Arrête-moi si tu peux ! [PV Mickaëlla Melior]

 :: L'Europe :: Royaume-Uni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Castiel Austen
Le Pillywiggin
avatar
✦ Libre pour RP ? : Complet - 3/3

✦ Double-compte : Pas pour le moment

Dim 11 Fév - 23:37
J’arrache les derniers gémissements à mon violon, je lève l’archet en l’air et je m’incline devant mon public qui applaudit de bon cœur. Les arbres dans mon dos cessent de danser et les gens déposent quelques pièces dans l’étui de mon instrument avant de s’en aller en me saluant. Je les remercie, leur donne un faux sourire et je commence à ranger mes affaires. Je compte les pièces. J’ai gagné un bon butin aujourd’hui, mais ce n’est pas encore assez pour pouvoir soigner la cheville de Zéphyr et je n’ai pas le temps d’attendre, son état empire et cela m’inquiète. Je soupire. Il va falloir passer au plan B. Je me dépêche de ranger mes affaires et je m’en vais.

Je marche tranquillement dans la rue pour ne pas éveiller les soupçons. J’aperçois un peu plus loin un homme bien vêtu, avec une jolie bourse accrochée à sa ceinture. Sûrement un bourgeois. Parfait. J’avance dans sa direction, pas trop vite, il ne faudrait pas qu’on me remarque, et je lui rentre maladroitement dedans.

« Faites donc attention, jeune homme. »

« Veuillez m’excuser Monsieur, je ne regardais pas où j’allais. J’espère que je ne vous ai pas fait mal. »

« Hmm, non. Mais regardez où vous allez la prochaine fois. »

« Oui, Monsieur. Encore désolé. »

Une petite courbette et je reprends ma route, le plus naturellement possible. J’avais raison, la bourse de ce gros balourd est bien lourde. Avec ce que j’ai gagné aujourd’hui et ce petit supplément, je devrais être en mesure de payer des soins décents à mon corbeau. Soulagé, je décide de retourner à l’auberge où mon ami m’attend sûrement. J’ai hâte de lui annoncer que son calvaire va enfin prendre fin. Mais au détour d’une ruelle, voilà qu’on m’interpelle. Je me retourne alors pour apercevoir une jolie demoiselle. Elle a les traits fins et doux, de jolis yeux d’une couleur des plus originales et de longs cheveux blancs. Je remarque une cicatrice sur sa joue droite, mais cela n’est pas choquant. Le plus surprenant, c’est sa tenue. Elle ressemble… à un pirate. C’est plutôt original pour une femme. D’une certaine façon, Cela me rappelle cette petite hybride, Gryffin.

Il semblerait que la demoiselle m’ait vu voler la bourse de ce bourgeois. Me voilà bien. Je n’ai plus qu’à prendre mes jambes à mon cou, je ne devrais pas avoir trop de mal à la semer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: