Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Sam 28 Mai - 19:08


Numéro 9 • Janvier - Février 06

Brèves : les grands faits



Janvier 06. Durant quatre jours, au sein de Paris, contrées du monde et inventeurs de tout horizon exposent leurs dernières innovations. On peut déjà citer le Luxembourg-Bergïe et la Fédération américaine avec leur projet commun de ligne transatlantique. Exposition universelle

Février 06.

Sur les terres de l'Iowa, gouverneur de la Fédération américaine et impératrice austro-hongroise se rencontrent par le plus grand des hasards. Début d'une guerre larvée ou future alliance de paix ? The Hawke Eye State

Au sein de l'île de Hawaï, un embryon d'alliance magique pointe le bout de son nez. Le secret est, pour l'instant, conservé et personne n'en a eu l'écho. Création d'une alliance magique

Une réunion de sorcières se noue au sein d'Emerald, mené sous la houlette de Hildegarde Müller. Son but : veiller à l'avenir de la sorcellerie et souder un groupe d'individus très solitaires. Sabbat de sorcières
awful pour Epicode





Numéro 9 • Janvier - Février 06

Les potins du peuple



Une chasse au trésor fait vibrer tout Paris. Une forte somme est en jeu, et pousse les participants à une course vers la gloire.

La Lanterne subit de multiples visites de clients aux profils bien particuliers. Les témoins parlent d'hybrides, d'androïdes et d'étrangers. La maison ferait-elle dans les goûts « particuliers » ?

Un Japonais aurait contracté une alliance avec l'empereur de Chine, vendant son honneur pour être espion à la solde de la Chine.

Une dangereuse créature sème mort et panique au sein de Londres. Un homme roux et un allumeur de réverbères enquêtent en duo, cherchant la solution de ce mystère.

Les terres de la Fédération subissent une situation explosive. Des Androïdes ont lancé une guerilla afin de récupérer l'un des leurs.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 31 Juil - 8:37


Numéro 10 • Mars - Avril 06

Interview de Asbjorn Sigmar



Bonjour Keisarinna. Je suis flattée que vous ayez accepté de me recevoir au sein du Hildegarde Castel pour mener cet interview.

Moui salut à vous. Vous savez : tout le monde a le droit de venir ici, tant qu'il met pas de chafouin dans mon pays.

Vous êtes une figure toute jeune de la sphère politique et vous avez déjà mené de nombreuses rencontres. Quels sont les dirigeants que vous projetez de voir lors de vos prochaines visites ? Ou même ceux que vous désirez tenir écarté loin de vous ?

Oui c'est quand même la base de connaître ses voisins quand on emménage. Je ne veux pas qu'on pense que la Scandinavie est un empire reculé et complètement arriéré, et je sais que c'est le cas vu notre point de vue sur la technologie. Ma priorité reste de rencontrer ceux qui pensent comme moi, avec l'aide de mes nouveaux alliés Mongoles et Japonais. Quant à ceux que je tiens écarté... *bref rire* On va dire que c'est plutôt eux qui n'ont jamais vraiment proposé de me voir. J'ai pas trop compris si c'était mes décisions politiques ou le fait que j'ai des seins. J'ai eu de la chance d'être bien accueillit et traitée par la France et l'Autriche Hongrie. Nos points de vues sont irréconciliables, mais nous sommes d'accord pour ne pas nous marcher dessus.

Je projette aussi d'aller voir de l'autre côté de l'océan pour trouver d'autres personnes qui pensent comme moi, j'imagine qu'ils ont aussi la magie, du moins je l'espère un peu.

Vous succédez au couple impérial en la personne de l'empereur Elias et de l'impératrice Svanhilde. Quels sont vos impressions sur vos prédécesseurs ?

En tant que Scandinave, bien sûr je les respectais, comme tout le monde, j'ai été triste quand j'ai appris qu'ils étaient morts. Ceci dit j'ai été surprise avec quel facilité ils ont été oubliés quand je suis arrivée au pouvoir. J'ai pas échappé aux comparaisons, surtout dans mon propre château, mais ma décision de changer des trucs... 'fin de faire table rase du passé et tout refaire à mon idée, a été vite appliqué sans beaucoup de questions. C'est le sang viking ça, quand on doit faire un truc on le fait.

J'ai cru déjà que l'empereur Elias avait prit la place de son père, on va dire que c'est pas vraiment ce qu'il s'est passé pour moi. De ce que j'ai compris, ni lui ni elle ne voyaient les choses comme moi. Je suis pas là pour les juger, c'était leur règne et ils ont fait ce qu'ils voulaient, mais si les dieux m'ont mis ici c'était probablement parce que je dois faire les choses à ma manière.

Vous avez déjà mené plus d'une avancée au sein de votre empire dont celle de l'ordre des mages guerriers. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ?

Sur quoi ? Les mages guerriers ? Ah bah ça c'est tout simplement parce que si on est un empire qui se vante de sa magie, ça reste pour qu'on s'en sert. Faut pas s'leurrer, ça bout sévère dans le coin, et avec la découverte du nouveau monde ça va finir par exploser un jour ou un autre. J'ai beau être arrivé après la guerre, je sais bien qu'une politique d’expansion ça donne des résultats et ça chauffe les esprits. Je veux juste que tout le monde sache bien qu'on rentre pas chez moi comme dans un moulin.

Le reste de mes efforts est tourné vers le confort de mon peuple. Nous avons commencé par installer des materia de feu pour chauffer les maisons les ples pauvres. Elles sont pas légions dans le pays, mais l'hiver est toujours rude.On est dans le nord. Et les plus fragiles doivent être protégés. C'est qu'un exemple, mais je tente d'être à l'écoute de leur doléances, c'est pour ça que la porte du château est toujours ouverte.

Il paraît que vous auriez chassé une vouivre afin de légitimer davantage votre place sur le trône. Est-ce là une coutume propre à votre empire ?

Je sais pas, mais c'était la mienne !

Les faits d'arme c'est important, l'empereur Elias a eu son trône en tuant son père, et on va dire que mon épée est bien cool mais elle fait pas trembler grand monde. Mais mon gros bébé par contre bizarrement il a mis tout le monde d'accord. Sérieusement, elle est pas belle ma vouivre ? Fallait que je fasse un truc que personne avait jamais fait. Tuer des bêtes, on sait faire, les ramener à la maison, c'est plus compliqué.

Et de toute façon j'allais pas tuer mon père, je mettrais qui en tête de mon armée sinon ?

Projetez-vous un mariage prochainement ? Il faut dire qu'il est rare de voir une femme régner seule au pouvoir.

*Rire *
*Rire bruyant *
*Rire vraiment très bruyant *
*Tape des mains en riant *
*Écrase une larme .*
*Se calme *
Non.

Quels sont vos futurs projets en tant que souveraine et, globalement, concernant la magie ?

Globalement je vais garder le mystère, parait que c'est mieux pour les légendes, et aussi pour que personne me mette de bâtons dans les roues. J'ai de la chance d'avoir un empire bien plus que stable et fortuné, et je compte bien être digne de lui. Nous n'avons pas la même conception de l'avenir que le reste de l'Europe, mais je veux le faire respecter, ou bien faire craindre notre courroux à ceux qui pensent qu'il y a que la poudre et la vapeur qui fassent mal. On a pas créé un empire avec des louanges et des belles paroles, on l'a fait avec rage et fureur, comme les dieux le veulent. Je veux protéger mon peuple, qu'il soit bien traité, nourri, et écouté. Pour l'heure ils me le rendent bien. Je suis fière de mes sujets, ce sont des gens intelligents et travailleurs, ils font le pays bien plus que moi. Tant qu'ils sont derrière moi, je peux tout faire.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé, Keisarinna. Loué soit Odin comme on dit chez vous !

Freya vous accompagne. Faites gaffe à Ulrik en sortant !
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 31 Juil - 8:45


Numéro 10 • Mars - Avril 06

Brèves : les grands faits



Octobre 5. L'impératrice de Scandinavie vient mener une visite diplomatique au royaume de France afin de faire connaissance avec ses voisins. Sortie champêtre

Novembre 5. Un homme, se présentant comme membre de la famille impériale russe, vint annoncer à la cour de Moscou la mort du frère de l'impératrice. Dear aunt, silence is just as an icy blast

Décembre 5. Afin d'asseoir sa légitimité sur le trône, l'impératrice de Scandinavie s'est lancée comme défi de ramener une vouivre au castel. Une vouivre vivante qui lui servira de monture. The bull and the maiden fair

Janvier 6. L'exposition universelle parisienne a connu quelques remous – dont la rumeur qu'un espion aurait volé des papiers importants de la Fédération. Des témoins auraient aperçus la reine de France aller mener conciliabule auprès du Kappharën du Luxembourg-Bergïe et du gouverneur de la Fédération américaine. Conciliation

Février 6.

L'empire de Chine est victime d'émanations magiques troublant l'ordre public. L'empereur s'est rendu, de lui-même, dans un lieu fortement contaminé par la magie, accompagné d'un mercenaire, afin de régler l'affaire. Une femme aurait été vue à proximité – une européenne. L'Antique

Dans une volonté de sécuriser son royaume, la reine d'Espagne s'est rapproché de l'empire austro-hongrois afin de demander un pacte de non-agression. En échange l'Espagne a cédé l'Uruguay à l'Autriche-Hongrie. Traité pour la sécurité

L'impératrice austro-hongroise Zahnfee Fatina Edelstein a succombé à une violente maladie, des suites de son voyage sur le territoire américain. Tout l'empire est en deuil.

Mars 6. En date du 22 mars, la reine d'Espagne annonce l'indépendance de toutes ses anciennes colonies d'Amérique du Sud.

Avril 6. Une rencontre entre la reine d'Espagne et la Coya du Brésil a lieu sur le territoire espagnol afin d'apaiser les tensions entre les deux royaumes. Adoucir les tensions.
awful pour Epicode





Numéro 10 • Mars - Avril 06

Les potins du peuple



Le gouverneur de la Fédération américaine a recueilli une inconnue chez lui. Les rumeurs vont déjà bon train sur l'identité de cette femme, certains osant même parler d'une maîtresse. En tout cas l'homme n'est pas oisif puisqu'il s'est rendu à Menlo Park pour discuter affaires avec Edison rencontrant, ainsi, un inventeur allemand. Une potentielle recrue pour la Fédération ?

Un médecin anglais, du nom de Abraham Sanders, a porté secours à un jeune homme blessé dans la rue. Saluons ce geste de miséricorde qui se fait rare de nos jours. L'homme n'en est pas à sa première bonne action. On l'a déjà vu recueillir un autre homme, un hybride selon les témoins.

Une dame européenne a fait grande sensation en menant voyage au sein de la Perse. On l'a vu en compagnie d'un des princes du royaume – une future concubine ?

La foire de Strasbourg se montre mouvementée cette année. Un homme et une jeune fille ont fuis la gendarmerie sur le dos d'un âne. Leur crime : trafic d'armes à feu.

Deux américains se rencontrent au détour d'un création d'un artiste, d'un « magicien ». Le début d'une franche amitié ?

Une dame scandinave va quérir le travail d'un tailleur pour une nouvelle robe. Sans savoir qu'elle va rencontrer là un membre de sa famille – le beau-frère qu'elle rêve secrètement de tuer.

Le castel impérial scandinave a trouvé, en ce jour, une nouvelle animation. Le recrutement d'une assassin, qui plus est hybride araignée, dont le passé semble être connu du général des armées.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Oct - 22:16


Numéro 11 • Mai - Juin 06

Interview de Medjid Sherkâh



Bonjour votre Majesté Impériale. Je suis ravie de pouvoir être accueillie au sein de votre palais.

Votre joie, Mademoiselle, est grandement partagée. C'est toujours un plaisir pour nous d'accueillir des personnes venant d'aussi loin, et j'espère que vous appréciez votre séjour dans l'Empire Ottoman.

Vous faites parti de ces dirigeants qui ont pris leur fonction que récemment encore. Succéder à votre père, puis à votre frère, n'a pas du être aisé. Pourrions-nous avoir plus de détails sur cette passation de pouvoir et votre opinion sur votre prédécesseur ?

Et bien… Cette passation ne s'est pas faite d'une façon rêvée, pour être honnête. Vous n'êtes probablement pas sans ignorer que la mort de mon père ne fut pas naturelle, mais causée par cette vermine qui est l'ennemi de mon peuple, les djinns. Et le règne de mon frère ne fut pas de ceux qui console du deuil. Le pays était dans une mauvaise situation, donc il n'aurait probablement rien pu faire pour arranger cela… Mais pire encore, il a aggravé la situation. Et, pour l'avoir côtoyé durant de longues années, je ne pouvais que craindre de trop nombreuses erreurs sous son règne… Très vite, j'ai donc récupéré le pouvoir, avec le soutien de nombreux fidèles. J'avais conscience qu'il fallait sans tarder reprendre les rênes de l'Empire, et ce même si mon rival était mon frère. J'aurais souhaité que tout ceci se passe autrement… Mais l'avenir de l'Empire importait plus que tout, et je ne pouvais pas me permettre d'attendre qu'il soit trop tard.

Votre empire fait partie de ceux méprisant la magie et ses adeptes. Une pensée ancestrale chez vous qui a poussé jusqu'à vouloir détruire les djinns. Pourriez-vous nous expliquer les origines de cette opinion controversée ?

*il fronce légèrement les sourcils à la vue de cette évocation*

Je ne pense pas, Mademoiselle, qu'on puisse tolérer ce que notre histoire méprise, qui a mis en péril notre passé le plus proche et dont la menace assombrit même notre futur. La magie a toujours été un fléau, depuis la nuit des temps. D'une part, notre religion proscrit ce genre de pratique, et attribue même à Iblis (l'équivalent musulman de Satan) une nature de djinn. Et, quand bien même nous oublierions notre religion, c'est notre bon sens qui nous rappellerait la rancœur qui est de mise à l'encontre de la magie. Naître de la sorte avec un pouvoir entre les mains, c'est prendre le risque de mal l'utiliser. Ce qui sera souvent le cas. Les choses ne doivent pas être acquises sans conditions, elles doivent être étudiées, travaillées, expérimentées en connaissance de cause : Là, on détiendra la clé d'un pouvoir, d'une capacité, quelle qu'elle soit. C'est ce que fera tout humain pour obtenir ses compétences. Mais dans le cas de la magie, toutes ces phases sont inexistantes : vous mettez, directement entre les mains de n'importe qui, une arme qui pourrait causer sa perte et celle des autres. Et ce, sans même l'informer des risques que cela procure ! Tolérer la magie, c'est de l'inconscience. C'est posséder au sein de notre pays autant de bombes à retardement qu'il y a d'êtres magiques. Et, à mon sens, il est toujours mieux de prévenir ce genre de risque que d'en subir les frais.

Vous avez souvent proclamé vouloir rendre son rayonnement à votre empire. Savez-vous déjà par quels moyens ?

Bien entendu, jamais je n'aurais pris le pouvoir sans aucun plan d'avenir. J'ai de nombreux projets qui se profilent, et certains sont déjà bien avancés. Je compte notamment réunifier l'Empire, ce qui me semble une priorité. Mes prédécesseurs ont fait l'erreur de ne pas assez écouter les demandes de leur peuple : Et je pense que c'est là un véritable problème. Je vais m'assurer une plus grande communication entre les diverses partie de l'Empire, pour assurer une plus grande cohésion. Mais ce n'est pas là le seul problème : l'Empire a, à mon sens, trop d'ennemis et pas assez d'alliés. Il faut lui assurer une place à l'internationale. L'heure n'est plus celle où un pays assurait seul sa richesse. Il faut maintenant des soutiens, du commerce, des échanges. Et c'est ce que je compte assurer à l'Empire Ottoman.

Seriez-vous prêt à nous révéler un de vos secrets, à savoir ce qui se cache derrière cet intriguant masque ? Est-ce une mode de votre pays ?

*il hausse un sourcil, surpris par la question, avant de lâcher un léger éclat de rire* Et bien ! Qui aurait cru que ce détail aurait pu attiser votre curiosité ? Enfin, sans doute ce masque ne mérite pas l'attention que vous lui portez… Gardons cela secret, au moins vous n'aurez aucune déception. *il garde un sourire amusé*

Auriez-vous un dernier mot à adresser à nos lecteurs ?

C'est un honneur pour moi de voir l'attention que des lecteurs occidentaux portent à notre pays. J'espère que cet interview vous aura donné envie de mieux connaître l'Empire Ottoman, et vous rappelle que, si l'envie vous en prend, vous serez les bienvenue en son sein.

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé votre Majesté Impériale. Puisse votre empire retrouver sa gloire d'antan.

Je vous remercie de même, et vous souhaite un agréable retour chez vous.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 31 Oct - 22:18


Numéro 11 • Mai - Juin 06

Brèves : les grands faits



Janvier 06. Une rencontre diplomatique a eu lieu entre la Chine et l'Empire Ottoman qui semble se rapprocher grâce à leur haine commune de la magie. Tigre et dragon

L'empereur du Japon a recruté un nouveau jardinier afin de s'occuper des jardins du palais impérial. Sans même savoir qu'il venait là d'engager un espion à la solde de l'empire de Chine. L'échec est la base du succès

Mars 06. Mads M. Ivanova, neveu de la tsarine, a été aperçu en train de convoler avec une jeune femme dont l'identité reste un mystère. Une nouvelle amourette de passage ? Seuls les intéressés pourraient vous préciser que, sous ces augustes babillages, se tisse une complexe toile. Watch chimes

Avril 06. Le médecin royal, Arsène Martès, est démasqué. Membre à la solde du groupe terroriste Rosthramus, son corps a été retrouvé à Hamelin, dévasté par une explosion. La Douane a été brûlée et son corps jeté à la fosse commune. Investigations

Mai 06. Une étrangère asiatique a su pénétrer au sein du palais Golestan, lieu de vie du sultan ottoman. Sa présence importune en ces lieux demeure un mystère, tout comme sa disparition aussi soudaine que son apparition. Dans de beaux draps

Mi-août 06. Plusieurs individus ont enquêté au sein de l'asile de Roumanie. Suite à leurs investigations certains ont continué leurs explorations à travers le pays. Des androïdes se sont enfuis hors de l'asile, d'autres sont morts au sein des décombres. L'asile, lui, s'est renfermé sur lui-même, se transformant en mausolée inaccessible. La contrée de fer
awful pour Epicode





Numéro 11 • Mai - Juin 06

Les potins du peuple



Vous connaissez la fable du corbeau et du renard, et du fromage que le premier perdit ? Mais qu'en est-il du fromage que la salamandre partagea avec le renard ? C'est la naissance d'une improbable entente.

La musique dépasse la barrière des langues. Preuve en est quand une ninja invita un musicien à égayer sa soirée lors d'une escale en France. Ce même musicien a su se distinguer sur la scène de Vienne en compagnie d'une chanteuse chinoise à la voix de rossignol.

Qu'en est-il des fantômes ? Il semble aimer hanter les miroirs et faire de mauvaises farces ou s'éveiller dans les cimetières.

Prenez une gentille gouvernante roumaine. Ajoutez un mercenaire aimant le chaos. Placez-le tout sur un terrain miné. Secouez : ça se termine en course-poursuite !

Au sein de Paris existe une rue hors-norme, un chemin de Traverse empli de commerces magiques. Là-bas on peut trouver des armoires à disparaître... si on prêt à y mettre le prix.

À la nuit tombée, en Perse, on peut faire de curieuses rencontres. Comme tomber nez à nez avec une conteuse hybride encre qui saura vous raconter une histoire. Prêt pour un peu de poésie?

Le froid peut aussi bien brûler que le feu. Christopher peut en témoigner. Prisonnier d'une kitsune fort mal commode, il devra se soumettre à ses désirs pour espérer s'en sortir. Poupée de glace dans les griffes de la renarde.

Boire pour oublier n'est pas la meilleure des solutions. Mais il est parfois bon de se laisser guider sans réfléchir, de s'accorder un moment de quiétude pour oublier ses soucis. Et ce même le temps d'une fête.

Qui aurait cru qu'en tentant de recruter des soldats, le général tomberait sur un chat ? Un chat en quête de repères et d'aide, un chat qui ne cherchait qu'une chose : un peu de liberté et de respect. Le début d'une amitié qui se mua en voyage initiatique.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeu 29 Déc - 22:05


Numéro 12

Interview de Ronce de France



Bonjour votre Majesté royale. Je vous remercie de m'avoir accordé un peu de votre temps alors que vous préparez votre mariage qui aura lieu d'ici une semaine.

N'ayez nulle inquiétude. Le plus gros des préparatifs a déjà été mené. Et je suis, au contraire, très flattée d'être le sujet de votre interview.

Ce mariage est sur toutes les lèvres, propagé par les journaux et la radio. Quels sont vos sentiments au sujet de cet événement désormais fort proche ?

Je pense, déjà, que le mythe de la Reine Vierge Centenaire va tomber en miettes. *Rire* Plus sérieusement j'anticipe beaucoup car, l'on a beau veiller au moindre détail, un grain de sable in-importun peut toujours se glisser au sein des rouages au dernier instant. Comme toute jeune épousée, je suis partagée entre la crainte de voir la cérémonie gâchée par un incident, et la joie de devenir enfin pleinement femme et épouse. Après tout cela fait six ans que le peuple, et moi-même, attendions un roi.

La question revient souvent parmi nos lecteurs : comment avez-vous rencontré votre futur époux ? Après tout, si je puis me permettre votre Majesté, vous osez sortir de la norme en anoblissant un homme du commun.

Que les nantis s'en repentent, donc ! Aucun d'eux n'a su se montrer à la hauteur, et si des perles existent, elles n'ont jamais fait preuve de leur existence. J'ai rencontré le duc de Châteauvillain peu de temps après le mariage de l'empereur austro-hongrois alors que je profitais de ma présence en son pays pour le visiter plus en avant. Le futur duc m'a sauvé des griffes d'une meurtrière. Rien d'autre que le prémisse des actions qu'il a mené envers le royaume de France.

Ses origines... communes... ne vont-elles pas l'handicaper ? Est-il prêt à assurer ses futures fonctions de souverain de France ?

Je veille, aidée de mes ministres, à lui fournir l'éducation que son origine populaire n'a pas pu lui fournir. L'éducation détient une force prodigieuse. On ne naît pas reine, on le devient à la force de l'instruction et de la baguette du professeur.

Vu que, bientôt, le royaume sera régi par deux personnes et non plus une, cela va-t-il amener des changements au sein du royaume ?

La sécurité va être renforcée et sera l'apanage du futur roi. En tant qu'ancien lieutenant russe, et au vu de son parcours militaire au sein de la contrée de la Tsarine, il est le plus à même à améliorer ce secteur qui a fait défaut au royaume. Nous ne pouvons plus nous permettre d'être aussi laxistes qu'à une époque. Le monde est cruel et nous devons fourbir les armes qui sauront protéger les plus faibles. Je pense d'ailleurs me rapprocher davantage de la tsarine Svetlana afin d'obtenir un accord de sa personne pour promouvoir les créations de la Russie au sein de la France. La techno-magie a l'air aussi prometteuse qu'un avenir radieux.

Je m'excuse d'être plus... personnelle... Mais un héritier est-il prévu ? Et une vie de couple n'est-elle pas difficile au vu du... don qui vous possédez ?

… Ce que la magie crée, la magie peut le défaire. Et porter constamment des gants n'empêche en rien une relation de couple épanouie. Je renvoie les curieux à l'origine de cette question à lire, s'ils ne l'ont pas déjà fait, les ouvrages du Marquis de Sade et de ses pairs. Quant à l'héritier, il sera conçu après le mariage comme le veut le bon sens. Le nom est encore sujet à débat.

Merci pour toutes ces réponses votre Majesté. Il est temps pour moi de me retirer et de vous souhaiter tous les vœux de bonheur pour la noce.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeu 29 Déc - 22:06


Numéro 12

Brèves : les grands faits



Mai 06. Suite à l'alliance contractée entre la Chine et l'Empire Ottoman, l'empereur a décidé d'exploiter les compétences d'un inventeur roumain afin de fournir une technologie plus poussée à son nouvel allié. Rouler des mécaniques

L'étrangère asiatique aperçut au sein du palais impérial a été arrêtée, soupçonnée d'avoir espionné l'empereur et d'agir pour le compte d'une nation ennemie. Mais, à la grande surprise de tous, l'accusée réfuta son crime, prête à prouver son innocence. Mais à quel prix ? Quand le tigre veut en découdre

Août 06. Après avoir mené de multiples découvertes, les enquêteurs improvisés se sont retrouvés au sein du palais royal de Roumanie avec un objectif commun : destituer la reine Roscat de son trône. Et pour cela, si besoin de la tuer. Devenue une Androïde, plongée dans sa folie, la reine ne sera pas un ennemi facile à abattre. La contrée de fer

Le Kaiser nouvellement monté sur le trône a décidé de rattraper les erreurs de son prédécesseur en se rapprochant de ses voisins. Et pour commencer, il pose les pieds en Autriche-Hongrie, autre contrée germanique du continent. Ohne Dich

Novembre 06. C'est dans une ambiance endeuillée que la souveraine de France approche les terres de la Tsarine de Russie. Le froid n'a jamais autant imprégné le palais des glaces que ce jour-là alors que les deux souveraines se font enfin face. Jeter un froid

Le mariage royal français se profile. Et qui de mieux placé pour vêtir la mariée que le dirigeant du Luxembourg-Bergie. Entouré d'une cohorte de modistes, l'homme détient, entre ses mains, une part du succès futur du mariage. Habiller la mariée

Décembre 06. La Reine de France est mariée, un nouveau Roi est consacré. Versailles ouvre ses portes pour l'occasion, accueillant en ses jardins tout visiteur qu'il soit riche ou pauvre. La fête bat son plein et rien ne semble vouloir étayer cette journée. Du moins, en apparence. Mariage royal
awful pour Epicode





Numéro 12

Les potins du peuple

Un mécanicien et un inventeur sont dans un aéronef. Le mécanicien met son nez où il ne faut pas et découvre que le pilote est un androïde. D'après vous, quelle en sera l'issue ? Probablement explosive

Créatrice d'une Loge de sorcières, Hildegarde a décidé de recruter d'autres membres au sein des terres scandinaves. Sa route croise celle du chaman Andreas et de sa cohorte de corbeaux. L'issue sera-t-elle propice ?

Abraham est un médecin qui trouve nombre d'incongruités au sein des rues londoniennes. Cette fois c'est un loup qu'on a ramené chez lui, et non un chat. Un loup dont la vie est entre ses mains. Qui sait l'expérience saura le guider pour mieux prêter assistance à son compère Juniper alors qu'ils enquêtent sur les traces de la communauté de Avalon.

Tandis qu'en Perse un couronnement se prépare, deux Occidentaux font connaissance pour mieux parler magie. Curieux duo que cette sorcière scandinave et cet homme allemand, loin de leurs contrées respectives.
awful pour Epicode


© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 27 Fév - 21:46


Numéro 13

Interview de Albrecht Elberhard



Mes salutations Kaiser et mes remerciements pour avoir accepté de me recevoir chez vous pour répondre à quelques questions.

Mais je vous en prie, c'est un plaisir d'ouvrir à nouveau le château à la gazette.

Je vais commencer par, disons le, le commencement. Comment s'est déroulé votre succession ? Cela n'a pas du être facile de prendre le trône après le décès de feu votre père. L'on n'est jamais vraiment préparé, je suppose.

La succession en elle-même n'a pas été si difficile. La maladie qui rongeait mon père depuis quelques années nous avait hélas déjà préparés à faire notre deuil. Une fois celui-ci fait, j'ai commencé une transition qui, non sans difficulté, a contribué à rendre l'administration de l'Allemagne plus saine.

L'Allemagne a toujours été connue comme un empire déchiré par les conflits internes. Mais vous semblez avoir trouvé comment les apaiser. Pourriez-vous nous en toucher quelques mots ?

Sous le règne de feu mon père, beaucoup de nos seigneurs avaient perdu de vue l'essentiel. Le bien-être de l'Allemagne. Dans des querelles incessantes et aux conséquences parfois désastreuses, ils tentaient vainement de s'approprier des territoires qui ne leur appartenaient pas sans penser à ceux qui vivent dessus. Pour remédier à cela, j'ai décidé de changer la façon dont les seigneurs géraient leurs territoires, en les faisant se référer à mon conseil pour tout acte dépassant la gestion administrative de leur territoire. Celui-ci se réfère ultimement à moi pour tout acte important.

Qu'avez-vous comme projet futur pour l'Allemagne ?

Je désire poursuivre les efforts d'unification et de multiplier les alliances diplomatiques et commerciales. Il est grand temps pour l'Allemagne de reprendre sa place sur notre continent.

Ces derniers mois vous avez mené quelques rencontres diplomatiques avec vos voisins comme la France et l'Autriche-Hongrie. Ces rencontres augurent-elles de futures alliances ?

Comme je l'ai dit précédemment, oui. L'absence d'alliances avec ses pays était déjà incongrue en soi. L'Autriche-Hongrie de par sa présence frontalière et le pont qui existait déjà entre nous de part ma femme, Katharina, et la France elle aussi frontalière qui s'est retrouvée ignorée après un long réveil.

Vous êtes mariés depuis longtemps avec l'actuelle Keisarinna Katharina et point d'héritier, ni même d'enfant de sang royal, n'a encore pointé le bout de son nez. Votre épouse serait-elle, malheureusement, stérile ?

Je n'apprécie pas ce genre d'accusations. Non, ma femme n'est pas stérile. Je vous demanderais simplement de laisser le temps faire son œuvre.

Un dernier mot à adresser à nos lecteurs ?

Gardez un œil sur l'empire allemand. Il pourrait rapidement vous étonner.

Merci encore de m'avoir accordé un peu de votre temps, Kaiser. Que cette fin d'année vous soit profitable.
awful pour Epicode


© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 27 Fév - 21:47


Numéro 13

Brèves : les grands faits



Août 06. Tentant de créer de bons liens de voisinage, le Kaiser et sa femme se rendent à Paris pour rencontrer la reine. Et découvrir l'édification de la tour d'un certain Eiffel. Préserve tes voisins

Suite aux derniers évènements en Roumanie, l'empire de Chine rappelle à lui un de ses espions. Les retrouvailles se dotent d'un invité : Louie, androïde et mercenaire déjà connu de l'empereur. Nouvelles du monde européen

Octobre 06. La reine de France et le duc de Châteauvillain reçoivent, dans le duché, une curieuse invitée. Nantie de plusieurs bras et montée sur un poney. De bons gens à Châteauvillain

Novembre 06. Désireux d'étendre sa ligne de navires volants, le Kappharën part en Russie discuter de l'établissement d'une ligne à travers l'empire. Son chemin croise celui du neveu de la tsarine. Couch by a sunny day

Décembre 06. Après avoir mené leur rapt au mariage royal, l'on retrouve Farah et Manuela au sein d'un village de porcelaine. En plein rituel magique. Eclats de porcelaine
awful pour Epicode





Numéro 13

Les potins du peuple



Deux loups partent à la chasse à la sorcière. L'un possède le flair et l'ouïe, le second le calme et la stratégie. Tout ceci augure une poursuite mouvementée.

Pour une poignée de dollars tout est possible. Même la venue impromptue d'un fantôme au sein d'un opéra.

Tout commença une nuit à Londres avec l'arrivée d'un homme, sous les traits d'un marin, s'en prenant à un apothicaire. Et ces deux êtres semblent très bien se connaître.

Trois Scandinaves débarquent à Londres pour récupérer un chat. Un gros chat qui sera leur nouveau compagnon.
awful pour Epicode



© Avatar par Kazak. Compte PNJ, ne le contacter que dans le cadre du journal.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Dim 30 Avr - 15:42


Numéro 14

Interview de Clarke O'Callaghan



Bonjour gouverneur, oh pardon je devrais dire, Président de la Fédération des États d'Amérique. Je vous remercie de me recevoir en ce janvier de la nouvelle année. Je m'excuse si l'entrevue est longue, c'est que nos lecteurs ont nombre de questions à vous adresser. Il est rare que nous consacrions nos pages d'interview à quelqu'un qui ne soit pas lié, de près ou de loin, à une royauté.

Vous m'envoyez en honorer, madame. C'est un plaisir pour moi d'ouvrir les portes de mon bureau à la presse. Et il est vrai, le roturier que je suis, est loin d'avoir le sang bleu. *léger rire* N'en déplaise à certains, évidemment.

Votre Fédération est connue pour être intransigeante envers la magie, ce qui vous a valu, entre autre, de vous rapprocher du Luxembourg-Bergie. Nous sommes toujours curieux de connaître les origines d'une telle prise de position tranchée. A-t-elle influencée par votre épouse, elle-même originaire du pays du Kappharën ?

Quand on fait face à un pareil mal, il faut se montrer radical et l'affronter à sa source. Car, si personne n'en prend la peine, qui donc le fera ? Comme vous l'avez bien évoqué, j'ai opéré un rapprochement avec le Luxembourg-Bergie, avec qui nous partageons des positions communes. Mon épouse, la First Lady, m'a effectivement aidé dans ma décision d'opérer ce mouvement. Bien qu'elle soit américaine aujourd'hui, son sang n'en garde pas moi une ascendance Luxembelgeoise. Quant à la raison qui incombe mon choix radical, il ressort d'un ressentiment personnel. Ma famille a quitté son Irlande natale à cause de l'abomination que représente la magie. Ce qui est arrivé, je ne souhaite pas que cela se reproduise à l'un de mes citoyens.

Cela ne revient-il pas à établir un mur autour de vos frontières ? Mais peut-être voyez-vous, dans les murs, un gage de sécurité comme l'a fait la Chine avec sa grande muraille.

De Bellingham face aux Plaines du Dakota jusqu'à Newport sur l'Atlantique, un mur s'est dressé à travers le continent. Derrière cette ligne se trouvent, toutes les capitales des États du Sud et d'Ouest. Bâton Rouge, Jackson, Montgomery, Tallahassee, Atlanta, Austin et Santa Fe, toutes ces villes célèbres et les populations qui les entourent se trouvent désormais dans ce que je dois appeler la sphère magique, et sont toutes soumises, sous une forme ou sous une autre, non seulement à l'influence, mais aussi à un degré très élevé et, dans beaucoup de cas, à un degré croissant, au contrôle des partisans de la magie. Aussi pour assurer la sécurité de mes compatriotes, je n'ai pas d'autres choix que de bâtir ce mur. Et à l'inverse de la Grande Muraille de Chine, faite de pierre, le nôtre est semblable à un gigantesque rideau de fer, fondu dans le sang et les os de ceux qui auront le malheur de nous menacer. *croise les mains*

L'incident remonte à presque un an mais nous aimerions savoir. Y a-t-il eu des conséquences suite à l'incident qu'a connu le stand de la Fédération à l'Exposition universelle de Paris ? Les rumeurs parlent d'un vol de documents classés top secret.

Ma réponse pourrait se résumer aux deux derniers mots " Top Secret ". Cependant, pour rien ne vous cacher, l'incident à Paris a amené le Congrès et moi-même à prendre plus de précautions nécessaires. Encore heureux pour nous, les documents concernés n'impliquaient pas la sécurité nationale. Mais imaginez, si d'autres individus malveillants tentaient de nouveau de mettre en péril les biens de notre pays. Aussi, pour répondre à cela, la Fédération envisage de se doter de moyen de renseignement et de surveillance, nous munir des mêmes armes que nos ennemis.

Récemment vous avez mené plusieurs conflits sur le sol américain étendant l'emprise de la Fédération. Ne craignez-vous pas des retombées de la part de vos adversaires, des colonies austro-hongroises et de la confédération Atlas qui semble, elle aussi, menaçante ?

Pour que cette nation prospère, pour que cette nation grandisse et survive dans ce monde comptant autant de pouvoirs concurrents. La faiblesse de la République doit être compensée en son centre par une doctrine et un projet fort. Nos organes élus, sont et seront toujours défendus ce même esprit qui porte nos habitants. Nous défendrons et interviendrons dans la mesure du nécessaire, en dehors de nos frontières, pour protéger la pensée pro-technologique par quelconques moyens. Ainsi, laissez-moi donc conjurer ces autres nations, si elles ont quelque amour pour leur pays, quelque soin de leur peuple ou de la postérité du continent, quelque respect pour eux-mêmes ou pour mes concitoyens, de chasser de leurs esprits et de ne propager à personne, qui que ce soit, des sentiments de nature belliqueuse ou malintentionnée. Aussi longtemps, que nous resterons unis, la Fédération des Etats d'Amérique assumera pleinement les conséquences qui découleront. *regard lourd de sens*

Est-ce que, à terme, vous souhaiterez devenir Président de l'ensemble même des États-Unis ?

*Léger sourire* S'il s'avérait de mon vivant que l'appel à unifier les Etats-Unis s'impose. Alors dans ce cas, je m'engagerai certainement à prendre la tête de l'ensemble du pays. Encore, faudrait-il que les urnes me portent au pouvoir une nouvelle fois.

Quels sont vos projets pour cette année à venir et pour l'avenir plus globalement ? Vous êtes père et époux. Avez-vous déjà songé à une voie bien délimitée pour vos enfants, et votre épouse ? Cette dernière a-t-elle de l'influence sur vos décisions ?

Et bien pour ma part, j'entends pérenniser les fondations de la Fédération, pour qu'à l'avenir nous puissions pleinement collaborer avec d'autres nations, en particulier anti-magie. Mais comme vous avez bien fait de rappeler, j'espère aussi consacrer un peu de temps à ma famille. *montre une photo de famille* Ma fille vient justement de commencer le piano, j'attends d'apprécier les résultats. Quant à mon fils, je souhaite pour son futur qu'il se tienne à l'écart des eaux troubles du pouvoir. J'ai promis à mon épouse de ne pas parler politique devant les enfants. Cette dernière ne cache pas son désir de me voir pleinement à la maison et me retirer de la vie politique. Parmi mes conseillers, il n'y pas plus précieux conseils que les siens. Mis à part, les demandes répétées pour le vote des femmes, les interventions dans les salons féministes, les repas avec belle-maman et j'en passe. Nous avons peu de désaccords. D'ailleurs, nous fêterons nos quatorze ans de mariage cette année.

Je pense que nous avons fait le tour des questions. Merci encore de vous être plié à l'exercice.
awful pour Epicode


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Conteur d'histoires
avatar
Dim 30 Avr - 16:02


Numéro 14

Brèves : les grands faits



Mai 06. Loin des affres du monde occidental, l'empereur de chinois fait face aux dernières inventions d'un de ses protégés. Il découvre ainsi une nouvelle énergie : l'huile de baleine. Rouler des mécaniques

Août 06. La Fédération américaine se lève et fait entendre sa voix. Menée par Clarke o' Callaghan la Fédération décide d'étendre son influence pour être respectée. L'éveil du Callaghanisme

Janvier 07. Yorktown est la proie des insurgés, des mercenaires. La Fédération compte apaiser cette cité par ses propres moyens. Quitte à s'attirer des ennemis. Un allée simple au bout de la nuit
awful pour Epicode





Numéro 14

Les potins du peuple



De chic et de charme Mickaella croise un fringant pirate sur les terres espagnoles. Loin de se laisser emportée par la surprise, la voilà qu'elle lui propose une visite du cirque. Auguste rencontre entre un mercenaire et une ancienne soldate.

Sous le soleil de printemps et la toile d'un autre chapiteau, Lucas le pyromancien recrute auprès de lui un écrivain renard sans toit. Rouselin se laissera-t-il séduire par une vie d'artiste bohème ?

Sur le sol d'Emerald, Alabaster invite Hildegarde à prendre le thé... et à discuter magie. Ici et maintenant se joue, probablement, l'entrée au sabbat prochaine d'un nouveau sorcier.

Pelage ardent et cros luisants telle est l'image première qu'a retenu Muffet tandis qu'elle profitait d'un onsen sans l'approbation de leur propriétaire. Manque de chance : elle est tombée dans le terrier d'une kitsune.

awful pour Epicode


© Avatar par Nougat. Compte PNJ, merci de ne pas envoyer de MP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contes Défaits :: Il était une fois, dans un lointain royaume... :: Consulter les nouvelles-
Sauter vers: