Event. Juin 7. Don't feed the troll

 :: L'Europe :: Scandinavie :: Grottes aux Trolls Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Dim 6 Aoû - 15:33
Event


Le surnaturel revient toujours au galop

Juin de l'an 7

Sans même vous laisser le temps de glisser un remerciement, Smaug vous a abandonné aux abords de la Grotte aux Trolls. Grotte est un euphémisme pour désigner ces cavernes qui s'imbriquent les unes dans les autres à tel point qu'elles forment un véritable labyrinthe tellurique. Au moins, comparé à la Tanière indienne, vous aurez quelques points de lumière et n'aurez pas la sensation d'être enfermés au sein des entrailles de la Terre. Ce n'est rien de moins qu'une ville qui se dévoile sous vos yeux, une cité troglodyte érigée à même les flancs de montagnes encore plus gigantesque que les trolls eux-mêmes. Autant dire que vous faites tout petits à côté de cette structure.

Soudain le sol vibre sous vos pieds. Un tremblement de terre ? Non, simplement un troll qui marche au loin et dont le poids, phénoménal, produit cette vibration qui semble assez puissante pour vous briser les os. Le troll n'est qu'un amas de pierres et de rocailles où l'herbe et la mousse ont poussé recouvrant les articulations, parsemant sa peau rocheuse. Le terme titan collerait parfaitement à cette figure où on ne perçoit pas même d'yeux. Et pourtant d'un coup sec, vif, le troll se tourne. Il renifle l'air à grandes goulées.

« ÇA SENT L'HUMAIN. »

Sa voix gronde comme une averse drue de rochers qui vous pilonneraient le crâne. Sa rage a interpellé plus d'un confrère qui vient à sa rencontre, leurs longs bras se balançant auprès d'eux tandis qu'ils marchent. Se baissant ils se mettent à scruter les alentours en reniflant comme des chiens de chasse.

« HUMAIN PAS VENIR ICI. DANGEREUX. » grondent-ils tandis que leurs mains balaient le sol à votre recherche.

Précisions

→ N'hésitez pas à agir, broder à partir des réponses de votre partenaire et du post du Maître du Jeu. Vous pouvez simplement lancer des actions et attendre le tour MJ pour voir si vous avez réussi, ou contactez un membre du staff et faire, si besoin, des lancers de dés qu'ils vous indiqueront.

→ Les tours dureront dix jours. Histoire d'avancer pour éviter de s'enliser. Les participants sont Nikolas Klaus et Albrecht Elberhard.

→ Pour toute question c'est par MP ou dans ce sujet
© ASHLING POUR EPICODE




© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Albrecht Elberhard
L'enfant des Habits neufs de l'empereur
avatar
✦ Libre pour RP ? : Dispo!

✦ Double-compte : C. Muffet

Lun 14 Aoû - 3:36
Le trajet avait été long et froid. Très froid. Alors que nous survolions les cieux, j'avais regretté instantanément mon choix de vêtements, très peu approprié pour les hauteurs glacées et la Scandinavie. J'appréhendais quelque peu de retrouver celle-ci. L'avantage de vivre en des terres portées vers la technologie et que tout semble simple. Les machines agissent comme ce que l'on attend d'elles, les animaux se comportent naturellement et une hiérarchie des hommes se maintient perpétuellement. Dans des terres magiques cependant, tout change. Tout ordre préétabli peut se voir changé du jour au lendemain. Il y a quelque chose de primaire, de sauvage telle Smaug dans la magie qui peut en déconcerter plus d'un. Si je veux convaincre mon peuple de l'accepter, il faut aussi que je le fasse face moi-même.

C'est pour cela que dès mon premier pas sur le sol Scandinave, je lance un regard déterminé vers les cavernes, prêt à résoudre le mystère de cette magie fluctuante. Leur immensité est on-ne-peut-plus impressionnante, avec une véritable cité qui se dévoile devant nos yeux et ma détermination flanche rapidement pour devenir de la curiosité. Après tout, je n'ai jamais vu de troll. Je me tourne vers Nikolas pour lui demander ce qu'il pense être la meilleure marche à suivre.

"Par où pensez-vous que nous devrions comm-"

Un bruit soudain, tel un tremblement de terre m'interrompt. Surpris, je tourne la tête dans tous les sens avant d'apercevoir l'origine du tumulte. Une colline est en train de se déplacer. Je remets en question ma santé mentale pendant quelques instants avant de comprendre de quoi il s'agit. Un troll. Qui fonce droit dans notre direction et ramène un attroupement non négligeable. Ses premières paroles me donnent des frissons. C'est exactement le genre de chose que dirait un monstre dans un conte populaire qu'on raconte aux enfants avant de dormir. Je reste en mouvement pour empêcher les trolls de m'attraper quand les mots de ceux-ci attirent mon attention. Dangereux? Les monstres qui veulent vous dévorer vivants évitent généralement de vous avertir du danger. Par curiosité, je m'adresse à eux.

"De quel danger parlez-vous?"

Je continue mes pas latéraux pour esquiver les mains des trolls en attendant leur réponse. Je ne peux pas vraiment savoir quels sont leurs intentions et j'aimerais éviter de les découvrir de l'intérieur d'une marmite. Maintenant qu'ils sont plus près, je suis moins impressionné par eux. Certes, ceux-ci sont toujours monstrueux, mais il y a quelque chose de comique, de ridicule qui m'empêche d'avoir vraiment peur de ces créatures. Peut-être est-l'absence d'yeux ou la mousse qui les recouvrent si bien que certains exhibent des nids d'oiseaux ou peut-être leur langage très simple. Quoiqu'il en soit, leur taille rappelle rapidement que même s'ils ne le voulaient pas, les trolls pourraient être dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Nikolas Klaus
Le Père Noël
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester//Friedrich F. Edelstein//Alexender//Kay//Hanako//Hideo

Mar 15 Aoû - 11:52

Nikolas était étonné que Smaug change d'avis et ait la bonté d’âme de les amener directement jusqu'à la Scandinavie. Nikolas avait sifflé dans son appeau à bison volant un son qui disait « rentre à la maison ». La fée n'allait pas laisser son bison volant dans ce calvaire de chaleur et puis il n'allait pas abandonner tout simplement un animal magique quel qu'il soit.

Il était donc en direction de la Scandinavie. Rien de tel pour la fée qu'un retour aussi rapide à la maison. Du moins si le cœur allait dans ce sens, Nikolas redoutait les contrecoups sur la magie qui était, apparemment, perturbée. Dans un pays comme la Scandinavie où on pouvait respirer la magie à chaque coin de route c'était plutôt inquiétant vu l’état dans lequel il avait été en Inde.

Nikolas avait cru remarquer que le roi d’Allemagne avait froid pendant le trajet. Nikolas lui n'avait aucun problème avec le froid. Il ne le ressentait pas. La fée aurait pu essayer d'enchanter les vêtements de l'homme, mais rater un don du genre sur le dos de Smaug n'était pas vraiment recommandaé.

Une fois arrivé Nikolas avançait plus prudemment que le Kaiser. L'homme ne devait pas vraiment savoir à quoi ressemblaient les trolls. On n'avait pas vraiment à les chercher. On les voyait à des kilomètres. Et quand on parlait du loup...

– J'aurais peut être du vous prévenir, mais on ne cherche pas les trolls c'est eux qui nous trouvent, se montrent à nous quand ils le veulent ou quand on trébuche sur un orteil de troll.

Nikolas qui était resté plus en retrait vit le Kaiser éviter la main géante. Il était épaté par cette performance il devait l'avouer.

– Je crois qu'il parle de vous en parlant de l'humain. Il vous prend peut être comme une menace ?

Nikolas allait essayer de régler cela sans magie. Il pouvait sentir à nouveau les tiraillements à l’intérieur même de son corps et utiliser la magie n'arrangerait pas les choses.

– Nous venons de la part de la grande Smaug. Elle nous a amené non loin d'ici, après que nous ayons pu la soigner de la magie infectée. Elle nous a dit que vous auriez des réponses à nos question si nous venons.

Nikolas fit un signe de la main au Kaiser pour qu'il s'approche de lui. Peut être que si il restait à proximité de la fée les trolls ne pourraient plus sentir l'humain et que cela les calmerait.


Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Mer 16 Aoû - 12:32
Event


Le surnaturel revient toujours au galop

Juin de l'an 7

Les pas chassés de l'humain amusent les trolls comme des enfants qui voient un petit animal esquiver leurs jets de pierres. Leurs rires font tressauter le sol tandis qu'un de leurs pairs tente, vainement, d'attraper cette souris allemande. Néanmoins l'intervention de Nikolas suspend le jeu – pour un temps. Les trolls ouvrent grand leurs esgourdes pour écouter ce qu'on leur dit.

« LE GRAND LÉZARD ? » s'interrogent-ils d'une même voix.

Ce devait être le nom qu'ils donnaient à Smaug. L'un des trolls se pencha auprès des deux humains pour les renifler. Il émit un bruit d’écœurement – ne manquait que la langue tirée pour accompagner son expression.

« MAGIE MAGIE. TROP DE MAGIE. DANGEREUX. » hurla-t-il tout en se prenant la tête entre les mains, tout bonnement apeuré.
« VOUS PAS SAVOIR QUE MAGIE DANGEREUSE ? VOUS PARTIR. AVANT QUE LUI VENIR. »

De la main le troll faisait signe aux deux invités impromptus de déguerpir. Des mains plus grandes que des battoirs qui, d'un seul geste, vous auraient réduits en bouillie. Quelqu'un, soudainement, se tenait sur l'index du troll. Une forme féline, squelettique, sur laquelle on aurait pu compter chaque os et dont le sourire, immense, dévoilait les dents. La forme parla d'une voix roulant les r comme si elle ronronnait.

« Ces trrolls sont d'un ssstupide. Ils ont peurr d'un petit chat. »
« TOI PARTIR. »

Le troll secoua sa main mais le chat avait déjà sauté, preste, atterrissant aux pieds d'Albrecht et de Nikolas. Ignorant pleinement le danger, il se mit à faire sa toilette en feignant d'ignorer superbement les trolls.

« Vous savez que ces grrrands dadais ont, dans leurrr ville, un arrtefact puisssant ? Sssi vous répondez à mes énigmes, je pourrrrais vous dirrre où il est. »
« NON. VOUS PARTIR. PAS ECOUTER CHAT. LUI DANGEREUX. »

Le chat plissa les yeux, son sourire s'étirant jusqu'aux oreilles.


Précisions

→ Le chat qui vous fait face n'est autre que le PNJ Cheshire.

→ Nikolas, par ta nature de fée, tu es sensible à la magie environnante. Tu vas devoir lancer un dé pour voir ton état.
Résultats :
1 à 8 : échec, la magie te monte trop à la tête
9 à 12 : réussite, tu obtiendras des infos supplémentaires par le MJ.

→ N'hésitez pas à agir, broder à partir des réponses de votre partenaire et du post du Maître du Jeu. Vous pouvez simplement lancer des actions et attendre le tour MJ pour voir si vous avez réussi, ou contactez un membre du staff et faire, si besoin, des lancers de dés qu'ils vous indiqueront.

→ Pour toute question c'est par MP ou dans ce sujet
© ASHLING POUR EPICODE




© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Albrecht Elberhard
L'enfant des Habits neufs de l'empereur
avatar
✦ Libre pour RP ? : Dispo!

✦ Double-compte : C. Muffet

Ven 1 Sep - 4:02
Pour une fois, je me félicite de ne pas avoir mon armure. Avec elle, je n'aurais probablement pas pu esquiver si facilement les mains de ces gros badauds qui tentent en vain de m'attraper entre deux rires dignes de séismes. Occupé, je ne réponds pas aux affirmations et aux suppositions de Nikolas et me contente seulement de me mettre à ses côtés quand celui-ci le suggère.

Presque immédiatement, un des trolls le renifle et commence à paniquer en divaguant sur la magie. Il semblerait que même si la magie ne les affecte pas ou peu, celle-ci reste néanmoins des plus effrayantes. Mais tout cela n'est guère que spéculation et alors que je m'apprête à poser une question au troll qui panique, deux choses se produisent. Le troll tente de nous chasser et une autre créature se joint à nous. Un frisson me parcourt en posant le regard sur cette silhouette famélique qui m'évoque la malice et la mort. Et ce n'est pas son sarcasme en direction des trolls qui va me rendre plus confiant. Sa remarque sur l'artéfact que nos grands amis se sont bien gardés de mentionner titille néanmoins mon intérêt. Je ne connais pas ce chat, mais quelque chose me dit qu'il est unique en son genre - peut-être pourrait-il nous apporter des réponses? L'idée de converser avec un être comme lui est loin de me plaire pour autant.

Je me rapproche de la fée et lui murmure à l'oreille :

"Je vais essayer d'interroger les trolls pour en apprendre plus. Essayez si vous le pouvez d'extraire des informations au chat notamment au sujet de l'artéfact. Si vous avez besoin que je vous prête main-forte, n'hésitez pas."

Et sans accorder un regard de plus au félin, je me tourne vers les trolls. Je décide de marcher parmi eux pour tenter de détourner leur attention de Nikolas et de la créature pour qu'il puisse discuter en paix. Sans plus attendre, je les bombarde de questions :

"Pourquoi dites-vous que la magie est dangereuse?"

On peut se le demander lorsqu'on voit que ceux-ci semblent peu atteints par son changement.

"MAGIE TOUT CASSER. FÉE TOUT DÉTRUIRE. NOUS FUIR. MAGIE TROP PUISSANTE AUJOURD’HUI".

Intéressant, ils seraient donc en fuite mais aurait tout de même amené cet artefact avec eux. Celui-ci aurait donc bel et bien de la valeur. Mais en parlant de celui-ci... Mon regard se pose sur le félin.

"Depuis quand le chat est-il là?"

"NOUS PAS SAVOIR POUR CHAT. MAIS LUI DANGEREUX. MAGIE."

Ce n'est pas vraiment d'une grande aide. Il suffit de poser un seul regard sur le chat pour savoir qu'il ne promet rien de bon. Mais peut-être que la boule de fourrure n'est pas le véritable problème?

"Est-ce que quelqu'un hormis lui est venu ici?"

"NON."

Pourquoi Smaug nous a-t-elle amené ici? L'artefact est-il si puissant? Ou même le chat? Je m'imaginais que quelqu'un tirait les ficelles, mais notre problème est peut-être plus simple qu'il n'y parait. Sans un mot, je pénètre dans les cavernes des trolls, jetant un regard rapide sur l'intérieur rustre qui semble malheureusement très banal. Le "regard" insistant des indigènes me fait en sortir, peu enthousiaste à l'idée de les mettre en colère pour deux malheureuses roches. J'espère que Nikolas aura plus de chance dans son enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Nikolas Klaus
Le Père Noël
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester//Friedrich F. Edelstein//Alexender//Kay//Hanako//Hideo

Lun 11 Sep - 20:35

Nikolas avait du mal à comprendre une chose dans le récit des trolls : ils avaient peur de la magie. Cela pouvait être compréhensible avec les bouleversements qu'elle engendrait actuellement, mais avaient-ils peur d'eux-mêmes du coup ? Ils étaient des créatures magiques après tout. Ou étaient-ils légèrement démunis d’intelligence pour en venir à cette réflexion ?

Quant à Nikolas lui se sentait étrangement bien. Il faut croire que l'aventure au sein même de la Scandinavie le rendait plus fort. Peut-être le sang de Scandinave qui coulait dans ses veines. Et comme si une bonne nouvelle ne venait jamais seule, une créature magique venait d’apparaître devant le Kaiser et la fée.

Nikolas était catégorique sur la nature de la créature ; étant lui-même un être de magie il pouvait plus ou moins, avec son expérience dans le domaine, repérer ce genre de choses. Le chat l'intriguait au plus haut point mais les paroles de ce dernier n'arrangeaient en rien les choses. Si les trolls n’étaient pas ce qu'ils étaient Nikolas leur dirait bien de garder le silence qu'il puisse entendre cette mystérieuse créature féline parler. Elle avait l'air, en plus, d’être bien différente des animaux parlants et de savoir des choses intéressantes sur des objets magiques.

Le Kaiser approcha un peu plus de Nikolas qui lui proposa une séparation tactique : lui s'occupait des trolls et Nikolas de la créature féline. Nikolas hocha la tête positivement. Bien que le Kaiser faisait des efforts pour éloigner les trolls de la fée et de la créature magique les voix des trolls étaient telles que Nikolas entendait tout ce qui se disait. Les fée tout détruire ? Nikolas soupira pensant que des fées du coin avaient perdu tout contrôle sur elles-mêmes, ou que les trolls étaient atteints de vision. Car lui était bien là, était une fée et ne détruisait rien, bien au contraire. Nikolas était maintenant face au chat.

– Bonjour monsieur ? Comment je peux t'appeler ?

– Je sssuis le ccchat de Ccchessshire.

– D'accord Chat de Cheshire, peux-tu me dire de quoi les trolls parlent en disant que les fées détruisent tout ?

– Tout sssimplement que ton essspèce les a attaquaié, ne contrôlant plus rien de leur nature même.

Nikolas était bien placé pour comprendre, mais lui n'avait en rien cédé et cela s’était plutôt manifesté comme une perte de conscience et des douleurs internes.

– Donc Chat de Cheshire si je veux en savoir plus je dois répondre à ton énigme c'est cela. Si c'est le seul choix que j'ai, pose ton énigme.

Nikolas n'aimait pas perdre du temps vu la situation. Mais ce chat l'intriguait, le fascinait et surtout Nikolas avait pour le moment retrouvé le contrôle sur lui-même et pouvait rester aussi calme qu'à son habitude.

– Je veux attraper une souris. Mais elle se trouve de l'autre côté de la rivière. Je ne peux pas nager, je n'aime pas l'eau et la rivière est emplie de naïades. Je ne peux pas faire de détours, il y a une cascade de chaque côté. Et près du pont un panneau indique "attention aux trolls." Que puis-je faire ?

Nikolas avait écouté chaque parole du chat et réfléchissait attentivement. Plusieurs réponses lui venaient à l'esprit. Demander aux trolls de le faire passer ? Voler ? Ou flotter sur la pancarte ? Nikolas se décida finalement pour la dernière et la proposa au chat de Cheshire.



Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Jeu 14 Sep - 23:01
Event


Le surnaturel revient toujours au galop

Juin de l'an 7

Le rire du chat résonna, chuintement roulant les r avec la résonance d'une chaîne métallique au sein d'un circuit industriel. Les yeux du félin se plissèrent de contentement non retenu, fines ouvertures où brillaient les mirettes jaunes. Le sol trembla sous le martèlement des pieds des trolls qui virent la magie suinter du corps du félin, s'étendre en un marasme sombre et gluant – cela ressemblait presque à ces matières nauséabondes que recrachaient les grandes usines. Le sourire du chat était un croissant de blancheur étincelante, cisaillant son faciès en deux.

« Mauvaissse rrréponssse. Je ne sssais pas lirrre donc je passe le pont. »

Les trolls s'étaient figés, leurs silhouettes découpant des ombres tordues en des postures presque grotesques. L'un d'eux, soudainement, hurla en proie à des tourments qui demeuraient invisibles aux yeux de ses compères, de l'humain et de la fée.

« Il vous faut donc sssurrrvivrrre à mon jeu. Je me demande bien quels sssont vos peurrrs. »

Seul le sourire du chat continua à demeurer discernable au sein de la purée de poix qui empoissait l'atmosphère et les lieux, fog impénétrable où chacun se retrouva plongé. Le chat venait là de projeter ses illusions et d'y emprisonner chacun des participants. Sous vos yeux se dévoilait un monde qui vous paraissait probablement bien familier, souvenir que vous aviez relégué au fin fond de votre mémoire ou projection de votre esprit d'un avenir que vous espériez, à jamais, intangible.

Vos terreurs prenaient corps sous la baguette du chat du Cheshire dont vous pouvez entendre le rire résonner au loin, comme étouffé. Était-ce la lune qui brillait au-dessus de votre tête ou le sourire d'un félin ? Vous ne saurez dire. La voix du félin se rappela à vous, doucereuse.

« Sssi vous me trrrouvez peut-êtrrre que je vous conduirrrais à ccce que vous cherrrchez. »

Mais pour cela il vous faudra vaincre vos peurs.


Précisions

→ Vous voici dans le monde distordu du chat de Cheshire. Les autres personnages se présentent à vous sous la forme que vous voulez - fantômes sans identité, éléments de votre cauchemar sous un autre visage (genre un troll avec l'apparence de votre belle-mère). Brodez comme vous le souhaitez !

→ Nikolas et Albrecht vous êtes victimes de la magie qu'a déployé le chat de Cheshire. Vous allez devoir lancer un dé pour voir votre état.
Résultats :
1 à 9 : échec, plus le score est bas, plus vos peurs prennent le dessus.
10 à 12 : réussite, plus le score est haut, plus vous avez des chances de résister.

→ N'hésitez pas à agir, broder à partir des réponses de votre partenaire et du post du Maître du Jeu. Vous pouvez simplement lancer des actions et attendre le tour MJ pour voir si vous avez réussi, ou contactez un membre du staff et faire, si besoin, des lancers de dés qu'ils vous indiqueront.

→ Pour toute question c'est par MP ou dans ce sujet
© ASHLING POUR EPICODE




© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Sam 30 Sep - 21:18
Event


Le surnaturel revient toujours au galop

Juin de l'an 7

Et la terreur fut. Pour le Kaiser elle prit les contours d'un futur possible, d'un avenir qu'il espérait ne jamais voir se réaliser. Il était là gisant sur son trône avec la pesanteur de son père, les traits amollis par la graisse, la bouche tordue par un rictus. À ses côtés se tenait la Kaiserinna, les paupières baissées, des hématomes marbrant son visage, chaque parcelle de peau visible. Proie acculée elle bougea, heurta sans le vouloir son époux qui, levant une poigne monumentale, la frappa comme on bat un animal récalcitrant. Les cris et supplications de la Kaiserinna résonnèrent, déchirant l'air.

Les trolls n'échappaient pas au tour du chat de Cheshire. Leurs hurlements rocailleux s'élevaient avec des accents de ténors. Le terme « magie » revenait sans cesse, impitoyable, rythmant la secousse de leurs corps qui tentaient de fuir des visions de monde s'entre-dévorant, de fées belliqueuses, de sorcières laissant exploser leur art.

Au sein de ce maelstrom ne restaient debout, et conscients, que Nikolas et la chat, le second encore invisible aux yeux du premier.


Précisions

→ Avec l'accord des joueurs, le nouveau tour est lancé avec les actions de leurs personnages compris dans le post. Pour éviter de trop s'enliser, les tours dureront dix jours - le prochain tour aura lieu le 10 octobre (avant si tout le monde a posté) Si jamais vous n'avez pas le temps, dites-le on pourra prendre en compte vos actions dans le tour MJ.

→ N'hésitez pas à agir, broder à partir des réponses de votre partenaire et du post du Maître du Jeu. Vous pouvez simplement lancer des actions et attendre le tour MJ pour voir si vous avez réussi, ou contactez un membre du staff et faire, si besoin, des lancers de dés qu'ils vous indiqueront.

→ Pour toute question c'est par MP ou dans ce sujet
©️ ASHLING POUR EPICODE




© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Albrecht Elberhard
L'enfant des Habits neufs de l'empereur
avatar
✦ Libre pour RP ? : Dispo!

✦ Double-compte : C. Muffet

Mer 11 Oct - 2:10
Les cris de Katharina résonnaient dans la salle du trône. Propulsée par la violence du coup, celle-ci avait fini sa course au bas des marches, la tête la première. Là, elle se tenait le visage, prostrée contre le sol. Malgré ses cris et le filet de sang qui coulait de son arcade, les gardes ne bougeaient pas. Ils savaient très bien que le despote aurait tôt fait de leur infliger impunément le même sort mais surtout que le déchirant spectacle n'était pas fini.

Je contemple mes mains. Pendant un bref instant, celles-ci semblent redevenir comme avant et les cris de Katharina se mêlent à d'autres, indistincts. J'écume de rage et de tristesse devant la scène où je ne suis qu'impuissant. Rapidement, cette fausse réalité s'impose à moi de nouveau.

Sortant de son moment d'absence, le souverain terrible se leva avec difficulté. A l'instant même où Albrecht posa le pied sur la première marche, un silence glacial se répandit dans la salle. Tous les gardes s’efforçaient de détourner le regard, devinant ce qui allait arriver, tandis qu'une jeune recrue qui avait déjà assisté à la scène tremblait dans son armure. Dès son troisième pas, le silence avait été rompu par des supplications de la Kaiserinna. Au moment où il passa la dernière marche, celles-ci s'étaient muées en cris terrifiés aux aigus glaçant le sang de l'assistance.


Je dois résister. Me battre contre cette fausse réalité. Je suis incapable de faire du mal à Kat. Je ne ne tomberais jamais dans les abus de mon père. La réalité semble se dissiper un peu pendant un instant, mais je sais que ce n'est que temporaire. Il me faut agir, et vite. D'une poche secrète de mon haut, je sors un objet que j'ai en ma possession depuis un bon moment déjà. Un pantin techno-magique en forme de squelette. Avec dextérité, je remonte sa clé, ne perdant pas une seule seconde alors que déjà l'obscurité recouvre mes yeux. Avant que l'autre réalité ne m'emporte, je souffle à ce qui devrait être son oreille.

"Neutralise le chat par n'importe quel moyen. Je compte sur toi."

J'aimerais l'écraser m- Albrecht reprit ses esprits. D'un coup de talon vicieux, il écrasa le mince espoir de répit de sa femme en même temps que sa main. Sa voix résonna dans la salle - celle d'un homme qui s'est laissé aller mais qui est encore en parfaite possession de ses moyens.

"Tu sais que je n'aime pas les pleureuses. Tu sais que je n'aime pas que tu me touches. Mais tu le fais quand même. Voilà le prix que tu payes pour ton insolence."

D'un pivot du pied, l'homme cruel fit hurler la pauvre Katharina dont l'autre main tentait désespérément de repousser la botte qui la faisait tant souffrir. Malheureusement pour elle, son tourment n'était pas près de s'arrêter. Sans qu'elle ne puisse faire un geste pour l'en empêcher, l'autre botte du despote vint la frapper en pleine tempe, la faisant sombrer dans l'inconscience.


Je lutte. Encore. J'arrive à hurler un mot. Un nom.

"NIKOLAS!"
Revenir en haut Aller en bas
Nikolas Klaus
Le Père Noël
avatar
✦ Libre pour RP ? : Yep

✦ Double-compte : Chester//Friedrich F. Edelstein//Alexender//Kay//Hanako//Hideo

Ven 13 Oct - 19:21

Tout autour de lui se mit à se brouiller. La réponse à l’énigme était fausse. On ne pouvait pas avoir réponse à tout et pour avoir perdu il allait devoir se perdre apparemment. Une scène se mit en place autour de la fée. Comme dans nuage de brume il ne pouvait plus voir ce qu'il y avait à quelques mètres de lui bien qu'il pût entendre.

Une scène on ne peut plus familière se forma autour de lui jusqu'à imiter la chaleur de son orphelinat avec, devant lui, sa défunte femme et sa défunte fille. Nikolas eut le cœur qui se serra dans sa poitrine de façon à ce que même les douleurs que lui infligeaient les bouleversements magiques, ou même les flammes de Smaug, n’étaient rien en comparaison.

L'homme vivait encore dans ce passé tragique du soir de Noël. Mais le vivre avec dans sa tête et le voir se manifester devant ses yeux était tout autre chose. De plus il voyait en cette manifestation comme une profanation de la mémoire de sa femme et de sa fille.

La fée ferma les yeux et adressa un sourire affectueux à cette illusion qu'il balaya d'un revers de la main qui était chargée de magie dissipant ainsi l'illusion. Nikolas avait les nerfs à vif et quand il rouvrit les yeux, la première chose qu'il aperçut était une chose squelettique de techno-magie. Elle tombe bien cette abomination qui souille la terre scandinave.

D'un geste de la main droite, sa main de chair, la fée fit sortir de terre deux racines d'arbre qui s'enroulèrent autour de l'abomination telles des serpents. Et d'un mouvement ferme où ses doigts se plièrent dans la paume de sa main, les racines ressérèrent leurs étreintes jusqu'à l'explosion.

– Je ne laisserais aucune abomination qui comporte de la technique sur le sol scandinave, quelle qu'elle soit.

Nikolas entendit le Kaiser crier son nom. La fée se tourna vers ce dernier lui lançant un regard glacial qui en disait long sur l'intervention de cette horreur qui devait venir du Kaiser. Mais bon seul il ne pourrait peut-être pas convaincre les géants de la nature. Il pouvait même peut-être retourner la situation à son avantage en aidant le Kaiser.

– Oh trolls, écoutez moi et regardez-moi. Je vais vous prouver que ce chat n'est pas si dangereux et que la magie n'est pas que mauvaise. D'abord car elle est en vous et vous permet de vivre, vous créatures magiques imposantes et majestueuses, mais aussi car elle permet de sauver autrui.

Nikolas approcha le Kaiser et prononça le don suivant.

– Vêtements, maintenant et à tout jamais. Quand vous serez portés, toute fausse réalité sera rejetée.

Ce don s'exécuta aussi simplement que tout autre don qu'il donnait depuis des années. Nikolas venait de libérer le Kaiser du mauvais sort du chat magique.

– Voyez comme la magie peut avoir du bon et en chacun de nous. Et si vous le désirez grâce à cette même magie qui est entre mes mains, non qui est en moi, je reviendrais si vous le désirez créer une barrière magique qui rejettera tout chat magique ou non qui voudra pénétrer en ce lieu.

Nikolas était quelque peu mitigé sur ce choix. Priver toute créature féline d'un potentiel abri ou lieu magique à visiter le désolait. Mais si il voulait avancer il devait faire des choix et vu les actions du chat, il n'avait d'autre choix que de se ranger du côté des trolls.

–Mais pour cela vous devez nous aider vous aussi, en nous disant d'où viennent tous ces dérèglements magiques et si vous avez bien un objet qui peut nous aider, nous le confier. Et si vous y tenez tant que cela je vous le ramènerais une fois tout cela fini, vous en avez ma parole.


Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Ven 13 Oct - 20:44
Event


Le surnaturel revient toujours au galop

Juin de l'an 7

L'intervention de Nikolas, son absence de trouble et sa magie qui libéra le Kaiser de l'emprise féline, tout cela conjugué fit hérisser le poil du chat sur son dos qui s'arqua. L'animal feula, vexé dans son amour-propre. Ses illusions se délitèrent, brume qui s'effilocha en libérant des trolls aux paupières clignotantes, à la mine pâteuse. Ils écoutèrent, ouvrant grandes leurs esgourdes, cette fée qui leur proposait de l'aide contre un coup de main. Ils se dandinèrent, un brin hésitants tout de même jusqu'à ce que l'un d'eux, prenant son courage malgré la crainte de la magie féerique qui pouvait lui exploser à la figure, fit entendre sa grosse voix rocailleuse.

« EN SIBERIE. TRES TRES LOIN D'ICI. Y A UNE CREATURE ENCORE PLUS VIEILLE QUE NOUS. C'EST ELLE QUI FAIT TOUT ÇA. »

Les trolls n'en diront pas plus, mais les camarades de l'orateur appuient ses paroles en agitant la tête de haut en bas.

« ON A BIEN OBJET. » avoue le troll orateur avec une moue déconfite, ses prunelles lorgnant du côté du chat qui a refait son apparition, juché sur un promontoire. « MAIS CHAT PAS Y TOUCHER. DANGEREUX. »
« Je me moque de vos jouets ssstupide tas de rocaille. »

Le chat sauta souplement sur le sol, ses omoplates louvoyant tandis qu'il avançait auprès du Kaiser et de Nikolas.

« Vous m'avez eu, fée. Tant pis. Si vous me chasssez d'ici je trouverais amusssement ailleurs. Copinez avec ccces têtes de roche. Moi j'ai mieux à faire. »

Laissant son sourire flotter derrière lui, le chat disparut. Les trolls, hormis celui qui avait pris la parole, étaient entrés dans leurs demeures troglodytes. Ils en ressortirent en tenant quelque chose entre leurs mains en coupe. Pliant leurs genoux imposants en des craquements lugubres, ils déposèrent ce qui semblait être des mains de troll, mais qui se révélèrent être des gants taillés dans la roche.

« GANTS PUISSANTS. » expliqua le troll qui parlait pour tous. « CALMENT MAGIE. STABILISENT. AH EUH POUVEZ PORTER HEIN. ÇA SE MET A TAILLE DU PORTEUR. »

Les trolls avaient apportés plus de deux gants, assez pour le duo mais aussi pour partager avec d'éventuels alliés.

« VOUS PROMETTRE DE REVENIR ? » demanda le troll à Nikolas. « ET NOUS RAMENER GANTS APRES AUSSI. » précisa-t-il, son regard allant du Kaiser à la fée.

Précisions

Le prochain tour aura lieu le 20 octobre (avant si tout le monde a posté) Si jamais vous n'avez pas le temps, dites-le on pourra prendre en compte vos actions dans le tour MJ.

→ N'hésitez pas à agir, broder à partir des réponses de votre partenaire et du post du Maître du Jeu. Vous pouvez simplement lancer des actions et attendre le tour MJ pour voir si vous avez réussi, ou contactez un membre du staff et faire, si besoin, des lancers de dés qu'ils vous indiqueront.

→ Pour toute question c'est par MP ou dans ce sujet
©️ ASHLING POUR EPICODE




© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Albrecht Elberhard
L'enfant des Habits neufs de l'empereur
avatar
✦ Libre pour RP ? : Dispo!

✦ Double-compte : C. Muffet

Aujourd'hui à 12:54
Et soudainement, l'illusion cesse. Je balaye du regard la scène autour de moi - le pantin aurait-il été efficace? Mes yeux se posent sur des débris au sol qui ressemblent de façon suspecte à l’œuvre de technomagie lâchée il y a peu. Pas de doute quant à l'identité de son agresseur : il n'y a qu'une fée ici et elle se tient vraiment près des racines et des morceaux de pantin. Je dois admettre ma surprise. J'avais cru comprendre que Nikolas n'était pas très friand de la technologie en général, mais de là à détruire une créature œuvrant dans le seul but de me protéger... Ma surprise serait mêlée à de la colère si il ne m'avait pas sorti de l'illusion lui-même. Il va falloir que nous ayons une discussion. Mais en attendant, il semblerait que les trolls veulent nous faire part de quelque chose.

Un troll s'avance timidement vers nous - et je suis sûr que Kat l'aurait qualifié de "mignon" s'il n'avait pas ressemblé à un tas grotesque de pierres sales - pour nous donner une information tant attendue. La Sibérie est notre prochaine destination. Je dois avouer par contre que l'idée qu'une seule créature soit à l'origine de tout ça et qu'elle soit plus puissante que Smaug ne me rassure vraiment pas quant à la suite des évènements. Par contre, je ne refuserais certainement pas l'équipement dont nous parle les trolls. Il faut simplement faire déguerpir le chat.

Il semblerait au final que ça ne soit pas nécessaire, puisque celui-ci décide de nous quitter en insultant au passage les trolls. Je me retiens de lui administrer un coup de pied qui l'aurait envoyé jusqu'au Japon et préfère me concentrer sur ce que les trolls ont à nous offrir. Ceux-ci ramènent en effet des gants d'une taille monstrueuse qui "stabilisent" la magie. Alors que je m'apprête à faire une remarque sur le fait que ceux-ci soient trois fois trop grands pour moi - et par là j'entends ma taille réelle et non celle de mes mains - les trolls nous assurent que ceux-ci s'adaptent à la taille du porteur. Sans plus attendre, j'enfile directement une paire et récupère les autres avant de revenir vers Nikolas et de lui en offrir une. Je me permets de répondre aux trolls.

"Ne vous inquiétez pas, je vous ramènerais vos gants, c'est promis."


Puis, je me tourne en direction de Nikolas et décide d'entamer une discussion qui n'a que trop été repoussée.

"Bien, il semblerait que notre destination soit la Sibérie. Avant toute chose, j'aimerais néanmoins discuter de... ça, si vous le voulez bien." Je pointe du doigt la carcasse du pantin. "Pourquoi l'avez vous détruit? J'ai compris que vous ne portiez pas la technologie dans votre coeur, mais de là à détruire le pantin chargé de me protéger du chat, il y a tout de même un grand écart." Tout ceci est dit sans une once d'agressivité ou de reproches de ma part. Après tout, la fée m'a sauvé et nous sommes sur ses terres. "Par ailleurs, disposez-vous d'un moyen de locomotion pour que l'on puisse se rendre en Sibérie? Je doute que Smaug soit d'humeur à nous laisser faire un deuxième tour sur son dos."

Et je doute que je sois d'humeur à faire ledit tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: Scandinavie :: Grottes aux Trolls-
Sauter vers: