Partagez | 
 

 [Event 4] [Décembre 03] Hard to find

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Lun 2 Déc - 21:51
Cela faisait plusieurs jours que le Flyin Compass s'était posé en France, en pleine capitale. Sofia trouvait amusant que ce pays qui avait un siècle de retard ne commence tout juste à construire des ports pour accueillir des bateaux volants. Loin d'être ingénieur malgré ses connaissances certaines dans le domaine, le Capitaine de Belmonte était surtout venu ici pour faire affaire. Après tout, quoi de mieux qu'un endroit en construction pour se remplir les poches tout en se révélant utile - voire même indispensable ? Le Compass venait délivrer - entre autre - des matériaux basiques à toute construction, tandis que ses hommes, à terre, trouvaient du boulot comme main d'oeuvre afin de se faire une solde supplémentaire. Sofia n'avait rien contre cela, tant qu'ils ne provoquaient aucun scandale et qu'ils se comportaient en vrais "gentlemen".

Tes anglicismes te perdront, Sof'... se sermonna-t-elle intérieurement. Elle, elle restait à bord, veillant sur le reste de sa marchandise qui devait ensuite gagner Londres. Le problème de chantiers comme ceux-ci, c'était le mouvement incessant de la foule - cette foule qui attirait les pickpockets et autres voleurs en tout genre. L'accès au Flyin' Compass était donc ultra limité, et toujours contrôlé par le capitaine lui-même. Non pas qu'elle ait autre chose à faire, mais son navire était précieux. Elle ne tolèrerait aucun intrus, bien ou mal intentionné... Même si cela ne l'empêchait pas de faire affaire avec certaines personnes qui se présentaient à elle.

Puis il y eut des rumeurs de sabotage sur le chantier, et cela ne lui plut absolument pas. Le Compass, c'était le "bébé" de Sofia, et personne n'y touchait sans en subir les conséquences ! D'humeur maussade, elle obligea ses hommes à faire des rondes en plus de leur travail à côté. De Belmonte n'était pas homme à dormir bien longtemps pour être opérationnel à 100%, et passait énormément de temps à faire de rondes lui aussi. Pourtant, ce matin-là, il fallait avouer qu'il semblait un peu fatigué, et les traits autour de son regard améthyste étaient tirés. Cela ne l'empêcha cependant pas de remplir ses obligations auprès de quelques clients venus chercher leur commande, et de recevoir d'éventuelles nouvelles personnes. Régulièrement, elle devait étouffer un bâillement, jusqu'à ce qu'on lui apporte une tasse de thé - qui trahissait une fois encore ses origines anglaises qu'elle cherchait à cacher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Mer 4 Déc - 19:23
Le réveil de Gepetto avait été rude. Son fidèle coucou l'avait levé à l'heure prévue, mais son "chant" devait être revu. Certes comparé aux coucous allemands son chant était plus puissant, mais il l'était même bien trop. Gepetto se demandait encore pourquoi il avait choisi de mettre une trompette militaire dans la gorge du coucou. Le son était désagréable. Pas étonnant que les soldats soient toujours bougons. Il devrait songer à choisir une autre mélodie de réveil; peut-être un air joué au tambour ?

Mais de toute façon il avait une toute autre invention en tête. Un jouet pour enfants. Un trésor de technologie pour amuser les jeunes humains et les pousser, sait-on jamais, à reproduire une telle oeuvre et à rejoindre les rangs des inventeurs. Propagande sous un air d'amusement.

Pour inventer il faut de l'esprit. Mais pour construire une invention il faut de la matière. Et quoi qu'en dise les philosophes la matière ne naît pas de rien. Avec les attentats qui mettaient à mal la France, Gepetto devait se battre contre l'administration déjà peu compétente. Ce qui expliquait son réveil matinal. L'Italien était bien décidé à obtenir son colis à la première heure, et échapper aux soucis.

C'est donc la tête haute, et suivi par son automate, que l'Italien gravit la planche menant au Flyin Compass. Il fut évidemment stoppé par des membres de l'équipage, postés là pour surveiller les allées et venues.

« Je suis venu chercher ma commande, messieurs. Au nom du Signore Gepetto Barattini. Et j'ose espérer qu'elle est arrivée à bon port et en bon état, sinon gare à vous ! »

Pour se donner de la contenance, Gepetto avait bombé le torse. Mais force était de constater que face aux hommes qui lui faisaient face, il faisait pâle figure avec son allure de crevette. L'Italien baissa rapidement la tête, et se crut bon d'ajouter un faible « S'il vous plait ? ».

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 7 Déc - 21:51
Ah ! La France ! Resplendissant pays dont les vénérables murs étaient parsemés d'avis de recherche concernant le tristement célèbre Selim Elardar, surnommé l'Ankou, reconnaissable à sa cicatrice. Dans ce noble pays, parmi la foule qui buvait des cafés, discutait, commerçait et admirait les avis de recherche tout en rêvant de la somme proposée, avançait une personne vêtue d'un manteau, la capuche relevée, afin de dissimuler une cicatrice en forme de croix qui couvrait son front.

Cette personne, qui avait décidé de sortir de plein jour venait de se rendre compte que cette idée était décidément stupide. Bien que l'identité de l'assassin soit cachée, celui-ci ne passait pas inaperçu. Il est vrai que quelqu'un se baladant en manteau capuche relevée pouvait avoir l'air assez louche. Voyant que les citoyens se retournaient sur son passage, Selim, afin de sembler moins suspect, se mit à siffloter de manière innocente. Alors qu'il continuait à avancer, faisant fi des regards de travers que l'on lui lançait, l'assassin regretta amèrement sa vie vouée à l'échec. Il n'était qu'une carcasse vide que seul les remords remplissait. Mais parmi cette brume obscure emplie de questions amères surgit une fugitive pensée, une impression de désordre ambiant qui régnait en France depuis son arrivée, une sorte de tension. Il avait entendu des rumeurs au sujet d'attentats, mais rien de précis.

Afin d'enlever cette pensée qui parasitait son chagrin et de satisfaire une curiosité naturelle, Selim, qui s'était inconsciemment dirigé vers le port, aperçut quelques marins imposants, qui semblaient discuter avec un homme plus frêle qui était accompagné de ce qui ressemblaient à un enfant, à moins que ce ne fusse un nain. Selim décida de les aborder afin de enfin comprendre ces rumeurs qui le troublaient. Il s'avança donc en prenant soin de baisser suffisamment sa capuche pour cacher sa cicatrice, puis s'adressa au petit groupe, en faisant un sourire (qui ressemblait en réalité plus à un rictus) afin de rassurer ses interlocuteurs.

" Bonjour ! J'ai entendu quelques rumeurs au sujet de certains attentats. Sauriez-vous de quoi il en retourne exactement ? "

Selim se rendait compte qu'il pouvait sembler légèrement étrange, alors, afin de rassurer ses interlocuteurs, il précisa :

" Je ne suis qu'un simple voyageur venant d'arriver en France. "

Il ne se doutait pas qu'il semblait d'autant plus louche. Que penseriez-vous, si vous vous trouviez face d'un individu enveloppé d'un manteau, la capuche relevée, dissimulant ainsi son visage, qui viendrait vous demandez des information tout en grimaçant un sourire et se déclarant ensuite voyageur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Jeu 12 Déc - 22:49

De Belmonte faisait les cent pas le long du bastingage, attentive à tout ce qui pouvait paraître suspect - ou trop banal, justement. Elle revint vers la planche d'accès à la vue d'un client approchant - italien, sans nul doute, elle l'avait entendu de loin. Pourtant, son regard ne quittait pas une silhouette sombre qui évoluait parmi la foule, et qui visiblement se dirigeait aussi vers ici. Sofia prit la parole avant son homme d'équipage :

- Signore Barattini, soyez le bienvenue. Nous allons vous chercher votre commande, ne vous en faites pas ; quant à son état, oseriez-vous douter de nos services de transport ?



Il n'y avait aucune animosité dans sa voix, mais l'égo de Sofia étant ce qu'il est, elle adorait parfois qu'on lui cire les pompes. Elle se tourna à moitié vers l'homme qui attendait ses ordres visiblement, et lui murmura de mémoire le numéro d'une caisse. Il s'empressa de s'en aller, et un autre homme apparut, tombant d'une hauteur certaine - sans doute le vigie. Sofia leva un index vers Gepetto et Selim, qui venait d'arriver, pour leur signifier qu'elle était à eux dans une seconde.

- Hey Cap', ton gars encapuchonné est louche.
- Tu ne m'apprends rien, Oeil d'Etain.
- Je pense qu'il doit être recherché, étant donné comme il cherchait à cacher son visage.
- Trouve-moi plutôt ceux qui pourraient saboter le Compass : on ne chasse pas à terre.



Le fameux Oeil d'Etain, plutôt fin et vêtu d'une longue cape sombre, haussa les épaules, et regagna avec une vitesse et une souplesse incroyables son poste en hauteur, grimpant les barreaux de son échelle à une vitesse impressionnante. Sofia se retourna vers Selim et Gepetto, n'accordant qu'un bref regard au petit automate, et croisa les bras. Son regard était hautain, comme toujours en présence d'étrangers.

- Simple voyageur, hein ? Vous avez entendu beaucoup de choses, en venant simplement d'arriver.



Petit mouvement hautain de menton. Nul doute qu'elle cataloguait déjà Selim comme potentiel fauteur des troubles récents.

- Qui êtes-vous donc, étranger, et pour quelle raison ces... Ah ! Votre commande, Signore Barattini... Je disais donc... Que j'étais curieuse quant aux raisons de votre curiosité vis à vis de ces attentats, étranger, alors que vous ne semblez pas posséder le moindre navire... Signore Barattini, ne craignez-vous pas pour votre androïde, à ce propos ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 14 Déc - 22:57
Que n'était-il né avec une stature digne d'un héros des temps anciens, bourré de muscle et de testostérone ? Même ce capitaine, pourtant frêle et à l'allure d'adolescent imberbe, semblait bien plus viril que lui qui portait la barbe. Gepetto ravala donc ses paroles, étonnant pour un Italien habitué à déclamer de longs discours futiles.

Et déjà qu'il se sentait en mauvaise posture, voilà qu'un inconnu débarquait et posait des questions d'une voix basse et grave. Une voix digne d'un homme qui n'a pas besoin d'hausser le ton pour se faire respecter. L'Italien laissa l'échange s'opérer entre les deux hommes, s'autorisant un sourire seulement lorsqu'il vit sa précieuse caisse venir vers lui.

« Grazie Signore. Quant à mon cher Pinocchio... »

Gepetto tapota la tête de son fils comme s'il le félicitait de quelque chose. Puis l'inventeur croisa lentement les bras. Il allait rabattre son caquet à ce capitaine un peu trop sûr de lui. Il venait de s'infiltrer dans un domaine cher à Gepetto, un domaine que l'inventeur se vantait de connaître mieux que personne.

« Il n'est nullement un androïde ! C'est là une grossière erreur d'interprétation ! Mais, comme vous êtes un novice, je vous pardonne. Sachez cependant faire désormais la différence. Pinocchio est un automate, une créature formée de mécanismes diverses dont la description serait longue et fastidieuse... Alors qu'un androïde est un monstre, une erreur scientifique ! Contrairement à Signore Duca, je ne torture pas les êtres vivants ! »

L'Italien avait accompagné son discours de nombreux mouvements de bras, de mains. Il désignait tour à tour lui-même, sa créature, le capitaine. Son discours achevé, Gepetto eut une toux brève. Avec ça, il avait soif ! Trop parler assèche la gorge. Heureusement il conservait toujours une gourde d'eau sur lui. Ou plutôt dans Pinocchio. Dévoilant une porte dans l'abdomen de l'automate, Gepetto en sortit sa gourde afin de s'abreuver. Essuyant l'eau qui avait coulé sur son menton, il s'adressa au voyageur.

« Que ce cours vous serve aussi ! Si vous voyagez beaucoup, vous devez savoir reconnaître les Androïdes ! Mais ma foi, vous êtes peut-être venu ici sur la demande de la reine. Seriez-vous inventeur ? En ce cas, mon ami, serrons-nous la main ! »

Et Gepetto de tendre la main à Selim, déjà souriant à l'idée de trouver un esprit au même niveau que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Lun 16 Déc - 21:10
Une fois n'est pas coutume, Selim Elardar avait encore commis une boulette. Quelle idée stupide d'aller interroger des personnes en plein jour alors que l'on cherchait à se cacher des forces de l'ordre. Étant habitué aux soupçons qui accompagnaient toujours sa personne, il avait remarqué que les marins n'étaient pas dupe. Il est vrai que le fait que le capitaine s'était éloigné avec un marin pour parler pendant qu'ils fixaient Selim d'un air suspicieux aie un peu aidé à la déduction, mais n'enlevons rien à la grande perspicacité de l'assassin. Mal à l'aise face aux questions du capitaine, celui-ci cherchait désespérément une explication plausible qui lui éviterait de se faire repérer, et par conséquent se faire arrêter et condamner. C'est alors que l'Italien commença un discours s'adressant au capitaine démontrant les différences entre les androïdes et les automates. Puis, croyant que l'assassin était en fait un inventeur, il lui tendit la main.

Selim ne pouvait pas prétendre être un inventeur, car le dénommé Gepetto repérerait tout de suite la supercherie, mais l'assassin avait besoin d'une explication quant à sa curiosité, et l'Italien venait de la lui fournir une excellente. Il sourit et serra la main tendue.

" Je ne puis hélas être un inventeur, je ne suis pas assez talentueux pour ça. Malgré cela, je m'intéresse beaucoup à la science. Je parcours le monde pour assouvir ma soif de connaissance. Quelle joie de rencontrer quelqu'un comme vous, qui, comme je peux le constater face à ce remarquable automate, devez être un inventeur de talent ! C'est pour moi un immense honneur. "

Puis, il se tourna vers le capitaine, prenant un air offusqué.

" Il est normal que je sois curieux et inquiet face à ces attentats, car j'ai entendu dire que les prouesse technologiques en étaient la cible principale, et il serait dommage que de telles merveilles soient détruites. Comme je vous l'ai dit, je ne suis qu'un simple voyageur en quête de savoir. Que pensiez-vous ? Que je n'étais qu'un vulgaire assassin ? "

Oui..un vulgaire assassin, c'est tout ce que Selim était. Ce triste métier était la source principale de sa peine. Pourquoi lui, qui détestait tuer, était obligé d'accomplir cet acte ? Dans un moment d'inattention, l'esprit de Selim sombra un bref instant dans les abimes profondes creusées par son chagrin, mais il dut se ressaisir rapidement. Durant le temps d'inattention de l'assassin, son visage avait pris une expression de tristesse profonde, mais il reprit un air normal. Selim n'aimait pas mentir, mais cet acte s'avérait à présent nécessaire. Il espérait avoir convaincu son entourage, avoir disséminé les doutes dont il était l'objet. Sa curiosité n'étant toujours pas satisfaite, il reprit :

" Mais vous n'avez pas répondu à ma question… Pouvez-vous me donner quelques informations supplémentaire aux sujets des attentats, à moins que vous ne sachiez rien de plus que moi à ce sujet ? "

Posant la main contre son coeur d'un air presque patriotique, l'assassin répliqua :

" Après tout, si même sa Majesté la Reine s'inquiète, c'est que cela doit être grave ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Jeu 26 Déc - 21:26

Oups... Elle ne voulait pas se mettre un client à dos. Sans doute que la tension actuelle avait poussé Sofia à dire une telle bêtise. Evidemment, elle ne se pardonna pas cette bavure, et s'empressa de présenter ses excuses à Gepetto, avec une courbette. Pourtant, sa seule pensée fut la suivante : pouvait-on se fier à une personne qui fabriquait des robots entièrement robotisés ? Sofia acceptait les androïdes, même si elle n'en côtoyait que peu en réalité ; il n'empêchait qu'un androïde était partiellement humain, vivant... Au contraire d'un simple automate, que l'on pouvait sacrifier sans avoir de mort sur la conscience. Le tendance allait-elle s'inverser, et allait-elle se méfier davantage de Gepetto que de Selim ?

... Non, il ne fallait pas exagérer. Tout dans l'attitude de Selim trahissait qu'il cachait quelque chose. Elle finirait bien par trouver quoi. De plus, Sofia avait appris une chose lors de ses voyages et de ses nombreuses rencontres : quand quelqu'un vous demandait "Vous pensiez que je suis quoi ?" et qu'il lançait une proposition au hasard, ce n'était jamais un hasard. C'était un peu comme si, lors des présentations, elle lançait "Je m'appelle Sofia. Et quoi, vous pensez qu'à cause de mon prénom, je suis une femme ?" (Elle avait tellement mal géré sur son nom d'emprunt. Aujourd'hui, elle s'en amusait et prétendait, pour ceux que ça intéressaient, que la personne qui avait enregistré sa naissance avait oublié un -n à la fin de son prénom. Mais sincèrement, aujourd'hui, presque tout le monde savait que Sofia de Belmonte était un homme. Même si ce n'est pas le cas.) Bref, pour des raisons de sécurité, elle garderait un oeil sur Selim. Il ne manquerait plus qu'elle se retrouve avec un assassin qui pensait pouvoir la tuer.

Hey, le monde ne tourne pas autour de ton nombril, Sof'.

- Je n'ai pas beaucoup d'informations. Par ici, les sabotages ont commencé depuis quelques jours seulement. Effectivement, l'on s'en prend principalement à tout ce qui est technologique, comme qui dirait.



Le regard de Sofia se promena sur le quai, et la masse grouillante, trop nombreuse, représentait une menace permanente.

- Je pense qu'il n'y a pas grand chose à craindre. Certains français ont du mal à se dire qu'ils sont en retard sur le reste du monde, et aimeraient qu'on ne le leur fasse pas remarquer... Hélas, il faudra bien qu'ils vivent avec l'air du temps, à un moment. Je pense qu'on n'a a faire qu'à quelques extrémistes qui pourront rapidement être identifiés et mis en prison. Pas de quoi en faire grand cas...



Elle haussa les épaules, comme si elle s'en fichait. Pourtant, son regard coulait régulièrement sur la foule en contrebas, et empêchait à Selim, Gepetto et Pinocchio de monter à bord du Flyin' Compass, leur barrant la route par sa seule présence.
Revenir en haut Aller en bas
Conteur d'histoires
Narrateur
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Ven 27 Déc - 1:47
Ils étaient beaux, ils étaient grands, ils sentaient bon l'eau de Cologne. La moustache au vent, les deux hommes portant l'uniforme de la police vaquaient à leurs occupations. A savoir combattre le crime, offrir des friandises aux orphelins, secourir les demoiselles et les veuves encore fraîches, et profiter de leurs largesses pour se remplir la panse et avoir du bon temps. Une vie riche d'officier de police.

Par souci d'anonymat, et pour préserver leurs réputations, nous les nommerons Dupont et Dupond. Tout comme leurs homonymes ils portaient la moustache et œuvraient main dans la main. Aujourd'hui était une journée fastueuse; une veuve dont ils avaient sauvé le chat les avait gâtés de multiples confiseries (quelle aubaine de tomber sur la boulangère !), ils avaient mis la main sur un pickpocket qui allait leur permettre d'obtenir une belle promotion et ils avaient trouvé dix francs par terre. Quelle belle journée en perspective !

Dupont fut le premier à flairer le soupçon, le danger, l'étranger. On se méfie toujours d'un homme portant une capuche. Tout comme on se méfie des marins. Ils se mélangent si bien avec les pirates. Quelle différence entre les deux, d'ailleurs, ils se ressemblaient tant. Invitant son collègue après lui avoir confié ses soupçons, Dupont se rapprocha du trio qui s'était formé aux abords du Flyin' Compass. Curieux nom d'ailleurs.

— Messieurs, puis-je vous interrompre quelques instants ? J'ai cru entendre que vous parliez des derniers incidents survenus dans notre beau pays. Sachez que si vous possédez une quelconque information, il vous faut les communiquer à la police et...

Dupont fut interrompu par le coup de coude de son collègue. Marmonnant quelque chose d'inaudible sous sa moustache, il montra le petit automate qui se tenait devant Gepetto. Dupont hocha la tête. En effet c'était étrange, intriguant...

— Excusez-moi Monsieur, se lança son collègue Dupond. Cet automate vous appartient-il ? Il correspond à plusieurs déclarations des victimes des attentats.
— L'avez-vous bien déclaré ?
renchérit Dupont. Avec les temps qui courent, je surveillerais votre... machine avec attention. Peut-être est-ce une simple ressemblance...

On sentait le doute dans les propos des policiers. En quoi cet automate pouvait-il être dangereux ? Et quel rapport avait-il avec ces fameux incidents qui perturbaient le pays ?


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Ven 27 Déc - 22:43
Que peut-on répondre devant des flatteries que par un sourire entendu et des remerciements muets ? Gepetto serra vivement la main de cet admirateur qui respectait son travail. Ils étaient si rares les novices appréciant les inventeurs; la concurrence était rude aussi. L'Italien aurait pu donner quelques informations sur les attentats mais le capitaine Belmonte sut résumer la situation mieux qu'il ne l'aurait fait. Il ne put donc qu'acquiescer.

« Je pense aussi que ce ne sont que... comment disent-ils ici ? ... quelques malandrins, des petits blagueurs. Heureusement je n'ai pas à déplorer de pertes de mon côté. Les inventeurs sont très touchés en ce moment. Je croise les doigts pour échapper encore à leurs attaques ! »

Il tenait à ce que ses petites inventions demeurent complètes. Personne n'a idée du temps qu'il faut pour passer de l'état de projet à celui d'invention concrétisée. Des heures de travail et de nombreuses nuits blanches ! Et autant Gepetto aimait son emploi, autant il aimerait ne pas devoir reprendre un travail depuis le début.

Puis Twideldi et Twideldum (ou Dupont et Dupond si vous préférez) débarquèrent avec la légèreté d'un éléphant, accusant sans vergogne son cher fiston. Protecteur Gepetto attira l'automate contre lui, automate qui se contentait d'afficher son sourire peint et d'hocher la tête sous le coup de la secousse opérée par son père.

« Comment osez-vous ? Accuser un enfant ? Et avez-vous des preuves ? Ces témoins, comme vous dites, doivent être simplement jaloux de mon talent ! »

Certain de son innocence, Gepetto lançait un regard hautain sur les policiers. Il était même à deux doigts de demander à avoir droit à un procès dans les règles. Mais peut-être serait-ce allé trop loin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Jeu 2 Jan - 18:33
La situation pourrait être pire. Certes, le capitaine paraissait méfiant, mais l'inventeur, au contraire, semblait non seulement ne pas remarquer la supercherie, mais il avait l'air heureux de voir ce qu'il croyait être un admirateur. Ne vous trompez pas, Selim admirait le travail des inventeurs, ceux qui créent. Mais qui était-il pour vouloir s'approcher d'une telle discipline, lui qui n'était bon qu'à tuer ? Certes, parfois il cédait à la curiosité et allait consulter certains ouvrages scientifiques, mais le fossé entre assassin et inventeur était trop grand.

Comme le capitaine semblait garder un oeil sur Selim, il fallait que celui-ci dissimule soigneusement son identité afin que l'on ne découvre pas la supercherie. Sofia ne semblait pas particulièrement agressif, mais il semblait surtout défensif, bloquant l'accès au bateau. Certes, cette attitude était normale dans ces temps troublés, mais Selim ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle était due à sa présence.

Bref, on lui livra des informations et suite aux deux témoignages l'assassin se mit à penser que ces attentats secouant la France n'étaient pas si graves que ça. À moins que Gepetto et Sofia ne sous-estiment la situation, mais cela semblait improbable. Après tout, n'étaient-ils pas directement concernés, le capitaine pour son bateau volant et l'inventeur pour ses précieuses créations ?

Bon, vous vous en doutiez sûrement, lorsqu'un texte commence par " La situation pourrait être pire ", cela signifie que celle-ci va s'aggraver. Alors que le tueur s'apprêtait à remercier ses informateurs et à s'en aller, deux policiers débarquèrent. Si Selim s'en allait maintenant, il semblerait louche et on l'arrêterait sur-le-champ. Alors il s'apprêta à siffloter pour paraître innocent, mais ce ne fut pas nécessaire car - surprise totale - ce n'était pas l'assassin que l'on soupçonna mais l'automate qui accompagnait Gepetto. Evidemment, l'inventeur prit la défense de l'automate. Après que Gepetto ait plaidé sa cause, Selim songea qu'il devait lui venir en aide, ne serait-ce que pour empêcher qu'un innocent soit arrêté injustement. Il prit la parole et pointa l'automate du doigt.

" Si je puis me permettre, vous ne pensez pas sérieusement qu'une telle merveille puisse être la cause des attentats. Son créateur est quelqu'un de très compétent et jamais cette création détraquerait. "

Mais en fait, Selim avait-il raison de croire en l'innocence de l'automate ? Il ne savait que trop peu de chose au sujet de ces machines. Il se demandait aussi s'il avait bien fait d'intervenir ainsi car il risquait d'attirer l'attention des policiers. S'il était repéré, le tueur devrait s'occuper des policiers, mais cela lui causerait de nombreux remords.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Mar 7 Jan - 22:43
L'arrivée des deux policiers n'inquiéta pas le moins du monde Sofia : ils avaient surement été attirés ici par leur conversation, et non pour fouiller le Compass et y trouver une cargaison pas vraiment déclarée - ou déclarable... Très vite, son impression première fut confirmée, mais la suite se révéla très rapidement intéressante. Ah, ils cherchaient donc bien un automate - aussi connu sous le nom de "bombe sur pattes" ? Intéressant. Deux possibilités : ces prétendus péquenots arriérés avec cent ans de retard n'étaient pas si arriérés que ça, ou bien un savant fou cherchait à éliminer la concurrence.

Sofia poussa même le bouchon plus loin : ces fanatiques arriérés ne respectaient leurs principes de destruction technologique que quand ça les arrangeait, ou bien le savant fou cherchait à avoir le monopole de la technologie en France, ou peut-être même dans le monde. Ah ! Qu'elle était bien, dans le ciel, loin de toutes ces histoires ! En tout cas la réaction de Gepetto lui confirma une chose : l'automate qu'il trimballait avec lui n'était pas un simple jouet, ni une prouesse : l'homme le considérait vraiment comme un enfant. Impossible qu'il fusse coupable, donc : on ne fait pas d'enfants pour les envoyer au casse-pipe, n'est-ce pas ? La réaction de Selim fit cependant réagir Sofia, et elle le contredit aussitôt :

- Je crois que, bien au contraire, il serait judicieux de cacher une bombe, ou tout autre moyen de saboter quoi que ce soit, dans ce genre de pantin. On lui trouve un charme, on ne s'en méfie pas, on le garde dans un coin, et... Arrive ce qui est arrivé. Je ne vous accuse en rien, Signore Gepetto. Vu la réaction que vous avez vis-à-vis de votre automate, il vous est trop précieux pour que vous ne consentiez à l'abimer, lui ou l'un de ses frères, pour ce genre de chose. Vous faites fausse route, messieurs policiers. Vous ne trouverez pas votre coupable ici.



Sofia releva un peu plus le menton, et osa un sourire en coin.

- Et si vous nous disiez ce que vous saviez de ces attentats, et de cet automate que des témoins auraient vu ? Vos témoins sont-ils fiables ? Trois étrangers, réunis par les circonstances, ne seraient-ils pas d'une aide quelconque pour trouver une nouvelle piste de réflexion ?



Sofia était surtout friande d'énigme, pour une fois. Si elle pouvait avoir des informations pour mieux protéger son vaisseau, elle n'allait pas faire la fine bouche ni même envoyer balader tout ce petit monde.
Revenir en haut Aller en bas
Conteur d'histoires
Narrateur
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Jeu 9 Jan - 20:28
Nos deux policiers se lissèrent longuement la moustache. Pouvaient-ils confier des éléments de l'enquête à de parfaits inconnus ? Mais l'aplomb du capitaine et son discernement surent séduire ces deux membres des forces de l'ordre. Tant d'intelligence et de jugeote pourraient les aider à trouver les coupables des attentats. Veillant à ce que personne ne les écoute, les deux hommes se rapprochèrent du trio.

— Ce que nous allons vous confier est secret-défense. Les témoins ne sont autre que des habitants et des inventeurs présents sur les lieux lors de l'attaque. Vous savez, monsieur, ajoutèrent-ils à l'adresse de Gepetto, qu'afin de veiller à ce que les inventeurs puissent mener leurs travaux, la reine a fait construire un important hangar peu éloigné des quais. Or, cet hangar a été attaqué il y a quelques jours.

Une minute de silence s'écoula, comme si les policiers voulaient rendre hommage à cet auguste bâtiment injustement attaqué.

— Une gigantesque explosion a tout détruit à l'intérieur. Nombre de victimes furent à déplorer, et tous les blessés ont été unanimes. Ils ont tous noté la présence de votre automate, et ce quelques minutes avant l'explosion. Cela peut être une simple coïncidence mais...
— Par sécurité,
ajouta Dupont, nous nous devons d'amener votre automate. Afin de vérifier qu'il n'est aucunement incriminé dans cet accident.

Dupont avait posé une main possessive sur l'automate. Déjà il tirait la création vers lui, l'obligeant à quitter la présence réconfortante. Dépourvu de coeur, Pinocchio ne pouvait ni pleurer, dépourvu de voix, il ne pouvait crier. Il suivit le mouvement, incapable de comprendre ce qui se passait, sachant simplement obéir aux ordres qu'on lui donnait.


Codage par Narja pour Never Utopia


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Ven 10 Jan - 16:29
Gepetto était au courant de l'incident qui avait coûté la vie à nombre de ses confrères. Les faits avaient permis aux journaux d'en faire leurs choux gras, mêlant vérité et rumeurs pour attiser la curiosité mal placée des Français. On n'avait pas même eu le temps de faire une minute de silence envers les victimes, tant était pressée la reine de trouver les coupables. On les avait donc enterrés avec le minimum de cérémonie, contacter les familles et reprit son existence. Pour les larmes et les regrets on verrait plus tard.

Ainsi Gepetto avait été un des plus touchés par cet incident. Chance pour lui de privilégier son modeste appartement à ce vaste laboratoire construit spécialement pour lui et ses confrères. Comme quoi avoir des tendances d'ermite avait son avantage.

Sauf qu'un bonheur n'arrive jamais sans un malheur. Voilà qu'on accusait son fils, qu'on l'emmenait au poste de police. Tel le plus ignoble des malfrats ! Tel un ivrogne éructant contre la reine sur la voie publique ! Tel un criminel sans foi ni loi !

Gepetto vit, comme au ralenti, son fils emporté par les policiers. Fils qui ne se retourna nullement, suivant docilement les deux hommes comme s'ils le menaient faire un pique-nique sur les bords de la Seine. Gepetto entendit à peine l'un des policiers lui expliquer qu'il pourra revenir chercher son fils au poste en fin de soirée. On lui prenait son fils !

« Je viendrais te libérer, mon enfant ! Sois sage surtout ! »

On devait le prendre pour un fou à parler ainsi à un simple automate. Il en avait les larmes aux yeux, le pauvre homme. Tentant de les retenir, il ne put pas. Gepetto restait un homme très attaché à ses créations et il imaginait déjà le pire. L'infortuné Selim dut donc accueillir dans ses bras un Italien sanglotant.

« Ils vont me le blesser, le détruire, le pauvre petit ! Ces incapables ne sauront pas le démonter correctement, et encore moins le remonter. Ils vont tout me casser, je vais le retrouver en pièces détachées ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 11 Jan - 17:47
À peine Selim avait exposé son opinion quant à l'innocence de l'automate que le capitaine le contredisait déjà. Malgré sa frustration et l'impression que le monde entier n'avait comme seul objectif que de lui mettre des bâtons dans les roues, Selim résista à la tentation de darder l'importun d'un regard assassin (ce qui correspondait au métier du tueur, après tout). Certes, l'opinion de Sofia était logique, mais quand même, ce n'était pas parce que Selim avait beaucoup de sang sur les mains qu'il fallait toujours le contredire ! C'en était presque insultant. Le capitaine n'avait pas particulièrement l'air d'apprécier Selim alors qu'il ne connaissait même pas son métier. Quoi que... Cela expliquerait bien des choses, comme par exemple sa hâte à le contredire.

Pendant que Selim se plaignait intérieurement (histoire de ne surtout pas changer les bonnes vieilles habitudes), Sofia proposa aux policiers de se délester de quelques informations, ce qu'ils firent après quelques réflexions. Ce que les policiers révélèrent changea radicalement le jugement de Selim quant aux événements récents. Une explosion avait détruit tout un hangar et tué beaucoup d'hommes. Il fallait être audacieux et sans scrupule pour organiser un tel acte.

Puis, drame absolu, les policiers s'en allèrent après avoir saisit l'automate. Certes, ils avaient déclaré qu'ils auraient finit d'inspecter Pinocchio ce soir et que l'inventeur pourrait le récupérer, mais cela n'enlevait rien au dramatique de la situation. L'inventeur déclara alors qu'il irait libérer "son enfant", et à se moment précis, Selim, dans sa grande perspicacité, se rendit compte de la force des liens qui unissaient Gepetto et Pinocchio. L'inventeur se jeta dans les bras de l'assassin, sanglotant. L'Ankou ne put donc que l'accueillir. Et oui, l'assassin savait à quel point une séparation pouvait être douloureuse.

Laura...

Non ! Selim ne devait pas se laisser aller au chagrin, il ne devait pas repenser à elle, pas maintenant, alors que l'on avait besoin de lui. Il écouta ce que l'Italien lui disait entre ses sanglots, essayant de le réconforter de sa présence. Puis Selim prit la parole, redressant Gepetto, lui posant les mains sur les épaules.

" Je suis sur que vous serez capable de réparer votre enfant une fois qu'il sera à nouveau libéré. "

Il laissa planer un bref silence, puis ajouta :

" Et si vous ne voulez absolument pas que votre enfant subisse de tels dommages, il y a toujours un moyen de le récupérer, mais ce ne serait pas très légal... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 25 Jan - 19:10
Les deux policiers n'inspiraient aucune sympathie à Sofia. A croire que même leur intelligence est attardée de cent ans, à ces deux là... Elle n'aimait pas les voir embarquer ainsi le pantin - pantin qui ne protesta pas, évidemment - et n'était pas sûre que tout ceci soit parfaitement légal. Gepetto fondit en larmes dans les bras de Selim, et cette attitude l'agaça un peu plus - tout comme la remarque de Salim à la suite des pleurnicheries du paternel. Elle se pencha vers eux et passa un bras autour de chacune de leurs épaules.

- Messieurs, messieurs, voyons... Ne dites pas n'importe quoi. Et ne nous précipitons pas. Ces policiers ne m'ont pas l'air très futés, mais inutiles de nous les mettre à dos en faisait quelque chose de... d'illégal. Surtout quand nous pouvons agir en toute légalité.



Sofia se redressa et invita d'un geste de la main à descendre pour regagner la terre ferme.

- J'aurai bien encore quelques questions à leur poser... Quant à vous, Signore Gepetto, si ces hommes devaient démonter votre automate, ils le feront sous votre supervision afin de ne rien endommager. Et quant à vous... Puisque vous êtes du genre observateur, je suis sure que vous pourrez observer - avec vos mains - pendant que je les questionne. Ca vous dit, un plan tout en finesse et en légalité ?



Au fur et à mesure qu'elle parlait, Sofia les faisait avancer, dans le sillage des deux policiers français. Ils étaient tous trois à une distance respectable des deux représentants de l'ordre. Elle ne les quittait pas de son regard améthyste, et finit par retirer ses bras des épaules des deux hommes, ré-adoptant sa démarche rigide, le dos droit, l'allure fière, et cet insolent sourire aux coins des lèvres. Profitant d'un tournant, Sofia regarda vers le Compass, et fut satisfaite de voir qu'André, son second, avait déjà pris sa place pour surveiller tout ce qui pouvait se passer et empêcher toute intrusion à bord.

Ah ! Ca allait être une avancée dans cette histoire. Avec un peu de chance, elle pourrait empêcher quoique ce soit d'arriver à son précieux Compass. Hey, il ne fallait pas oublier qu'elle n'était pas là pour sauver un pantin, mais bien pour faire en sorte que son bâtiment ne soit pas la cible d'un dérangé mental !
Revenir en haut Aller en bas
Conteur d'histoires
Narrateur
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Dim 26 Jan - 21:20
Depuis le début, une autre personne avait assisté à l'arrestation de l'automate. Mais comme l'exigeait sa profession, l'homme s'était montré discret, attendant son heure. La mine des personnes composant le trio semblait promettre bien des richesses. Le mieux aurait été de s'infiltrer dans le navire mais le voleur ne se sentait pas apte à affronter tout un équipage. Il attendrait que les marins aillent se soûler à la taverne la plus proche.

Quand le capitaine décida de quitter le navire, le voleur se frotta les mains. Voilà qu'ils se jetaient dans ses bras, prêts à se faire dépouiller. Masquant un rire mesquin, l'homme rabattit sa capuche de toile sur son visage. Autant demeurer incognito.

S'approcher du trio fut un jeu d'enfant. Les délester de leurs bourses fut aussi rapide qu'indolore. Rebroussant chemin, le voleur se voyait déjà s'offrir un repas copieux, ou autre petit plaisir souvent cher. Malheureusement pour lui, il heurta un enfant. Un garçonnet de dix ans qui le fixait d'un oeil fixe, un doigt coincé dans sa narine. Doigt qu'il tendit vers le voleur.

— M'sieur tu serais pas voleur ? Hé messieurs, continua-t-il en appelant le trio, le gars là il vous a pris vot'argent !

Pestant contre ce garnement à qui il avait rien demandé, le voleur ne jeta aucun coup d'oeil en arrière et courut. Avec un peu de chance il sèmerait ses victimes dans les rues de la ville.


Codage par Narja pour Never Utopia


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Lun 27 Jan - 15:36
Un moyen pas très légal ? Gepetto releva un regard ahuri sur Selim, sur cet homme qui venait de recueillir ses larmes et de lui prodiguer des mots réconfortants. Voulait-il mener l'inventeur dans un acte criminel ? Certes Gepetto serait prêt à tout pour retrouver son Pinocchio, mais agir ainsi n'allait-il pas intriguer la police, et surtout faire de lui le nouveau criminel recherché ?

Mais la voix de la raison retentit. Béni soit le capitaine Belmonte. Gepetto l'aurait même enlacé, mais pensant que ce geste serait mal compris, il préféra se retenir.

« Vous avez raison capitaine. Et je suis prêt à vous suivre dans cette entreprise ! »

Se doutant bien que parler fort pouvait nuire à leur filature, Gepetto demeura par la suite bouche cousue. Marchant aux côtés du capitaine, l'Italien tâcha d'adopter une attitude détendue et ne pas trop fixer son regard sur Pinocchio. Qui sait si, sentant un regard insistant, l'automate n'allait pas se retourner et courir vers lui dans un grand concert de métal, ruinant ainsi tout leur projet ?

— Hé messieurs ! Le gars là il vous a pris vot'argent !

Gepetto se retourna vers la voix qui venait de les interpeller. Un garçon mal habillé, un petit mendiant à la sauvette, tendait son doigt crasseux en direction d'un homme qui filait ventre à terre. Gepetto tâta sa ceinture, et découvrit que la bourse qu'y était attachée n'était plus là.

On l'avait volé. Dépouillé.

« Au... au voleur ! Re-Revenez ! », lança-t-il au voleur comme si celui-ci allait, dans un élan de lucidité, stopper sa course et obéir à sa victime.

Mais évidemment le voleur ne revint pas et Gepetto se lança à sa poursuite, espérant que le capitaine et Selim l'aideraient.

Les rues menant au port étaient des plus tortueuses, et l'Italien songea que le voleur avait du prendre les ruelles les plus complexes pour les perdre. Appuyant son béret d'une main pour ne pas le perdre, l'Italien courait du mieux qu'il pouvait, évitant les passants.

« Mais... mais revenez, bon sang ! Ce ne sont... que... de vulgaires pièces ! »

Et lui il en avait besoin de cet argent pour vivre. Que ce voleur aille voler des personnes plus riches !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Mer 29 Jan - 18:03
Si Selim avait songé à un plan d'une légalité douteuse, c'était parce qu'il n'avait pas d'autre plan en tête. Evidemment, le fait d'avoir énoncé son idée lui avait valu un regard ahuri de la part de l'inventeur. Heureusement, le capitaine semblait avoir un projet plus légal. Du moins, c'est ce qu'il déclara après s'être penché sur eux et sur leur problème. Puis, les faisant avancer dans la même direction que celle que les gendarmes avaient empruntés, Sofia détailla son plan. Plan qui semblait par ailleurs plaire à l'inventeur. Selim était prêt à suivre ce plan, même s'il savait qu'en s'approchant des gendarmes, il se jetait dans la gueule du loup. Après tout, comment être rassuré lorsque son nom était bien connu des autorités et que la seul chose qui préservait son anonymat et par conséquent sa vie n'était qu'un bout de tissu faisant office de capuche ? Faisant fi de ces pensées, et pour répondre à la capitaine, l'Ankou déclara :
" Je préfère en effet éviter d'avoir à faire des choses illégales. Je suis prêt à suivre votre plan, capitaine. "
Et oui... Ce n'est pas parce que Selim avait déjà touché le fond qu'il devait forcément opter pour une solution illégale. Il aurait préféré ne pas avoir à tuer, mais comment trouvé un métier légal alors que l'on était recherché partout pour meurtre ? D'un côté, de qui était-ce la faute ? Selim ne pouvait s'en prendre qu'à lui et au Destin. Pourquoi avait-il tant tué ? Bref, alors que l'assassin était plongé dans ses réflexions douloureuses et ses regrets amers, un appel l'avait interrompu.
" Hé messieurs ! Le gars là il vous a pris vot'argent ! "
Selim se tâta. Sa bourse manquait : il était tellement plongé dans ses pensées qu'il n'avait pas remarqué que l'on la lui avait dérobée. Si cela ne tenait qu'à lui, il aurait laissé le voleur s'enfuir car il n'avait pas besoin de cet argent : il avait un contrat juteux prévu pour ce soir. Mais la panique de Gepetto lui rappela qu'il n'était pas seul et que ses compagnons auraient probablement plus besoin de cet argent que lui. Alors il s'élança, suivant le voleur du regard et de son pas, et vit ce dernier s'enfoncer dans les ruelles tortueuses. Manque de bol pour lui, Selim connaissait très bien ces chemins à force de les emprunter pour échapper à la police. Tout en s'engouffrant à son tour dans les ruelles, il remarqua du gravier en suffisance. Selon la volonté de Selim, qui s'était à présent arrêté pour se concentrer, le gravier bloqua toutes les issues possible. Le voleur était pris comme un rat, car la seule issue restante était occupée par l'assassin, et celui-ci n'était pas prêt à laisser filer le coupable.
Tout en s'avançant, il sortit sa dague et déclara :
" Je préférerais ne pas avoir à m'en servir, alors rends-nous l'argent. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Ven 31 Jan - 22:21
Bon, au moins, le plan de Sofia fut approuvé, et évidemment, elle en ressentit une certaine fierté. Et puis, une fois au commissariat, il y aurait moyen de grappiller quelques informations supplémentaires, sans aucun doute - quitte à faire appel aux "aptitudes illégales" de Selim pour mettre la main sur des documents qui ne seraient sûrement pas relayés par la presse. Sofia élaborait déjà une stratégie quand quelqu'un cria derrière eux. On les avait volé ? Sans qu'elle ne s'en rende compte ?

Elle regarda à sa hanche, près du baudrier de son épée, et constata la place vide là où elle gardait normalement quelques piécettes, juste au cas où. Bah, qu'importait ! Ce n'était rien, il fallait suivre le plan. Il fallait...

Gepetto se précipita à la poursuite du voleur, sitôt que le garçonnet l'eut dénoncé, et Selim se mit à courir à son tour. Sofia serra les dents, regarda vers les deux policiers qui s'éloignaient - et se semblaient même pas avoir entendu le "Oh voleur !" qui avait été crié pourtant pas très loin. Sofia voulait protéger son navire et ses intérêt, pas s'en prendre à un vulgaire voleur à la tire ! Pourtant, elle se précipita à la suite de Selim, mais finit par dévier pour faire un arc de cercle, après avoir supposé le chemin emprunté par le voleur. Manoeuvre assez délicate, étant donné qu'elle ne connaissait pas vraiment le coin... Enervée par son impuissance, elle vit Gepetto arriver à l'autre bout d'une rue, et le rejoignit :

- Vous avez vu par où il est parti ? Et Selim ? Où est-il ?



Sofia regarda autour d'elle, histoire d'avoir un schéma grossier des rues qui les entouraient. Comme Gepetto ne savait ni où était le voleur, ni où était passé Selim, elle lui proposa de retourner vers la place où ils avaient été séparés, en prenant un chemin qui leur permettrait malgré tout d'avoir une bonne vue générale et ainsi, peut-être de retrouver leur compagnon...

Et effectivement, après une énième intersection, Gepetto et Sofia passèrent devant la ruelle en cul de sac, sans voir Selim. Puis, Sofia fit quelques pas en arrières en se rendant compte de son erreur.

- Ah. Vous voilà, avec notre voleur. Excellent travail. Puis-je vous aider, Messire ?



Et sans vraiment attendre de réponse, Sofia dégaina son pistolet et tira dans la jambe du voleur, au niveau du tibia. Elle ne semblait même pas avoir visé. De Belmonte fut malgré tout surprise par l'écho assourdissant du coup de feu - elle était en général dans les airs quand elle tirait, par entourée de murs.

- On l'amène au commissariat ? ... J'espère que l'un de vous sait où il se trouve... Je ne suis pas à terre depuis assez longtemps pour savoir ce genre de chose...

Revenir en haut Aller en bas
Conteur d'histoires
Narrateur
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 1 Fév - 16:49


Mais ce n'était absolument pas prévu que ça se passe ainsi ! Viktor grogna sous sa capuche, frustré de se voir aussi aisément rattraper; Que soient maudits les gens ayant été dotés par les fées ! Le voleur dut faire face à un homme armé; et il avait bien peur que celui-ci sache s'en servir.

Et comme le destin avait décidé d'être une garce, voilà qu'il se prenait une balle dans la jambe. Le voleur tomba à la renverse, sa capuche dévoilant son visage de premier de la classe. Viktor ne supportait pas son apparence; comment passer pour un voleur quand vous portiez des lunettes rondes qui vous donnaient l'apparence d'un gentil gars ? C'est un regard sombre qu'il darda sur le trio. La menace du capitaine lui délia rapidement la langue.

— Pas besoin d'alerter les autorités ! Je vous le rend votre argent, da da... (Viktor fouilla sous sa cape et jeta les bourses aux pieds de leurs propriétaires) Voilà, on peut s'arranger !

Viktor eut un haussement d'épaules. De toute façon il savait où gagner son pain aujourd'hui.

— De toute façon je gagne mieux ma vie auprès des inventeurs. Surtout grâce au petit là... Pino... Oh. (Il écarquilla les yeux en regardant Gepetto) Z'êtes pas le père du petit ? Mais si l'automate-là... Celui qui vient ficher le bazar chez les inventeurs... Il m'aide pas mal dans mes vols...

Avoir la langue trop pendue allait sûrement jouer contre Viktor.


Codage par Narja pour Never Utopia


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Dim 2 Fév - 21:31
Gepetto n'était pas un homme violent. Enfin, si. Il le montrait pas, tout simplement, et il savait bien que se laisser emporter par ses émotions pouvaient lui nuire. Il avait perdu sa femme et son fils à cause de sa susceptibilité. Mais là l'inconnu sous-entendait de curieuses choses sur son Pinocchio, il en était certain. Et il ne pouvait laisser cela impuni.

Gepetto attrapa l'homme par le col, le secouant comme un prunier. Si fort qu'on avait l'impression que l'inventeur allait finir par cogner le voleur contre un mur.

« Comment oses-tu ? Pinocchio n'est pas un bandit, je l'ai éduqué pour qu'il soit un garçon serviable ! »

L'inventeur finit par relâcher sa prise, les mains tremblantes. S'il ne se contrôlait pas, il allait devenir vraiment violent. Il pointa un doigt accusateur sur le voleur qui reprenait son souffle.

« Tu te caches derrière un innocent pour commettre tes larcins. Tu es peut-être toi-même responsable des attentats ! »

La colère rendait le visage de Gepetto rouge. L'homme sentait son corps s'embraser, comme habité par le feu. Tremblant, les nefs à vif, il finit par reculer jusqu'à ce que son dos heurte un des murs fabriqués par Selim. Il semblait incapable de reprendre son calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Selim Elardar
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Mar 4 Fév - 22:48
Suspense insoutenable dans cette ruelle sombre, bloquée d'un côté par du gravier, et de l'autre par un homme encapuchonné qui tenait fermement une dague. Selim, car c'était bien lui, fixait le voleur pris au piège, tout en se demandant quand celui-ci allait enfin lui rendre l'argent, quand soudain il entendit des bruits de pas. Était-ce la police ? Si c'était le cas, l'assassin serait en situation délicate. Une voix résonna.

" Ah. Vous voilà, avec notre voleur. Excellent travail. Puis-je vous aider, Messire ? "

Ouf... Ce n'était pas la police mais Sofia qui était arrivé, suivi de Gepetto. Alors que Selim, ému par la félicitations pour son arrestation, remerciait le capitaine, un coup de feu retentit et le voleur tomba. Une balle s'était douloureusement logée dans le tibia du voleur dont la capuche s'était relevé suite au choc révélant ainsi le visage du gredin. Voyant ceci, Selim prit soin de vérifier que sa capuche cachait toujours son visage, plus particulièrement sa cicatrice.

" On l'amène au commissariat ? ... J'espère que l'un de vous sait où il se trouve... Je ne suis pas à terre depuis assez longtemps pour savoir ce genre de chose... "

Sofia interrompit les vérifications tout en posant une question dont la réponse était pourtant évidente pour l'assassin (après tout, comment ne pas connaître la position géographique d'un lieu qu'on évite à tout prix ?). Alors que Selim allait indiquer la direction à prendre pour aller au commissariat, il se fit interrompre par le voleur qui, paniqué, avait jeté les bourses au sol tout en assurant qu'il ne fallait pas alerter la police. Puis, pendant que l'Ankou récupérait son argent, le dénommé Viktor continua à parler, puis fit une révélation troublante. Encore une fois, on disait que Pinocchio était cause des attentats. Le doute aurait pu s'insinuer en Selim si Gepetto n'avait pas réagit vivement, secouant violemment le pauvre voleur, et s''il n'avait pas plaidé avec virulence l'innocence de Pinocchio. Puis une fois le voleur relâché, l'inventeur l'accusa :

" Tu te caches derrière un innocent pour commettre tes larcins. Tu es peut-être toi-même responsable des attentats ! "


Il fallait profiter du fait que Viktor soit étourdi. Par conséquent, Selim s'approcha et fixa le voleur.

" Il semblerait que tu saches des choses au sujet des attentats... Pour compenser le fait que tu nous aies volé, insulté l'oeuvre d'un inventeur et fait perdre du temps, tu pourrais nous dire ce que tu sais... "

Puis, sentant qu'il était peut-être nécessaire d'intimider un peux le gredin, l'Ankou approcha la lame de sa dague du visage binoclard.

" Tu t'es déjà pris une balle dans la jambe et tu t'es fait secouer violemment. Si cela ne te suffit pas, je peux te montrer que je sais me servir des dagues. Qu'en dis-tu ? "

Selim avait hâte d'entendre la réponse. Décidément, il semblerait que le voleur sache des choses intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sofia de Belmonte
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Sam 8 Fév - 23:07

Sofia rechargea tranquillement son pistolet, prête à le réarmer s'il le fallait - quoique la détonation avait du surprendre les gens alentours, et que ça finirait par attirer des indésirables. Il faudrait sans doute bouger, rapidement. Quelle idiote elle avait été sur ce coup là... Elle décida donc de ranger son pistolet, gardant ostensiblement la main sur la garde de son épée, comme un avertissement. Elle décida d'écouter, plutôt que d'intervenir dans l'immédiat. Sofia gardait un oeil sur les mouvements de la foule, juste au cas où.

L'homme voulait visiblement vivre, et craignait d'être remis aux autorités. Voilà qui était intéressant : même si ce n'était que sur le territoire aérien, Sofia avait l'autorité nécessaire pour procéder à une arrestation, et pourrait en jouer. En tout cas, Sofia imaginait que le Viktor ici présent n'était pas responsable des attentats. Ce n'était qu'un simple voleur à la tire, qui se faisait de l'argent où il pouvait. Et il devait se servir du petit Pinocchio pour des crimes mineurs... Mais quel rapport entre ces deux affaires ?

Sofia s'approcha de Viktor avec un sourire inquiétant sur son visage impassible.

- J'ai trois question pour toi. La première : qu'est-ce que vous faites pour les inventeurs ? Comment utilisez-vous Pinocchio pour vos vols - et que volez-vous ?



Elle pensait que ça l'aiderait sans doute à y voir plus clair. Le sourire de Sofia s'agrandit légèrement quand elle désigna d'un léger mouvement de tête la jambe de Viktor : le bout du pied botté de la capitaine était levé, prêt à s'écraser sur la blessure du voleur. Et elle crut bon d'ajouter :

- Au fait, je ne fais peut-être pas partie des forces de l'ordre, mais je pense que votre crainte d'être rendu aux forces de l'ordre trahi que vous êtes un homme recherché. Qui dit homme recherché dit prime et... Oh, c'est mon boulot, d'échanger des criminels contre de l'argent.



Sofia espéra que cette dernière phrase ne ferait pas peur à ses compagnons d'infortune. Les chasseurs de prime n'étaient jamais vus d'un bon oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Conteur d'histoires
Narrateur
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Dim 9 Fév - 21:29


Et zut. Pourquoi il ne s'était pas contenté de détrousser les grands-mères ? Alors qu'il rêvait juste d'un petit larcin, il se retrouvait encerclé par trois hommes, chacun violent à sa manière.Avec un chasseur de têtes dans le lot.

Comme quoi le crime ne paye pas toujours.

— Da, da... Je vais vous répondre.

Viktor gardait tout de même le regard fixé sur le pied du chasseur de primes. Il n'avait pas envie que sa blessure ravive. Déjà qu'il allait sûrement boiter pendant des semaines !

— Je fais rien pour les inventeurs. Disons simplement que... je profite de la situation.

Le voleur se passa la langue sur les lèvres, cherchant ses mots.

— Vous voyez avec tout ce bazar personne ne fait attention à ce qui se passe autour de lui. Une alerte et tout le monde s'enfuit, ça laisse le champ libre pour... les voler.

Relevant les yeux, Viktor posa son regard sur l'inventeur.

— J'utilise pas votre p'tit. C'est lui qui agit. Je l'ai vu fouiller dans les locaux, bidouiller des trucs. Genre il jette des plans dans le feu, il enlève des roues dentées, il détériore les inventions, quoi. Comme un gamin qui aime faire des farces. Et moi, bah, je suis pas son père. Je peux rien lui dire. Mais parfois je vois qu'il trouve des trucs sympas, alors je lui demande de me les passer, ce qu'il fait.

Se rappelant de la présence du capitaine, et de la dernière question, Viktor continua d'un ton plus rapide. De peur que Sofia mette sa menace à exécution.

— Et je vole rien de très important. Les pièces qui trainent dans le coin. Des plans que Pinocchio veut bien me passer, que je peux revendre à d'autres inventeurs.


Codage par Narja pour Never Utopia


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Gepetto Barattini
avatar

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   Mer 12 Fév - 13:49
Chaque confession du voleur affaissait peu à peu les épaules de Gepetto. Il ne voulait pas y croire. Avait-on touché à son automate, modifié ses composants pour lui donner un caractère autre que celui qu'il avait soigneusement créé ? Ou était-ce le destin, dieu fâcheux et trompeur, qui avait décidé que Pinocchio devait ressembler à son homonyme humain ?

Gepetto ne voulait pas croire ce que disait le voleur. Il devait en avoir la preuve. Prendre Pinocchio sur le fait était impossible vu qu'il avait été capturé. Mais il y avait une autre solution.

Gepetto se plaça aux côtés du voleur, l'agrippant par sa capuche jusqu'à pouvoir sentir la masse de cheveux sur le tissu, tirant dessus sans ménagement.

Oui c'était de la violence gratuite et ça ne le gênait pas.

« Je ne croirais que lorsque j'aurais des preuves. Mène nous dans ton trou, là où tu caches tout ton butin. Il doit bien te rester un ou deux plans dans tes fonds de tiroir, hein ? »

Relâchant sa prise, Gepetto regarda ses deux comparses. Leurs forces sauraient compenser sa faiblesse physique.

« Qu'en pensez-vous ? Nous trouverons sûrement de belles preuves là-bas et de quoi innocenter mon fils. »

Oui Gepetto croyait encore en l'innocence de son automate.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event 4] [Décembre 03] Hard to find   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event 4] [Décembre 03] Hard to find

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: L'Europe :: France-


saigoseizon Cabaret du Lost Paradise bouton partenariat