour..., Je m'appelle Arcandia. Je suis la cousine du duc d'ici. Je suis perdu...pourriez-vous m'aider  ?"

Je ne connais pas cette personne, mais au fond de moi, j'ai l'impression que je peux avoir une certaine "confiance" envers elle. Je sentis quelques gouttes d'eau descendre sur mon visage, le ciel c'était couvert à une très grande vitesse et il allait pleuvoir. Je ne savais pas où aller, mais je restais là, en face de Gryffin. Elle était comme moi, une hybride. Je me sentais moins seule en sa présence.

-"Je pense qu'il faudrait ce mettre à l'abris...Non ?"

 Je me retournais en direction du manoir en lâchant un soupire. Et je continuais ma route dans les ruelles sombres, avec Gryffin qui marchait à côté de moi. Je me demandais qu'est ce qu'il allait nous arriver...


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Dim 30 Juil - 18:46
L'inconnue soupire. Peut-être que je l'ennuie ; ou est-ce du soulagement ? Je remarque qu'elle tente de camoufler sa queue sous sa cape, et j'essaye de retenir un petit rire. Elle n'est pas très discrète, mais je ne voudrais pas la gêner ou lui faire peur.

-"Je.. Bonjour..., Je m'appelle Arcandia. Je suis la cousine du duc d'ici. Je suis perdue... Pourriez-vous m'aider ?"

Un duc ? Je réfléchis un instant. Je crois qu'un duc est quelqu'un de riche et plutôt haut placé, mais je ne comprends pas tout fait à la hiérarchie des humains. Cette fille est-elle une sorte de princesse ?
Quoiqu'il en soit, je ne pourrai pas vraiment l'aider. Je viens à peine d'arriver dans cette ville, et je ne reste jamais assez longtemps quelque part pour en connaître correctement la géographie. J'ai plutôt l'habitude d'aller là où mes pieds me portent.
Alors que je m'apprête, au risque de la décevoir, à lui répondre, je vois quelques gouttes tomber sur les pavés. Je lève la tête vers le ciel : des nuages se sont amoncelés au-dessus de nous et il commence à pleuvoir.

-"Je pense qu'il faudrait se mettre à l'abri... Non ?"

Je repose mon regard sur elle et hoche la tête : la pluie ne me dérange pas vraiment, mais j'ai envie d'en savoir plus sur elle. Elle fait demi-tour en soupirant à nouveau, et se met à marcher. Elle ne m'invite pas à la suivre, mais je crois qu'elle en a envie, alors je presse le pas pour venir à son niveau. Finalement, elle a l'air de savoir où elle va.
J'aimerais la questionner à propos de ses oreilles et sa queue animales mais, puisqu'elle a essayé de les cacher, j'imagine que cela serait déplacé. Ne souhaitant pas la gêner, je décide d'engager une discussion sur un autre sujet.

- Alors, tu es la cousine d'un duc, c'est ça ? Et, j'imagine que tu n'habites pas dans cette ville, pour t'y être perdue ?

Subitement, la pluie se met à tomber dru. Je cherche des yeux un endroit couvert, et aperçois un passage, une ruelle, traversant un bâtiment et surplombée par un appartement. Là-dessous, nous serons couvertes. Je l'attrape par la manche et lui pointe du doigt l'abri.

- Là-bas nous serons au sec !

Je dois presque crier pour que ma voix couvre le bruit déjà assourdissant de la pluie. Sans attendre sa réponse, je me dirige au pas de course vers le passage protégé.




Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Jeu 3 Aoû - 1:23
Nous étions en train de chercher un endroit pour se mettre à l'abris. Mais, j'avais l'air d'intrigué Gryf, se posait-elle des questions à mon propos ? Savait-elle ce qu'était qu'un "duc" ?

- Alors, tu es la cousine d'un duc, c'est ça ? Et, j'imagine que tu n'habites pas dans cette ville, pour t'y être perdue ?

Quand elle me posa cette question, je ressentis un sentiment bizarre, je ne saurais pas le décrire mais... Je suis censée connaître l'Angleterre, mais je ne connais rien. Pourtant, je viens dans cette partie de l'Angleterre depuis toute petite, mais voilà, je ne connaît même pas les rues.

Oui, je suis la cousine d'un duc. Mais, je vis temporairement ici pour mes études, seulement je ne sors pratiquement jamais."


Je marchait avec Gryffin à côté de moi, d'un coup, il se mit à pleuvoir dru. Et je sentis que Gryffin me tira par la manche vers une ruelle. Après avoir couru, nous sommes enfin à l'abris. Puisque il y avait un grand silence, je lança une conversation

-Je suis hybride, moitié humaine, moitié renard. J'ai hérité de ces attributs de ma mère. Et toi ? Tu es hybride aussi non ?

Je regardais la pluie tomber, je pense à Flandres. Il va sans-doute s'inquiéter pour moi... Je fis un sourire sans raison, au moins, j'ai rencontré Gryffin, qui m'a l'air super gentille. J'étais à la fois triste et heureuse d'être partie, mais... que dira Gryffin quand je lui avouerais que j'ai en faite fugué...


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Jeu 3 Aoû - 20:35
Une fois à l'abri sous la grande arcade, je secoue les manches de ma cape pour en éjecter d'épaisses gouttes d'eau, ainsi que mes oreilles et ma queue, en prenant garde à ne pas éclabousser la jeune fille - Arcandia. Je repose mon regard sur elle. Elle a de grands yeux marron clair, qui lui donnent un air candide.
Elle m'a dit qu'elle ne sortait presque jamais. D'où ? De sa maison ? Cela expliquerait qu'elle ne connaisse pas bien les lieux. Une autre chose me trouble : dans ce cas, que fait-elle ici en pleine nuit ? Peut-être est-elle, comme moi, plus à l'aise la nuit que le jour.
Elle prend la parole, me tirant de mes réflexions.

- Je suis hybride, moitié humaine, moitié renard. J'ai hérité de ces attributs de ma mère. Et toi ? Tu es hybride aussi non ?

Elle parle sans me regarder, les yeux rivés sur le rideau de pluie. Elle esquisse un sourire, mais j'ignore pourquoi. Je n'y réfléchis pas, plus intéressée parce qu'elle m'a dit.
Ainsi, c'est bien une hybride. Je ne puis retenir un sourire : je me sens toujours exaltée lorsque je rencontre un produit de la magie. Cependant, elle m'a dit avoir hérité cela de sa mère. J'ignorais que cela était possible, je pensais que, comme moi et l'homme-corbeau que j'avais croisé quelques temps auparavant, les hybrides naissaient de la magie. Visiblement, je me trompais, et la fille-renarde en face de moi est née comme cela, sans avoir été transformée depuis une autre forme.

- Oui, lui réponds-je, je suis également une hybride. J'étais une sorte de chat avant, mais j'ai été transformée.

Je marque une courte pause, avant de reprendre.

- Et donc... Tu as une famille, c'est ça ? Ta mère est une hybride, comme toi ? C'est elle qui t'as transmis cette magie ?

Les questions s'échappent de ma bouche en cascade. Je suis très curieuse, et meurs d'envie d'en savoir plus sur la vie de cette jeune hybride.



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Mar 8 Aoû - 9:29
Je sentais que Gryffin s'empêchait de me posé des centaines de questions. Mais elle pouvait les poser, lui parler est agréable. Alors dans un large sourire je répondis à sa question:

- Et donc... Tu as une famille, c'est ça ? Ta mère est une hybride, comme toi ? C'est elle qui t'as transmis cette magie ?

J'ai une famille ? Je pense que c'est normal pour tout le monde d'en avoir une...non ? Magie ? Je n'ai aucun pouvoir magique à ma connaissance... Ah ! Elle parle peut être de mes attributs, serais-ce une forme de magie pour elle ? 

-Oui, j'ai une famille, un père infecte mais une mère adorable, c'est bien elle qui m'a transmis cette...magie

Après avoir répondu, je regardais le temps, toujours une pluie abondante. Mais je n'avais plus peur, je décida de retirer ma cape. Je libérais enfin mes attributs. Je tourne sur moi même pour montrer tout ça à Gryffin. Je regarda ensuite Gryffin, moi aussi j'avais envie de lui posé des tonnes de questions.

-Tu as été transformé ? Comment cela ce fait -il ? 

Alors que je secouais mes oreilles, j'entendis des pas derrière moi, on dirait que ça s'approchait de nous. Mais je m'en inquiétait point, c'est sans doute un petit animal.


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Jeu 10 Aoû - 14:03
Ainsi, si j'ai bien compris, la mère d'Arcandia possède, comme sa fille, des oreilles et une queue de renard. Et son père, lui, doit être un humain normal... J'ignorais que cela était possible. Une étrange idée fait surface dans mon esprit : peut-être suis-je moi-même capable de me reproduire ? Et d'avoir un bébé humain croisé chat ?
Je grimace. Cette idée me dérange autant qu'elle m'étonne, et je la relègue pour plus tard dans un coin de ma tête.
Sortant de mes pensées, je me concentre à nouveau sur la jeune hybride, qui a retiré sa cape. Elle fait un tour sur elle-même, sans doute pour me montrer ses parties animales. Je souris en l'observant. Elle a de longues oreilles rousses, et une épaisse queue de la même couleur, à la pointe blanche. Je la trouve vraiment jolie.
Elle repose ses yeux sur moi pour me demander de sa petite voix fluette des détails sur ma transformation.
Je soupire en me préparant à répondre. Repenser à ma lande natale m'est toujours quelque peu douloureux.

- Eh bien... Je vivais dans la lande... Un endroit magique. J'étais un Cat Sidhe, un protecteur de la lande. Un jour... Des hommes ont commencé à s'en prendre à ma terre et ses créatures. Alors, j'ai prié la lande pour qu'elle m'aide à les combattre. C'est ainsi que je suis devenue... Une hybride.

Tandis que je parle, les yeux perdus dans la nuit et la pluie, deux étoiles bleues apparaissent à travers les cordes d'eau, puis une forme floue et fantomatique dessine un grand chat assis, qui me rend mon regard.
Un bruit de pas, se détachant du fracas des gouttes contre les pavés, me sort de mes pensées. L'image disparaît aussi vite qu'elle est apparue. Je tourne la tête et les oreilles vers la provenance du son. Depuis le début de l'averse, j'en ai entendus peu, uniquement la course de quelques passants qui se précipitent à l'abri. Je me demande ce qui peut bien motiver quelqu'un à rester à découvert, à cette heure et par ce temps.
Je me redresse et m'approche de la limite de l'arcade, pour pouvoir apercevoir le nouveau venu. Malgré le rideau de pluie et la lumière jaune des lampadaires, je vois très clair dans la nuit. La silhouette qui s'approche de nous est plutôt grande, avec une carrure masculine, et porte un long manteau noir. Son avant bras placé au-dessus de son front le protège de la pluie, et il avance d'un pas rapide, jetant des regards frénétiques partout autour de lui. Il semble chercher quelque chose.
Son regard se pose alors sur nous, et il s'arrête en écarquillant les yeux. Il me voit d'abord, puis l'hybride renard derrière moi. Il reste sans voix un instant avant de s'exclamer :

" Miss De Pandragon, vous voilà ! "



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Jeu 10 Aoû - 18:40
" Miss De Pandragon, vous voilà ! "

Quelqu'un  m'appelle ? Je me retourne en vitesse, et vis un serviteur des de Pandragon. Ho non, on avais remarqué ma disparition. L'homme en question me fit signe de le suivre. Je regarda Gryffin. Son regard était posé sur moi. J'en suis sûr, elle se pose des questions sur la situation. En effet, je ne lui avais pas dis pourquoi j'étais ici. Je ne lui ai pas dis que j'avais ...fugué. Dans un soupire je lui explique 


-Je suis désolée Gryffin, je ne t'ai pas tout dis... J'ai en faite fugué. Mon père m'a envoyé une lettre, disant qu'il allait venir me cherché plus tôt que prévu... Sauf que, si je retourne chez moi, c'est pour me faire gronder encore et encore ... désolé de ne pas te l'avoir dis..avant..

Des larmes m'arrivèrent aux yeux, je n'avais pas envie  de quitté Gryffin maintenant. Et je n'avais encore moins envie de retourner au manoir, sachant, que j'allais bientôt chez moi.  Je regarde le serviteur, 

-Laisser moi encore une dizaine de minutes s'il vous plait !

Le serviteur acquiesça, il avança un peu plus dans la ruelle. La pluie s'était arrêtée. Je me tourna vers Gryffin, les larmes aux yeux. Je suis tellement navrée envers elle...


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Ven 11 Aoû - 23:17
Arcandia semble reconnaître le nouvel arrivant, et son visage se décompose. Il lui fait signe de l'accompagner, mais elle n'est visiblement pas décidée à le suivre. Elle me rend mon regard, la mine déconfite. Je ressens un pincement au coeur en la voyant si affectée. Un mot me vient à l'esprit : ça doit être cela, la pitié.
Elle s'excuse alors auprès de moi, et je hausse les sourcils. Ce n'est pas la première fois que quelqu'un me demande pardon sans que j'aie la moindre idée de la raison de cet acte. Elle m'explique alors confusément sa fugue et ses raisons, mais je ne suis pas certaine de bien tout saisir. Elle se met à pleurer, et mon malaise augmente. Je n'ai aucune idée de la manière dont je suis censée réagir.
Arcandia, la voix pleine de détresse, demande à l'homme de lui laisser plus de temps. L'intéressé accepte, et nous rejoint sous l'arcade afin de se protéger de la pluie. Il me jette des regards curieux.
L'hybride se tourne vers moi, des larmes plein les yeux. Mes oreilles se rabattent sur le côté. Je suis complètement déconcertée, j'ignore totalement ce que je peux dire ou faire pour améliorer la situation. Je me sens impuissante.
Me râclant la gorge pour reprendre un peu de contenance, je tente maladroitement d'en apprendre plus sur la situation.

- Tu... Tu as fugué ? Ca veut dire que... Tu es partie de chez toi, c'est ça ? Sans prévenir tes parents ? Parce que... tu n'es pas heureuse là-bas, c'est bien ça ?

Je me sens quelque peu ridicule à poser toutes ces questions, mais cela a l'avantage de faire disparaître un peu mon malaise, le remplaçant par des interrogations. Si j'ai bien compris la situation, je ne trouve pas la réaction d'Arcandia logique. Si elle est malheureuse chez elle, pourquoi ne pas simplement le dire à ses parents et s'en aller ? Pourquoi les quitter sans les prévenir et, j'imagine, les effrayer et les peiner ? Ou alors, c'est que quelque chose ou quelqu'un l'en empêche. Je me souviens alors que la jeune fille m'avait signalé, peu avant que l'on s'abrite ici, qu'elle sortait peu de chez elle. Pourquoi ?

- Tu n'as pas le droit de t'en aller de chez toi ? m'enquiers-je.

Je me rappelle de la présence de l'autre homme près de nous. Je ne crois pas qu'il soit son père. Qui est-il, alors ? Quelle autorité a-t-il sur elle pour lui demander de rentrer ? Pourquoi quelqu'un aurait-il le droit de contrôler les allées et venues d'une autre personne ?
Je fronce les sourcils et secoue la tête, tentant de redresser mes oreilles involontairement crispées. Je me sens totalement dépassée par la situation, et je déteste ça. Il me prend l'envie soudaine de courir loin d'ici pour me retrouver seule et au calme, mais le regard de la jeune hybride qui s'accroche à moi est si plein d'émotions que je n'arrive pas à me résoudre à l'abandonner ici. J'ai l'impression qu'il s'est créé en moi une sorte de responsabilité à son égard, et lutter contre ce sentiment me semble vain. Je prends donc sur moi, et essaye de me concentrer pour mieux comprendre ce qu'il se passe autour de moi.



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Sam 19 Aoû - 18:23
Je vis Gryffin, la mine déconcerter. En effet, la situation doit être incompréhensible pour elle. Un homme inconnu me donne l'ordre de le suivre. Personnellement, j'avais l'habitude que l'on me donne certain "ordre". Je me tournais en direction du manoir, et le pointais du doigts.

"J'habite là-bas, vois-tu. Enfin...temporairement. Je ne suis pas de cette partie de l'Angleterre. Je suis ici pour me rapprocher de mes études."

Autant lui décrire en détail la situation. Je ne vais pas la laisser dans l'incompréhension pendant les dernières minutes qu'il me reste avant de repartir.

- Tu... Tu as fugué ? Ca veut dire que... Tu es partie de chez toi, c'est ça ? Sans prévenir tes parents ? Parce que... tu n'es pas heureuse là-bas, c'est bien ça ?

-Ce n'est pas que je ne suis pas heureuse mais... Mon père est un homme méchant hautain et j'en passe. Hélas, il n'a pas cette "sympathie" que devrait avoir un père envers sa fille. Je ne l'ai plus supporté et je suis partie.

-Tu n'as pas le droit de t'en aller de chez toi ?

Je soupirais un coup.

-Non, je n'ai hélas pas le droit. Je suis la fille d'un duc,  une personne haut placer. Et sortir est alors déconseillé.

J'essuyais mes larmes, et regarda le serviteur, Gryffin dois se demander qui est-ce.

-Cette personne est un des serviteurs des de Pandragon, mon cousin à dû l'envoyer pour venir me chercher...

Le serviteur me montra sa montre, je pense qu'il voulais que nous partions. Il commença à faire demi-tour. Je le suivis pas tout de suite, je regardais Gryffin, j'étais tellement navré pour elle... J'esquisse un petit sourir.


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Sam 19 Aoû - 20:53
J'écoute attentivement Arcandia, et mes oreilles se redressent alors que je comprends progressivement sa situation. La vie de famille est quelque chose qui m'est étranger, mais je crois réussir à cerner celle de la jeune hybride. Visiblement, elle essaye d'échapper à son père, qu'elle n'apprécie pas beaucoup. Son père qui est quelqu'un d'important dans la hiérarchie des humains, puisque c'est un duc et qu'il a des serviteurs. Et qui refuse que sa fille sorte – peut-être est-ce dangeureux pour elle ?
Ces réflexions faites, les choses me paraissent un peu plus claires.
Le serviteur fait un signe à la fille-renarde, et se met à avancer dans la direction du grand bâtiment que cette dernière m'a indiqué comme étant son lieu de résidence actuel. Je remarque alors que la pluie a cessé, aussi soudainement qu'elle s'était mise à tomber.
Arcandia me regarde à nouveau, avec un petit sourire désolé. Mon malaise refait surface, léger et diffus. Je ne dois rien à cette jeune fille, mais sa détresse me peine. Et, de toute façon, j'imagine que je n'ai rien à perdre à essayer de l'aider.

- Est-ce que... Je pourrais faire quelque chose pour toi ? demandè-je, hésitante.



Revenir en haut Aller en bas
Arcandia de Pandragon
Le renard de la fable "Le loup et le renard"
avatar
✦ Libre pour RP ? : 1/2 donc moyennement libre

✦ Double-compte : Rose Milléna

Sam 19 Aoû - 21:46
Le serviteur commençais vraiment à s'impatienter. Hélas, je ne pouvais pas le faire attendre plus longtemps.

-Est-ce que... Je pourrais faire quelque chose pour toi ?

Je la regardais avec un grand sourire

- Non, tu ne peux rien faire et c'est comme ça...

J'hésitais un instant puis je proposa:

-Si un jour tu repasse par ici, viens au manoir, je t'accueillerais avec plaisir !

J'avais des doutes, est ce que Gryffin reviendrait me voir ? Mais bon, au moins elle sait qu'elle serait la bienvenue si jamais. Je ramassais ma cape laisser par terre tout ce temps. Je n'avais pas remarqué que la pluie c'était arrêtée. Je me retourna vers Gryffin et lui fît un signe de main. Un simple signe de main... Avec un pincement au cœur je lui dis:

-Ce n'est qu'un au revoir...

Et je commença ma route derrière le serviteur. J'étais triste, triste de laisser Gryffin seule comme ceci, mais heureuse 
de l'avoir rencontré. Deux larmes m'échappèrent. Je m'attendais à avoir quelques réflexions venant de mon cousin. Mais c'est pas grave. Le manoir s'approche. Qu'allait-il m'arrivé dans le futur ?  


Revenir en haut Aller en bas
Gryffin Sidh
Cat Sidhe
avatar
✦ Libre pour RP ? : Non

Sam 19 Aoû - 22:30
L'hybride me sourit. Un instant, alors que ses yeux sont posés sur moi, sa tristesse semble l'avoir quitée.

- Non, tu ne peux rien faire et c'est comme ça... (Elle marque une pause.) Si un jour tu repasses par ici, viens au manoir, je t'accueillerais avec plaisir !

Je souris à mon tour. Arcandia est vraiment touchante. Immobile, je la suis du regard tandis qu'elle ramasse sa cape. Elle se relève ensuite, et pose ses yeux noisette sur les miens. Elle me fait un petit signe de la main. Je ne comprends pas ce geste, ni la parole qu'elle m'adresse ensuite. "Ce n'est qu'un au revoir..."

Elle me tourne le dos, suivant l'homme qui nous a interrompu et la ramène chez elle. Je me surprends à me demander ce que cela fait, d'avoir une famille, un chez soi. Visiblement, c'est contraignant... Pourtant, Arcandia ne semble pas si malheureuse de rentrer, finalement.
Mon regard suit sa queue rousse à la pointe blanche qui se balance de gauche à droite au rythme de ses pas. Je prends le temps d'observer une dernière fois cet être mi-humain, mi-animal, si proche de moi... Et à la vie si différente.

Je m'ébroue, puis m'étire. Je suis restée longtemps sans bouger, et mes muscles me démangent. Je n'ai pas l'habitude de rester immobile pour une autre raison que de dormir. Je sors du couvert de l'arche et lève les yeux vers le ciel étoilé bien qu'encore parsemé de nuages. La nuit a bien avancé, mais le jour est encore loin. Il me reste quelques heures d'obscurité avant de devoir chercher un refuge pour le jour.

Je reprends ma marche dans les rues, cherchant la sortie de la ville. Je suis heureuse d'avoir fait cette rencontre, mais j'ai maintenant envie de retrouver la campagne et son calme ; les forêts, les vastes étendues de prairie...
Le monde des humains est intriguant, mais il est encore loin d'être le mien.


~ RP terminé ~




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: